Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 14:11
Vents d'automne...

 

 

 

Le vent, dans le jardin, fait tourbillonner les feuilles qui roulent sur le sol dans un doux bruissement.

 

Les feuilles aux teintes fauves s'accumulent près des arbres, comme réunies par le souffle du vent. 

 

Rouilles, bruns, éclats d'opales, verts tendres, toutes les couleurs de l'automne...

 

Les feuilles roulées en parchemin, racornies, piquetées de rousseur se rassemblent contre la muraille.

 

Les arbres, marronniers, tilleuls, grands pins bruissent sous le vent...

 

Le canal aux moires sombres se pare aussi de couleurs chaleureuses : des camaïeux de rouilles et de xanthes...

 

Et voilà que les nuées s'épaississent sur l'horizon, au dessus des arbres aux panaches roux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

 

Vents d'automne...
Vents d'automne...
Vents d'automne...
Repost 0
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 14:05
Lumières d'automne...

 

 

Jaunes, verts, bruns, rouilles, partout des éclats de couleurs...

 

Le jardin rayonne sous le soleil...

 

Les feuilles du  marronnier s'éclairent de lueurs aux teintes de paille.

 

Le tronc sombre près du feuillage dessine des ramures illuminées par des éclats solaires.

 

Les feuilles encore vertes, aux bords brûlés, traversées par le soleil, révèlent des nervures subtiles, des dentelles aux teintes éblouissantes...

 

L'arbre devient lui-même soleil, éclat solaire...

 

L'arbre devient brumes d'or, transparences d'ambre, bakélite.

 

L'arbre resplendit, auréolé de bleu, doré de lumières automnales...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Lumières d'automne...
Repost 0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 14:18
Balade d'automne sous la pluie...

 

 

 

Une pluie fine s'empare du jardin : des senteurs de terre et de bois s'exhalent dans la douceur de cet après-midi d'automne.

 

La pluie crépite légèrement et scande la promenade... la pluie a chassé les promeneurs et le jardin vide se peuple de ce doux murmure.

 

Les marronniers se couvrent de rouilles, panaches vaporeux aux teintes fauves.

Les troncs noircis par la pluie, couleurs d'ébène, exacerbent la rousseur des arbres.

 

Parfois, des feuilles tourbillonnent lentement et viennent joncher le sol...

 

Parfois, des marrons bousculés par la pluie tombent brusquement, avec un bruit sec.

 

A terre, ils se couvrent d'éclats nouveaux, parés de gouttelettes lumineuses.

 

Les feuilles de marronniers à terre s'illuminent de teintes vernissées : des tons de verts, des dégradés de xanthe et de bruns.

 

Des contrastes étonnants de couleurs qui nous font admirer le déroulement des saisons...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Balade d'automne sous la pluie...
Balade d'automne sous la pluie...
Balade d'automne sous la pluie...
Repost 0
1 octobre 2017 7 01 /10 /octobre /2017 13:44
Coques de marrons...

 

 

 

Les marronniers se couvrent désormais de toutes les teintes fauves de l'automne : ils laissent tomber sur le sol des coques qui s'ouvrent et révèlent des marrons aux teintes de bois, aux veines circulaires et ondoyantes...

 

Jolis tableaux de l'automne posés sur le sol...

 

Les éclats du bois rayonnent, des dégradés de bruns s'épanouissent sur le fruit qui renvoie la lumière.

 

Les coques se hérissent de piquants et nous font voir des teintes d'opales et de bruns...

Les coques ouvertes s'illuminent d'éclats de lys, ombrés de brumes légères.

 

Des rondeurs apparaissent, des camaïeux se dessinent...

 

Les coques éclatées se parent de légers copeaux qui forment des corolles...

 

Belle harmonie de teintes et de formes... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

 

Coques de marrons...
Repost 0
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 14:01
Le partage des eaux à Fontaine de Vaucluse....

 

 

Le partage des eaux... c'est un lieu champêtre où la Sorgue lumineuse se divise en deux bras distincts...

 

Entre les arbres et les frondaisons verdoyantes, la source qui naît à Fontaine de Vaucluse s'écoule et laisse voir ses transparences limpides.

