Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 12:52
Un passeport vaccinal ?

 

L'idée d'un passeport vaccinal fait son chemin : après avoir refusé cette possibilité, le gouvernement pourrait instaurer ce passeport.

C'est inquiétant....

 

Pour ce faire, il faudrait, bien sûr, que la vaccination contre le Covid soit généralisée : c'est loin d'être le cas, le rythme de vaccination étant plutôt lent, en France, on ne peut viser une vaccination généralisée avant 2023.

Or, pour l'instant, la vaccination n'est pas obligatoire... mais, de fait, avec ce passeport, elle deviendrait nécessaire à moins de se mettre en marge de la société.

 

Alors, comment imposer un passeport vaccinal ?

Notre droit le tolère : la vaccination des enfants est obligatoire, elle l'est aussi quand on voyage dans certains pays.

 

Pour autant, certains ne pourront pas se faire vacciner : il existe des contre-indications. Comment traiter les gens qui ne peuvent être vaccinés ?

Et puis, peut-on conditionner tous nos actes au fait que l'on soit vacciné ?

 

C'est une nouveauté : pour l'accès à un restaurant, à une salle de spectacle, à une salle de concert ou de sport, peut-on imposer un passeport vaccinal ?

Selon l'entrepreneur Jean Bernard Falco, sur notre territoire, on n'aurait pas le choix : le passeport vaccinal doit s'imposer "pour faire tourner le business, les restaurants, les bars."

"Les restaurateurs ont un besoin urgent de rouvrir leurs établissements, sinon, c'est la mort assurée de leur activité.

Que vont faire les autres états ? Les restaurants, les bars risquent de subir une concurrence déloyale si le passeport est instauré dans les autres pays."

 

Mais les vaccins sont-ils vraiment efficaces ? Peut-on être contaminant, même quand on a été vacciné ?

Pour l'instant, on manque de recul sur les vaccins et leur efficacité.

 

Pourtant, décidément, le passeport vaccinal a le vent en poupe : il permettrait d'éviter la tension dans les hôpitaux... le risque zéro n'existant pas, il faudrait donc instaurer le passeport, et limiter ainsi le nombre de cas.

Ne serait-il pas plutôt judicieux d'augmenter le nombre d'infirmiers, de médecins et de lits dans les hôpitaux ? Face au risque de pandémies qui nous menacent, il serait temps de donner plus de moyens aux hôpitaux et de revaloriser ces métiers liés à la santé !

Jean Bernard Falco insiste : "Le passeport vaccinal est indispensable, le risque, si on ne l'institue pas, c'est de voir détourner le flot des touristes vers d'autres pays."

 

 Une nouveauté  en Europe : ce mardi 23 février, la Galice  -région la plus à l’ouest de l’Espagne-, a décidé de préparer des amendes pour ceux qui refuseront de se faire inoculer le vaccin contre le Covid-19.

C’est le parlement régional, dominé par une majorité de droite, qui a voté cette réforme permettant l’instauration d'un dispositif punitif. Les amendes iront de 1.000 à 3.000 euros, mais peuvent s’élever jusqu’à 60.000 euros dans le cas de “refus injustifié” et “lorsqu’il existe un risque très grave ou une atteinte à la santé de la population.

Ces sanctions sont prévues si un jour la vaccination est déclarée obligatoire.

On le voit : il s'agit là d'une atteinte grave aux droits fondamentaux...

 

Ainsi, ce passeport sanitaire d'abord écarté serait finalement mis en place !

De quoi menacer et annihiler nos libertés !

 

 

Source :

 

https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/le-temps-du-debat-emission-du-jeudi-25-fevrier-2021

 

 

 

Un passeport vaccinal ?
Partager cet article
Repost0
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 11:51
Et si on prenait un bain de forêt ?

 

 

Un bain de mer, c'est banal, un bain de soleil, c'est assez courant aussi... mais un bain de forêt, un bain d'arbres... voilà qui est inattendu et inhabituel... de quoi se détendre et se rafraîchir pendant la saison estivale...

