Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 20:06

 

ariane-2.JPG

 

Mon grand-père possédait une voiture profilée, aux formes aériennes et fuselées : une "ariane" de couleur bleu clair, une voiture qui en imposait par sa taille, une certaine élégance extérieure...

 

Quand j'étais adolescente, il venait souvent me récupérer au lycée et il me ramenait à la maison dans cette fameuse "ariane"...

 

Le nom lui-même de cette voiture "ariane" invite au rêve : Ariane, princesse crétoise de la mythologie, la fille de Minos et de Pasiphaé, le fil d'Ariane qui permet à Thésée de sortir du labyrinthe ! Que d'évocations surgissent à ce seul nom !

 

Cette voiture d'apparence luxueuse était, en fait, assez usagée et l'intérieur du véhicule ne répondait pas à son élégance extérieure...

 

Les fauteuils étaient quelque peu déglingués, troués... la poussière s'était installée partout sur les portières, sur le tableau de bord, sur les tapis.

 

Mon grand-père, un peu bohème, ne s'occupait guère du nettoyage de l'habitacle et se contentait d'astiquer la carrosserie de son engin, une fois tous les deux ou trois mois.

 

La voiture sentait une odeur de tabac froid, elle laissait entrevoir sa misère et celle de mon grand-père...

Mais j'étais heureuse de ces retours en voiture qui m'épargnaient un trajet difficile en autobus... Mon grand-père n'oubliait pas de garnir ses poches de bonbons qu'il m'offrait au cours de ces voyages...

 

Ce vieux loup de mer aimait gâter, comme il le pouvait, ses petits enfants, même s'il négligeait de prendre soin de sa voiture.

 

Je me souviens, avec émotion, de cette ariane au nom merveilleux, aux allures de voiture princière dont on découvrait rapidement la modestie et la pauvreté.

 

Mon grand-père a gardé très longtemps cette voiture : autrefois, un véhicule pouvait durer jusqu'à 20 ans ou plus.

 

Je revois cette ariane en attente devant le lycée, qui m'ouvrait ses portes sur la bienveillance de mon grand-père, impressionnant avec sa haute stature, ses grosses mains de pêcheur, caleuses et usées par la mer, son visage buriné...

 

D'origine humble et modeste, il avait vécu une enfance difficile et rude dont il nous parlait peu et il essayait d'adoucir la nôtre par son attention, sa bienveillance.

 

Je revois dans mes souvenirs cette ariane de couleur bleu pâle, aux allures princières.

Je revois ce visage marqué par les ans, au sourire plein d'attention...

 

 

automobile
Ariadne Louvre CA929
Cnossos7



Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
13 août 2013 2 13 /08 /août /2013 20:50

 

chinois.jpg

 


La Chine, pays de la croissance effrénée connaît un problème nouveau : l'obésité. Un grand nombre de Chinois sont en surpoids : c'est là un des effets du succès économique de ce pays.

 

A l'ère de la mondialisation, les Chinois se nourrissent mal, n'importe comment...

Les chifffres sont là inquiétants : 11 % des adultes de 20 à 39 ans sont considérés comme obèses, soit 2 % de plus qu'en 2010 et un gain moyen de presque 2 kg par individu. Le taux atteint 34,4 % pour la fourchette 20-69 ans. 

 

Comment peut-on expliquer la progression de l'obésité dans ce pays ? Plusieurs facteurs interviennent : le travail stressant avec une exigence de rentabilité et des rythmes insensés, l'importance accordée aux études, l'absence d'infrastructures sportives, de parcs et d'espaces verts...

 

De plus, la consommation de nourriture occidentale a explosé : : près de 120 millions de jeunes Chinois sont concernés par l'obésité...

 

Un problème majeur, donc : les Chinois vont devoir faire face à toutes les pathologies liées à l'obésité : diabète, hypertension, maladies vasculaires etc.

 

On voit se profiler une société malade de sa propre croissance, une société qui ne tient pas compte du bonheur et de l'épanouissement de l'individu.

 

Ce problème exacerbé chez les Chinois n'en existe pas moins dans de nombreux autres pays : maladie de la civilisation moderne, l'obésité est bien un signe des temps : elle montre que les gens ne savent plus se nourrir, souvent ils ne prennent plus le temps de s'attabler pour partager un repas...

