Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 16:26
Une libellule sur le rideau...

 

 

 

Une libellule vient de se poser sur le rideau de la fenêtre entrouverte : elle se laisse bercer par le doux mouvement du tissu....

 

Sur la blancheur de la toile tissée, la libellule nonchalante semble goûter, savourer, même, la douce caresse du soleil de l'automne.

Corps effilé, ailes diaphanes aux éclats de noir, la libellule paresse, elle fait admirer, sur les fils blancs du rideau, sa silhouette élancée de danseuse, un fuseau brun si subtil.

Les quatre ailes tissent des dentelles fines, légères, translucides, des filoselles évanescentes, autour de la demoiselle.

Les quatre ailes se dessinent à peine, sous le soleil qui illumine le rideau...

Le rideau se soulève légèrement, dans un balancement apaisé : la libellule se donne en spectacle !

 

Sur le tissu blanc de lys, ses formes graciles se détachent avec harmonie et tant de délicatesse !

Immobile, impassible, telle une reine lumineuse, elle fait admirer les éclats dorés de sa parure.

 

Figée, les quatre ailes croisées, elle s'empare des rayons lumineux, elle les fait miroiter...

Dans le lointain, des oiseaux célèbrent, de leurs trilles, la douceur de l'automne.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 17:36
Célébrons le vin et ses vertus enivrantes !

 


Le vin ! Le sang de la vigne ! Robes rouges, couleurs dorées ou ambrées ! Célébrons le vin et ses vertus enivrantes...

On apprécie les vins gaillards, robustes, revigorants, leurs couleurs sombres, aux embruns de nuits, les vins veloutés, si doux au palais !

Goûtons ces vins somptueux, ou d'autres aux robes légères, vaporeuses, aux envols de mousselines.

Des senteurs fruitées nous enveloppent, des goûts de soleil, des éclats de lumières, ceux des raisins qui mûrissent en grappes lourdes.

Le vin, symbole de vie, de bonheur nous offre ses sonorités de fricative, si douce, de voyelle nasalisée pleine d'envol et de mystères !

Le mot est ancien, bien sûr, et remonte au grec "oinos", par l'intermédiaire du latin "vinum" : les romains étaient passés maîtres dans la confection de ces nectars antiques, vins salés, vins aux coings, vins aux aromates !

Le vin évoque la Méditerranée, les paysages du sud, des cépages variés, symboles de régions françaises, le Bordeaux, le Bourgogne, le Champagne, des vins, des noms connus de tous qui rayonnent et chantent le savoir-faire des vignerons du terroir...


"Le vin, la vigne" ! Les deux mots se répondent et ont des origines communes.

Le vin se pare d'adjectifs aux échos valorisants : capiteux, charnu, corsé, charpenté, fruité, rond, loyal, viril ou suave.

Il peut être tendre, dur, austère ou aimable, bourru ou distingué, généreux, gouleyant, puissant, noble ou racé...

Le vin arrive à exprimer toutes sortes de sentiments, tant il est oeuvre humaine, travail patient du cultivateur qui entoure la vigne de tous ses soins.

Le vin, les vendanges célèbrent la fête de l'automne qui a commencé, de ses couleurs de rouilles et de bruns, de ses senteurs de terre humide.


 

 

 

 

Célébrons le vin et ses vertus enivrantes !
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 16:24
Le ciel s'embrase de roses !

 

 


Le soleil s'éteint lentement, derrière le pin... une douce lumière envahit l'espace, des teintes de roses, de pourpres, de chrysanline.

Des ombres apparaissent sur l'horizon, silhouettes souples, légères, aériennes.

Un dégradé somptueux se dessine, sur l'azur : le bleu léger se nimbe, peu à peu, de couleurs d'or.


Les arbres, les pins deviennent des ombres chinoises entourées d'auréoles... des finesses de branches se détachent sur l'horizon, des embruns sombres, subtils, des écumes encerclées de poussières d'or.


Les masses sombres, opaques des arbres font jaillir ces teintes éclatantes, les embellissent de leurs ténébreuses frondaisons.


