Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 21:24

BAC 5

Quand la victime devient coupable, quand une jeune fille victime d'un viol est exclue de son établissement scolaire, on ne peut que s'étonner et se demander pourquoi une telle inversion des valeurs est possible...

 

C'est pourtant ce qui est arrivé à une jeune collégienne de 15 ans, élève d'un établisssement catholique de Thionville en Moselle. Les faits se sont déroulés à l'occasion d'un voyage scolaire à Berlin...

 

Accueillies dans une auberge de jeunesse, quelques filles sont sorties de leurs chambres vers 22 heures et ont sympathisé avec un groupe voisin de garçons polonais. Les adolescents les ont invitées dans leur chambre, mais la fête a tourné au drame puisqu’au moins l’une des jeunes filles a été agressée sexuellement.
 
Dès leur retour les 3 adolescentes concernées ont été convoquées en conseil de discipline et ont été exclues définitivement de l'établisssement scolaire. Motif : comportement inadapté dû à une consommation excessive d'alcool.
 
Certes, ces adolescentes ont fait preuve d'imprudence et d'inconscience mais on imagine le désarroi de cette jeune fille de 15 ans victime d'un viol et qui se retrouve, par une inversion perverse, montrée du doigt, et punie...
 
C'est comme si on la rendait totalement responsable et coupable de son propre viol : comment peut-on concevoir une sanction pour une toute jeune fille qui a été agressée, violentée ?
 
On est bien là dans un déni total de justice : c'est comme si on infligeait à la victime une double peine... C'est encore une fois une façon de culpabiliser une victime d'un viol : c'est inadmissible et intolérable...
 
Le viol est encore trop souvent considéré, dans nos sociétés, comme un acte anodin : certaines femmes hésitent même à porter plainte pour agression sexuelle.
 
La honte, l'opprobre sont dans ce cas-là souvent réservés aux femmes... Il est temps de voir évoluer les mentalités.
 
Un viol est un véritable traumatisme, une violence inouie faite aux femmes : c'est l'agresseur qui doit être puni, et non la victime.
 
C'est l'agresseur qui doit être inquiété et sanctionné : une agression sexuelle ne doit pas être considérée comme banale, sinon, c'est la porte ouverte à tous les abus.
 
La direction de l'institution catholique affirme avoir respecté les règles et le règlement... mais quel règlement ? Celui qui condamne une victime ? 
 
collège




Partager cet article
Repost0

commentaires

N
<br /> Quand on prétend combattre pour une éthique de solidarité et de progrès et qu'on se pavane sur une plateforme de charlatans et de m'as tu vu , il y a comme qui dirait plus qu'une contradiction ,<br /> une contorsion.<br /> <br /> <br /> Waldingo<br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonsoir Nic<br /> <br /> <br /> C'est quoi la plateforme de charlatans ? Agora ? Quelle haine et quel mépris ! <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />
A
<br />  <br /> <br /> <br /> Bonjour Rosemar<br /> <br /> <br /> Les adjectifs me manquent...scandaleux,lamentable, misérable,..voilà une décision qui nous met presque au même rang que ce pays islamiste qui vient d' infliger une peine de plus d' un an<br /> de prison à une norvégienne qui avait été violée car le tribunal considérait qu' elle avait entretenu des rapports en dehors des liens du mariage.<br /> <br /> <br /> Enfin, je voulais juste rappeller que c'est une des techniques habituelles des prédateurs sexuels que de profiter des ambiances festives et collectives pour essayer d' alcooliser leurs<br /> victimes pour pouvoir en abuser ensuite. Le violeur pourra ensuite raconter que lui-aussi était sour l' effet de l' alcool pour essayer de se disculper, alors qu' il s' agissait dès le départ d'<br /> une stratégie préméditée pour abuser d' une personne.L' alcool c' est presque l' alibi parfait pour les violeurs !<br /> <br /> <br /> Bonne fin de journée Rosemar<br />
Répondre
R
<br /> <br /> C'est le monde à l'envers et c'est consternant, en effet... c'est un établissement catholique qui ne fait guère preuve de charité chrétienne...<br /> <br /> <br /> Belle soirée AJE...<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> J'ai vu ça dans Marianne cet après-midi . C'est tout bonnement scandaleux .<br /> <br /> <br /> De plus cela se passe dans un établissement catholique, dans l'est de la France, ce n'est pas un hasard .<br /> <br /> <br /> Nous sommes là dans une région de conservateurs , de plus dans un établissement privé.<br /> <br /> <br /> La fille a provoquée, il doit encore rester un peu de cette mentalité chez ces gens .<br /> <br /> <br /> C'est la double peine pour elle, à la fois violée et exclue . Comment vat-elle se remettre .<br /> <br /> <br /> On sait très bien qu'une fille qui se fait viloler se sent bien souvent un peu coupable, et le comportement de cet établissement ne peut que conforter la jeune fille dans cette idée .<br /> <br /> <br /> Ces gens ont-ils un coeur, un cerveau, ou sont-ils des monstres dénués de la moindre charité chrétienne .<br /> <br /> <br /> Il y a du Boutin dans ces cerveaux attardés .<br /> <br /> <br /> Bises et belle semaine Rosemar <br />
Répondre