Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 09:02
Est-ce une Naïade qui déploie ainsi sa parure printanière ?

 

 

Un somptueux jet d'eau près des Jardins...

 

 

Le spectacle de l'eau qui s'envole et s'emporte... des crépitements et des éblouissements d'une eau scintillante sous un soleil printanier...

 

 

L'eau jaillit et retombe, l'eau rejoint le peuple des fontaines, les Naïades, les Ondines, les Sirènes, les Crénées, les Héléades...

 

 

Et soudain, sous l'eau ruisselante, surgit une écharpe colorée aux teintes vives...

 

 

Est-ce une Naïade qui déploie ainsi sa parure printanière ?

 

 

Est-ce une Sirène qui déroule sa robe soyeuse sous nos yeux ?

 

 

Mystère des ondes et des jeux de lumières !

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
4 avril 2021 7 04 /04 /avril /2021 10:55
Le printemps aux Jardins de la Fontaine...

 

Soudain, en quelques jours, le printemps s'installe aux Jardins : une profusion de frondaisons, des nuances infinies de verts s'emparent des marronniers et des tilleuls...

Soudain, des myriades de feuilles sur les arbres auréolés d'un ciel bleu lavande...

 

 

Des feuilles légères, aériennes sur les tilleuls, des embruns de verts tendres sur les micocouliers...

De somptueuses feuillaisons sur les marronniers...

Du vert partout... 

 

 

L'eau de la source répercute ces teintes nouvelles, des embruns de verdures encore sur le miroir de l'eau...

 

 

Près du temple de Diane, sur les hauteurs du jardin, des arbres de Judée ajoutent leurs teintes de pourpre à ce tableau printanier.

 

 

Le spectacle de l'eau s'anime de bruissements nouveaux : courses folles des oiseaux, murmures, voix qui s'élèvent....

Deux cygnes vont et viennent, majestueux, sur le plan d'eau...

 

 

Le nymphée se peuple encore d'envols d'oiseaux...

 

Un immense jet d'eau fait naître sous le soleil un arc-en-ciel de couleurs...

 

Au sommet des Jardins, la Tour Magne rayonne, environnée de verdures...

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Le printemps aux Jardins de la Fontaine...
Le printemps aux Jardins de la Fontaine...
Le printemps aux Jardins de la Fontaine...
Le printemps aux Jardins de la Fontaine...
Partager cet article
Repost0
28 mars 2021 7 28 /03 /mars /2021 12:12
Des frémissements de verdures...

 

 

Un air de printemps... des frondaisons nouvelles, légères... partout, le vert s'empare des arbres...

 

 

 

Sur le canal, l'eau se pare encore de ces verdures vaporeuses... reflets des arbres renaissants...

 

 

 

Les feuilles ondoient, frémissent sur l'eau...

 

 

 

Des éclats lumineux de verts, des teintes nuancées de xanthe...

 

 

 

Des poissons traversent les arbres de leurs silhouettes fuselées... somptueux tableau de ce début de printemps...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
21 mars 2021 7 21 /03 /mars /2021 12:22
Jolis sous-bois...

 

 

Des couleurs nouvelles dans les sous-bois : des éclats de rouges et d'incarnats, des lumières dorées dans des feuillages renaissants...

 

 

 

Des bouquets de rouges, des festons de fleurs, des écumes aux teintes éblouissantes...

 

 

 

Le printemps dans les sous-bois, le printemps qui danse et s'épanouit...

 

 

 

Des myriades de fleurs sous les charmilles, des étoiles qui attirent tous les regards...

 

 

 

Le printemps sème des couleurs éclatantes, des efflorescences nouvelles, des teintes de xanthe et de pourpre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Jolis sous-bois...
Jolis sous-bois...
Jolis sous-bois...
Jolis sous-bois...
Partager cet article
Repost0
14 mars 2021 7 14 /03 /mars /2021 13:24
Des délicatesses de verts tendres...

 

 

Premiers bourgeons... premiers éclats de feuilles dans le jardin...

 

 

 

Des lueurs nouvelles sur les branches... les bourgeons se parent de teintes dorées et roses.

 

 

 

Des envols de feuilles se dessinent et se déploient lentement...

 

 

 

Des délicatesses de verts tendres, des embruns légers sur les marronniers...

 

 

 

Un élan, un désir, une énergie vitale, une présence rayonnante...

