Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2022 5 14 /10 /octobre /2022 12:10
Des panneaux solaires à la place d'une forêt ?

 

Une étendue de panneaux solaires à la place d'une forêt ? Est-ce possible ? N'est-ce pas une aberration ?

C'est un comble ! Et l'on parle "d'énergies vertes" ?

 

"Dans les massifs des Alpes du sud, les installations de parcs photovoltaïques se multiplient depuis quelques années et suscitent parfois la colère des riverains...

 

Au pied de la montagne de Lure, un petit bois est ainsi menacé : 13 hectares de pins et de chênes qui pourraient laisser place à des panneaux solaires...

Sur place, certains habitants dénoncent un projet contre nature...

 

"Il y a des zones qu'on pourrait équiper : on peut équiper des surfaces commerciales, des abords d'autoroutes, des zones qui sont déjà anthropisées, avant de venir nous priver d'un espace naturel" indique Richard Fay, membre de l'association Amilure et du collectif Elzeard.

"On a déjà des projets partout, notre terreur, c'est que la montagne soit complètement mitée de projets de parcs photovoltaïques et que ça devienne invivable.", déclare une habitante de la région.

Le projet est à l'arrêt : un recours en justice doit être examiné.  

 

Mais à quelques kilomètres de là, sur la commune de Cruis, les travaux ont commencé... une parcelle de 17 hectares entièrement déboisée, créant quelques tensions entre les bûcherons et quelques citoyens venus défendre la forêt.

Terrible ! 5 jours plus tard, le terrain est à nu : les tronçonneuses ont fait leur oeuvre de destruction.

"C'est devenu un désert, tout ce qui était végétal, vivant a été massacré..." commente une habitante de la commune de Cruis.

 

L'entreprise chargée de construire le parc est ici dans son droit, elle a obtenu les autorisations nécessaires de la préfecture.

Les opposants au projet ne comprennent pas.

"Je ne suis pas contre les énergies renouvelables, mais ça me désole vraiment profondément, couper des arbres pour produire de l'électricité, pour moi, on est tombé sur la tête..." déclare une habitante de Cruis.

 

En louant son terrain à l'opérateur, la commune de Cruis s'assure une recette de 120 000 euros par an, pendant 50 ans.

Le maire a refusé une interview à des journalistes, mais par téléphone, il assume son calcul : "On va vers des énergies propres, renouvelables, et puis, il y avait la manne financière pour la commune."

 

On le voit : l'argent, les lobbies triomphent un  peu partout dans ces implantations contre nature...

 

Dans le développement du photovoltaïque, les terrains forestiers sont pourtant à proscrire : c'est une recommandation du ministère de la transition écologique, les opérateurs sont donc tenus de privilégier les terrains déjà artificialisés, par exemple des friches industrielles."

 

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/economie/energie/panneaux-solaires-les-parcs-photovoltaiques-installes-a-la-place-de-forets-font-polemique_5397625.html

 

En complément, un poème de Ronsard :

 

https://litteraturefrancaise.net/fr/oeuvre/ronsard-contre-les-bucherons/

 

Des panneaux solaires à la place d'une forêt ?
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2022 1 03 /10 /octobre /2022 12:19
Féminicides : "des crimes de propriétaires"...

 

 En Iran, une jeune femme a été d'abord interpellée, arrêtée pour avoir mal porté son voile. A l'issue de cette arrestation, elle est décédée...

Choquées par la mort de Mahsa Amini, les Iraniennes se lancent dans des manifestations qui secouent le pays, n’hésitant pas à retirer leur hidjab.

Déjà au moins 92 décès au cours de ces manifestations...

 

Des féminicides intolérables : un phénomène qui touche aussi la France...

