Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2022 1 21 /02 /février /2022 11:38
Gabriella Papadakis, Guillaume Cizeron : un duo magnifique !

 

Comme l'indique son nom : Gabriella Papadakis, elle a des origines grecques, et lui, Guillaume Cizeron porte un nom bien français... Ils ont remporté le titre olympique de danse sur glace lors des Jeux de Pékin et nous ont offert un spectacle magnifique lors du gala de clôture des JO.

Quelle harmonie parfaite dans ce duo !

 

Ils ont patiné sur une chanson de Léo Ferré : Avec le temps...

Quelle grâce, quel talent ! Quel bonheur de les voir danser dans une symbiose absolue !

Quelle sensibilité aussi dans leur façon de danser sur la glace !

Que d'émotions dans leur interprétation !

 

Les champions olympiques français de danse sur glace ont ému aux larmes tous les spectateurs et téléspectateurs ce dimanche 20 février lors du gala de clôture traditionnel des épreuves de patinage artistique des JO de Pékin.

 

Trois minutes de temps suspendu, trois minutes de douceur, de charme, de mélancolie...

Bien sûr, la chanson, le texte de Léo Ferré, sa voix ont participé à l'émotion de leur prestation...

Une chanson sur la fuite irrémédiable du temps, sur l'amour qui s'enfuit, une chanson qui nous touche tous, qui aborde un thème universel.

 

Les danseurs ont mimé le rapprochement de l'amour, ses jeux, la tendresse, la sensualité, les étreintes, les tourments, et l'éloignement.

La fluidité de leurs gestes semblait mimer aussi le temps qui s'enfuit, avec tant de mélancolie !

 

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont atteint les sommets de la danse sur glace. Ensemble depuis le plus jeune âge et leurs débuts en compétition, le duo français a tout connu. Les titres mondiaux, la déception argentée de Pyeongchang et enfin la consécration suprême à Pékin.

A Pékin, le duo français a battu son propre record du monde (226,98 points) pour décrocher la médaille d'or devant les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov ainsi que les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue. 

Quadruples champions du monde, quintuples champions d'Europe, champions olympiques, les deux danseurs ont remporté tous les titres...

De la danse sur glace élevé au rang d'art ! Deux sensibilités habitées par un idéal de pureté et d'élégance...

Un des plus beaux couples sur glace de tous les temps !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2022 5 04 /02 /février /2022 12:33
Les plaisirs du patin à glace...

 

A l'occasion des fêtes de Noël, une patinoire éphémère était installée près de la Maison Carrée à Nîmes : les amateurs de patins à glace pouvaient s'entraîner et perfectionner leur maîtrise de la glisse...

 

On pouvait y voir quelques patineurs expérimentés qui montraient une certaine aisance sur la glace.

On pouvait aussi découvrir des débutants : c'est alors qu'on perçoit toutes les difficultés de cet art et de ce sport.

Garder l'équilibre ! Ne pas tomber ! Mission impossible !

 

De jeunes enfants affrontaient cette épreuve avec courage, des adultes essayaient aussi de faire leurs premiers pas sur la glace...

Un festival de chutes !

Difficile de tenir l'équilibre... Certains se tiennent désespérément à la rembarde pour ne pas tomber, d'autres font de petits pas, essaient d'avancer prudemment, mais peine perdue, les chutes s'accumulent.

 

Une fillette accompagnée de ses parents semblait faire ses premiers pas sur la glace : elle essayait de progresser mais invariablement, elle tombait à la renverse.

Courageusement, elle recommençait, le sourire aux lèvres : quelle constance et quelle persévérance !

 

Un jeune garçon connaissait les mêmes vicissitudes : accompagné de son père, il se lançait sur la glace et multipliait les chutes.

Mais la glace est dure et impitoyable, il fit une lourde chute et se mit à pleurer à chaudes larmes. Son père le consolait comme il pouvait.

 

Décidément, l'apprentissage du patin à glace est difficile et parfois douloureux.

 

Malgré tout, le spectacle des patineurs est souvent réjouissant : on les voit mouliner des bras pour essayer de garder l'équilibre, on les voit accrochés aux rembardes, on les sent pleins de bonne volonté, tout de même...

 

On perçoit leur envie de progresser : cette discipline n'est-elle pas une belle métaphore de nos vies humaines ? Des obstacles, des épreuves, des difficultés, des joies aussi quand on parvient à les surmonter...

 

Aujourd'hui, 4 février, s'ouvrent les Jeux Olympiques d'hiver à Pékin : on pourra suivre les épreuves de patinage artistique, une discipline qui requiert de nombreuses qualités, persévérance, grâce, élégance, tout un art de l'équilibre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 12:14
Tristes Jeux Olympiques !