 

Combien de personnes voyons-nous désormais dans les rues en train de dévorer un sandwich tout en marchant ? Combien de gens se nourrissent mal, sur le pouce ?

Le monde moderne trop stressant ne nous laisse plus le temps de savourer et d'apprécier un bon repas...

 

Il faudrait aussi changer nos habitudes de consommation : manger davantage de légumes et de fruits, éviter d'abuser de la viande, des graisses, des desserts trop riches en sucres.

 

Les Chinois frappés par ce fléau moderne, l'obésité risquent de voir ce problème se développer dans un pays où seules comptent la performance, la compétitivité...

On constate, encore une fois, les fractures et les déséquilibres de notre monde : alors que certains, sur cette planète, meurent de faim, d'autres sont malades d'un excès de nourriture...

 

Source : Le Monde

 

 

 chine-5.jpg

 

 chine 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                   

Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 21:10

 

chardon-auteur-kos.jpg

 

 

Un simple article sur les fleurs a déclenché sur le site même d' Agoravox un tollé de réactions négatives : il me semblait, pourtant, qu'un tel sujet pouvait être abordé notamment pendant les vacances : cet article pouvait permettre une forme d'évasion, une ouverture, une occasion d'évoquer la nature, ses splendeurs... pendant la période estivale...

 

Je m'attendais à ce que chacun puisse exposer ses goûts en matière d'horticulture, ses fleurs préférées, ses expériences.

 

Mais le sujet, en dehors de deux ou trois commentaires n'a suscité que des moinssages, de la dérision, du rejet, du mépris...

 

L'un affirmait de manière péremptoire et vindicative qu'il détestait les fleurs, un autre disait que l'article était franchement nul, un autre enfin me conseillait d'écrire moins car j'allais, un jour, en perdre toute inspiration !

 

Que d'épines dans ces commentaires ! Mais, enfin, tous les sujets sont intéressants : pourquoi serait-il interdit de parler des fleurs ?

 

Un seul commentateur s'est intéressé vraiment au sujet, a évoqué des fleurs dont j'ignorais même le nom : hémérocalle, népéta, sédum, santoline, monarde, heuchère, hosta, lychnis, achillée, ancolie, stachys, etc...

 

Pourquoi mépriser des sujets qui sont, en fait, plus importants qu'on ne le croit ?

 

La nature, on le sait, est de plus en plus menacée de nos jours par les pesticides, les polluants en tous genres qui empoisonnent les sols, l'atmosphère.

 

De nombreuses espèces de papillons, les abeilles sont en train de disparaître... Les fleurs, les plantes elles-mêmes nous sont indispensables et elles sont pollinisées par ces mêmes insectes.

 

Quel est ce mépris envers notre mère nature ?

 

Pourquoi refuser la diversité des sujets sur ce site ? Tout devrait susciter la curiosité.

La nature, les fleurs nous offrent des spectacles toujours renouvelés qu'il faut savoir apprécier. Qui sait regarder, de nos jours ? La mode du zapping s'impose.

 

Il faudrait presque réapprendre à observer, à contempler tout ce qui nous entoure pour pouvoir mieux en savourer le spectacle...

 

La nature nous invite à admirer des tableaux que l'on oublie de goûter trop souvent. 

Chaque fleur est différente par ses formes, ses arômes, ses propriétés. Pourquoi refuser de s'intéresser à cette nature si diverse qui nous entoure ? Pourquoi refuser d'en parler ?

 

Pourquoi faudrait-il traiter uniquement des sujets d'actualité ? Pourquoi faudrait-il mettre au rebut tous les plaisirs offerts par la nature ?

 

 

 abeille-2-copie-1.jpg

 

 067

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 abeilles-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Chardon-auteur-amidor.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos de chardons : Kos / Amidor



Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 20:53

kirobo-2.jpg

 

On n'arrête pas le progrès : un nouveau robot vient d'être conçu par la firme japonaise Toyota et il se rapproche de plus en plus des humains puisqu'il est doté de la parole...

Ce robot innovant s'est envolé le 4 août vers la station spatiale internationale où il restera jusqu'à la fin 2014... Kirobo, tel est son nom, a été entraîné, comme un véritable astronaute humain, à l'apesanteur et à la vie dans l'espace...

 

Non, ce n'est pas un film de science fiction mais bien la réalité : voilà un robot prêt à remplacer les humains dans une conversation !

