Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 août 2021 1 09 /08 /août /2021 08:08
La troisième dose : une grave erreur ?

 

Alors que de nombreux pays pauvres manquent de vaccins, les pays riches envisagent de délivrer une troisième dose de vaccin pour les populations vulnérables.

 

Israël a ainsi commencé à administrer une troisième dose de rappel pour les populations fragiles, les États-Unis, l’Allemagne ou encore la France y réfléchissent sérieusement...

Un geste contre-productif selon l’Organisation mondiale de la santé qui juge que la priorité n’est pas là. 

 

Et on peut comprendre le point de vue de l'OMS : nous faisons face à une pandémie mondiale qui touche tous les pays.

 "Nous ne pouvons pas – et nous ne devrions pas – accepter que les pays qui ont déjà utilisé la plus grande partie des stocks de vaccins puisent encore dans les réserves, alors que les populations les plus vulnérables ne sont toujours pas protégées dans le reste du monde" a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus. Une proposition rejetée par les États-Unis qui estiment ne pas avoir à "choisir" entre l’administration d’une troisième dose et l’aide aux pays pauvres.

 

Il faut le rappeler : seulement 2 % des Africains sont vaccinés.

 

"En termes de santé publique, proposer une troisième dose alors que les trois quarts de la population mondiale n’ont pas eu accès à la vaccination, c’est au-delà du non raisonnable. C'est clairement se tirer une balle dans le pied. Ça retarde encore l'arrivée des doses dans les pays du sud. À partir du moment où on retarde la vaccination par endroits, cela favorise un terrain d’émergence de nouveaux variants. Et si l’on continue sur cette lancée, ces variants pourraient être plus virulents, plus transmissibles ou encore toucher des tranches d'âges qui pour l’instant ne sont pas impactées.", a déclaré Anne Sénéquier, médecin et co-directrice de l’observatoire de la santé mondiale à l’Iris, Institut de Relations Internationales et Stratégiques.

 

Quand on y songe, face à une pandémie, aucune stratégie mondiale n'a été mise en oeuvre...

C'est le règne du chacun pour soi.

Comment peut-on, dès lors, espérer juguler une épidémie mondiale, une pandémie ?


De fait, face à une pandémie qui frappe tous les pays dans une économie mondialisée, comment espérer combattre un virus, si certaines populations pauvres n'ont pas accès à la vaccination ?

On se retrouve face à une impasse...

L'égoïsme, les nationalismes triomphent face à une crise mondiale.

C'est très inquiétant...

 

 

 

Source :

 

https://www.marianne.net/societe/sante/covid-proposer-une-troisieme-dose-de-vaccin-cest-se-tirer-une-balle-dans-le-pied

 

 

 

La troisième dose : une grave erreur ?
Partager cet article
Repost0
2 août 2021 1 02 /08 /août /2021 08:24
Covid-19 : des injonctions contradictoires...

 

Ce virus qui rend fou : tel était le titre de l'ouvrage publié en 2020 par Bernard-Henri Lévy...

Et, de fait, le Covid-19 n'en finit pas de produire des vagues successives de contaminations... et de prises de position contradictoires...

Un virus qui se déploie, qui mute sans arrêt, qui devient de plus en plus contagieux..

Nouvelles vagues de contaminations et reconfinement en Martinique, le taux d'incidence de la Covid-19 continue aussi de se dégrader sur le territoire métropolitain, notamment en Occitanie. Une évolution de la pandémie qui pourrait pousser le gouvernement à remettre en place un confinement...

 

Face au virus, le vaccin, nous dit-on, est LA SOLUTION.

Il semble que le vaccin empêche les formes graves de la maladie, bien qu' il ne bloque pas la transmission du virus.

 

Mais, les instances médicales se livrent, sur ce sujet, à des injonctions contradictoires : c'est ainsi que la Fédération hospitalière de France veut rendre la vaccination obligatoire pour tous.