Noir et or se côtoient, le soleil laisse des traces de rouilles, des empreintes aux couleurs de pierres précieuses, si douces...


Les branches deviennnent brindilles légères, herbes ténues, guirlandes ombrageuses...


Les branches se redessinent sur ce fond aux couleurs d'or, elles forment des entrelacs, des résilles imperceptibles, aux teintes de fumées.


Le ciel s'embrase de roses et nous offre un tableau d'une beauté inouie, un clair-obscur éblouissant, une toile apaisée d'une fin de journée d'automne...


 

 

 

 

Photos : rosemar

Le ciel s'embrase de roses !
Le ciel s'embrase de roses !
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 15:34
Des éclairs de lumières traversent la rondeur du bois...

 

 

 


Formes oblongues, couleurs de bois veinés, les châtaignes se marbrent de teintes nuancées de bruns.

La surface lisse, brillante, fait miroiter la lumière, des filaments la cernent, l'encerclent de nuées plus sombres ou plus claires.

Des camaïeux apparaissent, tableaux étincelants, des éclairs de lumières traversent la rondeur du bois....

Douce au toucher, la châtaigne se fait plus rugueuse aux extrémités : une pique brumeuse la termine sur un côté, tout autour, des embruns légers se dispersent, formant des éclats irréguliers....

A l'autre extrémité, le bois nous fait découvrir des îlots, sur une surface d'un ovale imparfait, sans éclats, comme une terre brûlée.

La châtaigne bien opaque renferme une chair onctueuse, couleurs de nuages, pleine de saveurs et de douceurs.

La chair d'un blanc de lys, dense, compacte nous fait découvrir, encore, d'autres paysages : des ciels laiteux, des embruns de neige, des lumières brumeuses...

Des nuées d'automne, des écumes marines...

Le fruit répand de douces senteurs automnales, des brouées de parfums aux teintes brûlées, des envolées de sucs chaleureux.

Le fruit nous offre des teintes nuancées de l'automne, rouille, brun, à l'extérieur, ciels brumeux, quand on l'ouvre...


 

 

Photos : rosemar

Des éclairs de lumières traversent la rondeur du bois...
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 15:06
Humble et royal à la fois, tel est le cèpe !

 

 


Couleurs mordorées, moires de bruns, le cèpe est un petit monument : il se dresse sur sa colonne marbrée de terre...

Le pied, strié de lignes, hausse la couronne ample, aux couleurs de cuir bruni...

 

Le chapeau gondole de plis et de replis, le chapeau penche en pente douce et donne un air familier au champignon....


Humble, le cèpe côtoie la terre, s'en imprègne, revêt ses couleurs sombres, se pare d'embruns de brumes, de senteurs d'arbres et de feuilles....

Le cèpe semble avoir mille ans, avec ses teintes racornies, sa peau qui fait songer à un vieux parchemin, aux recoins brûlés...


Rugueux au toucher, le cèpe révèle pourtant des éclats lumineux, des envolées de dorures...

Cippus d'autrefois, colonne antique !

Le mot révèle des origines pleines de noblesse... colonne de temple qui se dresse vers le ciel !

Le mot rayonne de ses consonnes sifflante et labiale aux sonorités emplies de séduction... Le mot bref révèle, aussi, toute la modestie dont il se pare...


Humble et royal à la fois, tel est le cèpe !


 

 

 

 

Photos : rosemar

Humble et royal à la fois, tel est le cèpe !

h

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 16:20
Les feuilles éclaboussent l'arbre de lumières !

 

 

Les tilleuls se transforment en éclats de feux... des envolées de xanthe, en panaches lumineux enveloppent les branches couleurs d'ébène...

Les arbres floquetés de teintes d'or s'embrasent sous le doux soleil de l'automne....

 

Des brouées de nuées s'enflamment sur l'azur : noir et grappes de fruits semblent se mêler sur l'arbre de l'automne.

 

Les branches tortueuses dessinent des embruns sombres sur ces auréoles dorées....

Bel effet de clair-obscur ! Contraste étonnant de couleurs !