 

"Nous essayons de créer une société dans laquelle humains et robots cohabitent ", explique un des concepteurs du projet.... "Le logiciel de kirobo est différent des logiciels de questions-réponses qui existent déjà... son logiciel a été conçu pour que la personne qui lui parle puisse ressentir qu'il est sensible et gentil".

 

Il rajoute même : " Je suis persuadé que les enfants et les personnes âgées apprécieront que quelqu'un les écoute."

 

Cette dernière remarque me paraît particulièrement inquiétante ! Comme si les enfants et les vieillards n'étaient plus écoutés par les humains eux-mêmes, comme si ce concepteur prenait conscience que les hommes ne savent plus converser entre eux et prêter attention à leur famille, leur entourage !

 

Il nous faudra donc, désormais des robots pour entrer dans une véritable communication !

 

L'homme serait-il en train de perdre une de ses vocations essentielles de communiquant ? Devrait-il être remplacé par des robots qui seraient, seuls, aptes à converser avec des enfants, des personnes âgées ?

 

L'ère de la robotique est en train de se développer de plus en plus, des robots humanoïdes apparaissent, ils vont remplacer les hommes dans des usines et ils sont même susceptibles de les supplanter dans la vie quotidienne !

 

Plus besoin de discuter avec son papy et sa mamie, kirobo remplira avantageusement cette fonction !

 

Plus besoin d'aider son gamin à faire ses devoirs, kirobo s'en chargera !

 

Vres quelle société déshumanisée allons-nous ? Vers quel monde d'indifférence où les robots vont prendre la parole ?

 

La véritable communication a tendance à disparaître au profit d'une communication filtrée, indirecte par ordinateur, par téléphone : il serait temps de redonner à la vraie communication toute sa place, il serait temps de remettre au goût du jour les conversations familiales, les discussions entre amis....

 

 

http://video.lefigaro.fr/figaro/vid...

 

 

kirobo-3.jpg

 

 

robot-5.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 20:58

 

-Oliveraie-nice1.JPG

 

 

L'olivier déroule sur l'horizon ses teintes subtiles de vert tendre, de lumières.... Arbre sacré, cadeau des dieux, offrande pleine d'éclat, l'olivier rayonne de ses branches noueuses, tortueuses aux senteurs de soleil.

 

L'olivier éblouit les paysages du sud, livrés au mistral, à la chaleur du midi. Les champs bleus d'oliviers ruissellent de splendeur lumineuse.

Les arbres aux lueurs de vert d'opale, arbres somptueux de Provence s'arrondissent, s'épanouissent sur l'horizon... Leurs teintes douces de vert blanc léger illuminent les paysages...

 

Le vert bleuté de l'arbre resplendit sur les ciels d'un bleu profond, le tronc grisé, irisé déploie ses bras aux feuilles effilées et satinées....

 

Arbre du sud, cendré, nimbé de lumières ! Arbre de vent, de mistral, de soleils intenses , éclatants !

 

Arbre éblouissant, aux tons apaisés de lumières...

 

Arbre de la Grèce antique, aux mille légendes, aux replis secrets ! Arbre d'Athéna la secrète, bienfaitrice des hommes ! Arbre peuplé de nymphes, alséides, dryades, hamadryades...

 

L'olivier aux branches sombres, lourdes, aux feuilles claires d'écumes illumine l'azur profond du midi... Horizons de bleu intense sur lesquels se détachent les formes arrondies des arbres !

 

Champs d'oliviers sacrés où retentissent les cigales de l'été ! 

 

Les oliviers bruissent sous les flammèches du vent et l'air étincelant du midi... Les oliviers vibrent, vacillent d'éclats sous la chaleur âpre et intense du sud...

 

Les arbres tordent leurs bras noueux de lumières...

 

 

 

http://youtu.be/c2zye5kKrEk

 

 

 

http://youtu.be/0L-O4hc88xA

 

 

 

 

 

 

montpezat-2.jpg

 

 

montpezat-oliviers.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

olivier-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

olivier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 21:43

etoile-5.jpg

 

 

L'été est bien la saison où l'on peut observer le ciel et les étoiles : le temps clair, les conditions atmosphériques sont idéales pour découvrir les merveilles d'une nuit étoilée : des noms pleins de charmes, faisant parfois référence à la mythologie et à ses légendes.

