Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2017 4 30 /03 /mars /2017 07:51
Encore des soutiens pour Emmanuel Macron : les Tibéri...

 


 

Décidément le candidat du mouvement En marche rassemble de plus en plus de soutiens venus d'horizons différents..

 

Après l'annonce de Manuels Valls qui déclare qu'il votera pour Macron, on apprend que la famille Tibéri rallie aussi le clan Macron...

Seulement, ce soutien inattendu risque fort d'embarrasser le candidat qui n'en demandait pas tant.

Macron attire autour de lui toutes sortes de gens...

 

Et les Tibéri, de triste réputation, ce n'est pas forcément un cadeau, bien au contraire.

Il faut rappeler qu'en 2013, Jean et Xavière Tiberi ont été condamnés à 10 mois de prison avec sursis pour avoir mis en place un vaste système de fraude électorale, basé sur l'inscription de faux électeurs, entre 1995 et 1997.

 

En juin 1995, le Canard enchaîné avait aussi révélé que les deux enfants du maire de Paris Jean Tiberi, étaient locataires de logements sociaux de la Ville de Paris alors même que les Tibéri étaient propriétaires d'appartements qu'ils louaient au prix du marché. Des travaux de rénovation avaient été effectués pour 215.000 francs (32.700 euros) pour le logement HLM de 134 m² attribué à Dominique Tibéri, le fils.

 

A la fin des années 90, Xavière Tiberi avait écrit un rapport pour le conseil général de l'Essonne. Le Canard enchaîné en avait publié plusieurs extraits. Ce document avait coûté 200 000 francs au département. Un rapport consacré à la coopération francophone et qui aurait demandé huit mois de travail à son auteur.

Un rapport bourré des fautes, comportant 36 pages, pour lequel, l'épouse du maire de Paris avait été copieusement rémunérée...

De l'argent public détourné, car ce rapport sans grande consistance ne méritait pas, sans doute, un tel salaire...

 

Les Tibéri ont donc un lourd passé de fraudes, de malversations.

Et ces gens ont encore le droit de voter ?

 

Pour Emmanuel Macron, avec tous ces ralliements venus de "gauche", de droite, du centre, il y a de quoi perdre la tête..

 

Il est vrai qu'il a su attirer toutes sortes d'électeurs, d'abord, quelques électeurs de gauche, quand il avait affirmé que la colonisation était un "crime contre l'humanité... ceux qui dans les banlieues se considèrent encore comme les victimes de la colonisation.


Puis, quelques électeurs d'extrême droite, qui, adeptes de la Manif pour tous, auraient été selon Emmanuel Macron, "humiliés".

 

Dans le cas des époux Tibéri, il pourrait s'agir d'une basse oeuvre de vengeance à l'égard de François Fillon...

 

En 2012, les Tiberi avaient aidé François Fillon à s'implanter dans sa nouvelle circonscription législative... Deux ans plus tard, au moment des municipales, François Fillon avait appuyé le choix de Nathalie Kosciusko-Morizet d'évincer Dominique Tiberi de la mairie au profit d'une de ses proches, Françoise Berthout...

 

Décidément, le monde politique est féroce !

Quant à Emmanuel Macron, il engrange, avec les Tibéri, des soutiens dont il se serait bien passé, des soutiens gênants.

Après les Tibéri, qui va rejoindre, encore, Emmanuel Macron ?

Qui va rejoindre, encore, ce candidat protéiforme ?

 

 

 

 

Encore des soutiens pour Emmanuel Macron : les Tibéri...
Repost 0
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 12:55
Macron, défense et illustration de la langue anglaise...

 


 

En déplacement en Allemagne, les 10 et 11 janvier, Emmanuel Macron a jugé bon de prononcer un discours en anglais, devant la communauté française de Berlin.

Une défense et illustration de la langue anglaise qui ne peut que surprendre !

 

 Devant un public d'étudiants et de professeurs, à l'université Humboldt, il a déclaré : "j'ai donc pris le parti, et que les classiques m'excusent de cela, Monsieur l'ambassadeur, sous votre contrôle, j'ai pris le parti de vous parler, ce soir, en anglais, par facilité, et pour que nous puissions toutes et tous nous comprendre." 

 

On s'étonne que ce candidat à la présidence de la République française n'ait pas choisi la langue de Molière pour s'adresser à son auditoire.

 

Certes, Emmanuel Macron a ainsi fait la démonstration de sa parfaite maîtrise de la langue anglaise, mais n'était-ce pas, là, l'occasion d'honorer sa propre langue, de la faire rayonner, lors d'un déplacement à l'étranger ?

 

Alors que notre langue est menacée par les assauts de nombreux anglicismes qui envahissent la toile, est-il judicieux de parler en anglais ?

 

C'est aussi le rôle d'un homme politique de défendre notre langue dans les autres pays, d'autant qu' Emmanuel Macron s'exprimait devant un public francophone.

