Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2022 1 18 /07 /juillet /2022 12:22
"C'est pas moi, c'est les autres !"

 

Notre monde est celui de l'irresponsabilité, dans de nombreux domaines...et quand ce sont les hommes politiques qui donnent l'exemple de l'irresponsabilité, c'est un comble !

"Il sait tout. Il se prononce sur tous les sujets, car il les connaît forcément très bien. En tout cas, mieux que les autres... Il a la science infuse, donc il fait la leçon à tout le monde. Pas seulement une leçon de morale, mais aussi une leçon de conduite. Ce moralisateur, c'est d'abord l'homme politique. Il sait mieux que quiconque ce qui est bon pour nous. Il le sait mieux que nous...

S'il se trompe, il ne le reconnaîtra jamais. Si ça se passe mal, ce sera la faute des autres. Il trouve toujours des boucs émissaires.", écrit Nicolas Lecaussin dans son ouvrage Les donneurs de leçons.

Le scandale du Stade de France est l'illustration même de ce déni des hommes politiques.

 

Les plus hautes autorités n'ont pas hésité, au mépris de la vérité, à accuser les victimes - les supporteurs britanniques - d'avoir provoqué le chaos au Stade de France, en marge du match de finale de la Ligue des champions entre les équipes de Liverpool et du Real Madrid, le 28 mai dernier.

Un comble !

Les supporteurs britanniques molestés, dévalisés ont été mis au banc des accusés, après avoir subi les assauts violents de malfrats, après avoir été ciblés par les gaz lacrymogènes des policiers.

 

 Un mois après le fiasco sécuritaire qui a gâché la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Liverpool, le 28 mai au Stade de France, à Paris, Gérald Darmanin a enfin reconnu, mardi 28 juin, "une part de responsabilité", réitérant ses "excuses" auprès des spectateurs "qui ont subi cette mauvaise gestion".

Les supporters des clubs anglais et espagnol avaient été aspergés de gaz lacrymogène par la police ou agressés et volés à l'issue du match le 28 mai...

 

Les supporteurs anglais ont été dans un premier temps les boucs émissaires de ce fiasco...

L'ennemi anglais, le hooligan, le supporteur montrés honteusement du doigt...

 

Des gens, des familles ont été gazés par les policiers, alors qu'ils étaient parfaitement en règle...

Gérald Darmanin a menti pour masquer les insuffisances de l'organisation de ce match.

 

"C'est pas moi, c'est les autres !"

 

 

Source :

 

https://www.lepoint.fr/editos-du-point/franz-olivier-giesbert/fog-macron-prince-de-l-evitement-et-l-affaire-du-stade-de-france-16-07-2022-2483446_70.php

 

 

 

Partager cet article
Repost1
13 juillet 2022 3 13 /07 /juillet /2022 09:25
Russie : le sport en berne...

 

Les sportifs russes ont été privés de compétition internationale, après l'invasion de l'armée russe en Ukraine :  la guerre en Ukraine vient bouleverser le quotidien des athlètes en Russie.

Il y avait eu déjà une grande affaire de dopage dans les années 2010...

"Les études d'audimat à la télévision montrent que les Russes suivent attentivement les compétitions de volley, de basket, de tennis, de natation, de ski, de patinage artistique, mais le football reste le leader incontestable.", écrit Tatiana Kastouéva-Jean.

Et elle ajoute : "Le sport est aussi une affaire de prestige international... Vladimir Poutine a mis tout son poids pour que la Russie accueille les Jeux olympiques d'hiver en 2014... Ces jeux se sont avérés les plus chers de l'histoire..."

Tatiana Kastouéva-Jean précise encore : "La Russie a remporté de nombreuses médailles... Mais ces victoires ne tardent pas à être ternies par un scandale international de dopage institutionalisé, impliquant des officiels russes au plus haut niveau. Ainsi, toute l'équipe des athlètes russes a été écartée des JO de Rio."