 

On peut, ainsi, facilement repérer le grand chariot, appelé aussi de manière plus prosaïque grande casserole, en raison de sa forme : c'est là une petite partie de la grande ourse, une des plus majestueuses constellations... Le grand chariot nous étonne par ses 7 étoiles bien visibles, leur brillance.

 

Selon les cultures, les hommes ont perçu, là, des figures différentes : à Babylone, c'était un chariot avec son timon et sa caisse, les romains y voyaient un troupeau de 7 boeufs, les "septem triones" d'où vient le mot septentrion...

 

En prolongeant 5 fois le bord inférieur de la casserole, on trouve l'étoile polaire qui marque le nord, un des rares points fixes de notre ciel étoilé...

 

Une autre constellation est bien visible : Cassiopée qui forme un w , située dans la direction opposée à la grande ourse...

 

Cette constellation doit son nom à une reine d'Ethiopie, l'épouse de Céphée. C'est aussi la mère d'Andromède. On entre, là, dans le monde de la mythologie.

 

Cassiopée, très fière de sa beauté, osa rivaliser avec des déesses, les Néreïdes, selon d'autres versions avec Héra, l'épouse de Zeus... Ces divinités réclamèrent vengeance à Poséidon : le pays de Cassiopée fut, alors, ravagé par un monstre marin... Puis, Cassiopée fut transformée, après sa mort,  en une constellation...

 

La mythologie grecque est ainsi peuplée de métamorphoses merveilleuses : une jeune femme peut devenir une plante, une étoile, une constellation...

 

En regardant à droite de l'étoile polaire, vers l'est, on peut admirer le triangle d'été qui comporte trois étoiles : Véga, Deneb, Altaïr.

 

Ces noms aux sonorités exotiques, d'origine arabe font rêver... et nous transportent vers l'orient, ses paysages de sable, ses déserts, ses oasis...

 

J'aime particulièrement ce mot : Altaïr !

 

Vega est intégré dans la constellation de la lyre, Deneb dans celle du cygne, Altaïr fait partie de celle de l'aigle... Altaïr est situé à 17 années lumières de notre terre et c'est la plus proche de ces trois étoiles !

 

Ces constellations évoquent, tour à tour, formes humaines, instrument de musique, animaux...

 

Ainsi, l'univers des étoiles suggère tout un monde : on y trouve mythologie, animaux, poésie dans les dénominations, dans les sonorités...

 

C'est vraiment le moment d'observer, en ce mois d'août, un ciel étoilé et d'entrer dans un espace rempli d'harmonie, de splendeur, de poésie...

 

 

http://video.lefigaro.fr/figaro/vid...

 

 

etoile-supernova.jpg

 

etoiles-filantes.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

étoile

etoile-4.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 21:00

dsk 4

 

Dominique Strauss Kahn n'a pas fini de faire parler de lui, avec l'affaire du Carlton.... Dominique Strauss-Kahn a bien été renvoyé en correctionnelle le 26 juillet pour "proxénétisme aggravé en réunion".

 

De nombreuses prostituées sont impliquées dans cette affaire : elles participaient à des réunions libertines qui n'étaient pas, selon certaines, dénuées de violence.

En fait, plus qu'à des réunions libertines, ces soirées faisaient songer à de la "consommation sexuelle" voire à un "carnage avec un tas de matelas au sol". Or, Dominique Strauss-Kahn a toujours prétendu ignorer la profession des participantes à ces "ébats" sexuels, ce qui paraît fort improbable.

 

Il semble aussi que Dominique Strauss-Kahn ait été l'organisateur et l'instigateur de ces soirées puisqu'elles se déroulaient dans un appartement loué par l'ancien directeur du FMI, en personne.

 

Selon le témoignage de certaines prostituées, le comportement de DSK aurait été particulièrement violent.

 

Peut-on parler, dès lors, de soirées libertines ? Quand des prostituées sont violentées et utilisées pour des plaisirs et des instincts primaires, on peut se poser des questions.

 

Il semble bien que ce responsable politique ait été soumis à des pulsions sexuelles irrépressibles, malgré ses dénégations réitérées.