 

Marcher sous les arbres, profiter de leur ombrage bienveillant, se rassasier de leurs teintes apaisantes, humer leurs senteurs aux vertus calmantes, pourquoi pas ?

 

"C'est au Japon que le bain de forêt a fait son apparition en tant que thérapie, prescrite sur ordonnance...", nous apprend Peter Wohlleben dans son ouvrage intitulé L'homme et la nature.

 

La marche en elle-même est une activité propice à la détente et à l'attention... on peut profiter de l'environnement, des paysages, des arbres, des brins d'herbe, des oiseaux rencontrés sur le chemin.

 

Et dans un jardin ou une forêt, le bénéfice est double : se promener dans les bois délasse et favorise la santé.

Les effluves des arbres sont salutaires...

"Regarder la verdure" a aussi un effet relaxant et favorise notre santé..." explique  Peter Wohlleben.

S'asseoir sous un arbre, s'allonger sur le sol pour s'imprégner des odeurs de la forêt, c'est une merveilleuse sensation.

Les effluves avec lesquels les arbres communiquent "agissent sur notre système circulatoire et notre inconscient.", affirme encore Peter Wohlleben, cet ingénieur allemand qui a travaillé pendant 20 ans pour l'administration forestière.

Il rajoute : " En vous promenant dans les bois, vous faites sans doute plus pour vos défenses immunitaires que vous n'en avez conscience : vous bénéficiez des mesures que prennent les arbres pour se défendre."

 

"Un biologiste russe Boris Tokin a montré que les résineux désinfectent littéralement leur environnement. Aux alentours de jeunes peuplements de pins, il n'a pour ainsi dire trouvé aucun germe dans l'air. La cause se trouvait dans les arbres eux-mêmes qui secrétaient des phytoncides, des antibiotiques végétaux."

 

Ainsi, on perçoit toutes les interactions secrètes entre l'homme et la nature : une nature qui permet de se ressourcer, de retrouver force et énergie, une nature dont nous avons tous besoin et qui nous manque dans nos villes encombrées et saturées de voitures et de pollution...

 

Le bain de forêt permet de mettre en éveil tous les sens : la vue, l'odorat, l'ouïe, le toucher... des sensations souvent négligées et oubliées dans notre monde moderne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si on prenait un bain de forêt ?
Partager cet article
Repost0
3 juillet 2020 5 03 /07 /juillet /2020 12:12
Et si on dansait ?

 

Les bienfaits de la danse... la danse libère, dynamise, fait du bien...

Au rythme de la musique, la danse apporte une joie de vivre, de bouger, de se défouler... la danse a une fonction cathartique...

On se libère alors de ses soucis, de ses angoisses...

 

La danse rassemble, réunit les gens.

Tout le monde peut danser : c'est un art accessible à tous... Pourquoi s'en priver ?

On écoute un air de musique et on se met à danser...

 

Bien sûr, plus on danse, plus on apprend différents styles, plus on se perfectionne, et plus on a envie de danser...

Danser ! Le mot à lui seul est tout un programme ! Dentale initiale, sifflante "s" pleine de douceur, voyelle nasalisée qui suggère un élan, un enthousiasme...

 

Danser, c'est être présent, c'est profiter de l'instant : être ici et maintenant, être présent dans son corps, attentif à ses sensations, au lieu dans lequel on est...

 

On peut danser seul, en couple, en groupe... on peut danser pour raconter, pour interroger...

Danser, c'est ressentir son corps, sa verticalité dans l'espace, c'est retrouver une fluidité des mouvements...

 

On peut improviser une danse, on peut la préméditer, la préparer, s'y entraîner.

 

La danse peut être aussi un spectacle vivant magnifique : voir les corps danser, virevolter, se mouvoir avec élégance, quel bonheur !

 

"La danse, c'est la vie, le recentrage, le meilleur moyen de me sentir un élément au même titre que les cinq éléments de la nature, un ancrage au sol, dans l'air, un hymne à la terre, que ce soit en pratiquant du classique, du contemporain, de l'africain, de l'afro brésilien, ou de la salsa, la joie du mouvement, et de la musique, l'émotion à l'état pur..." témoigne Marion, une auditrice de France-Inter.

