Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 10:25
Ambiance Féria !

 

Je n'aime pas la corrida, je désapprouve la violence, la cruauté de ce spectacle qui met en scène des animaux destinés à mourir dans l'arène.

 

 Pour en avoir vu quelques images, j'avoue que je trouve ce spectacle barbare et inhumain...

La bête terrassée, le sang qui coule, la poussière qui souille l'animal, la souffrance du taureau... tout cela est indigne.

 

En revanche, j'aime l'ambiance festive qui règne dans les rues lors des férias.

 

Musiques, fanfares, danses ponctuent la fête : les rues s'animent, les gens se mettent à danser, taper dans les mains,...

De la bonne humeur, des sourires, de la complicité, une convivialité...

Une fanfare déambule dans les rues de la ville, une musique emplie de gaieté nous accompagne...

 

J'aime aussi les spectacles de chevaux : on admire la beauté, l'élégance des chevaux, des cavaliers et cavalières...

On perçoit une complicité entre l'homme et l'animal, les chevaux exécutent des pas de danse au son d'une musique entraînante.

Quelle adresse ! Quelle harmonie !

 

Comment ne pas admirer aussi la beauté des costumes ? Cavalière en somptueuse robe écarlate, à volants, cavalier en tenue goyesque sombre souligné de galons dorés...

Superbe ! Quel accord parfait entre le cavalier et sa monture !

Un magnifique spectacle qui permet de voir des animaux, de les approcher, de mieux en percevoir toute la beauté...

Notre monde moderne nous éloigne tellement de ce monde animal que nous ne côtoyons plus...

 

On peut admirer aussi les chevaux qui dansent, en liberté, sans bride, sans harnachement.

Crinières au vent, ils caracolent en cadence pour le plaisir des yeux.

 

On peut apprécier encore des numéros de cascades à cheval : on est ébloui par l'adresse des cavalières qui exécutent des figures périlleuses sur leur monture...

 

Ces traditions méritent d'être perpétuées, elles font partie de notre patrimoine. 

Elles sont sources de bonheurs, de réjouissances communes : il faut les préserver...

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Partager cet article
Repost0
19 juin 2019 3 19 /06 /juin /2019 09:09
Des clowns et des chevaux...

 

Le spectacle commence comme une parade : les clowns d'abord, perchés sur des échasses, font de grands gestes, s'élancent vers la foule, interpellent le public, puis viennent les chevaux... cheval de trait, poney, à la robe brune, cheval blanc monté par une cavalière revêtue d'une somptueuse robe, d'autres chevaux encore crinière au vent...

 

Une musique d'orphéon accompagne ce joli cortège qui défile sous les yeux éblouis des spectateurs...

 

Puis, le clown Jojo entre en scène : son poney le suit allègrement sur la piste, soudain,  il se cabre majestueusement devant lui...  le poney se livre ensuite à un exercice d'équilibriste sur une planche à bascule puis sur des briques superposées...

 

Un somptueux cheval de trait apparaît, alors, monté par une cavalière vêtue d'une robe à volants...

Le cheval marche au pas, danse, galope, caracole : sa robe luisante aux teintes brunes, sa crinière sombre contrastent avec la tenue claire de la cavalière...

Puis, c'est un pas de deux avec une mule quelque peu réticente qui se met en place.

 

Tout au long du spectacle, on peut admirer la beauté des chevaux : manifestement, ces chevaux magnifiques sont heureux de participer à ce spectacle.

Leur beauté, leurs gestes témoignent d'une grande confiance en l'homme : ils se laissent guider par la voix, ils saluent la foule...

 

Les chevaux sont soignés, bichonnés : leurs robes luisantes, leur entrain sur la piste disent toute la bienveillance dont ils sont entourés.

Et quel bonheur de les voir caracoler, virevolter !

 


Spectacle envoûtant : on est rempli d'admiration devant tout le travail mis en oeuvre... tout semble si facile, et pourtant, le dressage des chevaux est un art à part entière...

Spectacle complet : musique, costumes, chorégraphie, harmonie, élégance...

Bravo à tous ceux qui ont participé à cette fête somptueuse !

 

 

Ce spectacle a été présenté par Les Arénos, aux Jardins de la Fontaine à Nîmes.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2018 7 16 /12 /décembre /2018 14:00
Chevaux de lumières !

 

 

Noël, c'est la fête des regards grâce aux somptueuses illuminations qui décorent les rues de nos villes et qui suscitent le rêve, l'imagination...

 

Deux chevaux qui, dans l'obscurité, caracolent, tirant un char enluminé de pourpre et d'or : un spectacle pour nous éblouir et nous émerveiller...

 

Les chevaux se cabrent, scintillants de lumières... Les chevaux s'envolent dans la nuit et rejoignent les étoiles...

 

Les chevaux semblent se hisser vers l'immensité de la nuit...

 

Devant le temple antique aux teintes dorées, devant les colonnes aux feuilles d'acanthe, les chevaux dansent, leurs pattes fuselées dessinent des arabesques...

 

Leurs silhouettes deviennent légères, aériennes, comme un troupeau d'étoiles dans l'obscurité de la nuit...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Chevaux de lumières !
Partager cet article
Repost0
17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 12:28
Humour et passion du cheval réunis dans un spectacle flamboyant...

 

 

Le spectacle s'ouvre sur l'air le plus célèbre de l'opéra de Bizet, Carmen... Et le toréador rentre en scène dans son habit de lumière, rouge et or.

Concentré, il se signe, avant d'entrer dans l'arène, puis il avance, triomphant, saluant la foule.

 

Il fait alors virevolter sa cape, et la chorégraphie commence, le toréador mime la corrida, il simule des passes... en hurlant... tandis que la foule crie : "Olé !".

