Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 08:28
Covid-19 : laisser les jeunes se contaminer entre eux ?

 

Face au coronavirus, les stratégies proposées par les instances médicales divergent...

 

Faut-il laisser les jeunes se contaminer entre eux, comme le suggère le Pr Éric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans une interview au Parisien ?

Curieuse invitation !

C'est là un message de déresponsabilisation envers les jeunes, alors que chaque citoyen doit être responsable.

D'autant que beaucoup de jeunes sont déjà dans l'inconscience et l'imprudence : au cours de soirées festives, certains ne respectent aucun geste barrière.

 

Quand on est jeune, on se croit immortel... or, le coronavirus peut être aussi dangereux pour des personnes jeunes.

On sait aussi que les jeunes peuvent propager le virus : impossible de leur interdire de côtoyer leurs parents ou leurs grands parents.

 

On se demande comment un professeur, un médecin renommé s'avise de faire de telles recommandations alors que la pandémie semble renaître et que de nouveaux foyers sont détectés tous les jours.

 

"L'Organisation mondiale de la santé affiche de son côté une posture foncièrement différente. Au cours d'une conférence de presse, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, a ainsi fait une mise en garde. « Nous l'avons dit et nous le redisons encore : les jeunes peuvent être contaminés, les jeunes peuvent mourir, et les jeunes peuvent transmettre le virus », a ainsi martelé le scientifique, qui estime qu'ils « devraient être à la pointe du changement » dans les nouvelles attitudes sociales induites par la pandémie – distanciation physique, lavage des mains, port du masque lorsque la distanciation est impossible."

 

Une fois de plus, on constate un manque de consensus dans le monde médical.

Ce virus reste encore bien énigmatique par bien des aspects. On le connaît mal, les scientifiques ne sont sûrs de rien. On ne sait même pas combien de temps dure l'immunité : il semble qu'elle soit très limitée.

"Le propre de la science est d'être réfutable. Parce que la science n'est pas la vérité, mais une méthode pour chercher la vérité. Parce qu'il n'y a jamais l'unanimité scientifique, à fortiori autour d'un phénomène jusqu'alors inconnu", comme le rappelle fort justement Henri Guaino interrogé par le journaliste Alexandre Devecchio.

 

Face à la menace, mieux vaut être prudent, afin d'éviter un nouveau confinement qui serait désastreux pour l'économie.

Mieux vaut respecter les gestes barrières, éviter les contacts rapprochés....

Mieux vaut inciter les jeunes à se protéger et à protéger les autres.

 

 

 

 

 

https://www.lepoint.fr/sante/covid-19-faut-il-laisser-les-jeunes-se-contaminer-entre-eux-02-08-2020-2386412_40.php

 

 

 

Covid-19 : laisser les jeunes se contaminer entre eux ?

Partager cet article

Repost0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 16:58
Le règne de la jeunesse ou celui de la vieillesse?



Nos sociétés ont le culte de la jeunesse : il faut avoir l'air jeune, porter le jean, éviter d'arborer des cheveux blancs... La jeunesse semble être une qualité essentielle, dans un monde d'apparences...


Les jeunes, désormais, ont acquis de nouveaux droits qui n'existaient pas auparavant : droit de s'exprimer, de revendiquer, de contester et certains ne s'en privent pas, évolution qui paraît favorable, à condition de ne pas en abuser...

Contester les notes d'un professeur devient une pratique courante, par exemple....

Les jeunes d'aujourd'hui disposent, souvent, de toutes sortes d'outils de communication : portables, ordinateur, MP3, tablettes tactiles. Tous ces instruments, plus ou moins futiles, leur sont fournis par leurs parents, parfois même par les établissements scolaires.

Toutes sortes de loisirs leur sont accessibles : sports, clubs, musique etc.

On a beaucoup évoqué "l'enfant roi" de nos sociétés : l'enfant semble avoir beaucoup de droits, beaucoup de privilèges et les adolescents également....

Que refuse-t-on aux jeunes ? Gavés d'objets de consommation, au coeur de toutes les sollicitudes, ils sont l'avenir d'un pays....

Jeunesse dorée, c'est ainsi qu'on peut qualifier les jeunes d'aujourd'hui : abreuvés de loisirs, vivant dans le confort matériel, ils sont au centre de nos sociétés....

D'aucuns voudraient les opposer aux personnes âgées mais enfin ! les jeunes d'aujourd'hui seront les vieux de demain !

D'aucuns affirment que les séniors sont privilégiés : il est absurde d'opposer, ainsi, les uns aux autres.

Nos sociétés divisent sans cesse : les jeunes et les vieux, les salariés du privé et du public, les chômeurs et les actifs, les gros et les maigres comme si ces oppositions étaient pertinentes, avaient une signification capitale...

Certes, les jeunes ont, souvent, des difficultés à s'insérer dans le monde du travail en raison de la crise mais nombre de seniors subissent, aussi, de plein fouet la crise et sont soumis au chômage, à l'exclusion...

Certes, on risque d'imposer aux jeunes un nombre d'annuités plus important pour accéder à la retraite et c'est, là, une injustice mais déjà certaines générations entre deux âges seront affectées par ces réformes pleines d'iniquité...


De plus, toutes les générations sont touchées par la crise : le chômage concerne les jeunes, mais aussi des personnes plus âgées....Certains retraités ont des difficultés pour survivre, car leur pension est dérisoire...

Certains sont même contraints d'exercer une nouvelle activité, à l'âge même de la retraite, pour subvenir à leur besoin...

Il est indéniable que la jeunesse est valorisée dans nos sociétés : porteuse d'espoir et de renouveau, il est normal qu'elle le soit mais pour autant, il n'est pas question de dénigrer les gens plus âgés sous prétexte qu'ils ont, parfois, plus de moyens financiers, par exemple.

Encore une fois, opposer les jeunes et les vieux n'a pas de sens parce que les jeunes eux-mêmes sont des vieux en devenir ! Ce sont les mêmes personnes...

Alors ? Parler de gérontocratie ? de juventocratie ? Tout cela n'a pas grand sens....


D'ailleurs, la dernière chanson des Enfoirés a créé une polémique, à ce sujet : accusé d'opposer les jeunes aux vieux, en
diffusant un message paternaliste, ce texte a été jugé insultant pour les nouvelles générations...

Toutes ces polémiques sont inutiles...

En fait, ne l'oublions pas : les gens, quel que soit leur âge, connaissent des difficultés : si les jeunes sont confrontés aux problèmes du chômage, les personnes âgées ne sont pas épargnées par la crise et ses conséquences : oui, toutes ces polémiques sont vaines...

D'autant plus vaines que les gens d'un certain âge sont eux mêmes des parents ou des grands parents : ils se soucient de l'avenir de leurs enfants ou petits enfants : c'est un
e évidence...

Le règne de la jeunesse ou celui de la vieillesse?Le règne de la jeunesse ou celui de la vieillesse?

Partager cet article

Repost0