 

La danse est un langage : le  regard, le toucher, la sensation de l'espace...

 

La danse met en jeu toutes sortes d’aptitudes : équilibre, travail musculaire de tout le corps, coordination, souplesse, endurance, expressivité, interaction avec un partenaire, respect du rythme...

 

Alors, on danse ?

Il est temps de s'y mettre... 

 

 

 

Sources :

 

https://www.franceinter.fr/emissions/l-ete-comme-jamais/l-ete-comme-jamais-01-juillet-2020-0

 

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-de-la-philo/le-journal-de-la-philo-du-lundi-04-juin-2018

 

 

 

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-culture/nathalie-pernette

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2020 5 03 /01 /janvier /2020 09:53
Les joies du patin à glace...

 

Il existe des patineurs expérimentés qui accomplissent des prouesses sur la glace... et puis, il y a les débutants qui découvrent les joies de la glisse...

 

Pour les fêtes de fin d'année, une patinoire provisoire a été installée près de la Maison Carrée à Nîmes.

 

On a pu y voir des patineurs confirmés, mais aussi des néophytes qui s'essayaient à l'art de la glisse.

Pas facile de tenir debout sur la glace !

 

Certains s'accrochent désespérément à la rambarde pour éviter les chutes, font des petits pas maladroits, perdent sans cesse l'équilibre, se rattrapent de justesse !

 

Malgré tous leurs efforts, certains chutent lamentablement... et la glace est dure ! On les voit exécuter des moulinets pour essayer de maintenir l'équilibre... mais peine perdue ! Ils retombent sur la glace...

 

C'est là qu'on voit toutes les difficultés de la discipline...

 

Le spectacle est parfois amusant : difficile de résister à un éclat de rire lorsque quelqu'un chute maladroitement et lourdement...

Surtout lorsque la scène se répète : c'est ce qu'on appelle du comique de répétition...

Et, malgré tout, certains ne renoncent pas, persistent dans leurs efforts et leur volonté de garder l'équilibre...

C'est admirable ! Le patinage, on le voit, est une école de volonté, de persévérance...

 

Il est plus facile, sans doute, de commencer jeune afin d'acquérir les bons gestes, les bons réflexes : on voit, ainsi, des petits bouts de choux qui ont déjà acquis des notions d'équilibre. Ils se déplacent dans la foule des patineurs, en évitant tous les obstacles...

 

Joli spectacle, en tout cas ! D'autant que le cadre est somptueux : la Maison Carrée construite il y a 2000 ans, avec ses colonnes élégantes, ses décors de feuilles d'acanthe, ses murs aux teintes d'ocres...

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2019 5 27 /12 /décembre /2019 11:42
La magie du patinage !

 

La magie du patinage ! Eh oui, on pourrait croire à une forme de magie quand on voit évoluer les patineurs et patineuses sur la glace... Quelle souplesse ! Quelle élégance ! Quelle impression de facilité !

 

Et pourtant, derrière tant d'élégance, que de travail, que d'heures d'entraînement !

 

Le patinage exige force, tonus, agilité, technique... et quand il s'agit de danse sur la glace, il faut aussi de la grâce...

 

C'est un magnifique spectacle que de voir évoluer ces artistes sur la glace...

 

Et quand le spectacle se déroule devant un monument antique, la Maison Carrée, à Nîmes, le ballet est encore plus captivant...

 

Les colonnes de marbre forment un somptueux décor... dans la nuit, elles s'illuminent de teintes nouvelles d'aurore aux doigts de rose...

 

Le monument devient un palais féerique, les lumières soulignent la forme élancée des colonnes, la délicatesse des feuilles d'acanthe qui ornent les chapiteaux...

 

Ce bâtiment construit il y a plus de 2000 ans au début du premier siècle après J. C. nous est parvenu dans un état de conservation remarquable : colonnades et murs sont intacts. 