 

L'arbre forme un tableau éblouissant, dans des camaieux de verts, de jaunes pâles, d'orangés très doux...

 

L'arbre attire tous les regards : flammèches de feux sur le tronc obscurci et ténébreux !

 

Le tilleul devient pinceau de lumières, arbre de fête, aux teintes éclatantes, les feuilles parent les ramilles sombres de guirlandes étoilées....

Les feuilles éclaboussent l'arbre de lumières !

 

Les feuilles s'illuminent des doux rayons de l'automne, elles couvrent les branches d'une parure éblouissante !

 

 

 

Photos : rosemar

Les feuilles éclaboussent l'arbre de lumières !
Les feuilles éclaboussent l'arbre de lumières !
Les feuilles éclaboussent l'arbre de lumières !
Les feuilles éclaboussent l'arbre de lumières !
Les feuilles éclaboussent l'arbre de lumières !
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 12:59
Douces journées d'automne...

 

 


Douces journées d'automne ! Un soleil léger s'alanguit et paresse sur l'azur. Des brises subtiles font palpiter les pins aux ramilles ondoyantes...

Des cripures de nuées se déchirent lentement et forment des voiles délicats, sur l'horizon.

Une chaleur tiède fait briller les buissons de tant de reliefs lumineux !

Dans le lointain, des brumes rousses couronnent quelques arbres, des brouées de lueurs embrasent des chaloupes de verdures : vert et xanthe se mêlent et s'entremêlent dans des teintes subtiles.

Sur le mur du jardin, les feuilles de vigne vierge prennent, tout à coup, des teintes de roses pourprées...

Le mur s'éblouit de ces guirlandes nouvelles, se pare, soudain, d'éclats de rouilles, d'un incarnat éclatant.

Le ciel, d'un bleu pâle, presque blanc, fait resplendir un soleil apaisé et doux.

Douceur de l'automne !

Flamboyance et fulgurance des arbres aux embruns d'incendie ! Lumières d'automne atténuées !

Saison des bonheurs adoucis ! Flammèches rousses !

L'automne se pare de douceur et de feux, de légèreté et d'éclats, dans un embrasement de couleurs...

Les marronniers façonnent des teintes de rouilles brûlées, les feuilles noires et roussies dessinent des camaieux éblouissants...

Des écumes de muscats, malvoisie, grenades envahissent les branches !



 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Douces journées d'automne...
Douces journées d'automne...
Partager cet article
Repost0
22 novembre 2014 6 22 /11 /novembre /2014 17:22

 

Photo2015.jpg

 

Une pluie d'éclats de bruns se répand sur le feuille, pluie de larmes, pluie d'orages, de tourments de l'automne...

 

La feuille se couvre d'embruns solaires, d'écumes, elle se marbre de dorures, d'un tourbillon d'empreintes aux formes variées : lunules, giboulées, cascades de cendres qui se dispersent et virevoltent.

 

Le rouge côtoie le brun, l'ocre se fond avec le rouge brûlé, le rouge explose sur le brun...

 

Des motifs et des dégradés subtils apparaissent : ocre, rouille, bruns brûlés, éclaboussements de feux !

 

La feuille devient l'image même de l'automne : elle fait surgir des pluies, des envolées de feuilles, des meurtrissures, des beautés somptueuses.

 

Elle se pare de lumières, douces, apaisées, à coté d'éclats flamboyants !

 

Elle voit surgir des flammes de roux, puis des pâles lueurs d'automne.

 

Des tableaux contrastés apparaissent : des paysages pleins de douceur, puis des emportements, des tourbillons, des vertiges de feux et de flammes...

 

La feuille est comme lézardée d'éclats, comme embrumée par un matin d'automne, traversée par des envols d'oiseaux, envahie d'un archipel de nuées.

 

Nuées sombres sur les feuilles d'automne, ciel obscurci qui annonce les frimas de l'hiver !  

 

Ciels d'orages, vent qui tourbillonne, l'automne est là, plein de flamboyances et d'ardeurs !

