Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 16:14
La course aux iphones et ses dérives...

 

 


On connaît maintenant le fiasco du téléphone Galaxy Note 7, le dernier né de la marque Samsung : un portable explosif, qui part en fumées, en raison d'une batterie qui prend feu...

 

Mardi 11 octobre, la firme coréenne a dû suspendre la vente de l'appareil, et appeler tous les propriétaires à éteindre leur téléphone.

Depuis quelques années, on assiste, ainsi, à une course incessante à l'innovation : des téléphones toujours plus performants, toujours plus sophistiqués...

L'iphone 7 de Apple vient de sortir et on nous promet déjà l'iphone 8.

Il faut voir comment les gens se précipitent pour acheter le dernier modèle, pour le tester et l'adopter.

 

Il est vrai que ces appareils sont des merveilles de la technologie : téléphone, caméra avec zoom, ralenti, accéléré, appareil photo, dictaphone, horloge...

Mais jusqu'où ira-t-on dans l'innovation ?

On nous annonce le recours à des hologrammes pour communiquer, on nous annonce des téléchargements de plus en plus rapides.

 

Mais a-t-on besoin de tous ces gadgets ?

Partout, c'est la course à l'innovation : bientôt, on pourra disposer de voitures autonomes, et, ainsi, c'en sera fini de la conduite automobile...

Mais, là encore, des problèmes surgissent : une voiture électrique Tesla en mode pilotage automatique est entrée en collision avec un autocar, dans le nord de l'Allemagne, a annoncé jeudi 29 septembre, la police allemande...

 

On a l'impression d'une fuite en avant perpétuelle : il faut innover pour vendre et trouver toujours de nouvelles astuces technologiques : j'avoue que je ne suis pas attirée par l'utilisation d'hologrammes, dans une communication téléphonique.

On assiste à une surenchère dans les progrès qui en devient indécente.

 

Pourra-t-on sans cesse, innover ? N'est-ce pas dangereux ? Des accidents se produisent de plus en plus, montrant que les nouvelles technologies comportent des limites.

Mais l'hubris, la démesure font partie de notre monde, une démesure qui peut nous dépasser et nous nuire gravement.

"Méden agan, rien de trop", disaient les grecs anciens, eux qui entrevoyaient déjà les dangers des excès en tous genres.

Trop de technologies tuent la technologie et l'annihilent : on le voit, avec ces téléphones de la marque Samsung qui s'enflamment et s'embrasent, après une simple utilisation.

 

 

 

 

 

La course aux iphones et ses dérives...
Repost 0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 12:47
Un signe des temps : la fin du magnétoscope...

 

 

 

Un signe des temps : la fin du magnétoscope ! C'est fini : désormais, on ne fabrique plus de magnétoscopes... Notre génération a vu la naissance et les débuts de cette innovation et elle en voit, aussi, la fin.

 

C'en est fini, aussi, du disque Vinyle, des tourne-disques, et bientôt, sans doute, on verra disparaître les CD ou compacts disques qui seront remplacés par d'autres supports, par exemple, les clés USB dont on voit le développement.

Bientôt, le téléphone fixe sera, aussi, supprimé, puisque Orange a annoncé la disparition prochaine de cette ancienne technologie.

 

On mesure, avec ces exemples, l'incroyable avancée des progrès que nous connaissons et leur rapidité : une technologie vient, sans cesse, en remplacer une autre.

Et les progrès s'accélèrent de plus en plus, avec l'arrivée d'internet : qui écoute, désormais, de la musique sur CD ? Le plus souvent, les amateurs de musique utilisent Internet pour accéder à leurs morceaux préférés.

On assiste à une déferlante d'innovations toujours plus performantes.

 

Les i-phones en sont l'illustration la plus éclatante : miniaturisés, ils sont multi-fonctions, appareil photo, caméra, téléphone, dictaphone, ordinateur.

Une merveille de technologie ! Et ce n'est, sans doute, qu'un début.

 

En même temps, on prend conscience de la fragilité de certains de ces progrès : les clés USB ont une durée de vie limitée, elles peuvent se détériorer rapidement, et elles sont, sans doute, fabriquées ainsi : c'est l'obsolescence programmée qui s'impose pour chacun de ces outils technologiques.

On mesure, avec tous ces exemples, le bouleversement que constitue l'apparition d'internet.

On mesure toutes les innovations qui ponctuent nos vies, et qui font que la technologie occupe une place grandissante dans notre quotidien.

 

Tout le monde, ou presque, possède, désormais, un ordinateur, s'en sert tous les jours, se connecte et a accès à toutes sortes d'informations.

Tous les jours, de nouvelles technologies apparaissent : certaines en deviennent farfelues...

Des scientifiques chinois auraient, ainsi, mis au point un nouveau tissu capable de se nettoyer et de se désodoriser, en étant tout simplement exposé à la lumière du soleil !