Face au variant Delta, Frédéric Valletoux appelle dans le Journal du dimanche à changer de stratégie et à rendre la vaccination obligatoire pour tous.

Pour le président de la FHF, le pass sanitaire "a fonctionné à court terme, mais ne suffira pas à atteindre une vraie immunité collective". L’obligation serait également une "mesure simple, claire et efficace", contrairement à la mise en place du pass sanitaire qui cristallise encore tensions et incompréhensions. "Il est temps d’aller au-delà de l’incitation pour franchir la dernière marche", déclare Frédéric Valletoux.

 

Parallèlement, l'OMS critique la stratégie des pays riches et appelle à ne pas vacciner les plus jeunes.

"L'Organisation mondiale de la santé a demandé le 21 juillet dernier aux pays riches de ne pas vacciner les plus jeunes et à faire don de leurs doses en surplus aux pays pauvres. Une déclaration qui semble avoir peu d'écho en France, alors que Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, a indiqué mercredi 28 juillet que les collégiens et les lycéens non vaccinés ne pourraient plus participer à des activités ou être présents en classe, si nécessaire."

 

De fait, face à une pandémie, une épidémie mondiale qui frappe tous les pays dans une économie mondialisée, comment espérer juguler un virus, si certaines populations pauvres n'ont pas accès à la vaccination ?

On se retrouve face à une impasse...

On le voit : une fois de plus, les instances médicales ont des avis divergents.

Une fois de plus, on ne sait pas quelle stratégie adopter face au virus.

 

 

 

https://www.lepoint.fr/sante/la-federation-hospitaliere-de-france-veut-rendre-la-vaccination-obligatoire-01-08-2021-2437474_40.php

 

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-l-oms-critique-la-strategie-des-pays-riches-et-appelle-a-ne-pas-vacciner-les-plus-jeunes-20210728

Covid-19 : des injonctions contradictoires...
Partager cet article
Repost0
30 juillet 2021 5 30 /07 /juillet /2021 09:05
Mon expérience du pass sanitaire...

 

Je suis allée récemment assister à un concert dans une salle de spectacle, dans ma ville. A l'entrée du bâtiment, un vigile était chargé de vérifier les pass sanitaires : je lui présente le fameux sésame, ainsi que ma carte d'identité.

 

Il vérifie alors mon pass, notamment la date du test qui a été réalisé la veille.

Mais il refuse de vérifier mon identité, me disant qu'il n'est pas habilité à le faire...

 

Ainsi, force est de constater la vulnérabilité du dispositif mis en place par le gouvernement.

N'importe qui peut utiliser un pass sanitaire, en l'occurrence les résultats d'un test antigénique, qui ne lui appartient pas.

A quoi sert ce pass sanitaire ? 

 

A l'intérieur, dans la salle de concert, aucune mesure de distanciation. D'ailleurs, un couple s'installe à côté de moi.

 

Bien sûr, le port du masque est obligatoire dans la salle.

Mais un certain nombre de spectateurs font la causette avant le spectacle, et les masques tombent allègrement. Certains le portent sous le nez pour mieux respirer...

ça discute fort, la salle est pleine à craquer...

Il fait chaud, et les gens ne respectent guère les gestes barrières...

Le spectacle s'achève, je sors du bâtiment...

 

Là, dans le centre ville, la fête bat son plein : les terrasses de cafés et de restaurants sont bondées.

Dans les rues, une foule dense circule pour assister à des concerts donnés, cette fois, en plein air...

Une cohue qui paraît invraisemblable dans un pays qui connaît, nous dit-on, un rebond inquiétant de l'épidémie de covid...

Un employé transporte des chariots remplis de canettes de coca-cola et de soda pour approvisionner les bars...

 

Tout cela me paraît surréaliste.

Sommes -nous vraiment en situation de pandémie ?

Que faut-il en penser ? Y a-t-il une recrudescence de l'épidémie ?