 

"Aux abords du stade olympique, la bulle est en place, hermétique, fermée, bien gardée.

Pendant les jeux, seuls les athlètes, organisateurs et volontaires pourront être à l'intérieur de cette zone... les autres resteront de l'autre côté du grillage...

Bulles olympiques à Pékin et sur les montagnes alentour : l'idée est d'éviter toute possibilité de transmission du virus, surtout, selon les autorités, avec les athlètes venus de l'étranger, où le Covid-19 court.

 

Pris en mains dès l'aéroport, les participants ne sortiront pas de la bulle ou plutôt des bulles : à Pékin et sur les deux autres lieux des J O. : Yanqing et Zhangjiakou.

Devant la gare principale qui relie Pékin aux deux sites olympiques, pour les trains, il y aura des voitures dédiées aux voyageurs de la bulle olympique, séparées des autres voitures, dédiées au grand public.

 

L'obsession des autorités : que personne ne se croise. Et sur les routes qui relient les sites, une voie olympique a été mise en place pour les participants, dans des véhicules bien identifiés... et ce message clair de la police :

"Attention à ne pas assister les personnes en danger... Si vous voyez un accident sur la voie olympique, gardez vos distances, ne vous approchez pas !"

 

 À l’intérieur de la bulle, où les entraînements ont commencé, port du masque obligatoire, contrôle de température et tests PCR quotidiens sont exigés.

Plus d'une centaine de cas positifs ont déjà été détectés : rien n'est laissé au hasard, même les déchets ne sortiront pas pendant toute la période des jeux.

 

La Chine veut montrer au monde l'efficacité de sa politique zéro covid, alors qu'on dénombre officiellement 80 cas dans la capitale.

 

Pékin est plus que jamais sur le pied de guerre : tout individu qui a acheté de l'aspirine ou du sirop pour la toux dans les 15 derniers jours doit désormais aller se faire tester. La chasse aux malades du Covid-19 est lancée.

 

Donc, des jeux de Pékin sans Pékinois, d'où l'indifférence ou la frustration de beaucoup d'habitants tenus à l'écart. Il n’y aura aucun spectateur dans la bulle. 

Les autorité promettent un spectacle grandiose pour épater la planète."

 

C'est tout de même une organisation effrayante : tout est encadré, contrôlé, planifié, surveillé.

Une politique de contrôle permanent, un carcan pour tous les participants à ces Jeux....

On apprend aussi que la neige sera 100 % artificielle : plus de 100 générateurs de neige et 300 canons à neige oeuvreront sans relâche pour recouvrir les pistes de fausse neige. 

Des jeux vraiment pas écologiques, donc !

Ce processus est énergivore et gourmand en eau et nécessite le recours à des produits chimiques pour ralentir la fonte de la neige. Il rend aussi les surfaces imprévisibles et potentiellement dangereuses, d'après de nombreux compétiteurs. "Les Jeux d'hiver 2022 constitueront sans aucun doute un spectacle impressionnant, que des millions de personnes à travers le monde regarderont et apprécieront. Mais ils devraient aussi susciter le débat sur l'avenir des Jeux d'hiver et les limites de la fabrication d'environnements naturels artificiels", selon une association écologique.

 

Tristes Jeux Olympiques !

 

 

 

 

 

https://www.francetvinfo.fr/les-jeux-olympiques/pekin-2022/pekin-des-jeux-olympiques-sous-bulle-sanitaire_4931827.html

 

 

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/une-neige-100-artificielle-les-jo-d-hiver-de-pekin-pas-si-verts_2167080.html

 

 

 

 

Tristes Jeux Olympiques !
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2022 1 24 /01 /janvier /2022 13:09
Covid-19 : le triomphe des robots...

 

Les jeux olympiques de Pékin débutent le 4 février : les Chinois s'apprêtent à recevoir de nombreux sportifs venus du monde entier.

Pour endiguer tout risque d'épidémie, des robots vont servir les plats de la cantine : une façon de lutter contre le Covid-19

 

70 robots seront déployés dans la cantine. Leur objectif : livrer les repas depuis le plafond afin de limiter au maximum les contacts.

"Des robots de désinfection et des robots de livraison sans contact, qui sont l’un des points forts de notre événement pendant la pandémie", a expliqué Shi Wei, directeur adjoint du stade...


