Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 12:12
Les envahisseurs : la navrante parodie de Marine Le Pen...

 

 

 

On se souvient de cette série télévisée, venue d'outre-Atlantique, qui connut, en son temps, un grand succès : Les envahisseurs...

On a en mémoire le scénario de ce feuilleton : un soir, alors qu'il s'assoupit au volant de sa voiture, David Vincent est témoin de l'atterrissage d'une soucoupe volante. Depuis cet instant, il essaie, par tous les moyens, de convaincre ses semblables de combattre ces extraterrestres qui sous une apparence humaine envahissent insidieusement la Terre, afin de la coloniser.
 

Marine Le Pen en a fait une parodie étonnante, lors du débat qui l'a opposée à Emmanuel Macron.

Une parodie au cours de laquelle elle a joint le geste à la parole...

Cette séquence a marqué les esprits...


Afin de railler les propos du candidat d'En Marche! sur les militants du FN, Marine Le Pen s'est hasardée dans une réplique, mêlant gestuelle théâtrale des mains, roulements d'yeux et voix tragique pour se moquer de l'inquiétude supposée que ses militants susciteraient selon Emmanuel Macron.

 

"Quand vous disiez : "Regardez ! Ils sont là, ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux, les envahisseurs," le tout accompagné d'un rire sarcastique, d'un geste évocateur et planant, d'un regard diabolique et allumé...

Un numéro de théâtreuse qui paraît en lui-même inquiétant...

 

En revoyant cette séquence, on se dit que Marine Le Pen en fait trop, qu'elle n'est plus dans la course à la Présidentielle, mais dans une cour de récréation en train d'amuser quelques camarades complices de son jeu...

On se dit que la candidate perd les pédales, qu'elle n'a plus le sens de la retenue et de la dignité qu'implique la fonction Présidentielle.

Face à elle, on a pu remarquer l'oeil étonné et le regard inquiet du candidat Emmanuel Macron...

 

De fait, cette scénette incongrue paraît troublante, inadaptée en la circonstance...

Elle se retourne contre la candidate, tant elle est surjouée, décalée et bizarre.

 

Marine Le Pen jouant le rôle du Diable qui divise, sépare, inquiète : c'est une image qui l'a souvent desservie.

Et voilà qu'elle joue, à merveille, le rôle du Diable...

Voilà qu'elle entre dans la peau du personnage...

 

Le rire qui ponctue la fin de cette réplique vient compléter le tableau d'une candidate qui semble n'avoir rien à dire, rien à répondre face à son adversaire...

Un rire appuyé surjoué, encore, où l'on perçoit comme un malaise : celui d'une Marine Le Pen qui se cantonne dans un rôle au lieu d'argumenter, avec sérieux et rigueur.

 

 

 

 

 

 

Les envahisseurs : la navrante parodie de Marine Le Pen...
Repost 0
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 12:40
Marine Le Pen entre mimiques et ricanements...

 

 

 

Le grand débat a eu lieu et a révélé une candidate agressive, virulente, une candidate perdue dans ses dossiers...

 

Marine Le Pen constamment dans l'invective, l'attaque, n'a pas su présenter un programme crédible et cohérent, elle n'a pas su convaincre.

 

Même lors de la "carte blanche" qui lui a été accordée, la candidate du FN était dans la critique, et n'a pas su faire des propositions intéressantes : c'est ce qu'a bien mis en évidence son adversaire Emmanuel Macron.

 

Manifestement, Marine Le Pen a commis des erreurs relevées par le candidat d'En Marche.

Venue avec des dossiers qu'elle ne maîtrisait pas, Marine Le Pen était sans arrêt dans l'outrance, les insinuations, l'agression.

Vindicative, brouillonne, quand elle a évoqué l'Ecu qui aurait servi de monnaie entre les entreprises, cette candidate a montré qu'elle n'était pas à la hauteur de la tâche...

 

Macron a, quant à lui, mis en évidence sa vision de la France : "une civilisation ouverte, avec des principes généreux, le contraire de la xénophobie,.."

 

Ce "débat" nous a démontré une fois de plus, que le Front National n'est pas un parti de pouvoir mais une entreprise de destruction...