L’an dernier, malgré les décisions qui faisaient suite au Grenelle des violences conjugales ouvert en 2019, 122 femmes ont été victimes de féminicide en France, un chiffre en hausse de 20% par rapport à 2020. Et d’après les derniers décomptes des associations, 94 femmes seraient déjà mortes cette année sous les coups de leur conjoint, ex-conjoint ou d'un membre de leur famille.

 

"Je trouve que c'est très important que ce terme fasse irruption depuis quelques années" insiste la ministre Isabelle Lonvis-Rome, "notamment lors du Grenelle des violences conjugales en 2019, parce qu'il fait bien état de ce que sont ces meurtres. Des meurtres qui potentiellement peuvent toucher 52 % de l'humanité. Je trouve que c'est un terme qui est très percutant, parce qu'il renvoie à la construction de la société qui a pu justement s'édifier sur des rapports de domination patriarcale du masculin sur le féminin. Et je pense que c'est la mise en exergue de cette domination qui ne passe pas forcément dans notre pays".

 

L'historienne Christelle Taraud propose la formule de "continuum féminicidaire" : "parce que ce sont toutes les violences faites aux femmes, de la naissance à la mort qui peuvent être des violences physiques, sexuelles, psychologiques, symboliques aussi. C'est cet agrégat de violences, qui constitue le crime de féminicide, étant entendu que le point d'acmé du féminicide, c'est bien sûr le meurtre de femmes parce qu'elles sont des femmes, dans un contexte individuel, mais aussi dans un contexte collectif".

 

La ministre Isabelle Lonvis-Rome le rappelle :  "Une journaliste du nom de Séverine, à la fin du XIXᵉ siècle, les appelait des crimes de proprios, des crimes de propriétaires. (…) Il y a une vingtaine d'années, ces crimes s’appelaient encore des crimes passionnels et étaient punis de six ans, huit ans d'emprisonnement". Mais notre société et notre droit commencent à réagir, "aujourd'hui, on est plutôt sur une fourchette comprise entre 18 ans et perpétuité".

 

Nos mères ont connu cette mentalité archaïque qui imposait à la femme de se soumettre aux diktats de son époux.

Mais ces temps devraient être révolus : c'est loin d'être le cas...

 

Droits des femmes bafoués, souffrances, cris de douleur, femmes insultées, humiliées, meurtries, blessées parfois à mort est-ce en France que cela se produit ?? Est-ce dans ce pays moderne, où les gens ont accès à l'instruction, à la connaissance, au savoir, que ces faits se déroulent ?
 

Malheureusement, la pandémie a eu tendance à accentuer ce problème : toujours plus de violences.


 Les femmes de milieu modeste subissent aussi plus fréquemment des violences sexuelles, des agressions verbales ou physiques à l'intérieur de leur ménage.

 

Sources :

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-temps-du-debat/feminicides-1796589

 

https://www.lepoint.fr/monde/comment-la-mort-d-une-jeune-femme-a-relance-le-debat-sur-le-voile-obligatoire-en-iran-19-09-2022-2490519_24.php

 

 

 

 

Féminicides : "des crimes de propriétaires"...
Partager cet article
Repost0
21 août 2022 7 21 /08 /août /2022 09:58
Les volcans... une part de merveilleux...

 

"Les volcans. Il faut qu´on parle des volcans..."

 

"Il faut qu´on parle des volcans.
Ce fut sublime de grandir au milieu des géants
aux gueules grandes ouvertes." nous dit Cécile Coulon...

 

Les volcans associés au dieu Vulcain, maître du feu !

 

Il faut parler des Volcans ! comment ne pas évoquer le Puy de Sancy, le plus majestueux des volcans d'Auvergne ?

 

Un parcours de crêtes aux paysages grandioses nous mène au sommet du Sancy à 1 885 mètres, dans un relief de vallons escarpés et de couloirs encaissés et sauvages. De nombreuses cascades dévalent les pentes pour donner naissance à la Dordogne.