Bien sûr, c'est l'été, les gens ont envie de s'amuser, se détendre. On compense, on rattrape le temps perdu : on se hâte de profiter...

 

Ne sommes-nous pas dressés pour consommer ? Tout nous y incite : les pubs qui prolifèrent partout, pubs pour des vacances, pour des SUV luxueux, pour des comprimés de vitamines, comme si l'alimentation ne suffisait pas dans nos sociétés d'abondance, pubs pour des produits sucrés, salés, gras, etc.

Les magasins qui regorgent de produits, les crédits, les cartes bancaires, etc.

Consommer, c'est le maître-mot de nos sociétés.

 

Nous avons ainsi trop tendance à vivre dans l'instant, sans penser aux conséquences possibles.

Comme le rappelle Konrad Paul Liessmann, citant un popos de Christopher Lash "Vivre dans l'instant est la passion dominante" de nos sociétés.

Il faut jouir de l'instant, profiter, en oubliant tout le reste.

 

 

 

 

Mon expérience du pass sanitaire...
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2021 4 15 /07 /juillet /2021 10:54
Didier Raoult et les vaccins...

 

En 2020, le professeur Didier Raoult se montrait extrêmement dubitatif sur l'efficacité des vaccins dans la lutte contre le Covid.

 

 Il avait notamment déclaré : "Trouver un vaccin pour une maladie qui n'est pas immunisante... c'est même un défi idiot. Près de 30 milliards de dollars ont été dépensés pour celui contre le VIH, voyez le résultat ! (...) Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la grippe, alors contre un nouveau virus... Honnêtement la chance qu'un vaccin pour une maladie émergente devienne un outil de santé publique est proche de zéro", affirmait-il.

 

Et voici que Didier Raoult prend désormais position pour la "vaccination systématique" des soignants.

 


Didier Raoult, le controversé professeur marseillais, le dit à son tour : les soignants doivent se faire vacciner ! Dans un tweet publié  vendredi 9 juillet, le médecin spécialiste des maladies infectieuses s’est dit "favorable à la vaccination systématique des personnels soignants, avec les vaccins recommandés pour leur classe d’âge."

Jeudi, le médecin s’était déjà prononcé auprès de l’AFP en faveur de la vaccination de la "population à risque d’être particulièrement surexposée, ou à risque de faire des formes graves."

 

Un tel revirement a de quoi surprendre !

Bien sûr, il n' y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

 

Mais, de fait, Didier Raoult a souvent fait des déclarations contradictoires. En matière de rétropédalage, le professeur est, au cours de la pandémie, devenu un spécialiste.

Sa surmédiatisation l'a conduit à dire tout et son contraire...

 

En tout cas, le fan club de Didier Raoult risque d'être déçu par ses récentes déclarations : curieux ! Le professeur Raoult semble avoir renoncé à promouvoir l'utilisation de l'hydroxychloroquine...

 

Lui qui suscitait tant d'attention auprès de son public et dont les analyses étaient reprises au mot près peine à convaincre ceux qui sont opposés à la vaccination. Y compris son propre avocat, Fabrice Di Vizio, qui refuse fermement l'obligation de vaccination chez les soignants. "Et bien il a tort ! C’est aussi bête que ça ! Bienvenue dans le monde humain où des gens ont raison sur certains points et tort sur d’autres !" a-t-il déclaré sur Twitter.

 

Le professeur Raoult est-il rentré dans le rang ?

A-t-il compris que la seule solution contre le coronavirus est désormais la vaccination ?

 

 

Sources :

 

 

https://www.nouvelobs.com/vaccination-anti-covid-19/20210709.OBS46379/didier-raoult-prend-position-pour-la-vaccination-systematique-des-soignants.html

 

https://www.marianne.net/societe/sante/didier-raoult-soutient-la-vaccination-systematique-pour-les-soignants-les-antivax-en-pls

 

https://www.lepoint.fr/societe/covid-19-didier-raoult-invite-le-personnel-soignant-a-se-faire-vacciner-09-07-2021-2434876_23.php

 

 

Didier Raoult et les vaccins...
Partager cet article
Repost0
13 juillet 2021 2 13 /07 /juillet /2021 13:05
Obligation vaccinale : c'est fait !