 

http://youtu.be/BQVd_N1xdVM

http://youtu.be/AmzM92dqXqE

 

http://youtu.be/LtiIpIJ5J2Q

 

http://youtu.be/JsCogBZ7Zlg

 

 

 

 

 

Photo2003.jpg

 

 

Photo2033

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo2048

 

 

Photo1870.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

automne 9

 

 

automne 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

automne 4

 

Photos : rosemar



Partager cet article
Repost0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 17:45

 

Photo2015.jpg

 

Jets de rouilles, couleurs mordorées qui se superposent, éclats d'ocres flamboyants !

 

Des impressions de roux, de bruns éclairent la feuille, la transforment en un tissu, où se fondent les couleurs de l'automne...

 

Quelques éclats ont brûlé les bords, laissant, sur la trame, des larmes sombres, lui donnant un aspect de parchemin écorné...

 

Des lunules envahissent la feuille, formant des motifs d'une variété inouie, comme des pleurs, parcourus de frissons.

 

Les bords brunis font voir des éclats de brûlure, tandis que des pans d'ocres côtoient des pans couleurs de rouilles...

 

Les teintes s'enchaînent, en une harmonie de roux, éclaboussée de noirs.

 

Les bords découpés se créponnent, en des vagues houleuses, festons ondoyants qui font frissonner la feuille.

 

Des larmes de bruns tissent la surface, en font un tableau somptueux, belle mélancolie de l'automne.

 

La feuille devient un tissu soyeux, couleur d'or, bruni par le temps, une toile de flammèches, un jet de feux, de brûlures !

 

La feuille fait exploser des éclats de bruns, elle fait jaillir sa beauté fulgurante : éclairs de feux et de flammes !

 

La feuille s'éclaire, parfois, de teintes plus légères, pâles reflets, miroirs d'eau, lunules roses et subtiles...

 

 

http://youtu.be/0KQW2YnCUrE

 

http://youtu.be/zuL1H1nTRfg

 

 

http://youtu.be/VSYBAYbxQqU

 

 

 

 

 

Photo2005.jpg

 

 

Photo2003.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo2004

 

Photo2010.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar



Partager cet article
Repost0
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 17:09

 

automne-9.jpg

 

Feuilles brûlées, roussies, dorées de xanthe, chrysanlines de l'automne, marbrures d'ocres et de bruns, coulées et ruisseaux de flamboyance !

 

Les marronniers pleurent l'automne, ses splendeurs, sa douceur et sa détresse...

 

Des cascades de feuilles ruissellent sur l'azur, le bleu et le roux se mêlent dans des tableaux pleins de transparences.

 

Les feuilles se créponnent, se parent de teintes variées : vert, ocre, brun-brûlé, lumières de feux !

 

Meurtries, elles font voir, sur le sol, leurs blessures...  coulées de lave, trouées de larmes.

 

Bruit sec des feuilles sous les pas, murmures et déchirures de l'automne !

 

L'automne crie, retentit de mille éclats, les branches sombres, noires s'éclairent de fulgurances dorées, d'enluminures, de glacis de lumières...

 

Les feuilles découpées, élégantes se replient sur elles-mêmes, elles se craquellent, se fendent douloureusement.

 

Elles montrent leurs derniers éclats, leurs couleurs mordorées, des vagues nuancées, des embruns.

 

De grands panaches s'épanouissent sur les arbres, formant des résilles somptueuses, des réseaux d'entrelacs de feuilles.

 

D'immenses bouquets, couleurs de rouilles, fleurissent, s'épanchent, jaillissent sur le ciel, formant des toiles insensées de flammes...

 

Les flammèches de l'automne aux teintes brûlées, des fleurs, des efflorescences de roux et d'ocres flamboyants traversent l'azur !

 

http://youtu.be/0MYzkBiJn5Y

http://youtu.be/hOA-2hl1Vbc

 

 

 

 

 
 

 

 

automne-8.jpg

 

 

automne-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

automne 6
 

 

automne-4.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo1976.jpg

 

 

 

Photo1979.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

 


 

Partager cet article
Repost0