"Le scandale démarre le 3 décembre 2014, dix mois après les Jeux olympiques de Sotchi, quand un documentaire de la chaîne allemande ARD révèle un dopage à grande échelle dans l’athlétisme russe, couvert par les autorités du pays. Une première commission de l’AMA rend des conclusions accablantes en novembre 2015, provoquant la suspension de l’agence antidopage russe (Rusada) et celle de la fédération russe d’athlétisme.

Les plus fortes répliques du séisme sont encore à venir : le 12 mai 2016, dans le New York Times, l’ancien directeur du labo antidopage de Moscou, Grigory Rodchenkov, en fuite aux États-Unis, révèle que les JO de Sotchi ont été le théâtre d’une triche systématique en faveur des Russes, arrivés en tête au tableau des médailles."

On le voit : du dopage organisé, ce n'est pas reluisant !

 La Russie a terminé à la première place du tableau des médailles à Sotchi avec 33 podiums, dont 13 titres olympiques. Oui, mais ce sont là des titres usurpés...

La tricherie, la dissimulation, le mensonge... non, ce n'est vraiment pas honorable !

Mais les Russes se disent victimes d'une attitude partiale à leur égard : ils estiment que leurs sportifs ne sont pas plus dopés que les autres !

Une façon d'éluder le problème et de se présenter une fois de plus comme des victimes...

 

N'est-ce pas aussi l'argument de Vladimir Poutine pour mener sa guerre en Ukraine ? La Russie serait victime d'encerclement de la part de l'OTAN.

En fait, si l'OTAN se déploie un peu plus, c'est précisément à cause de la guerre en Ukraine : la Suède, la Finlande demandent leur adhésion à l'OTAN, un élargissement qui pourrait être encore vécu comme une menace existentielle par le Kremlin.

 

Quoi qu'il en soit,  la guerre en Ukraine met encore les sportifs russes sur le banc de touche...

Dommage pour eux !

 

 

 

Sources :

https://www.lepoint.fr/sport/sanctions-et-incertitudes-la-nouvelle-vie-a-l-ombre-des-sportifs-russes-28-06-2022-2481308_26.php

 

 

https://www.ouest-france.fr/sport/dopage/retro-dopage-la-russie-de-scandales-en-scandales-6671489

 

 

Russie : le sport en berne...
Partager cet article
Repost1
21 février 2022 1 21 /02 /février /2022 11:38
Gabriella Papadakis, Guillaume Cizeron : un duo magnifique !

 

Comme l'indique son nom : Gabriella Papadakis, elle a des origines grecques, et lui, Guillaume Cizeron porte un nom bien français... Ils ont remporté le titre olympique de danse sur glace lors des Jeux de Pékin et nous ont offert un spectacle magnifique lors du gala de clôture des JO.

Quelle harmonie parfaite dans ce duo !

 

Ils ont patiné sur une chanson de Léo Ferré : Avec le temps...

Quelle grâce, quel talent ! Quel bonheur de les voir danser dans une symbiose absolue !

Quelle sensibilité aussi dans leur façon de danser sur la glace !

Que d'émotions dans leur interprétation !

 

Les champions olympiques français de danse sur glace ont ému aux larmes tous les spectateurs et téléspectateurs ce dimanche 20 février lors du gala de clôture traditionnel des épreuves de patinage artistique des JO de Pékin.

 

Trois minutes de temps suspendu, trois minutes de douceur, de charme, de mélancolie...

Bien sûr, la chanson, le texte de Léo Ferré, sa voix ont participé à l'émotion de leur prestation...

Une chanson sur la fuite irrémédiable du temps, sur l'amour qui s'enfuit, une chanson qui nous touche tous, qui aborde un thème universel.

 

Les danseurs ont mimé le rapprochement de l'amour, ses jeux, la tendresse, la sensualité, les étreintes, les tourments, et l'éloignement.

La fluidité de leurs gestes semblait mimer aussi le temps qui s'enfuit, avec tant de mélancolie !

 

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont atteint les sommets de la danse sur glace. Ensemble depuis le plus jeune âge et leurs débuts en compétition, le duo français a tout connu. Les titres mondiaux, la déception argentée de Pyeongchang et enfin la consécration suprême à Pékin.