 

Sans le déclarer ouvertement, dans les faits, Emmanuel Macron impose la vaccination à tous les Français, et ce, en plein été, au pas de charge...

 

Ainsi, le pass sanitaire sera étendu à la quasi-totalité des activités réalisées dans la sphère publique, dès le début du mois d'août. Le président annonce aussi pour l’automne la fin de la gratuité des tests PCR, qui sont aujourd’hui une alternative au vaccin.

Dès le 21 juillet, les lieux de loisirs, cinéma, spectacles, concerts ne seront plus accessibles sans pass sanitaire.

En pleine période de festival, la méthode se veut radicale !

Pourtant, le 27 décembre dernier, au premier jour de la campagne de vaccination, le locataire de l'Elysée se positionnait contre toute obligation :

"Je l'ai dit, je le répète: le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider", avait-il écrit sur Twitter.

Promesse non tenue...

On imagine les difficultés que vont rencontrer les Français qui n'ont reçu aucune dose de vaccin à la date de ce 13 juillet : pas d'accès aux lieux de loisirs, si ce n'est avec un test PCR.

Pas d'accès aux centres commerciaux, cafés, restaurants, hôpitaux, aux voyages en avion, train, en car, dès le premier août.

 

De plus, la vaccination sera rendue obligatoire "pour les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite" ainsi que les professionnels et bénévoles auprès de personnes âgées, y compris à domicile.

Des contrôles auront lieu à compter du 15 septembre, et le cas échéant des sanctions seront prises.

 

Voici les possibilités qu'envisageait  l'éditorialiste Christophe Barbier à ce sujet, au mois de décembre 2020 :

"Si vous refusez d'être vaccinés, comme vous faites courir un danger aux autres, eh bien, vous ne pourrez pas avoir accès à la vie collective comme les autres... peut-être que sans avoir été vacciné, on ne pourra plus prendre l'avion, aller au restaurant, rentrer dans un cinéma... Montrer un certificat de vaccination, préparons nous à cela !"

Eh bien ! Nous y sommes...

C'est fait !

Pour ma part, j'ai essayé de prendre rendez-vous pour une vaccination : on me renvoie à la fin du mois d'août ! Et pour l'instant, je n'ai pas pu prendre vraiment rendez-vous car les temps d'attente sur internet ou par téléphone sont très longs...

Me voici vouée aux tests PCR et dès le mois de septembre, je devrai les payer !

 

 

 

 

 

Obligation vaccinale : c'est fait !
Partager cet article
Repost0
9 juillet 2021 5 09 /07 /juillet /2021 08:42
Baccalauréat général : un taux de réussite de 95 % !

 

Baccalauréat général : 95 % de réussite, avant même les épreuves de rattrapage !

Que valent désormais les diplômes ? Le DNB ou diplôme national du brevet est devenu une formalité : ainsi, plus besoin d'obtenir ce brevet pour le passage en classe de seconde.

Certains parlent même de brevet national de la bienveillance : c'est ainsi que le nomme Patrice Romain, dans son ouvrage intitulé Requiem pour l'Education Nationale.

 

Que dire du Baccalauréat ?

Lors d'un épisode du feuilleton "Un si grand soleil" diffusé sur France 2, on voit des étudiants en train d'attendre les résultats du BAC : c'est révélateur ! Ces étudiants ne sont pas dupes...

"On n'a toujours pas les résultats", dit l'une des protagonistes. Et un garçon leur répond : "Arrêtez de stresser..."

"Mais, on ne stresse pas pour le BAC, on stresse pour la mention." répond une jeune fille.

"Tout le monde l'a maintenant, le BAC..."