 

 

 

La nature s'éveille, resplendit : des rondeurs nouvelles, des volutes, des frémissements de feuilles, des festons lumineux qui éclairent les arbres de l'hiver.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Des délicatesses de verts tendres...
Partager cet article
Repost0
7 mars 2021 7 07 /03 /mars /2021 13:45
Soir d'hiver...

 

Des nuées qui s'empourprent de roses sur un ciel d'azur... Des lueurs dorées à l'horizon qui dessinent des lignes lumineuses...

 

 

 

Les nuées se nuancent de gris, de roses, de blancs...

 

 

 

Des nuages vaporeux se détachent en éclats de roses poudrés...

 

 

 

Un pin à la silhouette ténébreuse s'auréole de cette harmonie de teintes douces, des camaïeux de roses et de gris...

 

 

 

Un tableau somptueux d'une fin de journée d'hiver...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : rosemar

Soir d'hiver...
Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 09:26
Le triomphe des virus...

 

Effrayant "d'imaginer un monde où les virus pourraient prendre le pouvoir, un monde où la course aux vaccins serait l’objectif unique ou majeur des pays pour s’armer contre ces nouveaux ennemis. L’arme nucléaire ferait rire, tant elle serait dépassée par ces ennemis invisibles."

 

Un monde où il faudrait sans cesse imaginer et créer de nouveaux vaccins pour échapper aux nouveaux variants des virus...

Puis, il y aurait les variants des variants des variants, une infinité de virus à combattre...

Un cauchemar !

 

Mais n'est-ce pas la réalité que nous sommes en train de vivre ?

Une course effrénée aux vaccins qui s'empare du monde...

Des millions de doses qui transitent d'un continent à un autre... toute une logistique qui s'empare de la planète...

 

Tous unis contre les virus ! Une nouvelle guerre mondiale d'un nouveau genre...

 

Les vaccins seraient alors convoités, deviendraient des produits de luxe très chers et ne seraient accessibles qu'aux privilégiés...

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Avons-nous à ce point troublé des équilibres naturels pour que surgissent des zoonoses qui nous menacent ?

Avons-nous à ce point tourmenté et méprisé la nature pour que le monde devienne invivable ?

 

"Et qu'adviendra-t-il quand nous serons tous bien connectés et que les virus s’attaqueront à ces toiles d’araignées d'internet ?"

D'autres virus nous menacent encore : ceux-là peuvent même paralyser la planète, rendre toute communication impossible...

Ils peuvent bloquer les banques, les hôpitaux, les commerces, les écoles, tout le tissu social qui passe par internet.

Un monde à l'arrêt !

 

Désormais, tout est informatisé : dans les entreprises, dans les maisons, dans les administrations, les banques, dans les hôpitaux, les communications, l'énergie, l'ordinateur est un outil précieux dont on ne peut plus se passer.

Nos sociétés de technologie avancée deviennent, ainsi, de plus en plus vulnérables.

La révolution numérique est en marche et elle crée de nouveaux problèmes auxquels nous ne sommes pas bien préparés.

 

Cernées par les virus, nos sociétés sont de plus en plus fragilisées : il faudrait en prendre conscience et trouver des solutions pour s'en prémunir.

Mais, nous nous laissons entraîner dans une course folle : nous saccageons la planète à la poursuite de métaux rares, nous détruisons des écosystèmes, nous anéantissons des espèces.

 

Mais où allons-nous ?

 

 

 

Merci à Michel Jean, commentateur sur mon blog, qui m'a inspiré cet article.

Le triomphe des virus...
Partager cet article
Repost1
28 février 2021 7 28 /02 /février /2021 14:35
Tourbillons de fleurs...

 

 

Un air printanier enveloppe le jardin : des fleurs s'épanouissent déjà, et répandent des parfums subtils.

 

 

 

Des rondes de fleurs, des tourbillons, des écumes de lumières...

 

 

 

Des myriades de fleurs sur les arbustes... des éclats solaires envahissent le jardin...

 

 

 

Des bouquets somptueux et chaleureux illuminent la verdure....

 

 

 

Les fleurs chavirent sous le vent, elles dessinent un ballet éblouissant, ondoyant de nuées vaporeuses et légères...

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost1
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 13:55
Un rouge-gorge dans les buissons...

 

 

 

Des frémissements dans les feuillages... un murmure léger...

 

 

 

Des teintes de roux dans la verdure... un oiseau fait palpiter les buissons...

 

 

 

L'oiseau musarde, puis s'envole dans un tourbillon d'ailes... des volutes et des envolées de rousseurs dans l'air presque printanier...

