Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 16:22

 

Libellule auteur jean jacques MILAN

Une libellule virevolte dans le jardin de l'automne : elle envahit l'espace de ses tourbillons de soie légère, de ses ascensions vertigineuses sur le gris du ciel... 

Elle s'élance autour des pins, les enserre de sa danse satinée, les subjugue de son vol et de sa légéreté...

 

Silhouette gracile, fragile, elle peuple le jardin de ses arabesques sombres et lumineuses : elle remplit le monde de son ballet léger et subtil.

 

On la voir surgir sur le sommet des pins puis redescendre en à-pic vers le ras du sol : une danse circulaire s'organise autour des arbres qu'elle entoure de ses ailes diaprées si fines, si transparentes.

 

Tulle léger, tourbillonnant sur le ciel, soie subtile, elle piquette l'azur de ses envolées lumineuses.

 

Elle est la transparence même, elle est un éclat de lumière qui transperce l'espace... ailes dentelées brillantes, évanescentes dans un réseau de noirs, la libellule se laisse bercer dans l'air atone, elle effleure, elle boit l'essence des arbres de ses caresses duveteuses et légères...

 

Corps fuselé de bruns, piqûre d'épingle dans le ciel, nymphe subtile, elle parcourt mille fois le jardin de ses cercles vertigineux...

Amie des pins et des bois, dryade élancée et insaisissable, déesse des écorces, elle habite le jardin de ses vertiges de bruns.

 

Soudain, elle remonte vers le ciel comme transporté par l'air de l'automne : danseuse délicate, aérienne, pleine de souplesse, elle rythme le temps et l'espace, elle transforme le jardin en une scène virevoltante, étourdissante.

 

Les arbres attendent : ils guettent l'approche et la danse de la nymphe, ils observent ce ballet de rêve...

 

La danseuse leur fait l'offrande de sa grâce, de son éclat, de sa transparence.

 

La danseuse leur livre son corps velouté, ses gestes graciles, sa liberté, elle qui franchit l'espace, elle qui bondit dans l'air puis se volatilise dans le jardin.

 

La libellule reapparaît soudain dans un tourbillon de vertiges, elle sublime le jardin de ses volutes inouies...

 

http://youtu.be/c2zye5kKrEk

 

http://youtu.be/c1dZoWHKCAs

 

Photo de libellule : Jean jacques Milan

 

 

Photo0659.jpg

 


Photo0750

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo0753.jpg

 

pins-bleus-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Enfant, j'étais toujours émerveillé dès que je voyais une libellule . Avec ses couleurs multiples, son corps allongée .


http://www.youtube.com/watch?v=Buhl_gyncKM


http://www.youtube.com/watch?v=_bG1UG49WaA


 


Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R


Un joli spectacle : les libellules sont des merveilles de finesse et d'élégance: merci pour les deux chansons, celle de Duteil surtout qui traduit bien le vol gracile des
libellules...


Bon dimanche et bises...



Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/