Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 16:49
Un signe des temps : le succès d'Instagram...

 

 

 

Connaissez-vous Instagram ? En ces temps où l'image, les apparences submergent nos sociétés, cette application remporte un succès phénoménal, sur internet...

Instagram, comme son nom l'indique, c'est l'instantanéité dans l'envoi de photos, c'est la multiplication de ces envois...


On savait que le règne de l'image avait commencé, grâce à Facebook, et aux téléphones portables, mais avec Instagram, on atteint des sommets, dans la diffusion des images.

En septembre 2015, Instagram annonçait, sur son blog officiel, 400 millions d'utilisateurs mensuels actifs, dans le monde.

De quoi s'agit -il ? Instagram permet de partager des photographies et des vidéos avec un réseau d'amis, d'aimer ou plutôt de "liker" certains clichés, comme on le dit, dorénavant, de laisser des commentaires sur les clichés déposés par les autres utilisateurs. Cette application offre, aussi, l'occasion de dialoguer avec les membres via l'utilisation de la messagerie interne appelée "Instagram direct".

On est stupéfait par le succès extraordinaire de cette application, mais, au fond, elle correspond à une aspiration profonde de nos contemporains : se montrer, acquérir une petite ou plus grande célébrité, briller par les apparences...

Notre monde se focalise sur l'image qui est de plus en plus présente partout : publicités, internet, télévision...

Et l'image peut être même retouchée... comble du raffinement ! Certains filtres permettent de magnifier les photos...

Les jeunes se passionnent pour les selfies, et ils envoient leurs clichés à des milliers de fans.

Un utilisateur d'instagram connaît plus particulièrement du succès : il met en scène des petits jouets dans différents quartiers de Paris, et les gens attendent avec impatience ces photos : pour montrer leur engouement, ils utilisent des "like"...

Je "like", tu "likes", nous "likons", et on en oublie d'argumenter vraiment, de dire et d'exprimer les raisons de telles appréciations.

L'inventeur de cette application, un américain, Kévin Systrom, peut se frotter les mains, il a réussi à faire fortune, avec cette idée toute simple : des photos à partager...

Des "stars" du foot participent au succès de l'entreprise, en diffusant des photos, des vidéos.

Les marques publicitaires se sont, bien sûr, emparées de cette application pour faire du marketing.

Le monde de l'image s'élargit de plus en plus, avec Instagram, les gens passent de plus en plus de temps à faire des photos, à les regarder, à les commenter, alors qu'elles n'ont pas, le plus souvent, un grand intérêt.


Dès lors, la réflexion se perd, se délite, au profit de simples apparences : le paraître l'emporte sur l'être...

Le monde des images s'élargit à l'infini, et le risque est grand de perdre le contact avec certaines réalités...

 

 

Un reportage sur cette application : 


 

http://www.francetvinfo.fr/societe/instagram-un-succes-fulgurant_1112887.html

 

 

Repost 0
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:34

 

Photo1410-copie-1.jpg

 

La boîte à coeurs recèle des photos familiales : depuis longtemps, on range les photos, dans ce récipient, en carton rouge, orné de coeurs sur le couvercle... des coeurs garnis de papillons, de fleurs, chats, oiseaux, poules...

 

La boîte à coeurs renferme bien des souvenirs : photos d'enfance, d'autrefois, ou d'un passé plus récent... Elle déborde de souvenirs... Mes grands parents, mes parents y sont enfermés, mes frère et soeur, toute la famille, des amis sont, là, dans la boîte à coeurs...

 

Alors qu'on stocke, maintenant, les photos sur un ordinateur, on constituait, autrefois, des albums photos, ou bien on rangeait les clichés dans des boîtes.

 

Le carton est bien usagé : s'il a gardé sa couleur rouge d'origine, les différents dessins qui l'ornent commencent à s'estomper...

 

La boîte déborde de photos qui ont tendance à s'échapper, dès qu'on soulève le couvercle... 

 

Beaucoup de photos en noir et blanc témoignent d'un passé où les clichés en couleur étaient encore l'exception. Le charme du noir et blanc, c'est celui d'un certain mystère, on peut imaginer les couleurs, percevoir ou non la clarté du ciel, la lumière...

 

On a l'impression de voir des films d'autrefois, une ambiance plus feutrée, moins criarde, plus sereine, même.

 

La plupart des personnes qui figurent sur ces photos ont disparu, elles restent, pourtant, des souvenirs bien vivants et vivaces.

 

Et dès qu'on ouvre la boîte à coeur, le souvenir se fait, encore, plus présent.

Les gens revivent, ressurgissent sous nos yeux : on revoit leurs gestes, on entend leur voix, on entrevoit des lieux du passé, des moments, des instants de bonheur, de souffrances, de doutes, d'espoir...

 

On retrouve des regards, des sourires, on perçoit des détresses, on voit la vie avec ses bonheurs et ses drames...

On comprend aussi toute la briéveté de ces vies, toute leur fragilité.

 

On entrevoit des faiblesses, mais aussi du courage devant l'adversité, une envie d'être heureux, malgré tout.

 

On perçoit la misère de certains, la dureté de leur vie : celle des gens qui vivaient, autrefois, à la campagne ou à la ville, sans commodités, sans confort.

 

Le monde a tellement évolué : on a des difficultés à imaginer qu'on pouvait vivre sans électricité, sans eau courante, sans réfrigérateur !

 

Je revois, avec émotion, la photo de ma grand-mère maternelle, prénommée Rose, alors qu'elle était petite fille, avec ses deux soeurs devant la ferme familiale : vêtues de robes qui ressemblent à des sarraus rayés, les fillettes ont un air bien triste et ne sourient même pas pour la photo.

 

Derrière elles, le décor est misérable : des outils agricoles entassés, aucun ornement, aucune fleur pour égayer la cour de la ferme.

 

La boîte à coeurs permet de voir, ainsi, l'évolution du temps, les progrès accomplis, une nouvelle façon de vivre, même si d'autres problèmes ont vu le jour...

 

La boîte à coeurs recèle des trésors du passé, elle est l'histoire de toute une famille, sa mémoire... il faut la garder précieusement...

 

http://youtu.be/-IRIqII4z_c

 

http://youtu.be/V8MFX6W4O2c

 

 

 

 
photo-3.jpg
 
 
photo-5.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
photo-6.jpg
 
 
photo-2.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 

Repost 0
Published by rosemar - dans souvenirs photos
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/