Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2021 3 27 /10 /octobre /2021 10:26
La Chine vouée au charbon...

 

 

"En Chine, dans la province du Shanxi, sous un épais nuage de poussières, des camions s'activent comme jamais...

Au début du mois, les producteurs de charbon ont été sommés, par le gouvernement, d'augmenter leur production de charbon, quitte à rouvrir certaines mines fermées du pays, comme dans la province du Shanxi, au nord de la Chine, le cœur du bassin minier chinois.

 

Tous les jours, il y a une longue file d'attente devant les centrales, les ouvriers doivent travailler tard parfois jusqu'à minuit, faire des heures supplémentaires et l'hiver arrive : il faut répondre aux besoins de tous, et il va falloir se chauffer.

 

La Chine roule toujours majoritairement au charbon. 

"Tous les jours, 6 à 7 cents camions arrivent : on ne peut même pas répondre à la demande", commente le directeur de l'énergie.

Une demande exponentielle pour le chauffage, l'électricité des foyers, mais surtout pour toutes les industries du pays.

 

L'usine du monde n'a jamais autant produit depuis la pandémie et donc consommé de l'électricité.

Pékin veut avant tout éviter des coupures électriques liées à la pénurie de ces dernières semaines, une pénurie qui fait s'envoler les prix.

 

La tonne de charbon est passée de 102 euros en janvier à 266 euros aujourd'hui.

A Linfen, ville où le charbon est roi, les entreprises de commerce de l'énergie fossile et leurs patrons gardent le sourire : le charbon n'est pas encore mort.

Un vendeur de charbon déclare : "Dans notre province, il n' y a que ça, il n'y a pas d'autres industries, on n'a que le charbon. Et rien pour le remplacer."

 

La Chine reste le premier consommateur de charbon au monde et peine encore à trouver un équilibre entre la vitalité de son économie et les objectifs climatiques qui semblent pour l'heure inatteignables.

La baisse de consommation du charbon semble pour l'instant utopique, un charbon qui produit 70 % de l'électricité en Chine, en ce début d'automne."

 

Aux États-Unis, si Joe Biden s’attaque aux énergies fossiles, ce pays reste largement dépendant de ces énergies : pétrole, gaz de schiste, charbon...

De plus, la puissance industrielle pétrolière s'oppose à la politique de Joe Biden avec un argument économique : l'économie américaine va reprendre, on va consommer davantage d'énergie et si les Etats-Unis ne produisent plus autant d'énergie, l'énergie va coûter plus cher, on va importer cette énergie, on va être dépendant de l'extérieur.

 

Dès lors, quand les deux pays les plus puissants au monde continuent à utiliser des énergies fossiles, comment peut-on espérer lutter contre le dérèglement climatique ?

N'est-ce pas utopique ?

 

 

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/chine-la-production-de-charbon-tourne-a-plein-regime_4821471.html

 

 

 

 

La Chine vouée au charbon...
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 12:04
Apocalypse en Australie...

 

480 millions d'animaux décimés par les incendies, 24 morts dont 3 pompiers, 1500 maisons détruites...

Des villes entières des États de Nouvelle-Galles-du-Sud et de Victoria, situés dans le sud-est de l'Australie, rayées de la carte, plus de 6 millions d'hectares, soit deux fois la taille de la Belgique, brûlés depuis le mois de septembre...

Des forêts entières anéanties dont certaines classées au patrimoine de l'Unesco...

 

Les incendies en Australie créent aussi un niveau de pollution intense...

 

On le voit : le bilan est catastrophique.

 

Aussitôt, les pillages, les cambriolages se sont multipliés dans les maisons affectées et abandonnées par leurs habitants.

Une situation apocalyptique : les gens sont obligés de quitter leur habitation dans la plus grande confusion...

 

Mais que se passe-t-il en Australie ?

Est-ce là un effet du réchauffement climatique ? On peut le craindre...

Les incendies en cours deviennent incontrôlables : l'industrie du charbon particulièrement florissante en Australie pourrait bien être à l'origine de ce dérèglement climatique...

D’un point de vue environnemental, le charbon constitue l’une des sources d’énergie les plus polluantes. Lors de son extraction, l’exploitation des mines génère de grandes quantités de CO2 et peut contribuer à la pollution des nappes phréatiques.

Ainsi, l'homme par ses activités génère des perturbations considérables.

25 millions d'Australiens sont en difficulté face à ces incendies qui ravagent leur pays...

 

"Le monstre est hors de contrôle", titre le quotidien de l'écologie, REPORTERRE.

Les dommages humains et écologiques sont colossaux. Pourtant, le Premier ministre n’envisage nullement de renoncer au charbon, dont le pays est un gros producteur.

 

En Australie le gouvernement est dirigé par des climatosceptiques : voilà le résultat d'une gouvernance aveugle et sourde devant les problèmes environnementaux.

 

Les Australiens subissent désormais les conséquences de cette politique désastreuse.

 

Dès lors, on peut se poser cette question : cette catastrophe est-elle un avant-goût d'un futur apocalyptique pour notre planète ?

 

 

 

 

 

 

 

Apocalypse en Australie...
Partager cet article
Repost0