Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 11:04
Un cygne aux plumes éclatantes illumine ces lieux...

 

Un cadre somptueux : un sanctuaire antique près d'une source, deux cercles de pierre, un double hémicycle de marbre près de la Fontaine, la présence de l'eau qui surgit d'un gouffre, des reflets lumineux...

 

 

Un cygne aux plumes éclatantes illumine ces lieux : silhouette gracile, ondoyante, robe soyeuse...

 

Quelle élégance ! Quelle splendeur !

 

 

Le soleil du printemps irise son plumage d'éclats resplendissants...

 

 

L'oiseau parcourt ces ondes sacrées avec tant de majesté et de grâce : il semble comme emporté par le miroir de l'eau...

 

 

Robe de nuées vaporeuses et légères, masque noir, col sinueux, le cygne souverain séduit tous les regards...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 11:25
L'aubépine en fleur fut mon premier alphabet...

 

"L'aubépine en fleur fut mon premier alphabet.", a écrit René Char, "lui qui est né à l'Isle-sur-Sorgue, bourg vauclusien où tournent, inlassables, de grandes roues de bois moussu sur les multiples bras de la Sorgue qui traverse la ville. Une partie de l'œuvre de René Char est ha­bitée par ce pays de Provence et y prend source..."

 

L'aube et l'épine réunies en un seul mot ! Belle association ! L'aubépine nous fait rêver à des aurores naissantes, à la lumière qui marque le début du jour, à la blancheur de l'aube qui réveille le monde, et voit s'épanouir de nouvelles couleurs...

 

"Alba spina", "la blanche épine" suscite notre admiration : fleurs blanches, très lumineuses, éclaboussées de petits pistils bondissants, aux couleurs de xanthe, épines acérées, sauvages, l'aubépine fleurit dans la nature.

 

Eclats de blancs sur le feuillage, embruns lumineux, la fleur et le mot rayonnent, éclairent le monde ! 

Albe fleur spineuse ! Douces lueurs d'aubépine !

 

Issue de deux mots latins "alba" et " spina", l'aubépine signifie, donc, étymologiquement la "blanche épine"....

 

"Albatros, aube, album, aubade, Albion, albumine" : de nombreux mots contiennent le même radical évoquant l'idée de lumière, de blancheur...

 

L'aubépine, arbuste méditerranéen, se caractérise par ses petites fleurs blanches.

 

Avec ses consonnes labiales sonore et sourde, "b" et "p", ses voyelles variées, le mot resplendit de sonorités éclatantes.

 

Espèce sauvage, l'aubépine, symbole de liberté, d'élégance, aux fleurs blanches pleines de délicatesse attire tous les regards...

Mais, la blanche épine, espèce rebelle, couverte d'épines acérées ne se laisse pas facilement approcher.

Proche de l'églantier, de la rose sauvage, l'aubépine se couvre comme elle d'aiguilles acérées...

 

L'églantier qui appartient à la même famille se caractérise, aussi, par ses aiguilles... Le mot comporte encore un radical latin "aculeus" qui désigne un aiguillon, un dard...

 

 

L'aubépine évoque, forcément, des images d'aube naissante, le point du jour qui s'éveille, une lumière qui surgit, dans des éclats de rose et de blanc.

L'aubépine devient l'image de "l'aurore aux doigts de rose"....

La blancheur de l'aubépine, sa luminosité suggèrent des visions de pureté, de limpidité, de candeur éclatante....

Comme la blancheur du lys, du gardénia, de la fleur de syrinx, et de tant de fleurs : anémone, cattleya, ipomée, fleur de lune, narcisse, anthémis, fleurs blanches de l'aube....

 

 

 

 

Photos : Pixabay

L'aubépine en fleur fut mon premier alphabet...
Partager cet article
Repost0
30 mai 2021 7 30 /05 /mai /2021 13:54
Fleurs de syrinx...

 

 

Fleurs de Syrinx, moutonnements, gringoles de bouquets, senteurs bienveillantes...

 

 

Des foisonnements, des myriades de fleurs sur les arbres, des embruns généreux de corolles si légères et si fragiles...

 

 

Le printemps rayonne sur les branches chargées de fleurs...