 

Inquiétante, inapte à argumenter avec sérieux, Marine Le Pen s'est livrée à un numéro pitoyable : ricanements, mimiques douteuses... elle a rabaissé le niveau de cette confrontation.

 

Avec un programme sans cesse réajusté sur l'euro, sur la retraite à 60 ans, Marine Le Pen n'est pas parvenue à convaincre : il faudrait attendre la fin de son quinquennat pour qu'elle tienne sa promesse de retour à la retraite à 60 ans. En avril, la candidate du FN promettait pourtant que ce serait fait, dans les deux premiers mois.

Un projet inconstant, qui change en fonction des circonstances : comment les Français peuvent-ils s'y fier ?

 

Marine Le Pen qui se présente, sans cesse, comme la candidate du peuple, n'a pas su nous expliquer son propre programme : constamment dans l'attaque, les approximations, elle a été prise dans le piège de ses propres contradictions...

 

Marine Le Pen a eu des difficultés à développer clairement son programme et pour cause : elle est dans le "flou" permanent...

 

Fallait-il débattre avec Marine Le Pen ? Oui, car ce débat a révélé qui était vraiment le personnage : quelqu'un qui sait parler à des militants déjà convaincus mais qui est incapable d'expliquer son projet à tous les français... une candidate hargneuse, vindicative qui, malgré tous ses efforts, n'a pas su "lisser" son image, comme elle le souhaitait...

 

 

 

 

Marine Le Pen entre mimiques et ricanements...
Repost 0
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 08:50
Quand Philippe Poutou invente un nouveau concept : l'immunité ouvrière...

 

 


 

Lors du débat qui a réuni les 11 candidats à l'élection présidentielle, Philippe Poutou a tenu un langage de vérité : il a su exprimer la pensée de millions de français, il a su dénoncer l'imposture des élites...

Celle de François Fillon englué dans des affaires, lui le tenant de l'austérité, de la rigueur, celle de Marine Le Pen "qui pique l'argent de l'Europe..."

 

Et voilà que des journalistes lui reprochent son comportement...

Anna Cabana, chef du service politique du JDD, a notamment déclaré : "Je ne trouve pas que Philippe Poutou mérite quelque honneur que ce soit parce qu'il s'est conduit de façon très irrespectueuse". Bruno Jeudy, rédacteur en chef de Paris Match fustige aussi le candidat, remettant même en cause sa légitimité alors que sa candidature a été validée par le Conseil constitutionnel : "Je trouve que c'est un candidat qui, par moments, n'a pas le respect qu'il faut pour être candidat à la présidentielle".

 

Evidemment, Philippe Poutou qui a dit la vérité, qui a fustigé l'immoralité de deux autres candidats doit être exécuté, cloué au pilori !

Lui qui a su exprimer la colère des français, lui qui a su dire leur indignation se retrouve sous le feu de critiques journalistiques indignes.

 

Bravo à Philippe Poutou !

Par sa verve, avec son naturel, il a fait sauter le vernis de ces élites qui utilisent les lois pour se servir dans les caisses.

Par son esprit d'à propos, il a su mettre en évidence les privilèges de ces profiteurs de la République qui agissent, en toute impunité, sous couvert de l'immunité parlementaire.

Il a eu le mérite de dire haut et fort la vérité.

 

Un certain Luc Ferry lui reproche "une tenue débraillée"... 

Bien sûr, il ne s'est pas présenté sur le plateau de télévision revêtu d' un costume à 6000 euros : ce n'est pas sa tenue habituelle, puisque Philippe Poutou est un simple ouvrier.

Doit-on lui en tenir rigueur ?

 

Toutes ces critiques sont ignobles et révèlent que certains journalistes, certains "penseurs" ne sont là que pour conforter les élites dans leur mépris et leur arrogance.

 

Enfin, on doit remercier Philippe Poutou pour l'invention de ce nouveau concept "l'immunité ouvrière" qui n'existe pas bien sûr, mais qui démontre tous les privilèges dont bénéficient les hommes et les femmes politiques.

Certains ont tous les droits et en abusent, alors que les gens du peuple, eux, subissent la loi du plus fort.

