Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 09:20
Sur la tête, la coiffe de Davy Crockett...

 


Une photo d'autrefois...


Mon frère doit avoir 5 ou 6 ans, il pose en habit de Davy Crockett, devant le portail en bois de la maison....

Affublé d'une petite canadienne, il porte un ceinturon, une petite corne, et tient, de la main droite, un couteau qu'il brandit comme une arme redoutable.

Sur la tête, la coiffe de Davy Crockett, en fourrure et, sur le côté, un petit havresac en fourrure également.

Le plus amusant est la mine et l'air farouche qu'il se donne... la bouche en coin, il semble afficher une envie de se battre, de vaincre un adversaire hypothétique.

La tenue lui va à ravir : il semble prêt à attaquer un animal sauvage, un loup, un ours...

Avec cette photo, on voit revivre toute une époque : celle des westerns américains, des films qui évoquent ce héros mythique, une chanson qui magnifie le personnage, d'autant que cette photo en noir et blanc fait penser à ces vieux classiques avec John Wayne, Gary Cooper...

 

De nombreux films de cinéma et séries télévisées ont évoqué la vie de Davy Crockett,   qui a été incarné, entre autres, par John Wayne dans le premier film qu'il a réalisé Alamo, en 1960. Ce personnage est devenu le symbole de l'ouest américain.

 

"L'homme qui n'a peur de rien" surgit du passé, on voit une nature sauvage, intacte, des êtres d'exception, des aventures extraordinaires.

On voit des paysages somptueux de l'ouest américain, des espaces de liberté, des canyons, des rivières tumultueuses, des personnages héroïques, des indiens farouches, des chevauchées dans le désert, des coups de feu, des guerres sans fin.

Des bisons, des ours, des coyottes, des serpents, des caravanes, des animaux sauvages, des dangers...

On entrevoit un monde lointain, différent, des terres arides, brûlées de soleil, des horizons infinis...

On entend une chanson qui célèbre les exploits du héros :

"Y'avait un homme qui s'appelait Davy, 

Il était né dans le Tennessee, 

Si courageux que quand il était p'tit, 

Il tua un ours du premier coup d' fusil..."

Ce pionnier américain fut l'objet d'un véritable culte, en défendant Fort Alamo, en 1836, il devint un héros mythique.

Associé à la toque de raton laveur, ce personnage a fait rêver de nombreux enfants et adultes !


Derrière mon frère, le décor très simple s'accorde bien avec le personnage : les planches en bois du portail et de la barrière évoquent quelque habitation rustique, ainsi que le mur en briques crues.

Le pied gauche en avant, ce gamin de 5 ans mime à la perfection le geste conquérant d'un vainqueur ! Il joue son rôle de héros d'aventures, comme s'il était prêt à terrasser un ennemi.

Il regarde l'objectif avec férocité et conviction... Etonnante photo d'autrefois ! Elle semble s'animer sous nos yeux, tellement le geste est vif... la mine est celle d'un enfant, mais aussi celle d'un héros farouche.


 

Quelques repères biographiques sur Davy Crockett :
 

 

http://www.histoiredumonde.net/Davy-Crockett.html

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/