Lors de la présentation aux médias, les responsables du site ont affirmé que le système devrait fonctionner 24 h sur 24 h, tout au long de la compétition internationale, pour ne pas perturber le rythme entre commande, préparation et livraison. Ils ont également indiqué que ces 70 robots faisaient partie d’une toute nouvelle flotte technologique. En effet, les autorités locales ont annoncé avoir testé environ 200 outils robotiques, déployés sur tous les sites des Jeux.

 

On le sait : les Chinois sont à la pointe de cette technologie des robots : le Covid-19 est pour eux une opportunité de développer encore plus ce secteur.

Mais ce monde robotisé, aseptisé paraît bien inquiétant... un monde déshumanisé où les relations sociales sont réduites à néant.

Un monde qui fait peur tant il accorde une place prépondérante à des machines...

 

Dans les pays asiatiques, de nombreux restaurants fonctionnent déjà avec des robots...

"Ainsi, en Corée du sud, certains restaurants ont d'ores et déjà évincé le problème des contacts avec les serveurs en les remplaçant par un robot. Les plats précommandés et payés par smartphone sont servis par un chariot automatisé. Dans certains hôtels, les services aux clients sont entièrement délégués à des robots... Quant aux particuliers, ils se font livrer à leurs domiciles courses et repas par des voiturettes autonomes, sans conducteur..." nous explique Anne Muxel dans son ouvrage L'Autre à distance.

Et elle précise : "La Corée du Sud est à l'avant-garde des nouvelles technologies. La pandémie a accéléré les innovations dans ce domaine, soutenues par le pouvoir en place, encourageant l'économie "untact" basée sur des interactions humaines virtuelles dans la consommation comme au travail."

 

Elle conclut ainsi : "Nul doute que le développement des capacités technologiques des sociétés modernes se fait dans le sens d'une plus grande emprise des machines et de l'intelligence artificielle sur nos vies. Et la pandémie vient ajouter à ce dessein une justification nouvelle, à savoir la possibilité d'une société régie par l'idée que l'autre est dangereux et qu'il ne faut pas rentrer en contact avec lui."

Et elle ajoute : "La technologie permet l'organisation d'un monde entièrement virtuel d'où l'altérité physique peut être évincée."

 

C'est ainsi que Marc Zuckerberg, le patron de Facebook, se propose de développer le métaverse : une technologie qui permet d'utiliser des avatars pour travailler, mais aussi pour voyager et dans toutes sortes de loisirs.

Un projet qui tombe à pic avec l'arrivée de la pandémie de Covid-19 !

 

Terrifiant, tout de même !

On voit se profiler un monde de machines où l'humain n'a plus sa place.

 

Sources :

 

https://www.bfmtv.com/international/asie/chine/des-plats-servis-par-des-robots-aux-jeux-olympiques-d-hiver-de-pekin_VN-202201110475.html

 

 

https://www.20minutes.fr/monde/3215791-20220112-jo-pekin-robots-vont-servir-plats-cantine-lutter-contre-covid-19

 

 

 

 

 

 

Covid-19 : le triomphe des robots...
Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 08:42
Japon : les J. O. de la discorde...

 

Au Japon, à quelques jours de l'ouverture des Jeux Olympiques, la situation est incertaine sur le front du Covid : la situation épidémique s'est aggravée. Or, moins de 5% des Japonais sont vaccinés.

Contre vents et marées, les Jeux Olympiques de Tokyo débuteront le 23 juillet.

 

"Ce ne sera pas la fête au village olympique, d'ailleurs, elle sera interdite, protocole sanitaire strict pour les 18000 athlètes qui résideront dans des tours avec chambres partagées... pas d'alcool, port du masque obligatoire et test PCR quotidien.

 

Il y a même, sur site, "une clinique de la fièvre."

Un huis-clos pour les sportifs sans contact autorisé avec la population... une population qui ne veut toujours pas de ces jeux et le fait savoir..

"Les J. O. tuent les gens !", clame une manifestante.

 

Des Japonais demandent sans relâche l'annulation des Jeux Olympiques de Tokyo.

"La préparation de ces jeux continue, alors que des gens meurent du Covid. La vie des gens est-elle moins importante que ces jeux ?", déclare une autre manifestante.

Ils sont peu nombreux à donner de la voix, mais ce n'est que la partie visible de cette fronde anti-jeux.

 

Selon les derniers sondages, près de 70 % des Japonais sont contre... Beaucoup d'hommes et de femmes politiques ont démissionné et de plus en plus de blouses blanches.

 

Un médecin déclare que ces jeux sont une hérésie, d'autant que 7000 personnels soignants devraient être mobilisés dans les stades, alors que l'épidémie court toujours.

