Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 21:09

 

 

 

écoles reutress

 

 

"Vous êtes trop vieux pour enseigner !" Tels sont les propos d'une parente d'élève adressés à un professeur... Ce collègue nous raconte, alors, l'altercation qui s'est produite : accusé par une mère d'élève de noter trop sévèrement sa fille, il s'est même vu reprocher, en cette occasion, son âge avancé et son manque d'indulgence.

 

Il semble que l'expérience n'ait plus la cote, que la vieillesse ne soit plus un critère de sagesse, comme elle pouvait l'être autrefois...

 

Le jeunisme triomphe un peu partout : les cheveux blancs sont mal vus, les rides peu appréciées, l'expérience et les compétences de l'âge foulées aux pieds...

 

Pourtant, les qualités d'un professeur ne devraient pas s'apprécier à l'apparence, au look, mais à la teneur de son enseignement, à sa rigueur, à son sérieux.

 

Il est vrai qu'avec les nouvelles réformes des retraites, les professeurs sont amenés à travailler au delà de 60 ans, jusqu'à 62 ans dorénavant et au delà si l'enseignant n'a pas le nombre d'annuités requis.

 

Le décalage est donc parfois grand entre l'âge des élèves et celui des enseignants : ce décalage n'est pas sans créer des problèmes.

 

Ce métier exige beaucoup d'énergie physique, intellectuelle et l'âge peut nuire à ces facultés... Pour faire face à des classes de plus en plus chargées, des élèves parfois dissipés, peu attentifs, il faut déployer des efforts intenses et ce n'est pas facile, lorsque le professeur avance en âge.

 

Et, en plus, les parents d'élèves eux-mêmes réclament des profs plus jeunes.

Ne serait-il pas plus cohérent de recruter de nouveaux enseignants plutôt que de prolonger la carrière de ceux qui exercent ce métier ?

Notre monde ne valorise pas les personnes âgées... Et face à de très jeunes élèves les professeurs d'un certain âge se voient rejetés, méprisés.

 

Dans un monde où le jeunisme triomphe, où l'apparence l'emporte sur l'être, où l'image domine, comment les adolescents pourraient-ils résister à ce rejet de l'âge, d'autant que leurs parents eux-mêmes se défient de la vieillesse, la déconsidèrent, la rejettent ?

 

Le métier d'enseignant exigeant, difficile se complique encore quand l'âge pèse et impose ses limites.

 

Face à la réforme des retraites qui s'annonce, il serait utile de percevoir tous les obstacles que vont rencontrer les salariés : lassitude physique, morale, intellectuelle pour certains emplois... et même parfois rejet pur et simple, mépris...

 

 

 

ensi ret



Partager cet article
Repost0

commentaires

L. HATEM 08/06/2013 05:32


Bonjour Rosemar,


Lorsque j'étais au Lycée, dans un établissement Catholique, j'avais un curé-prof de Castillan & Littérature qui ne nous donnait pas plus de 14/20... Il disait que le 20 c'est pour Dieu, le 19
pour les profs... et pour nous il suffisait d'avoir 14 !


Bon WE à toi !

rosemar 08/06/2013 18:15



Les notations ont évolué et les profs sont invités à utiliser tout l'éventail des notes, de préférence à la hausse... 


 


Belle soirée  LH...



fatizo 07/06/2013 22:56


Cette parente ne serait-elle pas trop c.... pour être une mère ?


C'est un peu facile mais face à la connerie il y a des moments ou on n'a plus envie de trop réfléchir .


Bises et belle soirée Rosemar .

rosemar 08/06/2013 18:17



Comme tu dis, fatizo : on a affaire à toutes sortes d'élèves et de parents : il faut s'adapter...


 


Bises et bon dimanche...