A Pékin, le duo français a battu son propre record du monde (226,98 points) pour décrocher la médaille d'or devant les Russes Victoria Sinitsina et Nikita Katsalapov ainsi que les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue. 

Quadruples champions du monde, quintuples champions d'Europe, champions olympiques, les deux danseurs ont remporté tous les titres...

De la danse sur glace élevé au rang d'art ! Deux sensibilités habitées par un idéal de pureté et d'élégance...

Un des plus beaux couples sur glace de tous les temps !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2022 5 04 /02 /février /2022 12:33
Les plaisirs du patin à glace...

 

A l'occasion des fêtes de Noël, une patinoire éphémère était installée près de la Maison Carrée à Nîmes : les amateurs de patins à glace pouvaient s'entraîner et perfectionner leur maîtrise de la glisse...

 

On pouvait y voir quelques patineurs expérimentés qui montraient une certaine aisance sur la glace.

On pouvait aussi découvrir des débutants : c'est alors qu'on perçoit toutes les difficultés de cet art et de ce sport.

Garder l'équilibre ! Ne pas tomber ! Mission impossible !

 

De jeunes enfants affrontaient cette épreuve avec courage, des adultes essayaient aussi de faire leurs premiers pas sur la glace...

Un festival de chutes !

Difficile de tenir l'équilibre... Certains se tiennent désespérément à la rembarde pour ne pas tomber, d'autres font de petits pas, essaient d'avancer prudemment, mais peine perdue, les chutes s'accumulent.

 

Une fillette accompagnée de ses parents semblait faire ses premiers pas sur la glace : elle essayait de progresser mais invariablement, elle tombait à la renverse.

Courageusement, elle recommençait, le sourire aux lèvres : quelle constance et quelle persévérance !

 

Un jeune garçon connaissait les mêmes vicissitudes : accompagné de son père, il se lançait sur la glace et multipliait les chutes.

Mais la glace est dure et impitoyable, il fit une lourde chute et se mit à pleurer à chaudes larmes. Son père le consolait comme il pouvait.

 

Décidément, l'apprentissage du patin à glace est difficile et parfois douloureux.

 

Malgré tout, le spectacle des patineurs est souvent réjouissant : on les voit mouliner des bras pour essayer de garder l'équilibre, on les voit accrochés aux rembardes, on les sent pleins de bonne volonté, tout de même...

 

On perçoit leur envie de progresser : cette discipline n'est-elle pas une belle métaphore de nos vies humaines ? Des obstacles, des épreuves, des difficultés, des joies aussi quand on parvient à les surmonter...

 

Aujourd'hui, 4 février, s'ouvrent les Jeux Olympiques d'hiver à Pékin : on pourra suivre les épreuves de patinage artistique, une discipline qui requiert de nombreuses qualités, persévérance, grâce, élégance, tout un art de l'équilibre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéos : rosemar

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 12:14
Tristes Jeux Olympiques !

 

"Aux abords du stade olympique, la bulle est en place, hermétique, fermée, bien gardée.

Pendant les jeux, seuls les athlètes, organisateurs et volontaires pourront être à l'intérieur de cette zone... les autres resteront de l'autre côté du grillage...

Bulles olympiques à Pékin et sur les montagnes alentour : l'idée est d'éviter toute possibilité de transmission du virus, surtout, selon les autorités, avec les athlètes venus de l'étranger, où le Covid-19 court.

 

Pris en mains dès l'aéroport, les participants ne sortiront pas de la bulle ou plutôt des bulles : à Pékin et sur les deux autres lieux des J O. : Yanqing et Zhangjiakou.

Devant la gare principale qui relie Pékin aux deux sites olympiques, pour les trains, il y aura des voitures dédiées aux voyageurs de la bulle olympique, séparées des autres voitures, dédiées au grand public.

 

L'obsession des autorités : que personne ne se croise. Et sur les routes qui relient les sites, une voie olympique a été mise en place pour les participants, dans des véhicules bien identifiés... et ce message clair de la police :

"Attention à ne pas assister les personnes en danger... Si vous voyez un accident sur la voie olympique, gardez vos distances, ne vous approchez pas !"