 

Dominique Strauss-Kahn avait affirmé, au cours d'un entretien donné à CNN, qu'il n'avait" aucun problème particulier avec les femmes"... que l'affaire du Sofitel relevait de la vie privée...affaire réglée, on s'en souvient, par un accord financier. Ces déclarations n'étaient-elles pas une façon de banaliser des faits hors norme ?

 

La vie privée doit être respectée mais quand la violence intervient, quand un responsable politique est à l'origine de cette violence, on ne peut que réprouver et condamner de tels faits.

 

Il semble que la politique puisse, ainsi, conduire aux pires excès : dans ce cas précis, un homme politique semble se placer au dessus des lois pour s'autoriser à mettre en place tout un système de proxénétisme...

 

Bien sûr, c'est à la justice de se prononcer et d'établir clairement les faits, cependant, il est troublant de constater le cumul des accusations qui pèsent sur l'ancien directeur du FMI, des faits concordants qui accablent le comportement d'un homme qui se destinait à être chef d'état et qui occupait des fonctions de la plus haute importance, dit-on, à la tête du FMI...

 

Source : Le Monde

dsk 3






Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 19:35

fuku-2.jpg

 

 

Fukushima, deux ans déjà... et on n'a pas fini de mesurer les conséquences de cet accident nucléaire : à Fukushima, de l'eau radioactive continue à se déverser irrémédiablement dans l'océan...

 

Cette catastrophe a eu lieu le 11 mars 2011 au Japon. Ce mardi 6 août 2013, une "situation d'urgence" vient d'être déclarée par l'Autorité de régulation nucléaire japonaise à la centrale de Fukushima : de l'eau hautement radioactive s'écoule toujours dans l'océan Pacifique...

 

Ces fuites risquent d'être hautement toxiques pour l'environnement, pour la faune marine et les hommes susceptibles de consommer des poissons contaminés...
 
Ces fuites semblent aussi incontrôlées et incontrôlables : tritium, strontium, césium, un cocktail explosif se retrouve dans la nature, polluant les fonds marins.
 
La cause de ces déversements reste inconnue et mystérieuse, ce qui est d'autant plus inquiétant : impossible de juguler des fuites dont on ignore l'origine.
 
 L'opérateur de la centrale utilise un produit chimique souterrain pour solidifier les sols, mais, selon le quotidien japonais Asahi, il n'est pas efficace au niveau des nappes phréatiques.
 
Cet accident nucléaire continue, plus de deux ans après, à polluer de manière irréversible le sol, les eaux, l'atmosphère.
 
Au fil du temps, on découvrira sans doute tous les dégâts sur l'environnement, la flore, la faune : les hommes eux-mêmes ne seront pas épargnés...
 
Le nucléaire nous conduit vers des impasses : on ne sait pas, en cas d'accident, contrôler les émanations, on ne sait pas détruire les déchets de l'industrie nucléaire, on ne sait pas les stocker de manière fiable et efficace....
 
On ne peut prévoir tous les aléas du nucléaire, les accidents climatiques, les glissements de terrain, les séismes etc. 
 
Les conditions de sécurité ne sont pas toujours respectées, en France, certaines centrales vieillissent et exigent des rénovations coûteuses...
 
D'ailleurs, il semble que l'industrie du nucléaire devient de plus en plus chère et on en voit déjà les répercussions sur les prix de l'électricité qui ne cessent d'augmenter : l'entretien, la rénovation, le traitement des déchets génèrent des coûts de plus en plus importants.
 
On peut rappeler que deux ans après Fukushima, le Japon veut redémarrer ses réacteurs nucléaires...
 
Combien de Japonais vont mourir à la suite de cette catastrophe, combien d'enfants auront des problèmes de thyroïde ?
Source : Le Monde

 

fuku 6






Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 20:50

baignade 3

 

 

Savez-vous ce qu'est un youyou ? Le youyou est une frêle embarcation en bois qui permet une navigation près des côtes, ce que l'on appelle du cabotage...

 

Le youyou se manoeuvre à la rame et demande des bras vigoureux : il permet d'aborder sur des plages et de profiter des plaisirs du bain.

 

Mon père possédait, autrefois, un youyou et nous cabotions avec plaisir au fil de l'eau...

 

Le bonheur de la navigation en mer ! L'air marin vivifiant, la profondeur noire et inquiétante de l'eau, quand j'étais enfant, me fascinaient. Le gouffre de la mer, quand on se trouve sur un petit youyou minuscule, est impressionnant !