 Les feuilles d'acanthe au sommet des chapiteaux dans le plus pur style corinthien font songer à de la dentelle par leur finesse, leur délicatesse. Sous le toit des volutes subtiles parcourent le monument de leur frise ininterrompue.

 

Dans un tel écrin, le spectacle est encore plus magique...

On admire la force de ces artistes, leur maîtrise sur la glace, on admire leur adresse, leur sens de l'équilibre.

 

Boucles, sauts, pirouettes, quelle virtuosité !

 

Des musiques de Noël emplies de gaieté accompagnent toutes ces figures acrobatiques...

 

Un joli spectacle festif, au coeur de la ville de Nîmes...

 

Tout autour, des illuminations, sapins de lumières aux teintes variées, étoiles filantes, un spectacle féerique qui a enchanté petits et grands en cette période de Noël.

 

 

 

un spectacle inaugural donné par  la Compagnie Délice show production.

 

Autres vidéos :

 

https://youtu.be/ffTuw4ng4C8

 

https://youtu.be/xd3EzgUierI

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2019 3 23 /10 /octobre /2019 12:50
Soyez passionnés !

 

C'est la passion qui fait rêver, qui fait oublier le quotidien dérisoire, c'est la passion qui exalte les êtres, les rend beaux...

Tant de passions accessibles à tous ! Le sport, la danse, la peinture, le jardinage, l'histoire, la lecture, la littérature, l'écriture...

Soyez passionnés ! C'est le sel de la vie !

 

Les êtres passionnés suscitent notre intérêt, notre curiosité et notre admiration : la passion qui les anime les fait vibrer de sensibilité, d'émotions...

Les passionnés sont des êtres curieux, avides de connaissances, et de découvertes...

 

On songe à Sylvain Tesson, à sa passion des voyages, de l'aventure, à sa soif de connaissances... Sylvain Tesson qui nous fait partager sa passion par l'écriture.

 

Mais il est des passions plus accessibles à tout un chacun.

Une de mes amies est passionnée de danse, une autre passionnée de peinture, un autre passionné de musique et de chant choral.

On perçoit l'enthousiasme de cet amateur de musique : il connaît le répertoire classique, maîtrise des connaissances techniques très pointues, est capable de commenter toutes sortes d'oeuvres musicales...

Les musiciens sont des passionnés de leur art : ils nous émeuvent par leur sensibilité, leur capacité à transmettre des émotions.

 

C'est la passion qui éveille la curiosité, qui donne envie de progresser, la passion est source d'émerveillements...

Soyez passionnés ! Je vous conjure de l'être...

Soyez passionnés et vous serez plus épanoui et heureux !

 

J'ai lu récemment ce bel éloge de la passion, sous la plume de Jean-Claude Guillebaud...

"C'est le feu qui compte. La passion, quand elle est sincère, donne à la vie ses couleurs, son bruit, sa folie, sa beauté. Elle nous éloigne de la tiédeur et du calcul chipoteur. Les êtres passionnés portent en eux je ne sais quel principe de séisme. Ce sont autant de bateaux ivres rimbaldiens : "oh! que ma quille éclate ! Oh ! que j'aille à la mer !"

 

Vive les passions ! Elles nous aident à vivre, à aimer, elles nous font avancer...

 

 

 

 

 

Soyez passionnés !
Partager cet article
Repost0
4 octobre 2019 5 04 /10 /octobre /2019 12:42
Désormais, on ne marche plus, on roule...

 

Il devient périlleux, parfois, de marcher sur un trottoir... Soudain, un engin électrique déboule : une trottinette arrive à toute allure... Tout juste le temps de se garer pour laisser passer l'engin...

 

Parfois, c'est une bicyclette qui soudain se profile sur le trottoir... là encore, on s'efface pour que le cycliste puisse circuler...

 

Plus rarement, c'est un skate qui vous surprend dans votre déambulation...

 

Il peut arriver aussi que l'engin arrive par l'arrière : on ne le voit pas !

On sent un frôlement, et on découvre avec surprise que le trottoir ne nous appartient pas... un simple écart dans la démarche et un accident est si vite arrivé...