Finie la corvée de lessive ! Cela serait possible, grâce à un revêtement spécifique de dioxyde de titane !

Mais, ce fameux dioxyde de titane pourrait s'avérer dangereux pour la santé ! Ce produit est cancérogène et fortement allergisant !

Ainsi, les progrès nous entraînent vers des dérives périlleuses...

On assiste à une course effrénée à l'innovation, si bien que nous risquons de nous soumettre à toutes sortes de machines et d'en devenir dépendants.

On ne peut, certes, pas arrêter le progrès et le refuser, mais il faut se défier de certains d'entre eux.

Les créateurs de progrès ne manquent pas d'idées et sont prêts à nous vendre toutes sortes de produits, dans un monde où l'argent est roi, où la consommation devient l'objectif premier.

De plus, l'abandon de certaines technologies pourra générer des difficultés, par exemple, la suppression programmée du téléphone fixe qui constitue un outil indispensable, en cas de panne électrique.

 

 

 

 

 

Un signe des temps : la fin du magnétoscope...
Repost 0
27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 13:10
Le nouveau téléphone qui parle est arrivé...

 

 

 

 

On n'arrête pas le progrès... voilà qu'une nouvelle génération d'i-phone est apparue : des téléphones qui parlent, qui sont prêts à accéder à toutes sortes de demandes...

 

Etonnante application qui n'est qu'un gadget, sans grande utilité en fait, car pour que le robot réponde, il faut que la question soit vraiment ciblée.

 

C'est ainsi que le robot suggère un certain nombre de propositions programmmées dans la machine.

 

Ce téléphone est, aussi, capable d'écrire sous la dictée... mais il écrit souvent de manière phonétique et fait de très grosses fautes d'orthographe.

Nul n'est parfait et la machine ne l'est pas non plus...

"Que puis-je pour vous ? Allez-y, je vous écoute..."

Le téléphone attend, alors, une question à laquelle il n'est pas toujours apte à répondre.

On voit, ainsi, que nos objets connectés deviennent de plus en plus sophistiqués et complexes.

Mini-ordinateur, caméra, appareil photo sont intégrés dans ces merveilles technologiques.

Cet outil permet, aussi, de demander l'orthographe de certains mots d'usage : la machine épelle, alors, le mot, avec précision...

 

Ce ne sont, là, que les balbutiements de ces robots qui parlent, mais il est probable que cette technique va s'affiner et que nous serons bientôt en communication avec toutes sortes d'objets.

Une machine capable de parler ? Qui aurait pu l'imaginer, il y a seulement quelques années ? Et pourtant, c'est une réalité : les progrès technologiques s'accélèrent, et parallèlement, la communication devient souvent plus difficile.

 

De plus en plus, les administrations, les banques ont recours à ces robots qui répondent au téléphone. Impossible, alors, de communiquer avec une personne réelle : "Nos conseillers sont tous occupés, dit la machine, veuillez rappeler ultérieurement."

Et on a beau rappeler, on n'obtient jamais un conseiller en ligne.

On se demande ce que font ces conseillers que l'on n'arrive jamais à joindre : à quoi sont-ils donc occupés ?

 

En fait, à l'ère de la communication, il devient de plus en plus difficile de communiquer. Voilà encore un beau paradoxe qui illustre bien les incohérences de nos sociétés !

Notre monde de la communication triomphante aboutit à ce triste résultat : les gens ne se parlent plus directement.

Et les gens sont tellement pressés qu'ils en arrivent à oublier de dire l'essentiel, obnubilés par leurs soucis personnels... ou par une envie irrépressible de consulter leur portable et les messages qu'ils ont pu recevoir.

 

Ainsi, la communication est, sans cesse, perturbée, parfois, annihilée, voire impossible.

On ne peut que le constater : notre monde de sophistication technologique nous conduit aux pires aberrations, à une forme d'inhumanité...

La parole perd ses droits, l'humanisme se délite, et l'homme se conforme à un monde de machines...

Cette domination de la machine n'est-elle pas terrifiante ? Et ce n'est probablement, là, que le début d'un asservissement qui semble programmé.

 

 

 

 

 

Le nouveau téléphone qui parle est arrivé...
Repost 0
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 12:58
Notre monde technologique devient fou...

 

 

 

Notre monde devient fou, il s'emballe, il nous emporte dans un flot d'informations et d'innovations perpétuelles, auxquelles on ne peut échapper.

 

La TNT, haute définition, la 5 G qui nous est promise, bientôt la reconnaissance faciale, la disparition de l'argent liquide, le paiement par téléphone portable, la suppression programmée du téléphone fixe...

 

Des voitures de plus en plus sophistiquées où l'électronique, l'informatique et la robotique prennent le relai du conducteur...