 

 À l’intérieur de la bulle, où les entraînements ont commencé, port du masque obligatoire, contrôle de température et tests PCR quotidiens sont exigés.

Plus d'une centaine de cas positifs ont déjà été détectés : rien n'est laissé au hasard, même les déchets ne sortiront pas pendant toute la période des jeux.

 

La Chine veut montrer au monde l'efficacité de sa politique zéro covid, alors qu'on dénombre officiellement 80 cas dans la capitale.

 

Pékin est plus que jamais sur le pied de guerre : tout individu qui a acheté de l'aspirine ou du sirop pour la toux dans les 15 derniers jours doit désormais aller se faire tester. La chasse aux malades du Covid-19 est lancée.

 

Donc, des jeux de Pékin sans Pékinois, d'où l'indifférence ou la frustration de beaucoup d'habitants tenus à l'écart. Il n’y aura aucun spectateur dans la bulle. 

Les autorité promettent un spectacle grandiose pour épater la planète."

 

C'est tout de même une organisation effrayante : tout est encadré, contrôlé, planifié, surveillé.

Une politique de contrôle permanent, un carcan pour tous les participants à ces Jeux....

On apprend aussi que la neige sera 100 % artificielle : plus de 100 générateurs de neige et 300 canons à neige oeuvreront sans relâche pour recouvrir les pistes de fausse neige. 

Des jeux vraiment pas écologiques, donc !

Ce processus est énergivore et gourmand en eau et nécessite le recours à des produits chimiques pour ralentir la fonte de la neige. Il rend aussi les surfaces imprévisibles et potentiellement dangereuses, d'après de nombreux compétiteurs. "Les Jeux d'hiver 2022 constitueront sans aucun doute un spectacle impressionnant, que des millions de personnes à travers le monde regarderont et apprécieront. Mais ils devraient aussi susciter le débat sur l'avenir des Jeux d'hiver et les limites de la fabrication d'environnements naturels artificiels", selon une association écologique.

 

Tristes Jeux Olympiques !

 

 

 

 

 

https://www.francetvinfo.fr/les-jeux-olympiques/pekin-2022/pekin-des-jeux-olympiques-sous-bulle-sanitaire_4931827.html

 

 

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/une-neige-100-artificielle-les-jo-d-hiver-de-pekin-pas-si-verts_2167080.html

 

 

 

 

Tristes Jeux Olympiques !
Partager cet article
Repost0
31 décembre 2021 5 31 /12 /décembre /2021 09:25
Merveilles du patin à glace !

 

Tout un art de l'équilibre, de la grâce, de l'élégance : on admire ces artistes de la glace qui dansent avec tant de souplesse...

Quelle harmonie dans ces ballets sur glace !

 

Et le spectacle est encore plus magique quand il se déroule devant le cadre somptueux de la Maison Carrée à Nîmes où une patinoire éphémère a été installée pendant les fêtes de Noël.

Les colonnes de l'antique temple se colorent de teintes nouvelles, et le spectacle est encore plus féerique !

 

Ces acrobates de la glace nous font admirer des rondes harmonieuses, des chorégraphies où l'on perçoit la précision des gestes, des mouvements...

Que d'heures de travail passées à s'entraîner !

 

On admire la force de ces artistes, leur maîtrise sur la glace, on admire leur adresse, leur sens de l'équilibre.

 

Boucles, sauts, pirouettes, quelle virtuosité !

On voit parfois les danseuses tournoyer comme de véritables toupies vivantes ! C'est vertigineux !

 

La beauté des chorégraphies, la musique qui les accompagne donnent à ces ballets tant de charme !

 Danser en rythme sur la glace exige une grande maîtrise de son corps : c'est une école de patience, d'élégance, de persévérance.

 

Ce n'est un hasard si l'on parle de patinage artistique... C'est de l'Art !

Tout paraît si simple, si évident quand on voit les danseurs et les danseuses évoluer sur la glace... c'est pourtant une discipline qui exige des qualités physiques, mais aussi une grande sensibilité artistique.

Les costumes participent encore à la beauté du spectacle...

 

Un véritable enchantement de Noël pour le public nîmois venu nombreux pour assister à cette féerie !

