Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 11:30
Une actualité Martienne...

 

Une actualité Martienne décidément très chargée. Les Emirats arabes unis, puis la Chine ont mis en orbite  des sondes autour de Mars. Et jeudi 18 février, le robot Perseverance, envoyé par la Nasa en juillet dernier, s’y est posé. Il succède notamment à Curiosity et Opportunity. Sa mission : détecter des traces d’une vie antérieure sur cette planète, et en ramener des échantillons sur la nôtre.

Trois missions spatiales ! Compétition oblige !

 

Mais au fait, pourquoi aller sur Mars ? Les scientifiques espèrent y trouver des traces de vie...  y a-t-il eu un jour de la vie sur Mars ? ce qui aiderait peut-être à comprendre comment la vie a pu apparaître.

On veut savoir s'il existe un autre endroit dans l'univers où la vie est apparue.

Est-ce que la terre est unique ou au contraire, est-ce que c'est quelque chose de très banal ? Mars serait peut-être une photographie du passé de la terre.

 

On envisage même un jour d'envoyer des hommes sur Mars : pourra-t-on un jour quitter la terre pour aller vivre sur Mars ? 

Un fantasme !

 

Les Etats -Unis sont le seul pays au monde à consacrer 10 milliards par an pour des vols habités. Ce qui pourrait arriver de dramatique pour eux, c'est qu'il n' y ait plus de programme habité : c'est alors 50 000 emplois qui se retrouveraient au chômage.

Mars permet une vision à long terme...

C'est aussi de la politique : Mars, c'est idéal pour ça.

C'est ce qu'on appelle la culture du rêve, le nouveau rêve américain !

 

Mais si on s'occupait plutôt de préserver notre belle planète ?

Si on arrêtait de la saccager à coups de bulldozers, de projets immobiliers, de polluants de toutes sortes ?

 

Aller vivre sur Mars ? Dans un environnement hostile, comment l'envisager ?

 La température à la surface de Mars peut descendre jusqu'à - 143°C.

"Les humains devront aussi se protéger des rayonnements cosmiques, qui provoquent des cancers. A cause de l'absence de magnétosphère et d'une atmosphère trop ténue, les radiations ne sont pas suffisamment filtrées sur Mars. L'une des solutions consisterait à s'enterrer, littéralement." "À partir de 50 centimètres sous terre, on réduit de moitié les radiations si bien que vivre dans une grotte semble le plus envisageable", estime le Dr Comet.

Il serait donc possible de vivre sur Mars à condition d'être confiné ! Nous en connaissons les difficultés et les contraintes...

 

"Et comment respirer sur Mars ? Là encore, l'atmosphère contient 96% de dioxyde de carbone (CO2) et... seulement 0,13% d'oxygène (O2), contre 21% sur Terre. Il faudra en fabriquer artificiellement. Les scientifiques cherchent une parade. Le prochain rover martien de la Nasa, Mars 2020, embarquera ainsi un instrument, Moxie, susceptible de transformer le CO2 de la planète rouge en O2."

 

Donc, un environnement hostile, une planète totalement inadaptée à l'être humain.

Elon Musk, lui, imagine déjà des vols orbitaux et du tourisme spatial : une mission en orbite autour de la lune est annoncée pour 2023, elle a déjà été réservée par un milliardaire japonais. Elon Musk promet un premier vol habité vers Mars dès 2026 et un million de colons sur la planète rouge d'ici 2050.

 

Un rêve américain !

 

 

Sources :

 

https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/bienvenue-sur-mars_1999735.html

 

https://www.francetvinfo.fr/sciences/mars-curiosity/mars-le-nouveau-terrain-de-jeu-et-de-folie-des-milliardaires_4303633.html

 

https://www.france.tv/france-5/c-ce-soir-le-debat/c-ce-soir-le-debat-saison-1/2257059-mars-la-possibilite-d-une-vie.html

 

 

Une actualité Martienne...
Partager cet article
Repost0
15 février 2021 1 15 /02 /février /2021 13:29
Le corps de l'anthropocène...

 

L'anthropocène : que désigne ce nom mystérieux ?

Ce néologisme, construit à partir du grec ancien "ἄνθρωπος, anthropos, être humain" et " καινός, kainos,  nouveau", apparaît au début des années 1990, pour signifier que l'influence des activités humaines sur le système terrestre est désormais prépondérante. 

 

La terre est dégradée, polluée dans toutes ses dimensions : l'air est pollué à cause de l'accumulation de gaz dans l'atmosphère, les glaces polaires sont en train de fondre, on assiste aussi à un effondrement de la biodiversité accéléré par le réchauffement climatique, l'eau, les mers, les océans sont asphyxiés par la pollution.

Ainsi, l'homme détruit son environnement, la planète qui lui permet de vivre. Nos sociétés consuméristes sont à l'origine de cette dégradation.

 

Et on peut remarquer que "cette entrée dans la société consumériste altère aussi profondément les corps et la physiologie des consommateurs."

Nous mangeons de plus en plus de graisses, si bien que l'obésité explose.

"Aux Etats-Unis, en deux siècles, la quantité de graisse ingérée a été multipliée par 5 et celle de sucre par 15 !"

La consommation de viande et de produits laitiers s'est également accélérée.

 

"Une alimentation fortement carnée et sucrée, dominée par des produits transformés si concentrés en calories que le sentiment de satiété en est retardé..."

 

Conséquences : une augmentation des maladies chroniques : cancers, obésité, maladies cardiovasculaires.

La société de consommation pollue l'environnement mais pollue aussi l'être humain lui-même.

 

Que dire de ces substances toxiques introduites dans les aliments ultra-transformés ? Additifs, colorants, substances chimiques de synthèse...

N'oublions pas les résidus de pesticides présents dans nos fruits et nos légumes, car notre agriculture intensive utilise de nombreux polluants qui souillent la terre.

 

Enfin, l'automobile a aussi façonné le corps de l'anthropocène : la motorisation a entraîné une diminution de l'activité physique, l'être humain ne marche plus, il roule...

Et que dire des écrans qui sont venus accroître la sédentarité de l'homme ? Des écrans qui se multiplient et devant lesquels les êtres humains passent de plus en plus de temps.

Ainsi, se modifient la morphologie et la physiologie humaines : plus d’une personne sur quatre dans le monde pourrait être obèse en 2045.

En France, 20 millions de patients souffrent de maladies chroniques, soit un tiers de la population. Ces maladies entraînent souvent une détérioration de la qualité de vie des patients. Elles sont à l'origine de nombreuses complications graves, d'invalidités et de souffrances physiques et morales.

Ainsi, le consumérisme en vient à dégrader non seulement la planète mais aussi les humains eux-mêmes...

Pouvons-nous continuer cette course effrénée qui nous entraîne dans une consommation infinie ?

 

 

 

 

 

Source : L'événement Anthropocène, un livre de Christophe Bonneuil et Jean-Baptiste Fressoz

 

 

 

Le corps de l'anthropocène...
Partager cet article
Repost1