 

De nouveaux moyens de locomotion envahissent les trottoirs. Bientôt, les piétons n'auront plus droit de cité...

De nos jours, il convient de se déplacer rapidement, de ne pas perdre de temps... on est bien loin du temps virgilien dont parle Michel Onfray dans son ouvrage intitulé Cosmos... La marche appartient au monde de la lenteur, au vieux monde...

 

Les rues de nos villes sont depuis longtemps très encombrées... désormais, même les trottoirs sont saturés de véhicules de toutes sortes.

Bientôt, les gyropodes vont s'imposer et envahir nos villes... puis les gyroroues, les gyroskates... et puis encore d'autres inventions à venir...

Bientôt, les piétons n'auront plus leur place sur les trottoirs. 

 

Il serait temps de réapprendre à marcher... en dehors du vélo qui demande des efforts, les autres moyens de locomotion ne font pas vraiment travailler le corps.

Il serait temps d'adopter une démarche écologique.

 

Marcher plutôt que rouler, retrouver le bonheur de déambuler en ville, sans être inquiété par des engins qui déboulent à toute allure...

Marcher sur un trottoir en toute quiétude, se promener, se hâter si on le veut, ou flâner si on le souhaite...


Comme l'écrit le philosophe Frédéric Gros, "Marcher, c'est résister fortement à la part maudite de la modernité (obsession pathologique de le performance, culte de la vitesse, existences parallèles dans des univers numériques )."

 

 

 

 

 

 

Désormais, on ne marche plus, on roule...
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 09:56
Aimez-vous les clubs de gym ?

 

 

De plus en plus de gens prennent des abonnements dans des salles de sport : curieuse évolution !

Mais comment peut-on s'enfermer dans un lieu clos pour se livrer à une activité physique ?

 

Rien ne vaut le sport en plein air : marcher, courir dans la nature, dans un parc...

 

Il est vrai que de nos jours, les gens sont de plus en plus sédentaires : assis au bureau, assis devant l'ordinateur, assis devant la télévision, assis en voiture.

Alors certains se mettent en quête de salles de sport pour compenser cette sédentarité...

 

Mais quelle aberration ! Payer pour faire du sport ? Et en plus, les prix sont souvent excessifs.

L'essentiel est de bouger, de s'aérer... On peut le faire chez soi, à l'extérieur, dans un jardin, un parc.

 

Nul besoin de tous ces appareils que l'on trouve dans les clubs de gym. Nul besoin de transpirer à outrance avec ces instruments de torture...

Dans les salles de sport, on voit des gens confinés courir sur des tapis roulants, soulever des poids, souffrir sur des rameurs... On vit dans une société du culte du corps et de la performance...

On voit bien que tout cela n'est pas naturel.

 

Notre société de consommation effrénée s'est engouffrée dans ce créneau du sport intensif : on vend des séances de sport, alors que chacun peut se livrer à une activité physique gratuitement.

Désormais tout se vend, tout s'achète.

 

Les clubs de sport se multiplient, se spécialisent même : pour les enfants, pour les femmes, pour les hommes... Tous les moyens sont bons pour attirer de nouveaux clients.

 

On vit dans une société où beaucoup de gens ne savent plus se prendre en charge : il est si simple de marcher, de bouger, de faire de la gym chez soi.

Pourquoi avoir recours à un club de gym ?

 

 

 

 

Un reportage sur les clubs de gym :

 

https://www.francetvinfo.fr/societe/tendance-la-bataille-des-salles-de-sport-fait-rage-en-septembre_3607505.html

Aimez-vous les clubs de gym ?
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 10:30
Bien dans ses baskets...

 

Je lisais l'autre jour le commentaire d'un agoranaute qui déplorait une certaine mode :  beaucoup de femmes, jeunes ou moins jeunes portent des baskets ou des tennis, et elles sont souvent vêtues de jeans.

Ce commentateur dénonçait la laideur de ces tenues...

 

Et pourtant, quel confort grâce à ces chaussures de sport !

Elles permettent de marcher agréablement, donc avec élégance et assurance.

