Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2021 3 18 /08 /août /2021 08:10
L'été de tous les dangers...

 

Comme si la pandémie de Covid-19 ne suffisait pas, l'actualité de cet été 2021 ne cesse d'être dramatique...

 

Des incendies dévastateurs en Espagne, en Italie, en Grèce sans parler de la Californie où un feu n'en finit pas de faire des ravages... et aussi un incendie dans le Var : plusieurs milliers d’hectares de forêt et de garrigues ont été brûlés dans la nuit de lundi à mardi dans le massif des Maures dans le Var, au nord-est de Toulon, par un violent incendie attisé par le mistral. 

Une douzaine de campings et des milliers de personnes ont été évacués dans le département. Le camping Charlemagne à Grimaud a  entièrement brûlé.

Sept routes départementales ont été fermées. 

 

Des inondations inquiétantes en Allemagne, en Turquie, en Chine, au Japon... 

 

Des indices de plus en plus en plus graves du dérèglement climatique qui menace notre planète...

 

Un terrible tremblement de terre en Haïti a fait de nombreuses victimes et des dégâts considérables....  un bilan provisoire fait état de 1 419 morts et  6900 blessés. Par dizaines de milliers, les sinistrés vivent dans la terreur des répliques, alors qu’une tempête tropicale pourrait toucher l’île cette semaine.

Haïti, la perle des Antilles, l'un des pays les plus pauvres au monde, a déjà été frappé par un séisme en 2010.

Les autorités ne savent pas gérer les situations de catastrophe.

 

Dernier événement tragique : les talibans se sont emparés de Kaboul et règnent désormais en maîtres sur l'Afghanistan.

A l'aéroport de Kaboul, c'est le chaos. Une marée humaine tente de fuir le pays par tous les moyens, après l'arrivée des talibans.

La situation se dégrade rapidement : le président Afghan a même fui le pays.

La chute de la capitale afghane a déclenché une vague de panique parmi les habitants.

 

"C'est la plus grande débâcle que l'OTAN ait subie depuis sa création et c'est un changement d'époque auquel nous sommes confrontés.", a déclaré Armin Laschet, dirigeant du parti conservateur allemand d'Angela Merkel et candidat à sa succession à la chancellerie.

Quel fiasco ! Après 20 années de guerre, les Américains fuient le pays et laissent la place libre aux talibans.

La victoire des troupes talibanes en Afghanistan fait craindre une nouvelle vague migratoire en Europe, qui poserait un risque sécuritaire.

Et quel sera le sort réservé aux femmes ? On peut redouter une régression des droits des femmes dans ce pays où va régner désormais la charia.



 

 

https://www.marianne.net/monde/asie/afghanistan-nous-assistons-a-une-deroute-de-loccident-et-de-lotan

 

 

https://www.marianne.net/monde/asie/afghanistan-biden-a-herite-dune-situation-empoisonnee

L'été de tous les dangers...
Partager cet article
Repost0
11 août 2021 3 11 /08 /août /2021 08:18
Le sud de l'Europe en flammes : notre maison brûle...

 

"800 départs de feux en Italie, ces derniers jours, des incendies majeurs en Espagne, c'est toute l'Europe du sud qui flambe... encore plus en Turquie, où cent mille hectares sont déjà partis en fumée.

 

En Grèce, le feu se rapproche dangereusement des grandes villes. A 60 kilomètres au nord d'Athènes, les flammes ont gagné l'une des trois collines qui entourent la capitale.

Des dizaines de maisons et d'entreprises ont brûlé : le premier ministre grec est venu constater les dégâts et mettre en garde les habitants.

 

"Les maisons seront réparées et avec le temps, la forêt reviendra mais des défis nous attendent. Nous avons encore quelques jours de canicule, et ensuite les vents vont venir, il faut rester vigilant." a déclaré le Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis. 

 

La Grèce connaît actuellement la pire canicule depuis 30 ans : le thermomètre a atteint 46 degrés à Kalamata.

 

Dans la Turquie voisine, Marmara a enregistré 45 degrés, les températures au sol sont montées jusqu'à 50, selon l'Agence spatiale européenne...

Un épisode exceptionnel qui épargne l'Europe de l'ouest.

 

Depuis 15 jours, la situation est un peu bloquée du côté de l'Europe : on a de l'air très chaud qui remonte d'Afrique, et essentiellement du Sahara sur tous les Balkans, l'Italie, une partie de l'Europe centrale, avec des systèmes dépressionnaires qui se situent un peu plus à l'ouest.

 

L'air froid bloqué sur les îles britanniques fait remonter l'air chaud du Sahara par un système de vases communicants.

 

Un dérèglement du climat aux conséquences dramatiques, et, selon les spécialistes, ces épisodes vont devenir de plus en plus fréquents."

 

Sans être la région du monde qui souffrira le plus des hausses de températures, la région, forte de 500 millions d’habitants, est qualifiée de ”‘point chaud’ du changement climatique” par un rapport du Giec.