"Surtout avec 91, 5 %  de réussite, l'année dernière... pour pas l'avoir, il faut vraiment pas le vouloir !"

Ils ont tout compris, ces jeunes gens !

 

Examens de plus en plus faciles, notes de plus en plus positives, sanctions de plus en plus rares : notre système scolaire a tendance à gommer les difficultés et les obstacles...

On crée ainsi des générations qui ne connaissent pas l'échec et qui ne sont pas confrontés aux difficultés.

Comment ces adolescents pourraient-ils apprendre le sens de l'effort et de l'humilité ?

 

Cette année, en raison de la pandémie, l'épreuve de philosophie du BAC a été délaissée par nombre de candidats.

C’est la meilleure note qui devait être retenue, entre celle obtenue à l’épreuve de philosophie et celle du contrôle continu, à condition que le candidat ait rendu sa copie.

Une mesure décidée par Jean-Michel Blanquer pour tenir compte des perturbations dans les lycées provoquées par la crise sanitaire. Du coup, le jour de l’épreuve, le 17 juin dernier, de nombreux témoignages faisaient état du départ précipité de nombreux candidats bien avant la fin de l’épreuve." Comme nous le craignions, beaucoup de copies ont été rédigées très rapidement par des élèves qui n’étaient pas motivés par l’épreuve, car l’enjeu était trop faible", a déclaré Nicolas Franck, président de l’Association des professeurs de philosophie de l’enseignement public.

Beaucoup de candidats ont bâclé leurs copies.

Comment pourrait-on s'en étonner ?

 

De plus, depuis des années, des recommandations d'indulgence sont données aux correcteurs par les inspecteurs.

Depuis des années, les taux de réussite au Baccalauréat s'envolent !

 

Mais est-ce rendre service aux élèves ? Un grand nombre d'entre eux se retrouvent sur les bancs de l'université sans avoir les compétences requises pour poursuivre des études.

Le Baccalauréat devient une grande braderie et perd de plus en plus de sa valeur. On vit ainsi dans une société des faux-semblants : le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a même envoyé un message de félicitation pour les nouveaux bacheliers : 

"Je voulais vous féliciter, vous êtes la première génération à avoir passé le nouveau Baccalauréat. C'est un Baccalauréat qui vous prépare pour votre entrée dans l'enseignement supérieur ou dans le monde du travail."

 

Tout va bien ! Pas de vagues !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 08:42
Japon : les J. O. de la discorde...

 

Au Japon, à quelques jours de l'ouverture des Jeux Olympiques, la situation est incertaine sur le front du Covid : la situation épidémique s'est aggravée. Or, moins de 5% des Japonais sont vaccinés.

Contre vents et marées, les Jeux Olympiques de Tokyo débuteront le 23 juillet.

 

"Ce ne sera pas la fête au village olympique, d'ailleurs, elle sera interdite, protocole sanitaire strict pour les 18000 athlètes qui résideront dans des tours avec chambres partagées... pas d'alcool, port du masque obligatoire et test PCR quotidien.

 

Il y a même, sur site, "une clinique de la fièvre."

Un huis-clos pour les sportifs sans contact autorisé avec la population... une population qui ne veut toujours pas de ces jeux et le fait savoir..

"Les J. O. tuent les gens !", clame une manifestante.

 

Des Japonais demandent sans relâche l'annulation des Jeux Olympiques de Tokyo.

"La préparation de ces jeux continue, alors que des gens meurent du Covid. La vie des gens est-elle moins importante que ces jeux ?", déclare une autre manifestante.

Ils sont peu nombreux à donner de la voix, mais ce n'est que la partie visible de cette fronde anti-jeux.

 

Selon les derniers sondages, près de 70 % des Japonais sont contre... Beaucoup d'hommes et de femmes politiques ont démissionné et de plus en plus de blouses blanches.

 

Un médecin déclare que ces jeux sont une hérésie, d'autant que 7000 personnels soignants devraient être mobilisés dans les stades, alors que l'épidémie court toujours.