 

Bien sûr, il s'agit, là, d'une parodie de corrida : le toréador, petit, ressemble à un enfant, ses gestes sont caricaturés, outranciers.

 

Puis, un magnifique cheval rentre en scène, robe luisante, crinière échevelée...

Et la parodie de corrida se poursuit et devient danse subtile... un ballet se met en place entre l'homme et l'animal, ponctué par la musique.

 

Que j'aime cette corrida pacifique et harmonieuse !

Muni de deux banderilles, le clown fait danser le cheval, le guide dans ses mouvements... il se hisse sur sa monture, et caracole sur la piste.

L'animal finit par se rouler de plaisir sur le sol... magnifique image d'un cheval qui s'abandonne au bonheur de la détente.

Un autre clown vient mimer la corrida, en jonglant, cette fois, avec un diabolo : sous les pitreries et les grimaces, on perçoit toute l'habileté et la virtuosité du jongleur.

Un poney, par sa position sur une planche, crée un effet de balancier.

Jeu de cubes, jeu de cerceau, saut d'obstacle, le spectacle se poursuit dans le rire et la bonne humeur.

Le poney s'effondre soudain devant l'obstacle : le maître de cérémonie essaie de le ranimer, par un bouche à bouche.

Puis, le jongleur revient avec des gobelets, des couteaux, des torches enflammées.

Soudain, place à l'harmonie d'un pas de deux  : Hervé Morel et Laetitia font danser leurs chevaux... Les montures, parfaitement synchronisées, se livrent à un ballet somptueux.

Des pitreries encore, avec un cheval qui pousse son dompteur, le bouscule...

L'apprentissage du saut d'obstacles donne lieu à des scènes amusantes : le cheval rétif refuse le saut, passe à côté ou s'effondre sur place...

Puis, il montre soudain sa vivacité et son aptitude à franchir des obstacles.

Hervé Morel revient, monté sur son étalon et fait danser son cheval autour de 4 Arlésiennes en costume soyeux.

Beauté, élégance de ce ballet magique !

Ultime pitrerie : le clown Jo essaie de monter sur son cheval, il s'interrompt sans cesse, en enlevant sa veste, une deuxième, une troisième, sa chemise... il fait une cabriole et finalement enfourche sa monture et se livre à un exercice de haute voltige : pirouettes, cavalcades avec le cheval, position renversée...

 

Merveilleux spectacle qui fait alterner rires et splendeur du geste, humour et beauté de l'animal !

 

 

 

Spectacle donné par Les Arenos...

Partager cet article
Repost0
27 mai 2018 7 27 /05 /mai /2018 12:31
Des chevaux qui dansent...

 

 

Des chevaux qui dansent, en musique, en rythme, en cadence, des chevaux qui se croisent dans une parfaite harmonie, domptés par leurs cavalières et leurs cavaliers... un spectacle équestre est un véritable enchantement...

 

Beauté, noblesse de l'animal, complicité et connivence avec l'homme, on est subjugué par tant d'adresse et tant d'habileté. 

 

Dès le premier tableau, les cavalières font corps avec le cheval : tenue sombre, elles mettent en valeur les robes blanches de leurs chevaux.

Les crinières frémissent légèrement au vent. Les montures s'alignent comme par magie, forment des figures, des rondes...

 

Puis, c'est le quadrille des jupes : en tenues colorées, chatoyantes, des fillettes s'avancent sur des poneys et saluent la foule d'un baiser...

Les jupes aux teintes éclatantes lancent des reflets moirés... un régal pour les yeux...

D'autres demoiselles sur leurs chevaux les rejoignent... les jupes flottent aux pas cadencés des montures.

Une musique emplie de gaieté et de fraîcheur scande ce ballet...

 

Le jeu du bouquet offre l'occasion de courses effrénées entre les chevaux : il convient de protéger un bouquet de l'attaque de deux autres cavaliers.

 

Dans le tableau suivant, un poney est guidé par une longe, la cavalière se tenant derrière l'animal : pas de côté, tour de piste, danse tourbillonnante...

 

Puis, ce sont les amazones qui rentrent en scène : les cavalières chevauchent, les deux jambes du même côté du cheval... souples, légères, elles semblent l'image même de l'élégance, elles semblent survoler leur monture.

 

On peut, ensuite, admirer une démonstration de "monte à cru", sans selle : habileté, équilibre, coordination... 

Et les chevaux dansent encore, en musique...

 

Spectacle envoûtant : on est rempli d'admiration devant tout le travail mis en oeuvre... tout semble si facile, et pourtant, le dressage des chevaux est un art à part entière...

Spectacle complet : musique, costumes, chorégraphie, harmonie, élégance...

Bravo à tous ceux qui ont participé à cette fête somptueuse !

 

 

 

 

 

Spectacle présenté par le Centre équestre de la Bastide à Nîmes

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 12:38
Cavalcades...

 

 

Chevaux, crinières au vent, chevaux qui caracolent, soulèvent la poussière et frappent le sol...

 

Elégance et force réunies !

 

Chevaux blancs, couleurs de blé, à la crinière blonde ! Robes couleurs d'écumes ! Mèches rebelles !

 

Chevaux au pas cadencé, amazones, centaures, chevaux à la crinière légère, qui s'envole, Pégase !

 

Tant d'images surgissent !

 

Animal fougueux, symbole de liberté, de jeunesse, de passion, de rébellion, d'enthousiasme et d'élan...

 

Chevaux qui dansent, qui bondissent, souples et aériens...

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

 

Chevaux, cavalières et cavaliers du Centre équestre Domaine de la Bastide à Nîmes

Cavalcades...
Cavalcades...
Partager cet article
Repost0