Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 12:34
Donald Trump : pas d'hommage pour Chuck Berry....

 

 

 

La mort de ce roi du rock, Chuck Berry a suscité une avalanche d'hommages : ce père du rock'n roll a été salué par de nombreux artistes : Bruce Springsteen, Ringo Starr, Johnny Hallyday, Jean-Louis Aubert... tous ont fait l'éloge de ce pionnier du rock'n'roll décédé le 18 mars 2017.

 

Des hommages mérités pour ce guitariste, ce géant du rock qui en a inspiré tant d'autres.

 

Il fallait voir ce chanteur de rock sur scène : un vrai rocker qui assurait le spectacle, par ses mimiques, ses pas de danse...

Il fallait écouter les musiques pleines d'entrain qu'il avait composées...

 

On ne peut que s'étonner, dès lors, du silence du président des Etats-Unis, Donald Trump, à ce sujet.

Lui, le spécialiste des tweets en tous genres, lui qui aime commenter toutes sortes d'événements, n'a même pas eu l'idée de rendre un dernier hommage au Roi du rock.

 

Aucun message adressé à cette occasion par le nouveau président, aucun hommage pour un chanteur de rock génial, une bête de scène qui dégageait humour et joie de vivre.

 

Comment expliquer ce silence, ce mutisme de Donald Trump ?

Mépriserait-il le rock, la musique, dédaignerait-il la culture afro-américaine ?

 

Ce silence en dit long sur le personnage de Donald Trump...

Curieux mépris d'un chef d'état pour un guitariste parti de rien, devenu célèbre, représentant d'une Amérique noire souvent dédaignée par certains.

Curieux oubli d'un président qui se doit de reconnaître le génie de ses concitoyens...

 

Certes, Chuck Berry n'a pas eu une vie totalement exemplaire.

Mais, son rayonnement à travers le monde, son génie musical auraient dû être salués par Donald Trump.

 

Racisme, intolérance, oubli, mépris d'une certaine culture populaire ?

On ne peut que regretter une telle attitude de la part d'un chef d'état dont la fonction est, aussi, de rendre hommage aux hommes de talent.

Une lacune inadmissible. une faute de goût, une de plus de la part de ce président nouvellement élu.

 

On peut rappeler que ce même Donald Trump a reçu, avec tous les honneurs, à la Maison Blanche, le vice prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salmane...

 

 

 

 

 

 

Donald Trump : pas d'hommage pour Chuck Berry....
Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 11:50
Johnny B. Goode s'en est allé...

 

 


Considéré comme le père du rock'n'roll, Chuck Berry était un immense guitariste, l'auteur de chansons telles que Johnny B.Goode, une mélodie considérée comme un des morceaux fondateurs de la musique rock.

Cette chanson a été écrite en 1957.

 

Johnny B Goode, c'est un peu l'histoire de Chuck Berry lui même, puisque la chanson évoque un simple "garçon de la campagne" destiné à devenir un guitariste mondialement connu...

 

Ce garçon naît dans un lieu retiré, obscur : "Deep down in Lousiana
Loin à l'intérieur de la Louisiane
Close to New Orleans
Près de la Nouvelle Orléans..."

 

Sa maison est modeste, bien cachée au fond des bois : "Way' back up in the woods
Sur le chemin dans les bois
Among the evergreens
Parmi les arbres verts
There stood an old cabin
Se trouve une vieille cabane..."

 

Mais son nom, Johnny B. Goode, le prédestine, sans doute, à une vie faite de célébrité...

Peu doué pour les études, puisqu'il "n'a jamais jamais appris A lire ou écrire très bien"..., il est déjà un virtuose de la guitare...

"But he could play the guitar
Mais il peut jouer de la guitare
Just like a ringing bell
Juste comme une cloche carillonnant"...

 

Le refrain est un hymne d'encouragement pour ce jeune garçon : on a tous envie d'écouter sa musique entraînante :

"Go ! Go ! Go, Johnny, go !
Vas-y ! Aller vas-y, Johnny, vas-y !"

Les exclamations, la répétition du verbe de mouvement "go" ponctuent et soulignent ces encouragements...

 

On voit, alors, ce modeste garçon qui transporte sa guitare "dans un sac de jute", "s'asseoir sous un arbre", aller écouter un autre guitariste, "un vieux mécanicien" qui gratte son instrument.

 

On perçoit une envie de s'imprégner de musique, une volonté d'apprendre par l'écoute d' un autre musicien plein d'expérience.

 

L'admiration du public qui passe par là, qui s'arrête pour l'écouter, les exclamations "oh oui" soulignent la qualité du jeu de ce musicien... un exemple pour le petit campagnard qui observe la scène.

 

Le dernier couplet nous fait entendre le discours de la mère : pleine d'espoir, elle évoque un avenir rayonnant pour le jeune garçon...

"Some day you'll be a man
Un jour tu seras un homme
And you will be the leader
Et tu seras le chef
Of a big old band
D'un bon vieux groupe.."

 

L'emploi du futur marque une certitude... Le succès sera, alors, au rendez-vous, comme le suggère la phrase suivante : "Many people coming
Beaucoup de monde viendra
From miles around
Depuis des milles à la ronde
To hear you play your music
Pour t'écouter jouer ta musique..."

 

"Peut-être qu'un jour, ton nom sera dans la lumière ! Johnny B Goode, ce soir !" diront les gens, pleins d'enthousiasme à l'idée d'écouter ce musicien.

 

Cette chanson nous fait passer, ainsi, de l'ombre des bois de la Louisiane à la lumière des projecteurs.
 

La guitare de Chuck Berry nous emporte dans un tourbillon et un rythme endiablé : c'est la gaieté, la jeunesse qui prédominent dans la mélodie...

 

Considérée comme un classique du rock, cette chanson a été reprise maintes fois...

 

 

Les paroles :

 

https://www.lacoccinelle.net/248726.html

 

Vidéo :

 

https://youtu.be/rVT65M4mRnM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/