 

 

 

Soudain, il vient se poser sur la rembarde et s'offre aux regards...

 

 

 

Plumes soyeuses teintées de gris, de blanc, de roux, éclats lumineux de couleurs dans le jardin !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 février 2021 6 20 /02 /février /2021 11:14
Charles Trenet, poète, chanteur et enchanteur...

 

Charles Trenet disparaissait il y a tout juste vingt ans, le 19 février 2001 : "Il a inventé la chanson moderne", assure Valentin Schmite, auteur de La révolution Trenet.

Nombreux sont les auteurs à l'avoir encensé ou chanté, de Jacques Higelin, Georges Brassens, Serge Gainsbourg, Anne Sylvestre à Benjamin Biolay...

Avec les chansons de Trenet, la nature, le rythme, la gaieté, l'invention verbale entrent en scène...

Ainsi, cette chanson "Ah dis, ah bonjour" qui nous invite à vivre "à la bonne heure", selon l'expression du philosophe et essayiste Patrick Viveret, c'est à dire à profiter de l'instant et des merveilles de la nature.

 

Une chanson printanière qui invite à la curiosité et à la découverte de la nature, c'est un véritable hymne aux bonheurs simples que nous offre Charles Trénet...

 

La chanson s'ouvre sur une succession d'interrogations qui soulignent une attention au monde.

Tout d'abord une question qui évoque "dans le bois", un "lumineux coquelicot"... Et on découvre qu'il s'agit d'une image pour suggérer un "soleil matinal", "plus matinal que les jolis yeux" d'une amoureuse...

 

Le texte lui est adressé à la deuxième personne comme le montre l'expression  "tes jolis yeux"... et il revêt, ainsi, une allure familière.

 

Après avoir mis en jeu la sensation visuelle, grâce à l'image du coquelicot, le poète nous invite à écouter le réveil de la nature : "Quel est, dans le ciel, cet écho, ce cocorico ?"

Il nous fait entendre les échos sonores du chant du coq, à l'aube.

 

Puis, il nous incite à observer attentivement cette nature, dans le moindre détail, avec "cette goutte sur la joue d'une fleur", qui symbolise la rosée du matin et "des larmes de bonheur"...

Le poète magnifie, ainsi la fleur, grâce à cette personnification...

 

L'emploi de déictiques, dans le premier couplet, semble suggérer la présence de tous les éléments du décor.

La nature entière associée à "l'ardeur" est elle-même personnifiée : "Elle a vingt ans"... 

 

Les nombreux impératifs qui se succèdent : "ouvre les yeux. Réveille-toi... ouvre ton coeur, ouvre ta fenêtre, laisse entrer" donnent du dynamisme et de la vitalité au texte...

 

Les verbes utilisés sont le plus souvent des verbes d'action ou de mouvement qui suggèrent aussi une vigueur et une énergie renouvelées.

 

Il s'agit de célébrer l'amour, la lumière, la liberté... il s'agit de rendre hommage de la manière la plus simple à la lumière, en disant tout simplement : "bonjour."

Les activités proposées sont elles-mêmes très simples : "Cueille la fleur, chante, va-t-en courir sur les chemins..."

Les chemins qui deviennent sous la plume du poète : "de la nature les lignes de la main", nouvelle personnification qui humanise la campagne environnante...

 

Puis le bonheur d'un bain dans la rivière, puis celui de se sécher au soleil sont évoqués et suggérés avec empressement, toujours grâce à des impératifs.

 

L'humour n'est pas oublié dans cette remarque : "N'assieds pas ton derrière Sur les orties familières."

 

Le poème s'achève sur le thème de la fuite du temps et sur une invitation à profiter du temps présent...

La mélodie légère, sautillante, enjouée est, en elle-même, une véritable invitation au bonheur.

 

 

Les paroles : 

 

https://www.paroles.net/charles-trenet/paroles-ah-dis-ah-dis-ah-dis-bonjour

 

 

Autres chansons :

 

http://rosemar.over-blog.com/article-la-mer-118362977.html

 

http://rosemar.over-blog.com/article-leurs-chansons-courent-encore-dans-les-rues-123775655.html

 

http://rosemar.over-blog.com/2016/06/une-chanson-pour-saluer-la-lune.html

 

http://rosemar.over-blog.com/2016/12/il-pleut-dans-ma-chambre-j-ecoute-la-pluie.html

 

http://rosemar.over-blog.com/2016/05/pour-fleur-bleue.html

 

 

Partager cet article
Repost0