 

Le petit bateau était vite rempli, avec mon père, ma mère, mon frère et moi.

 

Le plaisir de toucher du bout des doigts la mer ! Les senteurs marines environnantes m'enivraient... l'étendue de la mer aux replis obscurs, les vagues noires, vineuses m'attiraient et m'inquiétaient en même temps.

 

Quelquefois, mon père nous invitait à ramer et à essayer nos forces sur l'onde amère... la joie de faire avancer le bateau et d'être à la manoeuvre ! Mon frère s'appliquait à ramer en montrant son adresse, sa vigueur à peser sur les rames.

 

La promenade nous amenait vers quelque crique et l'abordage était une véritable aventure...

 

Il fallait, après avoir fixé le bateau, sauter dans l'eau pour atteindre la plage... Le moment tant attendu du bain s'offrait alors à nous dans une eau claire, transparente où luisaient des galets blancs et ocrés.

 

Le retour nous permettait d'admirer les côtes abruptes, les rochers battus par les vagues, les pins sur les hauteurs de l'Estaque, des ravines, et toujours le gouffre amer de l'onde...

 

On pouvait contempler à loisir les collines calcaires, la chaîne de l'Estaque, le viaduc et ses arches sur les hauteurs.

Notre youyou croisait souvent d'autres embarcations, des bettes de pêcheur, des voiliers à la ramure blanche étincelante... Le petit bateau laissait dans l'onde son sillage de vagues...

 

L'arrivée dans le port était aussi une fête, avec le spectacle des pointus, des bateaux de pêche, des voiliers qui encombraient la rade, des pêcheurs sur le quai en train de ravauder leurs filets...

 

Le youyou d'autrefois n'existe plus mais nous gardons le souvenir de ces balades au fil de l'eau en été, de ces partages d'émotions, de ces plaisirs simples.

 

Nous gardons le souvenir de ces bains de lumières et de bonheurs...

 

Estaque (8)








Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 19:55

Papillon_Provence-auteur-veronique-pagnier.jpg

 

Papillons, quel joli nom ! Il évoque le mouvement, la danse perpétuelle de ces insectes aux couleurs somptueuses ! Il suggère la vie, l'élan, et pourtant, les papillons sont en train de disparaître...

 

Ils sont de moins en moins présents dans les jardins, on ne les voit plus virevolter autour des fleurs... Où sont les vertiges de papillons d'autrefois ? Papillons moirées, aux teintes si variées, aux formes élégantes, papillons fragiles aux ailes translucides et nacrées...

 

Le vulcain en habit pourpre et noir se fait rare, d'autres espèces sont menacées... 

 

La moitié des papillons des prairies ont disparu en Europe : les causes sont multiples et diverses : urbanisation, multiplication des routes, culture intensive, utilisation à outrance des pesticides... On peut parler d'une véritable catastrophe écologique.
 
Pourtant, le rôle des papillons est essentiel : ils assurent la pollinisation des plantes comme les abeilles.
 
Comment ne pas voir l'importance de ces insectes ? Comment ne pas percevoir que la biodiversité est menacée ?
 
Comment ne pa être sensible à la beauté des papillons ? Formes, couleurs, ballet éblouissant d'ailes qui virevoltent, fragilité, élégance, légèreté de leur danse...
 
Quand des espèces disparaissent, c'est tout l'écosystème qui est menacé... 
 
C'est toute la nature qui est bouleversée et perturbée : on constate la disparition des papillons mais d'autres espèces sont aussi en voie d'extinction...
 
Il serait temps de comprendre que l'utilisation des pesticides est néfaste, qu'il faut la limiter : l'homme est en train de détruire la terre sur laquelle il vit, dont il dépend...
 
Les papillons, les abeilles sont en train de mourir du fait des activités humaines, du fait de notre inconscience, de notre démesure, de notre hubris...
 
L'homme va à sa propre perte s'il ne prend pas conscience de la fragilité de la nature si souvent malmenée par les pollutions dont il se rend coupable...
 
Source : Le Monde
 
Papillon_cameroun-auteur-niluje.jpg
abeilles 6
papillon-auteur-vassil.jpg
abeille-reuters.jpg
Photos de papillons :
Auteurs : Véronique PAGNIER/  Niluje  / Vassil



Repost 0
Published by rosemar
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/