 

Crêtes acérées, pentes abruptes, vallées encaissées et sauvages, mais aussi courbes douces et rondes des paisibles plateaux d’estive et sérénité des lacs de cratère. Le Massif du Sancy, au centre de la France, un lieu béni des Dieux !

 

Des paysages à couper le souffle sous un ciel bleu empanaché de quelques nuées vaporeuses...

 

Un magnifique panorama sur les monts d'Auvergne !

 

On peut admirer en chemin des fleurs cotonneuses, anémone pulsatille, ou encore un papillon aux teintes éblouissantes, la mélitée orangée...

 

Une somptueuse balade au coeur de l'Auvergne !

 

 

 

 


"Enfant, chaque jour, je m´enfonçais
avec cette vitesse de fille gâtée
dans les profondeurs de la terre.
Il me suffisait de poser une oreille
contre la pierre noire que la forêt avalait
pour sentir le cœur battre ;
ils disent que le feu ne reviendra
probablement jamais.
Ce n´est pas vrai.
C´est une erreur de penser que mille années
suffisent à éteindre
le brasier des géants.
Simplement, ils se taisent ;
de temps en temps ils murmurent,
personne ne les entend."

 

Cécile Coulon

 

 

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/lecons-de-reves/cecile-coulon-les-volcans-terre-d-imaginaire-9728720

 

 

 

Photos : Christelle

Partager cet article
Repost0
12 août 2022 5 12 /08 /août /2022 08:35
La France brûle...

 

Canicule, sécheresse extrême, vent : toutes les conditions sont réunies pour que se déclenchent des incendies dévastateurs...

Gironde, Aveyron, Jura, Drôme... les incendies se multiplient cet été en France. Partout des reprises de feux...

 

Ce jeudi, plusieurs feux étaient en cours sur le territoire et le travail des sapeurs-pompiers est compliqué par des conditions météorologiques défavorables : de fortes chaleurs, la sécheresse, une faible hydrométrie, parfois des vents et des terrains difficiles d'accès.

Depuis deux jours, les incendies ont repris à proximité de Landiras. Ce vendredi matin, le feu est toujours incontrôlable, malgré l'importante mobilisation des pompiers. 6800 hectares de forêt sont partis en fumée en Gironde et dans les Landes.

 

Des évacuations en Gironde, en Aveyron...

Une situation préoccupante : depuis le début de l’année, plus de 48 500 hectares ont brûlé, du jamais-vu dans le pays. La première ministre, Elisabeth Borne, s’est rendue jeudi en Gironde, où le feu se déchaîne.

 

Le réchauffement climatique est là avec ses conséquences dramatiques : manque d'eau, agriculteurs en détresse, forêts détruites, des milliers de personnes évacuées...

 

Le réchauffement climatique est là et rien n'a été fait pour en minimiser les effets délétères.

En France, nous manquons de moyens pour lutter efficacement contre les incendies.

Un nombre insuffisant de pompiers, de Canadairs... nous n'avons pas anticipé le changement climatique...

 

Pour la première fois, le Président de la République Emmanuel Macron a fait appel à l'aide de l'Europe : l’Allemagne, la Grèce, la Pologne, et dans les prochaines heures la Roumanie et l’Autriche... nos partenaires viennent en aide à la France face aux incendies. 

Des pompiers roumains, allemands et grecs sont attendus ainsi que deux Canadairs venus de Grèce, deux Canadairs venus d'Italie...

Une situation inédite... 

 "On va continuer à se renforcer", a déclaré jeudi Elisabeth Borne, en déplacement à Hostens en Gironde, en compagnie du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin...

Un renforcement bien tardif face à l'ampleur de la catastrophe...

 

La chaleur continue à être accablante sur notre pays : je peux en témoigner, même dans le Gard où l'alerte canicule a été levée depuis deux jours, la chaleur reste étouffante avec des températures qui frôlent ou dépassent les 35 degrés.