 

Philippe Poutou a ainsi déclaré : "Le FN se dit anti-système mais se protège grâce aux lois du système avec son immunité parlementaire (...). Nous, quand on est convoqué par la police, nous n'avons pas d'immunité ouvrière, on y va..."

Son humour a provoqué, alors, l'hilarité du public.

 

Philippe Poutou s'est bien situé sur le terrain de la moralité : il a su dénoncer les Balkany, Dassault, et il a montré, exemples à l'appui, la nécessité urgente de moraliser la vie politique.

 

 

 

 

 

 

Quand Philippe Poutou invente un nouveau concept : l'immunité ouvrière...
Repost 0
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 09:03
Coup de théâtre : les nouveaux caprices de Marine...

 

 

Coup de théâtre ! Marine Le Pen a annulé, hier, sa participation à l'émission de France 2, Des paroles et des actes, la chaîne lui aurait imposé deux débats supplémentaires qui n'étaient pas prévus initialement : Marine Le Pen s'indignait de devoir finalement débattre avec Xavier Bertrand, représentant des Républicains et Pierre de Saintignon du Parti Socialiste, ses adversaires aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, en plus des deux débats déjà programmés.

 

Marine Le Pen avait, pourtant, affirmé, hier, dans la journée qu'elle participerait, malgré tout, à l'émission, "Non je ne renoncerai pas, pour une raison simple, c'est que je suis la voix de ceux qui n'en ont pas".

Eh bien, Marine Le Pen n'a pas saisi cette occasion et a annulé sa participation à l'émission de David Pujadas, trois heures auparavant...

 

La présidente du Front national n'en est pas à son coup d'essai, puisqu'elle s'était déjà, en 2012, dérobé a un débat face à Jean Luc Mélenchon, refusant de répondre à ses questions, adoptant une attitude de défi, consultant un journal, des papiers, au lieu de s'intéresser à ce que disait son interlocuteur.

 

Peur ? Refus d'être confrontée à certains arguments ? Il semble que Marine Le Pen ait quelques difficultés à se prêter à des confrontations d'idées.

Oui, on peut, désormais, évoquer les Caprices de Marine : on ne pouvait que réprouver son attitude inconvenante, en 2012, lors du débat face à Jean Luc Mélenchon, alors qu'elle avait été justement invitée pour débattre.

Pourquoi était-elle donc venue, si ce n'est pour faire un coup d'éclat ?

 

Et, une fois de plus, elle renonce à débattre, au dernier moment, après avoir affirmé dans un premier temps qu'elle ne renoncerait pas.

On peut parler d'un coup de théâtre bien orchestré : trois heures seulement, avant la prise d'antenne, elle refuse de participer à l'émission.

 

"Opération de communication réussie?" affirme François Fillon... Mais non, bien sûr, une telle reculade, au dernier moment, ne peut que desservir Marine Le Pen.

 

D'autant que cette reculade fait bien partie d'une forme de stratégie de la présidente du Front National.

Certains pointent du doigt, en l'occurrence, la collusion du PS et du Parti Républicain qui se seraient mis d'accord, avant l'émission pour exiger un débat avec Marine Le Pen.

 

Mais, tout le monde a pu s'en rendre compte : les débats avec Marine Le Pen ne sont pas faciles à organiser, dans la mesure où elle s'est déjà dérobé à certaines questions gênantes.

Marine Le Pen n'avait pas souhaité débattre, aussi, avec le président socialiste du Parlement européen, Martin Schulz....

Martin Schulz avait, alors, estimé que Marine Le Pen avait eu "peur" de débattre avec lui. "Elle ne veut pas débattre avec un député européen, car elle sait qu’elle n’a aucun bilan à défendre au Parlement européen, avait déclaré Martin Schulz. Elle ne veut pas débattre avec un homme politique européen qui réfutera point par point ses arguments populistes pour l’Europe." 

Ainsi, Marine Le Pen se discrédite et dessert sa propre cause, en évitant certaines confrontations et en refusant d'exposer ses idées, face à certains contradicteurs...

 

 

 

 

 

Coup de théâtre : les nouveaux caprices de Marine...
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/