 

 

Quelles splendeurs ! Les arbres se couvrent d'une toison étincelante aux lumières éblouissantes...

 

 

Au détour d'un chemin, on découvre ces profusions de fleurs si douces...

 

 

Un émerveillement pour les yeux, des senteurs aériennes, envoûtantes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
23 mai 2021 7 23 /05 /mai /2021 13:04
C'est Versailles !

 

 

Un jet d'eau rénové près des Jardins de la Fontaine : des embruns éblouissants, des crépitements d'eau, une fraîcheur bienvenue en ces jours de printemps...

 

 

L'eau jaillit, rebondit, se disperse en éclats de lumières sous le soleil...

 

 

Un spectacle enchanteur : c'est Versailles à Nîmes !

 

 

Des tourbillons d'eau qui jaillissent vers le ciel, des écumes qui fusent de tous côtés...

 

Des murmures apaisants, des bruissements réconfortants... la chanson merveilleuse et miraculeuse de l'eau !

 

 

 

Tout autour, les arbres forment des écrins de verdure...

 

 

Tout autour, la nature s'éveille et resplendit de teintes nouvelles...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Partager cet article
Repost0
16 mai 2021 7 16 /05 /mai /2021 13:09
Une allure de félin...

 

Un félin dans le jardin,... un pas de velours, un regard perçant, une robe chamarrée, damasquinée... une robe blanche drapée et piquetée de noir...

 

 

Le chat donne de la voix, miaulements de bonheur, de curiosité, peut-être...

 

 

Une petite panthère des jardins...

 

 

Une merveille de souplesse, d'élégance, de charme....

 

 

Elle se love et se glisse dans les fourrés, avec tant d'agilité, de douceur, de délicatesse... parmi les subtiles senteurs de viburnum et de fleurs de syrinx...

 

 

Elle disparaît bientôt sous les feuillages...

 

 

Elle nous laisse une belle image  empreinte de grâce, d'harmonie, de vénusté...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 13:38
Regarder... une fleur de marronnier...

 

 

Des dégradés de couleurs : du rose pâle, du rouge vif, des teintes de xanthe, des éclats de blancs, quelle splendeur !

 

Des délicatesses de fleurs, des profusions, des envolées de corolles...

 

 

Les fleurs, doucement bercées par un air printanier, dansent près des feuilles...

 

 

Des mouvements si légers, imperceptibles...

 

 

Un spectacle à admirer, un spectacle digne d'émerveillement, dans sa lenteur, ses teintes nuancées, sa beauté naturelle...

 

 

Un spectacle à regarder dans sa simplicité et sa fragilité...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 11:52
Fleurs de Mai...

 

 

 

Si douces, si légères, si parfumées... des festons de fleurs, des enroulements de corolles...

 

 

Les fleurs de Mai, cachées sous les feuillages, révèlent de douces senteurs...

 

 

Fleurs subtiles, évanescentes, fleurs fragiles, elles annoncent les beaux jours, les clartés nouvelles, les bonheurs du printemps...

 

 

Fleurs rayonnantes ! Splendeurs du mois de Mai ! 

 

 

Inflorescences, grappes lumineuses ! Belle harmonie dans l'agencement des bouquets !

 

 

Quelle simplicité, quelle élégance, quelle modestie dans ces fleurs !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Pixabay

Fleurs de Mai...
Partager cet article
Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 12:38
Ouralou...

 

Une chanson dédiée à un animal familier, comme un hommage, c'est assez rare et émouvant. Jean Ferrat évoque ainsi dans un de ses textes son chien Oural, et restitue, avec tant de poésie, toute la noblesse de cet animal.

Le texte est écrit sous la forme d' un véritable discours adressé à ce compagnon fidèle : la deuxième personne du singulier alterne avec la première... le chien est ainsi personnifié et magnifié.

 

Le poème s'ouvre sur une indication temporelle et une référence poétique : "c'est dans l'aube chère à Verlaine"... Associé d'emblée à un verbe de mouvement "tu courais", le chien apparaît comme un symbole de liberté, d'autant plus qu'il est présenté dans un cadre naturel, lié aux "quatre saisons".

L'animal fait alors vivre cette nature, car "sous ses pattes", il révèle des "odeurs de thym et de bruyère".