 

 

 

 

 

La France brûle...
Partager cet article
Repost0
10 août 2022 3 10 /08 /août /2022 08:30
Société du dédain : la fin de la promotion sociale ?

De plus en plus difficile pour des jeunes d'origine modeste d'obtenir une promotion sociale...

 

Ainsi, dans le domaine de l'éducation, existaient autrefois les IPES : un concours permettait à des étudiants d'être payés pendant leurs études, s'ils s'engageaient à rentrer dans l'enseignement.

Trois ou quatre années d'études payées, c'était appréciable !

 

Mais les IPES ont disparu depuis longtemps.

Créés en 1956, les IPES permettaient à des étudiants en fin de première année d'université d'obtenir le statut d'élève professeur salarié pendant leur préparation au CAPES (Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) et, pour un quart d'entre eux, pendant leur préparation à l'agrégation.

En échange d'un engagement à servir l'État pendant au moins dix ans, les "ipésiens" recevaient un traitement mensuel. 

 

Ainsi, "de réforme en réforme, l'angoisse des parents à situation modeste demeure. Il y a longtemps que les systèmes qui brillaient dans les années 1970 comme les IPES (instituts de préparation aux enseignements du second degré) permettant aux élèves de famille à revenu bas ou moyen de préparer les concours de professeurs en bénéficiant d'un salaire, se sont évaporés. Ils disparaissent dès 1979 sans avoir été réellement remplacés.", déplore Christian Vigouroux dans son ouvrage La société du dédain...

 

Et il ajoute : "Aujourd'hui, pour qu'un jeune issu de famille très modeste rejoigne les futures élites à HEC, à l'X, il faut avoir, au prix de démarches assidues, décroché une bourse. Les filières de type IPES ne sont plus de mise. Les ascenseurs sociaux sont ralentis. Le dédain de l'appareil d'Etat est ressenti devant la porte close."

 

Hélas ! Même le métier d'enseignant n'est plus attractif : sous payés, méprisés, déconsidérés, les professeurs n'ont plus la cote...

Il convient de revaloriser ce métier essentiel pour l'avenir d'un pays.

Et il conviendrait aussi de permettre à des jeunes d'origine modeste d'accéder à des formations d'excellence, grâce à des bourses, des soutiens pour mener leurs études.

Il est urgent de favoriser la promotion sociale ! 

"L'avenir de notre société dépendra en grande partie de notre capacité à dépasser le dédain.", écrit Christian Vigouroux.

Et il ajoute : "Le dédain attise et entretient la sauvagerie alors que la vie sociale crée des liens apprivoisés. Le dédain est négation.

En nous souvenant que, de toute façon, nous ne saurions nous priver de la solidarité dans une société organisée. Alors que le dédain n'a jamais produit que de l'isolement et des tensions."

 

 

 

 

Société du dédain : la fin de la promotion sociale ?
Partager cet article
Repost0
8 août 2022 1 08 /08 /août /2022 10:14
On manque même de maîtres-nageurs !

 

Pénurie de professeurs, pénurie de soignants, pénurie de pompiers, et même pénurie de maîtres-nageurs !

En France, ces pénuries se font cruellement sentir...

"Des couloirs de nage et des bassins désormais moins fréquentés : en plein été, la direction d'une piscine près de Maubeuge n'a pas eu le choix : elle a dû restreindre ses capacités d'accueil...

"Du fait de l'absence de l’un des maîtres-nageurs, nous avons été contraints aujourd'hui de fermer cet espace-là", déclare le directeur adjoint du pôle cohésion sociale de Maubeuge.

Un bassin a donc été fermé faute d'effectif.

Deux maîtres-nageurs seulement, alors qu’il en faudrait trois pour assurer la surveillance. Et l'établissement a beau chercher, il est difficile de trouver un remplaçant.

"On est tenu de réduire les amplitudes d'ouverture et d'adapter le fonctionnement pour faire en sorte qu'il soit le moins impactant pour l'usager.", explique encore le directeur adjoint du pôle cohésion sociale de Maubeuge.