La troupe Patin'Air a présenté son spectacle : un tourbillon de prouesses, d'acrobaties, de grâce, d'émotions, de poésie...

Merci à tous ces artistes pour ce moment féerique !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost1
24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 11:59
Réalités virtuelles ?

 

 

La réalité virtuelle... voilà un oxymore qui a de quoi surprendre, étonner... Comment la réalité pourrait-elle être virtuelle ?

Le virtuel relève de ce qui immatériel, irréel, et pourtant, il existe, désormais, des casques de réalité virtuelle qui donnent l'illusion de se trouver dans un autre lieu, un autre temps...

 

Ainsi, on peut faire du vélo dans sa chambre et avoir l'impression d'être sur une route, dont on suit virtuellement les méandres, le vélo s'adaptant aux difficultés du terrain : sur une côte, le pédalage devient, alors, plus difficile...

On peut, aussi, courir sur un tapis roulant, et voir se dérouler un itinéraire champêtre : on a ainsi l'illusion de courir à l'extérieur, alors qu'on est enfermé dans un appartement.

On peut, encore, s'exercer sur un rameur et, comme par magie, on se retrouve sur un cours d'eau ou en pleine mer, on découvre des paysages réalistes...

 

Voilà les merveilles du progrès !

 

Pourtant, c'est, là, une déconnexion totale avec la réalité, avec la nature, ses odeurs, son air ambiant, le vent, les caresses du soleil, le murmure de l'eau, celui des oiseaux...

On voit bien les dangers de toutes ces applications qui nous éloignent de la vraie vie, de ses composantes, de ses risques, de ses dangers.

 

Nous avons déjà tendance à nous plonger dans des écrans d'ordinateurs, de smartphones, de tablettes, mais avec ces casques de réalité virtuelle, on sombre dans une illusion dangereuse de réalité...

Le risque est grand de se couper totalement du monde, d'en oublier toutes les saveurs.

La vie est faite d'expériences et ces expériences doivent se vivre dans le réel...

Peut-on en viendra-t-on bientôt à reconstituer les odeurs, le souffle de l'air, le bruitage ?

D'ailleurs, avec la 4 D, il sera bientôt possible, au cinéma, de percevoir des odeurs, des mouvements, lors de la projection d'un film d'action.

Tout est possible... mais rien ne vaut le contact direct avec la nature...

 

Bien sûr, ces équipements de réalité virtuelle coûtent encore très cher, et sont réservés à une élite. Mais, il est probable qu'ils seront bientôt accessibles à tous.

Les progrès techniques ne cessent de se développer : ils comportent des écueils dont il faut se protéger.

 

Déjà, le smartphone occupe une place de plus en plus importante dans nos vies : certains jeunes ne s'en séparent jamais, ils ont les yeux rivés sur leur appareil, on les voit, parfois, marcher dans la rue, le regard concentré sur leur écran.

 

Notre monde moderne devient celui de l'artifice : bientôt, on ne saura plus ce qu'est le chant d'un oiseau, on ne prêtera plus attention au bruissement des arbres, au murmure de l'eau.

C'est comme si les écrans prenaient le pouvoir et s'emparaient de nos vies...

 

 

 

https://www.lepoint.fr/emploi/pole-emploi-quand-la-realite-virtuelle-vient-en-aide-aux-chomeurs-28-01-2019-2289551_30.php

 

 

https://www.lepoint.fr/technologie/la-guerre-de-la-realite-augmentee-aura-bien-lieu-23-03-2019-2303405_58.php

Réalités virtuelles ?
Partager cet article
Repost0
25 août 2021 3 25 /08 /août /2021 08:25
Bienvenue à Trolltunga !

 

Trolltunga : des paysages vertigineux !

L’un des plus impressionnants éperons rocheux de Norvège. Culminant à plus de 1 100 m d'altitude, il surplombe le lac de Ringedalsvatnet, situé 700 mètres plus bas.

 

Trolltunga (la langue du troll) et sa vallée ont été façonnés par une calotte glaciaire qui recouvrait la majeure partie de la Scandinavie durant plusieurs âges glaciaires.