 

Des algues frissonnantes s'épanouissent dans le courant, nymphes ondoyantes dont les longues chevelures s'étirent dans l'eau...

 

L'endroit invite au recueillement : l'eau, ses murmures, ses reflets, les pierres et les rochers qui affleurent l'eau... le soleil qui illumine et dore les ondes...

 

Les rives verdoyantes forment un décor somptueux et luxuriant près de la rivière.

 

Des kayaks s'approchent parfois : on voit leurs couleurs bariolés dans le lointain... ils franchissent le barrage dans des éclats d'eaux étincelants.

 

Les remous dessinent des motifs d'écumes d'une blancheur éclatante.

 

L'eau s'irise de teintes merveilleuses : des camaïeux de verts tendres ou plus sombres, ponctués de vagues frémissantes.

 

L'eau scintille, tourbillonne, se plisse, révèle des fonds caillouteux et des mosaïques somptueuses...

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Le partage des eaux à Fontaine de Vaucluse....
Le partage des eaux à Fontaine de Vaucluse....
Le partage des eaux à Fontaine de Vaucluse....
Repost 0
Published by rosemar - dans nature eau arbres poésie
commenter cet article
10 septembre 2017 7 10 /09 /septembre /2017 14:08
Les arbres déjà roux...

 

 

Dans le jardin, des panaches de rousseur et de rouille mêlés à des verdures...

 

Les arbres déclinent toutes sortes de teintes sur l'azur :  paille, bruns, verts, roux.

 

Certains arbres déjà flamboyants se détachent sur l'azur, alors que d'autres se parent encore d'une verdure printanière.

 

La lumière encore vive de l'été fait resplendir toutes ces couleurs...

 

Les marronniers peignent des camaïeux de verts et de roux.

 

Les tilleuls révèlent quelques feuilles dorées.

 

Des cascades de couleurs sur les arbres... les feuilles brûlées dessinent des déchirures, des éclats lumineux sur l'azur.

 

Les arbres déjà roux se parent de toutes les teintes de l'automne.

 

Les arbres déjà roux aux branches sombres s'éclairent de lueurs de xanthes.

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Les arbres déjà roux...
Repost 0
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 13:34
En été, sous un marronnier...

 

 

 

Dans le jardin, en été, une halte s'impose sous un marronnier...

 

La chaleur du mois d'août pesante, le soleil intense incitent à goûter l'ombre d'un marronnier, une ombre apaisante au feuillage dense et compact.

 

Les feuilles larges, abondantes offrent leur fraîcheur bienveillante.

Les feuilles aux tons de verts profonds procurent apaisement et sérénité.

 

Déjà, les feuilles, en cette fin du mois d'août, s'auréolent de bruns, de couleurs dorées, prémisses de l'automne...

Déjà, les feuilles sèchent au soleil : les bords révèlent des teintes automnales... ocres, orangés, brûlures sombres...

 

Le vert et le brun se côtoient : l'éclat du printemps et la morsure de l'automne, tableau contrasté de couleurs.

Les feuilles vont prendre peu à peu leurs teintes automnales.

 

Perché sur une branche, un pigeon profite aussi de l'ombrage du grand arbre.

Serein, il goûte aux éclats variés de ces feuilles qui hésitent entre été et automne.

Il connaît l'alternance des saisons, il en sait les beautés, il savoure, lui aussi, l'été finissant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

En été, sous un marronnier...
Repost 0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 12:49
Ce temps qui nous échappe...

 

 

Ce temps qui nous échappe, c'est d'abord celui de la plante, de l'arbre, de la fleur dont nous ne voyons pas la temporalité... c'est ce que nous révèle Michel Onfray dans son ouvrage intitulé Cosmos.

"Tout à notre temps, illettrés du temps des plantes, nous n'avons rien vu du détail, nous sommes passés à côté de la temporalité végétale...", écrit Michel Onfray.

 

Le monde végétal a une temporalité qui lui est propre : nous ne voyons pas le mouvement des plantes, mais il existe et  peut être révélé par une prise de vue en accéléré, par exemple...