 

Cet établissement n'est pas un cas isolé. À Lyon, trois piscines comme celle-ci sont contraintes de fermer un jour par semaine, à cause du manque de maîtres-nageurs en été. 

 

Une pénurie et une crise des vocations...

Alice Gueucier est titulaire d'un brevet de nageur-secouriste, mais elle souhaiterait se réorienter pour devenir kinésithérapeute.

 

Le métier de maître-nageur est devenu trop contraignant pour elle : "Je trouve que le métier est assez rébarbatif. On fait de la surveillance, il y a de la pédagogie, de l'enseignement, mais à long terme, je ne me vois pas faire ça toute ma vie".

 

La formation est coûteuse, jusqu'à 10 000 euros, et le salaire pas assez attractif : 1 300 euros nets par mois en début de carrière, selon la Fédération professionnelle des maîtres-nageurs sauveteurs. Certains dénoncent également les conditions de travail qui se dégradent autour des bassins...

 

"Les incivilités sont de plus en plus présentes ainsi que les comportements à risques : on ne respecte plus le règlement intérieur, on ne respecte plus l'uniforme. Bon, on n'est pas là pour faire la police ! On est plutôt là pour essayer d'éviter les accidents. De plus en plus de gens ne le comprennent pas. C'est dommage !"

 

Selon la Fédération, il manquerait actuellement 5000 postes de maître-nageur en France."

 

Etonnant, tout de même ! Ce sont les métiers du soin et du service qui sont les plus mal rémunérés et en même temps les métiers les plus essentiels et les plus utiles...

 

1300 euros par mois ! Une misère ! Peut-on vivre dans des conditions décentes avec un tel salaire ?

Ces métiers exposés au mépris et au dédain ne sont plus du tout attractifs...

Il est temps de redonner toute leur valeur à ces métiers de service !


 

 

 

https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/piscines-la-grosse-penurie-de-maitres-nageurs_5293615.html

 

 

 

 

On manque même de maîtres-nageurs !
Partager cet article
Repost0
7 août 2022 7 07 /08 /août /2022 12:29
Une eau bleu turquoise...

 

Le lac Pavin d'origine volcanique est situé dans les monts Dore, en Auvergne : un lieu préservé, bordé de verdures...

 

 

Lac de cratère, lové au milieu des arbres, c'est un lieu enchanteur...

 

 

 

Un décor de rêve : les arbres environnants, hêtres et sapins, se reflètent dans le miroir transparent de l'eau...

 

 

 

Un site fascinant par sa beauté calme et sereine...

 

 

 

Un site entouré de légendes et de mystères...

 

 

 

Des couleurs féeriques pour ce lac circulaire, propice à la rêverie... Des teintes de bleus et de verts, un lieu envoûtant et magique...

 

 

 

 

 

 

 

 

https://mairiedebesse.com/fr/rb/156964/le-lac-pavin

 

 

 

Photos : Christelle

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2022 4 28 /07 /juillet /2022 11:46
C'est du gâteau ?

 

Les concours de cuisine ont fleuri un peu partout sur les chaînes de télévision... Vous connaissez peut-être Les Carnets de Julie, Top Chef, Les Escapades de Petitrenaud,  Le meilleur pâtissier, Un dîner presque parfait.

 

Et cette nouvelle émission culinaire sur Netflix fait dans une surenchère de très mauvais goût !

 

Une émission kitsch intitulé : "Is It Cake ?" : "Est-ce un gâteau ?", mais traduit en français sous le titre "On en mangerait… ou pas".

 

Le principe de cette émission : une demi-douzaine de pâtissiers concourent à la création de gâteaux qui doivent ressembler trait pour trait à des objets de la vie courante. Une fois réalisés – en forme de sac à main, de chaussure, de cheeseburger, de verre à cocktails… –, ils sont présentés aux côtés d’autres exemplaires réels de l’objet en question. Un jury de trois personnes doit alors deviner où se trouve le gâteau.