"Nous avons des infirmières réquisitionnées pour le village olympique, dans d'autres hôpitaux, ce sont des médecins, des laborantins, c'est déjà dur depuis des mois pour nous, et avec moins d'employés dans les hôpitaux, ce sera encore plus difficile." témoigne ce médecin.

 

Et beaucoup de craindre une résurgence de l'épidémie, avec athlètes et officiels arrivant du monde entier.

Les autorités ont décidé de limiter à 10 000 personnes le nombre de spectateurs masqués dans les stades.

Pas de touristes étrangers, pas le droit d'acclamer les sportifs, même de leur demander un autographe.

 

A moins d'un mois de la cérémonie d'ouverture, certains élus continuent de battre campagne contre ces jeux, comme une conseillère municipale de Tokyo qui croit toujours en une possible annulation.

"Ces jeux sont absurdes et le mécontentement se tourne de plus en plus contre le gouvernement qui a voulu les faire à tout prix. Il va y avoir un séisme politique."

 

Le fait est que dans de nombreux pays, le variant delta est à l’origine d’une flambée de nouvelles infections : habitants de Sidney confinés, un nombre record de morts à Moscou, nouvelles restrictions au Portugal, propagation du virus au Royaume-Uni, nouveau confinement au Bangladesh, flambée de l'épidémie en Afrique du Sud, et même en Israël, malgré la campagne de vaccination.

 

 

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/les-jeux-olympiques/jo-2021-la-majorite-des-japonais-est-contre_4677067.html

Partager cet article
Repost0
18 juin 2021 5 18 /06 /juin /2021 10:19
Dangereuse euphorie ?

 

Des fêtes sauvages un peu partout en France : à Paris, aux Invalides, des jeunes se sont réunis pour danser, sans masque, sans geste barrière...

 

Pour certains, la prudence n'est plus de mise : on assiste à un relâchement qui inquiète les professionnels de santé. Parallèlement, avec les vacances qui arrivent, on constate une baisse des prises de rendez-vous pour les vaccins.

 

J'ai moi-même assisté à quelques spectacles lors de la Feria de Nîmes : beaucoup de spectateurs tombaient rapidement le masque, alors que la foule était nombreuse.

 

Or, le virus reste assez imprévisible : difficile de prévoir la suite des événements.

Ainsi, le variant Delta suscite de vives inquiétudes en Angleterre. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé repousser jusqu’au 19 juillet la levée des dernières restrictions qui concernaient notamment la réouverture des discothèques ou encore le service au bar.

Les contaminations sont  passées de 2 000 à 7 000 par jour et les hospitalisations commencent à augmenter, même si le nombre de décès par jour reste inférieur à 10.

 

En France, beaucoup de soignants craquent, ils sont lessivés. Certains ont envie de changer de métier.

 

Au Japon, à quelques jours de l'ouverture des JO, la situation épidémique s'est aggravée. Or, moins de 5% des Japonais sont vaccinés.

Des médecins japonais alertent et sont inquiets. 80 % des Japonais sont opposés à l'organisation des JO.

Les médecins nippons alertent quant aux possibles risques de propagation de nouveaux variants du virus, qui pourraient émerger dans l'archipel à l'occasion des Jeux. "Nous nous opposons fortement à la tenue des Jeux de Tokyo à un moment où les gens, dans le monde entier, se battent contre le nouveau coronavirus", a lancé un syndicat de médecins hospitaliers japonais, dans un message adressé au gouvernement le 13 mai. Selon eux, "il est impossible de tenir des Jeux sûrs pendant la pandémie".

Si le doute est encore permis, c'est parce que la propagation de l'épidémie est repartie à la hausse sur l'archipel. Le 14 mai, le Japon a étendu l'état d'urgence sanitaire à trois départements supplémentaires (ils sont au nombre de neuf à présent, dont Tokyo) en raison de la recrudescence des cas de Covid-19. 