 

Une randonnée longue, difficile... mais au bout du chemin, un spectacle époustouflant !

Avec des sacs de 10 kilos, la montée est rude mais l'équipe est enthousiaste...

 

Six heures de marche pour parvenir au sommet et pour découvrir des paysages somptueux...

La montée se fait par temps humide et brumeux, des nuées surgissent sur le chemin, les paysages traversés sont somptueux : torrents, cascades...

 

A l'arrivée, une falaise vertigineuse, une vue sur le lac éblouissante...

Des nuées se dispersent sur les hauteurs...

Mieux vaut ne pas s'approcher des bords de l'éperon rocheux ! Mais quel spectacle fascinant !

Mieux vaut ne pas être sensible au vertige !

 

Mieux vaut aussi bien préparer la randonnée : nourriture lyophilisée, réchaud, boissons, filtre à eau, chargeur de batteries de téléphone, bâtons de marche, de bonnes chaussures,  tente pour passer la nuit, vêtements chauds car la température descend à 3 degrés pendant la nuit, en été.

Une expédition qui exige une préparation rigoureuse... 

 

Malgré tout, si l'on est bien équipé de vêtements adaptés, sous la tente, la chaleur humaine permet de ne pas avoir froid.

La nuit se passe bien : un bon sommeil pour toute l'équipe...

 

Le lendemain, la descente est plus rude, sous un ardent soleil, cette fois, la fatigue de la randonnée se fait alors sentir...

Les bâtons de marche aident bien pour garder l'équilibre dans la pente...

Et l'équipe repart avec des souvenirs, des images inoubliables de cette randonnée d'exception... des paysages somptueux, une nature sauvage, encore intacte, l'impression d'avoir découvert un autre monde... l'impression d'avoir vu le monde avant l'apparition de l'humanité...

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : Christelle

Partager cet article
Repost0
1 mars 2021 1 01 /03 /mars /2021 12:52
Un passeport vaccinal ?

 

L'idée d'un passeport vaccinal fait son chemin : après avoir refusé cette possibilité, le gouvernement pourrait instaurer ce passeport.

C'est inquiétant....

 

Pour ce faire, il faudrait, bien sûr, que la vaccination contre le Covid soit généralisée : c'est loin d'être le cas, le rythme de vaccination étant plutôt lent, en France, on ne peut viser une vaccination généralisée avant 2023.

Or, pour l'instant, la vaccination n'est pas obligatoire... mais, de fait, avec ce passeport, elle deviendrait nécessaire à moins de se mettre en marge de la société.

 

Alors, comment imposer un passeport vaccinal ?

Notre droit le tolère : la vaccination des enfants est obligatoire, elle l'est aussi quand on voyage dans certains pays.

 

Pour autant, certains ne pourront pas se faire vacciner : il existe des contre-indications. Comment traiter les gens qui ne peuvent être vaccinés ?

Et puis, peut-on conditionner tous nos actes au fait que l'on soit vacciné ?

 

C'est une nouveauté : pour l'accès à un restaurant, à une salle de spectacle, à une salle de concert ou de sport, peut-on imposer un passeport vaccinal ?

Selon l'entrepreneur Jean Bernard Falco, sur notre territoire, on n'aurait pas le choix : le passeport vaccinal doit s'imposer "pour faire tourner le business, les restaurants, les bars."

"Les restaurateurs ont un besoin urgent de rouvrir leurs établissements, sinon, c'est la mort assurée de leur activité.

Que vont faire les autres états ? Les restaurants, les bars risquent de subir une concurrence déloyale si le passeport est instauré dans les autres pays."

 

Mais les vaccins sont-ils vraiment efficaces ? Peut-on être contaminant, même quand on a été vacciné ?

Pour l'instant, on manque de recul sur les vaccins et leur efficacité.

 

Pourtant, décidément, le passeport vaccinal a le vent en poupe : il permettrait d'éviter la tension dans les hôpitaux... le risque zéro n'existant pas, il faudrait donc instaurer le passeport, et limiter ainsi le nombre de cas.