 

Quel intérêt ?

D'autant que ces gâteaux concoctés par les candidats, s'ils imitent parfaitement des objets, ne sont vraiment pas appétissants !

On imagine : des gâteaux bourrés de colorants et de crèmes pour coller au plus près de la réalité des objets !

 

Et pourtant, ce programme connaît un vif succès !  n° 1 des programmes les plus regardés sur Netflix.

On atteint alors des sommets de stupidité...

C'est inquiétant tout de même !

Netflix met aussi en œuvre une partie de son budget pour réaliser des séries originales qui sont déjà des classiques aux yeux de nombreuses personnes. 

Pour ma part, je ne suis pas abonnée à Netflix... je n'en vois pas l'intérêt, d'autant que l'offre télévisuelle est multiple en France.

Et quand je vois le concept de cette nouvelle émission culinaire, j'ai encore moins l'envie de m'abonner...

Payer pour voir de telles âneries ?

Je refuse... 

Décidément, partout, on recherche la nouveauté, l'innovation à tout prix : il existait déjà des émissions culinaires et celle-ci se veut originale, différente, ludique...

Mais elle représente le sommet de la bêtise...

 

 

Source :

 

https://www.marianne.net/culture/cultures-pop/is-it-cake-nouvelle-emission-culinaire-sur-netflix-du-kitsch-a-lecoeurement

 

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2022 2 26 /07 /juillet /2022 10:15
La canicule s'éternise dans le sud de la France...

 

Treize départements du Sud sont toujours placés en vigilance orange pour canicule par Météo-France. 

 

 Sont concernés les Alpes-de-Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Alpes-Maritimes (06), Ardèche (07), Bouches-du-Rhône (13), Drôme (26), Gard (30), Hérault (34), Isère (38), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Var (83) et Vaucluse (84).

 

Une canicule qui s'éternise dans ces départements du sud est de la France... J'habite dans le Gard et la chaleur y est accablante dans la journée : heureusement, la nuit apporte un peu de fraîcheur.

 

Dès la matinée, vers 10 heures, une chaleur lourde se diffuse dans l'air et s'empare de tous les espaces...

Difficile de s'activer sous cette chape de chaleur...

 

C'est une évidence : de plus en plus fréquentes et intenses, les vagues de chaleur sont dangereuses pour les arbres, les plantes, l'agriculture, les animaux et les humains du monde entier. 

 

Je peux témoigner de cette vague de chaleur que subit ma région : dans la journée, l'air ressemble à une fournaise.

Difficile de se déplacer, de marcher , de s'activer dans une telle ambiance... 

 

Pour l'heure, les températures atteignent entre 38 et 40 degrés, mais qu'en sera-t-il quand elles avoisineront 50 degrés ?

L'Inde a ainsi connu, au printemps,  une vague de chaleur historique avec des températures proches de 50 degrés. Des températures extrêmes dangereuses pour la vie humaine.

Plusieurs villes en Chine sont en alerte rouge depuis  ce lundi 25 juillet en raison de la vague de chaleur frappant le pays, où des dizaines de millions d’habitants ont été appelés à rester chez eux.

 

De plus, en France, 88 départements ont été placés en alerte sécheresse : les préfectures des départements concernés ont pris des arrêtés afin de restreindre l’eau face à cette importante vague de sécheresse, 

 

Ainsi, on voit déjà les effets désastreux du réchauffement climatique...

Et quelles sont les mesures prises par le gouvernement en place ? Des mesurettes...

Par exemple : interdiction pour les magasins climatisés de laisser leurs portes ouvertes...

 

Mais par ailleurs, que de gaspillages !

J'ai ainsi  constaté que les lanternes d'un grand hôtel de ma ville étaient allumées en plein jour !