Il lui donne même une dimension mystique, puisque les odeurs de thym et de bruyère s'élèvent "comme une oraison."

Des qualités humaines sont attribuées à l'animal " tu vivais digne et solitaire", "animal doué de raison"...

Le poète intervient alors en employant la première personne : "j'écris ce jour anniversaire Où tu reposes sous la terre". L'animal n'est plus là, mais il en reste un souvenir si vivace.

Le refrain joue sur le nom de l'animal, 

"Hourrah oural ouralou
Oural ouralou
Hourrah oural ouralou
Oural ouralou"

Le son "ou" répété crée un effet d'harmonie, mêlant une interjection à valeur de cris d'acclamation, et le mot loup.

Et Jean Ferrat n'oublie pas de rappeler que l'animal domestique avait aussi une sorte de pouvoir sur son maître..., comme le suggère cette image :


"On voit souvent des souveraines
A la place des rois qui règnent
Rien qu'en posant leurs yeux dessus..."

L'animal a aussi suivi le chanteur dans ses tournées : il est associé, cette fois, à la ville de Paris, aux quais de Seine, aux  music-halls... L'animal est à nouveau personnifié dans cette expression : 

"Et cette vie qui fut la mienne
Il me semble que tu l'entraînes
A la semelle de tes souliers..."

Le dernier couplet s'ouvre sur un triste constat :

"Jour après jour il faut l'admettre
Voir ceux qu'on aime disparaître
C'est ce qui fait vieillir trop tôt".

Mais le poète se console en imaginant l'animal "Au paradis des chiens, son long museau à la fenêtre..."

Il le voit alors, en mouvement, dans une nature sauvage, dans un décor où se mêlent de manière onirique la terre et le ciel. La vision se précise avec quelques détails : l'animal retrouve toute sa vitalité, son énergie et s'envole dans les nuées. Le vent l'accompagne dans sa course...

Magnifique vision de l'animal en liberté, comparé à un "loup sauvage" !

La mélodie emplie de douceur souligne la beauté et l'élégance de l'animal...


 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 10:38
Le spectacle des marronniers en fleurs...

 

 

Un somptueux spectacle dans les Jardins : des cascades de fleurs sur les marronniers... des teintes pastels, mais aussi  des couleurs vives : le plus bel incarnat près des feuilles d'un vert sombre...

 

 

Les fleurs se laissent bercer au gré d'un vent léger, printanier, si apaisant...

 

 

Abeilles et bourdons viennent s'enivrer et se griser de ces calices offerts à leur volupté.

 

 

Les Jardins resplendissent de ces arbres empanachés de fleurs...

 

 

Partout, une profusion de fleurs, partout des embruns de lumières...

 

 

Partout, des éblouissements et des vertiges de fleurs !

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
18 avril 2021 7 18 /04 /avril /2021 08:51
Un air de musique dans le temple de Diane...

 

Ce jour-là, un ciel gris et pluvieux de printemps... une pluie fine se disperse dans l'air... dès mon arrivée dans les Jardins, un air de musique guide mes pas... la sérénade vient du temple de Diane !

Un air joyeux, entraînant, une chanson pleine de charme et de tendresse :

"Plus je t'embrasse
Plus j'aime t'embrasser
Plus je t'enlace
Plus j'aime t'enlacer
Le temps qui passe ne peut rien y changer
Mon cœur bat quand tu t'en vas
Mais tout va bien quand tu reviens..."

 

Une douce musique envahit l'espace des Jardins...

 

Je m'avance près de l'entrée du temple, un lieu chargé de mystères, un monument antique aux murs délabrés... et je découvre un musicien installé au fond du bâtiment...

 

Il délivre un petit récital aux visiteurs des Jardins...

 

Il égrène des musiques variées, un air qui semble imiter la pluie et ses notes emplies de clarté, un air oriental, puis L'Amérique, qui fut chantée par Joe Dassin, et encore une chanson de Brassens, Je me suis fait tout petit.

 

Joli moment musical  dans un lieu chargé d'histoire !

 

Jolie surprise ! Les Jardins sous la pluie s'animent soudain de cette musique légère et douce qui rayonne !

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/