Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 07:28
Trump, l'homme de guerre...

 

 

 


Guerre économique, guerre des tweets, guerre de l'information, guerre d'intervention : Donald Trump devient l'homme de toutes les guerres et il effraie le monde.

 

Non content d' avoir déclaré une guerre économique au monde, voilà qu'il se lance dans des opérations militaires intempestives : . après avoir bombardé les forces syriennes, les djihadistes de l’Etat islamique en Afghanistan, le président américain a pris la décision, cette semaine, d’envoyer un porte-avions, escorté par trois navires lance-missiles, vers la Corée du nord.

 

Des mesures qui déconcertent et surprennent l'opinion internationale : Trump serait-il sous influence des militaires ou des lobbies de l'armement ?

 

Alors qu'il prônait, au cours de sa campagne électorale, une politique de non intervention, Donald Trump se livre à des opérations militaires tous azimuts.

Ainsi, les Etats-Unis ont largué une très puissante bombe sur un fief de Daesh en Afghanistan.

 

On peut se demander, tout de même, si Donald Trump gouverne véritablement son pays : à l'intérieur, sa politique est désavouée, et à l'extérieur, ce sont, apparemment les militaires qui décident.

Y a t-il un pilote dans l'avion ?

C'est la question qu'on peut se poser.

 

L'effrayant Monsieur Trump n'en finit pas de déconcerter et de déstabiliser le monde : ce président anti-écologiste, qui défend le lobby des armes, qui tient des propos tonitruants, est constamment dans l'hyperbole.

 

Donald Trump va-t-il lancer une attaque militaire contre la Corée du Nord ?

La Chine, alliée de ce pays, s'inquiète de cet interventionnisme américain.

 

En fait, Trump agit à l'inverse de ses promesses électorales : la démocratie est déjà mise à mal par ce président qui ne respecte pas ses engagements.

Trump met, même, en scène son caractère imprévisible, il en joue, semble-t-il.

 

Que devient la démocratie quand les hommes politiques font de vaines promesses ?

En période électorale, nous sommes abreuvés de beaux discours : on voit ce qu'ils deviennent, quand certains hommes politiques arrivent au pouvoir..

 

A quoi servent les campagnes électorales ? N'a-t-on pas l'impression d'un vaste jeu de dupes ?

En France, les élections présidentielles approchent : on assiste à une surenchère dans les déclarations des candidats... mais qui est crédible ?


     
 


 

 

 

 

 

Trump, l'homme de guerre...
Repost 0
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 11:08
Donald Trump élu : Marine Le Pen se réjouit...

 

 


 

Le populiste Donald Trump est devenu, cette nuit, le 45 ème président des Etats-Unis : "Il a su parler à l'Américain moyen...", affirment certains de ses partisans.

 

Donald Trump s'est livré à une campagne tonitruante et tapageuse, répandant des idées de haine et de racisme... ce milliardaire, aux déclarations outrancières a été, pourtant, élu président.

 

Paradoxalement, c'est un milliardaire qui a réussi à convaincre son électorat qu'il réduirait les inégalités flagrantes qui traversent la société américaine. Donald Trump a gagné ces élections, car il s'est présenté comme un homme nouveau luttant contre l'establishment.

Il affirme, ainsi, que sa victoire marquera la fin de "l'establishment corrompu de Washington".

 

Mais que représente Donald Trump si ce n'est une richesse éhontée, une forme de corruption, également ?

Marine Le Pen s'est empressée de féliciter le nouveau président des Etats-Unis, y voyant une possibilité de victoire du Front National pour les prochaines élections françaises.

Jean-Marie Le Pen a aussi déclaré : "Je l'attendais, je l'avais prévu et souhaité. Je m'en réjouis très fort, les conséquences vont être considérables c'est sûr. [...] Je pense que ça va prouver une chose, c'est que la diabolisation est une foutaise et que c'est une impasse".

Donald Trump a promis beaucoup : réduction des impôts, protectionnisme dans les relations commerciales, construction d'un mur pour empêcher l'arrivée de migrants mexicains.

Un programme populiste qui a séduit beaucoup d'Américains. Mais ce programme reste très flou.

 

La haine, la peur, le sexisme, le racisme ont été le fonds de commerce de Donald Trump, lors de sa campagne électorale.

Peut-on se réjouir d'un tel programme ?

Le choix auquel ont été confrontés les américains, au cours de cette élection, prouve bien l'essoufflement de la démocratie.

Entre un populiste au verbe haut et une représentante corrompue de l'establishment, peut-on parler, d'ailleurs, de choix ? 

 

En fait, nos démocraties sont, avec cette élection, en bout de course : en France, aussi, quel choix nous est proposé ?

Le parti républicain présente un programme ultra-libéral, le parti socialiste et le gouvernement mènent une politique qui ne sert plus les classes populaires, le Front national joue sur la peur, le racisme, Jean Luc Mélenchon ne rassemble pas à gauche autour de sa personne.

 

Il semble que, partout, la démocratie ne fonctionne plus : d'ailleurs, les hommes politiques gouvernent-ils encore ? Nous vivons sous le règne du monde de l'argent, les financiers ont pris le pouvoir.

 

 

 

 

 

Donald Trump élu : Marine Le Pen se réjouit...
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/