En été, les éclairages nocturnes sont mis en place bien trop tôt, avant même que le soir tombe...

Les enseignes lumineuses des magasins ne devraient pas être allumées en plein jour...

Etc.

Le réchauffement climatique est déjà en cours : on en perçoit déjà les effets dévastateurs ! il faut agir au plus vite !

 

 

 

https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/meteo-trois-questions-sur-la-canicule-qui-dure-depuis-une-dizaine-de-jours-dans-le-sud-est_5276578.html

 

La canicule s'éternise dans le sud de la France...
Partager cet article
Repost1
27 juin 2022 1 27 /06 /juin /2022 10:49
Le cadeau de Donald Trump : remise en cause du droit à l'avortement...

 

La très conservatrice Cour suprême des États-Unis a enterré un arrêt qui, depuis près d'un demi-siècle, garantissait le droit des Américaines à avorter mais n'avait jamais été accepté par la droite religieuse.

 

Concrètement, la Cour suprême n’a pas annulé le droit à l’avortement, mais a renvoyé aux États la charge de légiférer sur le sujet. Certains d’entre eux, comme le Missouri, ont d’ailleurs annoncé quelques minutes après l’arrêt de la Cour suprême l’interdiction des interruptions volontaires de grossesse. 

Quelle régression ! 

C'est là une scandaleuse remise en cause du droit à l'avortement : les femmes se sont battues longtemps pour obtenir ce droit.

 

Nos mères ont connu cette époque où l'avortement était réprimé, condamné par un monde d'hommes qui s'appliquaient à ignorer les souffrances des femmes.

 

Je sais la vie des femmes d'autrefois : contraintes à des avortements clandestins qui mettaient leur vie en danger... Celles qui désiraient se faire avorter faisaient appel à des femmes surnommées "les faiseuses d'anges", parmi lesquelles les "tricoteuses", célèbres pour leurs aiguilles à tricoter, qu'elles utilisaient pour percer la poche des eaux ou ouvrir le col de l'utérus, et entraîner une fausse-couche.

 

L'IVG, ce fut en France le combat de Simone Veil...

C'est elle qui, en 1974, a permis l'adoption de la loi sur la légalisation de l'IVG, c'est elle qui a su transformer la vie des femmes, leur donner des droits essentiels, en un temps où ces droits leur étaient refusés, dans une société rigide et sclérosée.

Dans un temps aujourd'hui révolu, les femmes avortaient clandestinement, dans des conditions sanitaires déplorables, des femmes qui étaient désignées à la vindicte populaire comme des meurtrières...

 

La Cour suprême a ainsi rendu la liberté aux 50 États américains d'interdire l'avortement sur leur sol et une moitié devrait s'en saisir à plus ou moins long terme. 

 

Donal Trump a laissé là son empreinte. En quatre ans, Donald Trump a nommé un tiers des neuf juges de cette juridiction, qui joue un rôle essentiel dans la vie des citoyens américains. Un rapport de force permettant, aujourd’hui, à la Cour de mener son projet de suppression du droit à l’avortement, qui renvoie à chaque Etat la possibilité d’adopter sa loi.

 

Cette décision pourrait même avoir des effets en cascade sur le droit à la contraception.

L'intégrisme religieux fait ainsi un retour dangereux dans un pays moderne comme les Etats-Unis.

 

C'est particulièrement inquiétant !

Cet événement nous rappelle que, même en France, des droits fondamentaux acquis de haute lutte, comme l’a été le droit à l’avortement en 1975  restent fragiles et peuvent être remis en cause à tout moment.    

 

 

 

Source :

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/ivg/carte-avortement-aux-etats-unis-voici-les-etats-ou-l-ivg-est-desormais-totalement-interdite_5220367.html

 

Le cadeau de Donald Trump : remise en cause du droit à l'avortement...
Partager cet article
Repost0