 

Pourquoi avoir prononcé ce discours en anglais ? On ne peut s'empêcher d'y voir un certain snobisme, une volonté de se démarquer.

 

Notre langue mérite, pourtant, d'être diffusée : on aurait compris qu'Emmanuel Macron s'exprime en allemand pour faire honneur à son auditoire.

 

Mais cette utilisation de l'anglais en terre allemande paraît incongrue, comme si l'anglais devait devenir inéluctablement la langue de l'Europe...

 

Au lieu de défendre et d'illustrer notre langue, Emmanuel Macron a fait, là, un choix malencontreux...

 

Dans un anglais impeccable, il a expliqué aux jeunes berlinois qu'il soutenait la politique d'accueil des migrants d'Angela Merkel dont il a fait un éloge appuyé.

 

De plus, dans ce discours le candidat à la présidence de la République a déclaré que la France n’avait pas assez respecté les règles d’austérité budgétaire imposées par l’Allemagne, et qu’il s’engageait, s’il était élu, à respecter ces règles, pour obtenir une plus grande intégration européenne. 

 

Il s'est fait le chantre de la rigueur budgétaire et de la soumission à l'Allemagne.

 

Mais la rigueur budgétaire à quel prix ? Misère sociale, petits boulots, petits salaires, pauvreté grandissante, pays vieillissant...

 

 

 

 

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/quand-macron-parle-en-anglais-en-deplacement-a-berlin-902041.html

 

 

 

 

Macron, défense et illustration de la langue anglaise...
Repost 0
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 09:15
Emmanuel Macron : le narcissisme incarné...

 

 

 

Emmanuel Macron est un personnage, il aime la lumière des projecteurs, il aime la mise en scène...

 

Sa démission du gouvernement était, sans nul doute, préméditée depuis longtemps, depuis qu'il a créé son mouvement "en marche", on sentait chez lui des velléités d'indépendance et une soif de pouvoir.

 

Les opérations de communication se sont succédé...

Main dans la main, le couple Macron, apparaissait au mois d'avril, à la Une du journal Paris-Match. Sur huit pages, s'étalaient des photos personnelles du couple. L'article s'achevait sur une longue interview de Brigitte Macron, un éloge dithyrambique de son époux.

 

Le ministre de l’Economie avait reconnu, alors, avoir commis une "bêtise", après cette publication dans Paris-Match. Il avait même osé déclarer :

"Mon épouse, elle ne connaît pas le système média­tique, elle le regrette d’ailleurs profon­dé­ment (…) C'est une bêtise, une bêtise qu’on a faite ensemble, non pas que je le regrette ou que ça ait beau­coup d'impor­tance mais (…) c'est sans doute une maladresse, je l’as­sume plei­ne­ment et ce ne sera donc pas une stra­té­gie qu’on repro­duira."

 

Au début du mois d'août, le couple s'affichait encore à la Une de Paris Match : cette fois-ci, Emmanuel Macron était photographié avec sa femme Brigitte à la plage..

 

Emmanuel Macron, c'est le narcissisme exacerbé : il se met en scène, il veut occuper le terrain médiatique.

Indubitablement, il aime les projecteurs, et il sait les utiliser.

 

Avec une telle volonté de se montrer, de s'exiber, il perd, en même temps, une certaine crédibilité...

Il est beau gosse et joue à outrance de cette carte de la séduction...

Certaines de ses déclarations ont, toutefois, créé la polémique et ont révélé un mépris des classes populaires.

 

En démissionnant du gouvernement, il se conforme à ce personnage qu'il incarne : il aime les coups de théâtre, les scénarios à rebondissements...

Certes, beaucoup d'hommes politiques sont atteints de narcissisme, mais lui s'en est fait une spécialité...

Pour un esprit brillant, c'est dommage ! Car sa façon de communiquer a été bien souvent maladroite.

Il est apparu souvent comme un être factice, jouant des rôles, un véritable cabotin...

Qui pourrait rivaliser avec lui, dans ce domaine ? On songe à un autre "ténor" de la politique : Arnaud Montebourg, un autre Tartuffe qui se met volontiers en scène...

On songe à Nicolas Sarkozy qui veut revenir sur le devant de la scène, alors qu'il avait annoncé son retrait de la vie politique.

Les Tartuffe se bousculent au portillon et ils sont de plus en plus nombreux.

 

La politique devient un art du spectacle et de la représentation : le "bling-bling" est à l'honneur, on en oublierait presque tous les soucis et les problèmes de la société française.

Emmanuel Macron veut moderniser l'économie de notre pays : comment ? En "assouplissant" les 35 heures, en favorisant les licenciements, en précarisant les travailleurs...

Une politique qui vise encore et toujours à stigmatiser les plus pauvres et à enrichir les plus riches.

 

 

 

 

 

Emmanuel Macron : le narcissisme incarné...
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/