"Nous avons des infirmières réquisitionnées pour le village olympique, dans d'autres hôpitaux, ce sont des médecins, des laborantins, c'est déjà dur depuis des mois pour nous, et avec moins d'employés dans les hôpitaux, ce sera encore plus difficile." témoigne ce médecin.

 

Et beaucoup de craindre une résurgence de l'épidémie, avec athlètes et officiels arrivant du monde entier.

Les autorités ont décidé de limiter à 10 000 personnes le nombre de spectateurs masqués dans les stades.

Pas de touristes étrangers, pas le droit d'acclamer les sportifs, même de leur demander un autographe.

 

A moins d'un mois de la cérémonie d'ouverture, certains élus continuent de battre campagne contre ces jeux, comme une conseillère municipale de Tokyo qui croit toujours en une possible annulation.

"Ces jeux sont absurdes et le mécontentement se tourne de plus en plus contre le gouvernement qui a voulu les faire à tout prix. Il va y avoir un séisme politique."

 

Le fait est que dans de nombreux pays, le variant delta est à l’origine d’une flambée de nouvelles infections : habitants de Sidney confinés, un nombre record de morts à Moscou, nouvelles restrictions au Portugal, propagation du virus au Royaume-Uni, nouveau confinement au Bangladesh, flambée de l'épidémie en Afrique du Sud, et même en Israël, malgré la campagne de vaccination.

 

 

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/les-jeux-olympiques/jo-2021-la-majorite-des-japonais-est-contre_4677067.html

Partager cet article
Repost0
12 août 2016 5 12 /08 /août /2016 10:44
Le sport, au fond, c'est très injuste...

 

 

 

 

Vous connaissez, sans doute, un certain nageur du nom de Michael Phelps, celui qui rafle toutes les médailles, aux JO de Rio ? Ce mercredi 10 août, un reportage lui était consacré, lors du journal de 20 heures sur France 2.

"21 titres olympiques ! Pourquoi Michael Phelps est-il le meilleur ?", telle était la question posée par le journaliste.

 

"En fait, son corps est conçu pour nager, nous dit-on. Deux mètres d'envergure, des pieds immenses, pointure 47", bref, Michael Phelps a un gabarit hors normes : muni de véritables palmes naturelles, il bat tous ses adversaires.

Sa grande taille, sa morphologie lui permettent de surclasser tous ses rivaux dans les compétitions sportives.

 

Comment lutter contre ce géant, aux dimensions impressionnantes ?

Comment lutter contre ce phénomène, contre ce corps taillé sur mesure pour la natation ?

Oui, décidément, le sport, c'est très injuste...

 

Non seulement, certains sportifs sont dotés d'un physique avantageux, mais d'autres, aussi, se dopent pour remporter la victoire.

Une pratique qui tend à se généraliser dans le sport de haut niveau, à tel point que les soupçons de dopage se répandent et que de nombreux sportifs sont éclaboussés par ces affaires.

De quoi ternir tout l'éclat de ces jeux olympiques, conçus à l'origine pour mettre en valeur des exploits sportifs.

Peut-on parler, d'ailleurs, d'exploits, quand les athlètes sont "gonflés" artificiellement ?

Peut-on parler de sport, peut-on parler de "jeux", quand la tricherie et la fraude sont si répandues ?

 

Tout le monde sait que ces pratiques existent et qu'elles sont souvent passées sous silence.

Des pratiques qui mettent en danger la vie des athlètes...

Des pratiques qui vont totalement à l'encontre de l'esprit sportif.

 

Ainsi, les jeux olympiques sont complètement dénaturés : c'est le sport-spectacle qui l'emporte, c'est le règne de l'illusion.

 

Quand le sport devient une foire aux muscles, à la démesure, qui peut y adhérer ?

Bien sûr, certains sportifs ne sont pas concernés par le dopage, mais la suspicion existe et vient assombrir ces compétitions.

Le sport de haut niveau, c'est aussi très injuste pour les athlètes eux-mêmes : soumis à des entraînements intenses, tentés par le dopage, ils en viennent à mettre leur santé en péril.

 

Il semble, aussi, que ces JO attirent de moins en moins de spectateurs : ce n'est pas étonnant, face à tous les scandales qui entourent ces jeux.

De plus, l'organisation de ces compétitions pose problème : coût exorbitant, retombées incertaines sur l'économie, infrastructures abandonnées...

 

 

 

 

Le reportage de France 2 :

 

http://www.francetvinfo.fr/sports/jo-2016-michael-phelps-les-secrets-d-une-legende_1585065.html

 

 

Le sport, au fond, c'est très injuste...
Partager cet article
Repost0