Ne serait-il pas plutôt judicieux d'augmenter le nombre d'infirmiers, de médecins et de lits dans les hôpitaux ? Face au risque de pandémies qui nous menacent, il serait temps de donner plus de moyens aux hôpitaux et de revaloriser ces métiers liés à la santé !

Jean Bernard Falco insiste : "Le passeport vaccinal est indispensable, le risque, si on ne l'institue pas, c'est de voir détourner le flot des touristes vers d'autres pays."

 

 Une nouveauté  en Europe : ce mardi 23 février, la Galice  -région la plus à l’ouest de l’Espagne-, a décidé de préparer des amendes pour ceux qui refuseront de se faire inoculer le vaccin contre le Covid-19.

C’est le parlement régional, dominé par une majorité de droite, qui a voté cette réforme permettant l’instauration d'un dispositif punitif. Les amendes iront de 1.000 à 3.000 euros, mais peuvent s’élever jusqu’à 60.000 euros dans le cas de “refus injustifié” et “lorsqu’il existe un risque très grave ou une atteinte à la santé de la population.

Ces sanctions sont prévues si un jour la vaccination est déclarée obligatoire.

On le voit : il s'agit là d'une atteinte grave aux droits fondamentaux...

 

Ainsi, ce passeport sanitaire d'abord écarté serait finalement mis en place !

De quoi menacer et annihiler nos libertés !

 

 

Source :

 

https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/le-temps-du-debat-emission-du-jeudi-25-fevrier-2021

 

 

 

Un passeport vaccinal ?
Partager cet article
Repost0
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 11:51
Et si on prenait un bain de forêt ?

 

 

Un bain de mer, c'est banal, un bain de soleil, c'est assez courant aussi... mais un bain de forêt, un bain d'arbres... voilà qui est inattendu et inhabituel... de quoi se détendre et se rafraîchir pendant la saison estivale...

 

Marcher sous les arbres, profiter de leur ombrage bienveillant, se rassasier de leurs teintes apaisantes, humer leurs senteurs aux vertus calmantes, pourquoi pas ?

 

"C'est au Japon que le bain de forêt a fait son apparition en tant que thérapie, prescrite sur ordonnance...", nous apprend Peter Wohlleben dans son ouvrage intitulé L'homme et la nature.

 

La marche en elle-même est une activité propice à la détente et à l'attention... on peut profiter de l'environnement, des paysages, des arbres, des brins d'herbe, des oiseaux rencontrés sur le chemin.

 

Et dans un jardin ou une forêt, le bénéfice est double : se promener dans les bois délasse et favorise la santé.

Les effluves des arbres sont salutaires...

"Regarder la verdure" a aussi un effet relaxant et favorise notre santé..." explique  Peter Wohlleben.

S'asseoir sous un arbre, s'allonger sur le sol pour s'imprégner des odeurs de la forêt, c'est une merveilleuse sensation.

Les effluves avec lesquels les arbres communiquent "agissent sur notre système circulatoire et notre inconscient.", affirme encore Peter Wohlleben, cet ingénieur allemand qui a travaillé pendant 20 ans pour l'administration forestière.

Il rajoute : " En vous promenant dans les bois, vous faites sans doute plus pour vos défenses immunitaires que vous n'en avez conscience : vous bénéficiez des mesures que prennent les arbres pour se défendre."

 

"Un biologiste russe Boris Tokin a montré que les résineux désinfectent littéralement leur environnement. Aux alentours de jeunes peuplements de pins, il n'a pour ainsi dire trouvé aucun germe dans l'air. La cause se trouvait dans les arbres eux-mêmes qui secrétaient des phytoncides, des antibiotiques végétaux."

 

Ainsi, on perçoit toutes les interactions secrètes entre l'homme et la nature : une nature qui permet de se ressourcer, de retrouver force et énergie, une nature dont nous avons tous besoin et qui nous manque dans nos villes encombrées et saturées de voitures et de pollution...

 

Le bain de forêt permet de mettre en éveil tous les sens : la vue, l'odorat, l'ouïe, le toucher... des sensations souvent négligées et oubliées dans notre monde moderne.

 

 

 

 

 

 

 

 

Et si on prenait un bain de forêt ?
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/