Elle est menacée par plusieurs facteurs liés au changement climatique, selon un chapitre de ce rapport du Giec sur les conséquences du changement climatique.

“Les raisons d’inquiétude comprennent des risques liés à la hausse du niveau de la mer, à la perte de la biodiversité terrestre et marine, des risques liés aux sécheresses, feux de forêt et altérations du cycle de l’eau, la production alimentaire menacée, des risques pour la santé dans des agglomérations urbaines et rurales liées aux canicules” et aux moustiques vecteurs de maladies."

La Grèce est toujours en proie à de violents incendies. Les feux, qui gagnent du terrain, continuent de dévaster forêts et habitations, après avoir fait deux morts et causé des évacuations massives. 16 personnes ont été hospitalisées. Au moins 1 450 pompiers grecs, aidés de renforts d’autres pays, poursuivaient leur bataille acharnée contre cinq incendies majeurs au nord d’Athènes, sur l’île d’Eubée, à 200 kilomètres à l’est de la capitale, et trois feux sur la péninsule du Péloponnèse, à l’ouest.

Au nord d’Athènes, le violent sinistre continuait d’avancer avec vigueur vers l’est et le lac de Marathon, la plus grosse réserve d’eau de la capitale, après avoir provoqué l’évacuation d’une dizaine de localités. Des fumées épaisses se sont répandues dans toute la région.

 

On voit encore là un des effets du dérèglement climatique qui menace notre planète.

 

"Notre maison brûle et nous regardons ailleurs..."

 

 

 

https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/canicule-les-temperatures-se-hissent-a-50-degres-dans-le-sud-de-l-europe_4727483.html

 

 

https://www.nouvelobs.com/monde/20210807.OBS47308/la-grece-toujours-en-proie-a-de-violents-incendies.html

 

https://www.huffingtonpost.fr/entry/climat-la-mediterranee-en-proie-a-plus-dincendies-de-canicules-et-de-secheresse-alerte-le-giec_fr_610e2dfae4b075592c7c4a2a

 

 

https://www.lepoint.fr/environnement/le-gulf-stream-risquerait-de-s-effondrer-selon-une-etude-07-08-2021-2438166_1927.php

 

https://www.lemonde.fr/international/article/2021/08/09/en-grece-les-pompiers-continuent-de-lutter-contre-les-incendies-sur-l-ile-d-eubee_6090953_3210.html

Le sud de l'Europe en flammes : notre maison brûle...
Partager cet article
Repost0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 12:54
Turquie : un référendum truqué ?

 

 

Erdogan a annoncé hier la victoire du "oui" au référendum qui lui donne les pleins pouvoirs : on pouvait imaginer facilement un tel résultat.

Il aurait été surprenant que Recep Erdogan ne remporte pas ce plébiscite...

Dans un pays où la liberté d'expression se réduit comme peau de chagrin, où l'opposition est muselée, il est facile d'orienter le cours d'un vote...

 

Après dépouillement des bulletins de vote provenant de 98,95% des urnes, le "oui" était en tête avec 51,34%, selon les résultats partiels publiés.

 

Cette victoire à l'arraché ressemble, toutefois, à un fiasco : Erdogan n'a pas obtenu le plébiscite qu'il espérait...

 

Les deux principaux partis d'opposition au président Erdogan ont, quant à eux, dénoncé des "manipulations" lors de ce référendum. 

Aussitôt, Erdogan a fait cette déclaration sans appel :
 
“Le référendum est fini et  les polémiques qu’il a suscitées doivent maintenant appartenir au passé. Ne fatiguez pas le pays avec des  discussions inutiles, je le dis aussi aux autres pays, nos alliés , et aux institutions internationales : respectez la volonté de la nation”, a insisté le président turc tout en rappelant que “ tous les articles de la réforme n’entreront pas en vigueur tout de suite et pour la plupart après les élections législatives et présidentielles du 3 novembre 2019”.

 

Il semble que la Turquie se dirige vers une dictature où l'intégrisme tiendra une place prépondérante.

Ce référendum voulu par Erdogan est lourd de conséquences pour la Turquie : dérives autoritaires, déni de démocratie...

L'économie turque est en panne, les touristes ne viennent plus dans ce pays livré à un pouvoir mégalomane, la Turquie est de plus en plus isolée diplomatiquement.

Pour la Turquie, le règne des ténèbres semble avoir commencé.

 

Je connais un peu ce pays pour l'avoir visité en touriste, à plusieurs reprises : un pays riche d'une histoire diverse, de paysages étonnants et variés, un pays attachant, point de rencontre entre l'Orient et l'Occident.

 

Hélas, ce pays risque de sombrer dans une dictature, un pouvoir personnel dangereux.

Déjà, Erdogan envisage d'organiser un nouveau référendum afin de rétablir la peine de mort... On perçoit toutes les conséquences d'une telle mesure dans un pays où la liberté est restreinte.

 

Erdogan parvient, même, en organisant des référendums, à maintenir l'illusion d'une démocratie préservée...

 

 

 

 

 

 

 

Turquie : un référendum truqué ?
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/