En Russie, on assiste aussi à une flambée des contaminations : la ville de Moscou a rendu la vaccination obligatoire dans le secteur des services ce mercredi. Une mesure inédite en Russie, qui s’ajoute aux efforts déployés pour endiguer un fort pic de contaminations depuis quelques semaines.

Les Russes étaient persuadés qu’ils avaient vaincu le virus. Mais la réalité a repris le dessus. 

Oui vraiment, ces exemples nous prouvent que la prudence s'impose.

 

 

Sources :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-le-variant-indien-peut-il-grimper-en-france-comme-au-royaume-uni_fr_60c8db41e4b02ff4d854a5ec

 

 

https://www.lepoint.fr/politique/couvre-feu-deconfinement-jean-castex-et-olivier-veran-vont-prendre-la-parole-16-06-2021-2431337_20.php

Dangereuse euphorie ?
Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 08:09
Les déclarations de Didier Raoult : un EGO exacerbé...

 

Didier Raoult s'est confié à deux journalistes, Ariane Chemin et Marie-France Etchegoin qui ont écrit un livre, intitulé "Raoult. Une folie française." L'ouvrage paraît jeudi 3 juin chez Gallimard. 

Des extraits de cet ouvrage ont été publiés dans le journal Le Point.

 

Première anecdote révélatrice de la personnalité du professeur :

"Je vais vous raconter une chose que je n'ai confiée à personne", lance Didier Raoult aux deux journalistes, alors qu'elles sont assises dans son bureau, qui lui sert de QG à Marseille. "Un jour, alors que j'avais 14 ans, un pédopsychiatre a dit à mon père : Écoutez, votre gosse a 180 de QI. Laissez-le faire. Tout ira bien."

Comme on dit familièrement à Marseille : il se la pète ! Un Ego surdimensionné, une personnalité narcissique qui se vit comme quelqu'un d'exceptionnel.

Il ne doute de rien. Or, le doute doit faire partie de la démarche scientifique.

A propos de Macron, voici ce qu'il déclare : "Vous savez, parfois, on a l'impression que les cervelles se frottent les unes contre les autres. Quand cela arrive, comme avec le président, c'est agréable." Il ajoute : "Macron est comme moi, ça se voit assez rapidement, il sait reconnaître les gens qui sont intelligents. En plus, il est horriblement sympathique."

Un bel éloge du président mais surtout un éloge personnel : en évoquant Macron, il se vante et se flatte lui-même.

Il se vante encore quand il déclare :

" Vous ne vous rendez pas compte du poids que j'ai eu. Si vous aviez une idée de ce que j'ai pesé dans le monde, c'est inédit. Même moi je ne pensais pas que c'était possible", affirme ce personnage haut en couleur, qui "rêvait de rentrer dans l'histoire" avec la chloroquine.

 

Il faut oser ! Et Didier Raoult ose ! Il a toutes les audaces...

Serait-il mégalomane ? Aurait-il pris la grosse tête ? comme on dit familièrement à Marseille.

 

Qui est vraiment Didier Raoult ?

Héros des antisystèmes, cet homme qui se vante d'avoir 180 de QI, ( à titre de comparaison, Einstein, c'était 160 ), peut-il être crédible ?

Il a aussi installé dans son salon un buste à son effigie.

 

Quel était donc le moteur de Didier Raoult ? "Au départ, l'intention de Raoult, c'est essayer de soigner à tout prix, quitte à s'arranger un peu avec la réalité.", déclare Didier Houssin, ancien directeur général de la santé, président du comité d'urgence coronavirus de l'OMS.

 

"Expert mondial reconnu en virologie, à un moment, il est sorti des rails, mais il y croyait vraiment, ça lui a échappé, malheureusement..." précise Françoise Salvadori, docteur en immunologie.