 

Nous ne voyons plus, aussi, le monde qui nous entoure car nous vivons dans un univers où tout va de plus en plus vite : les moyens de communication, les médias nous emportent dans un tourbillon d'informations que n'avons plus le temps d'analyser.

 

Nous ne regardons plus ces plantes, ces arbres, ces fleurs qui changent au fil des saisons.

 

Nous ne prenons plus le temps aussi de connaître, d'aimer les gens qui nous entourent : nous sommes souvent comme sourds et aveugles à leur vie, leurs bonheurs, leurs peines.

Les voilà disparus et on se dit qu'on n'a pas eu le temps discuter avec eux, de les regarder, de les écouter.

 

Emportés par nos propres soucis, dans le tourbillon du travail et du monde, nous n'avons pas su profiter de leur présence.

Nous avons laissé filer le temps et nous n'avons pas su les mieux connaître.

Des moments perdus, des regards qui n'ont pas été assez attentifs, une oreille distraite...

 

Le temps nous a échappé, il nous a manqué.

On se disait peut-être qu'on avait bien le temps...

C'est ce que l'on pensait mais le temps d'une vie est si court...

 

Tout le monde a pu éprouver ce sentiment de temps perdu, cette impression d'avoir gaspillé des instants de vie précieux, des moments de partage, des émotions.

 

Mais, trop souvent, on en prend conscience un peu tard, quand le temps est passé, quand la vie s'est écoulée.

 

Il est vrai que nous avons la chance de vivre plus longtemps que nos ancêtres, que l'espérance de vie s'est accrue.

 

Mais, parallèlement, le temps accéléré dans lequel nous vivons nous empêche souvent de profiter de moments essentiels.

 

Notre temps est celui des images qui défilent, des infos qui se bousculent, qui se dispersent aussitôt qu'elles sont diffusées, notre temps est celui des écrans de toutes sortes, notre temps est celui de la productivité au travail : il faut faire toujours plus, toujours plus vite...

Notre temps oublie trop souvent l'essentiel...

 

 

 

 

 

Photos : Pixabay

Ce temps qui nous échappe...
Repost 0
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 10:43
Les premières cigales...

 

 

 

Les premières cigales sont là : je les ai entendues dans le lointain vers la cime des arbres...

 

Cyprès, pins, cèdres, buissons ont retenti de leur appel...

 

Voix secrètes et mystérieuses, voix de l'été qui arrive, voix des chaleurs intenses du midi !

 

Les premières cigales nous invitent aux bonheurs de l'été : légers bruissements dans les pins, murmures des oiseaux, claquements d'ailes, lumières qui s'attardent, nuits éclairées d'étoiles...

 

Les arbres se peuplent de voix nouvelles.

 

Dans le lointain, les cigales appellent l'été, elles le chantent, le célèbrent, elles annoncent des brises légères, des clartés renouvelées, elles disent l'été rayonnant, elles racontent les senteurs exacerbées de pins sous la chaleur du midi.

 

Elles racontent les aiguilles lourdes de pignes aux teintes de verts...

Elles racontent les collines de Provence aux effluves de thym.

 

Elles disent la mer toute proche, ses embruns vivifiants, ses teintes auréolées de lumières...

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

 

Les premières cigales...
Repost 0
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 11:28
Un léger murmure dans le pin...

 

 

 

Un léger murmure dans le pin... quelques éclats qui tourbillonnent dans l'air du printemps...

Un frisson dans les aiguilles du grand pin...

 

Dans les entrelacs des branches, un écureuil savoure une pigne avec délectation... silhouette brune et rousse, ombre chinoise dans les branches...

 

On entend la lente dégustation de l'animal, on entend un léger frémissement dans l'arbre.

 

Des éclats de pigne s'envolent dans l'air... doux papillons fragiles...

 

Dans la chaleur intense de l'après-midi, un écureuil fait entendre une musique imperceptible.

 

Soudain, sa queue en panache apparaît sur l'arbre...

Vif, il bondit de branche en branche, dévale le pin, tourbillon de lumière rousse sur le gris de l'arbre...

 

Soudain, l'écureuil virevolte dans les branches et s'évanouit derrière l'arbre.

 

Vision fugitive, éclair de roux...

Vision éphémère et fugace, tourbillon de vie !

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/