 

Des ordinateurs et des téléphones portables de plus en plus rapides :  on pourra bientôt télécharger un film, en une seconde, ou encore voir ses interlocuteurs par l'intermédiaire d'hologrammes.

Les téléviseurs à écrans géants ou incurvés, ultra HD, ultra-fins, les télécommandes universelles...

Un monde ultra-connecté nous attend, un monde où l'artifice va régner en maître, un monde où les progrès vont s'imposer dans tous les domaines...

 

Et on ne nous laisse pas le choix : impossible, dorénavant, de trouver un véhicule neuf, avec un lève-vitres manuel !

Impossible de se procurer un véhicule qui ne soit pas connecté à l'informatique !

Cette fuite en avant paraît terrifiante.

 

L'homme sera-t-il capable, face à cette déferlante, de conserver ses compétences ?

Une technicité de plus en plus grande nous envahit, et elle ne cesse de croître, tous les jours naissent de nouveaux systèmes, de nouvelles applications.

Un monde robotisé à l'extrême est-il souhaitable ?

L'hyper-connexion nous menace, nous risquons d'en perdre le contact avec la réalité...

 

Bientôt un compteur électrique, intelligent, contrôlera nos consommations, un compteur dont on ne connaît pas bien encore les incidences possibles sur la santé.... un compteur qui va être à l'origine de suppressions d'emplois, avec la disparition pogrammée de techniciens EDF.

 

Dans le domaine de l'agriculture, toujours plus productive, les pesticides polluent la planète, et ils sont de plus en plus nombreux...

 

Le clonage des animaux pratiqué dans certains pays suscite nombre de dérives et d'inquiétudes.

Certes, la médecine a progressé, mais de nombreux médicaments lancés sur le marché ne sont pas fiables, certains sont à l'origine de troubles graves, comme le médiator.

 

Partout, le profit régente nos sociétés et on assiste à une fuite en avant qui conduit les être humains à une folie surconsommatrice...

Il semble que l'être humain soit incapable de maîtriser ce monde technologique qui s'emballe : pourrons-nous garder notre liberté face à une telle déferlante de progrès à double tranchant ?

Serons-nous capables de nous préserver de tant de dérives ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre monde technologique devient fou...
Repost 0
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 12:37
Bientôt, la voiture robotisée...

 

 


La voiture robotisée existe déjà : Google l'expérimente dans la Silicon Valley... il s'agit de la Lexus, une voiture sans chauffeur qui se déplace seule, qui s'arrête pour laisser passer les piétons, qui perçoit tous les feux de signalisation.

Un ordinateur et un logiciel sont utilisés pour régler les déplacements du véhicule... une caméra, installée à l'avant, permet de visualiser tous les obstacles.

Ces voitures de Google circulent sur les bases des cartes numériques détaillées de rues que le géant de l'Internet a installées dans leur système afin qu'elles puissent tout anticiper. Elles ne peuvent pas rouler ailleurs que sur ces axes numérisés.


On imagine toutes nos routes quadrillées, encadrées, observées par des systèmes numériques performants, on imagine tous nos déplacements répertoriés, toutes nos sorties en voitures filmées....

Quel cauchemar ! On nous prédit, certes, moins d'accidents mais on perçoit toutes les conséquences d'un tel système : une surveillance permanente des citoyens qui circulent sur les routes, des caméras sur chaque véhicule : le règne de Big Brother est annoncé !

Comment ne pas être angoissé par toutes ces avancées technologiques qui restreignent nos libertés, qui font de nous des êtres privés d'intimité ?

Ne faut-il pas réfléchir à toutes les conséquences de ces progrès ? Ondes magnétiques, appareils de surveillance, perte de certaines compétences : conduire est aussi un geste qui fait appel à la responsabilité de chacun d'entre nous.

Cet avenir là paraît effrayant car il ne laisse plus guère d'autonomie à l'être humain : sommes-nous destinés à devenir des semi-robots assistés par toutes sortes d'appareils sophistiqués ?

Allons nous perdre toutes sortes de gestes, de compétences personnelles, pour nous laisser guider par des machines ?

Est-ce là l'avenir que l'on nous promet ? Ce qui fait la force de l'être humain, ce sont ses capacités à réagir, à réfléchir, à pouvoir être acteur de la vie...

La surveillance à outrance qu'impliquent de tels systèmes n'est-elle pas dangereuse et inhumaine ?

Les drones, les voitures-robots, bientôt les trains-robots, peut-être : quelle place sera donc laissée à l'être humain ?

La perspective d'un monde contrôlé, organisé, qui réduit les initiatives des individus est vraiment terrifiante !


La technologie devient de plus en plus envahissante, et quoi qu'on fasse, on nous l'impose, et l'on ne peut plus y échapper...

 

 

 

 

Bientôt, la voiture robotisée...
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/