 

D'autres médecins sont plus sévères à son encontre : voici ce que déclare à son sujet un médecin sur le journal Le Point :

"J’ai honte …

… d’avoir comme confrère cet individu. Oh, c’est sûr, il est professeur ! Mais quel mal il a fait à notre pauvre pays et au monde, en situation si difficile. Uniquement par orgueil. Personne n’osera jamais lui en demander des comptes, alors que nous, pauvres médecins soignant vraiment, nous sommes traînés devant les tribunaux pour la moindre erreur d’appréciation ! Quand je lis encore ici des gens qui s’accrochent, sans rien en connaître, à la fable Chloroquine. Soigner n’est pas prescrire un peu de poudre de perlimpinpin pour se donner un genre et faire plaisir au patient."

Un jugement sans appel...

 

 

 

Source :

 

https://www.lepoint.fr/sante/didier-raoult-vous-ne-vous-rendez-pas-compte-du-poids-que-j-ai-eu-31-05-2021-2428920_40.php

 

Les déclarations de Didier Raoult : un EGO exacerbé...
Partager cet article
Repost0
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 11:03
La prévention pour lutter contre les épidémies...

 

Prévenir pour mieux soigner : ce devrait être le maître mot d'une politique de santé efficace...

 

Lutte contre la cigarette, contre la consommation excessive d'alcool, contre la consommation d'une alimentation trop sucrée, trop salée, trop grasse, lutte contre la sédentarité, promotion de l'exercice physique : autant de mesures utiles pour préserver la santé des gens.

Quelles sont les personnes les plus impactées par le Covid-19 ? Les obèses, les diabétiques, les personnes atteintes de maladies chroniques...

Le coronavirus est aussi une maladie de la malbouffe. Les personnes en situation d'obésité ont été les plus touchées.

 

Le problème est que ces mesures de prévention vont à l'encontre de nos sociétés de consommation.

La publicité nous incite à consommer toujours plus une alimentation ultra transformée, contenant des additifs, riche en sucres, en gras et en sel.

 

Si la pub pour le tabac est interdite, "la Ligue contre le cancer dénonce la valorisation et la promotion du tabagisme dans les films français... elle publie une enquête sur plus de 150 films, an amont de la journée mondiale sans tabac du 31 mai. "Le tabac demeure quasi omniprésent dans les films français : entre 2015 et 2019, 90,7 % comprennent au moins un événement, un objet ou un discours en rapport avec le tabac : personnes en train de fumer, présence de cendriers, cigarettes, personnage qui parle de tabac", note la Ligue d’après la 3e édition de son enquête."

 

"Cette surreprésentation du tabac dans les films est d’autant plus préoccupante que, depuis le 1er confinement en mars 2020, 66 % des 18-24 ans indiquent passer plus de temps devant des films ou séries, quel que soit le support. (TV, ordinateur, tablette, smartphone….)"

 

Ainsi, la politique de prévention se heurte à des lobbies très puissants, contre lesquels il est difficile de lutter.

Il y a les lobbies du tabac mais aussi ceux de l'industrie agroalimentaire, le premier secteur industriel en France, pourvoyeur de centaines de milliers d'emplois, un secteur très influent où les lobbies travaillent activement pour servir ses intérêts.

 

Les lois contre la malbouffe sont souvent rejetées en raison de pressions exercées par les lobbies.

L'économie et la santé ne font pas bon ménage.

 

Encore un problème difficile à résoudre !

Les consommateurs que nous sommes doivent sans doute oeuvrer pour éviter d'acheter tous ces produits nocifs pour la santé, que nous vend l'industrie agroalimentaire.

Mais cette alimentation nocive est peu chère : elle est donc achetée par les plus pauvres, et ce sont les plus pauvres qui sont victimes de ce système.

 

 

Sources :

 

https://www.lepoint.fr/sante/l-omnipresence-du-tabac-dans-les-films-francais-denoncee-26-05-2021-2428185_40.php

 

https://tv.marianne.net/rencontres/alimentation-aujourd-hui-les-pauvres-n-on

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/