 

Ces chaussures sont de plus en plus chics et seyantes : il existe toutes sortes de modèles très confortables...

Quel bonheur de marcher dans des souliers souples, sans talons qui empêchent et contraignent la démarche !

 

On voit parfois certaines femmes affublées de hauts talons, se livrant à des exercices d'équilibristes : et là, ce n'est pas très élégant !

 

On trouve maintenant différents modèles de chaussures de sport : des couleurs, des formes, des matières, des motifs variés...

Pour ma part, je les préfère classiques, blanches, en cuir, nouées avec des lacets...

On peut même les porter avec des shorts, des robes ou des jupes...

 

Alors, oui, je recommande à toutes les femmes le port des baskets ou des tennis : c'est une libération indéniable pour le corps...

 

Fini, le carcan des hauts talons, fini, l'inconfort de certaines chaussures qui ont la prétention d'être élégantes...

Ces chaussures permettent de marcher longtemps, sans éprouver de fatigue : elles nous incitent à marcher davantage, à faire du sport.

Le monde moderne est organisé pour que nous restions assis, assis devant un ordinateur, assis devant une télévision, assis dans une voiture... Tout nous incite à rester assis, immobiles.

 

Les chaussures de sport assurent une jolie démarche, sans contraintes...

 

Les jeunes filles les adoptent de plus en plus en plus et elles ont raison.

Quel progrès dans le confort ! Et n'est-ce pas là l'essentiel ?

 

On peut le dire : les baskets et les tennis participent à la libération et l'émancipation de la femme...

 

 

 

 

 

 

 

Bien dans ses baskets...
Partager cet article
Repost0
21 août 2019 3 21 /08 /août /2019 09:51
L'été, pour profiter des bienfaits de la lumière du soleil...

 

Le soleil, s'il est bien dosé,  apporte de nombreux bienfaits pour les os, le moral, le sommeil, la peau qu'il dore et sublime de ses rayons.

En été, on peut se dénuder, s'exposer au soleil, pas aux heures les plus chaudes de la journée évidemment... le soleil du matin, celui du soir sont adaptés pour acquérir un joli hâle, sans brûler.

Les Egyptiens les appelaient Khépri, Atoum, des noms emplis de poésie et de charme.

 

On peut dès lors prendre le temps d'admirer des levers et des couchers de soleil, de véritables spectacles aux couleurs chaleureuses.

A la plage, il faut éviter les heures de début d'après-midi qui sont étouffantes.

 

Rien de mieux qu'une baignade matinale, au moment où le soleil commence à poindre, où les températures sont encore modérées.

On profite, alors, d'une plage déserte, d'une mer limpide, de rayons de soleil adoucis.

On se livre alors au soleil, on se laisse caresser par ses rayons, on se ressource, on s'abandonne à la rêverie, on retrouve une énergie perdue.

 

Les visages se dorent ainsi de teintes lumineuses, les sourires en deviennent plus éclatants, les corps se parent de belles couleurs d'ambre, emplies de lumières !

 

Les bains de soleil nous sont bénéfiques : le corps retrouve enfin sa place, il n'est plus caché par des vêtements, il s'épanouit, il se réchauffe...

 

Le corps retrouve sa vérité, loin des vêtements qui cachent, loin de la mode qui est de plus en plus envahissante.

Le corps qui bronze, qui nage, qui s'unit à la nature, gagne en beauté, en énergie.

Le soleil, la mer, le grand air donnent bonne mine.

 

N'oublions pas de marcher sous ce soleil adouci du matin ou du soir... car la marche est une activité particulièrement bénéfique pour le corps et l'esprit.

Marcher, c'est avoir la possibilité d'observer le monde, de s'enivrer de senteurs, de contempler des paysages, on peut, à son gré, s'arrêter, repartir.
Marcher, c'est s'ouvrir au monde et aux autres.... c'est prendre le temps, dans un monde où s'impose sans cesse la vitesse.

 

 

 

 

 

 

 

L'été, pour profiter des bienfaits de la lumière du soleil...
Partager cet article
Repost0