Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2017 5 04 /08 /août /2017 11:43
Les nouveaux esclavages du monde moderne...

 

 

L'esclavage, contrairement à ce que l'on affirme souvent, n'a pas été aboli : l'esclavage existe encore sous différentes formes et dans de nombreux pays.

 

Siddharth Kara, un économiste américain spécialiste de l'esclavage et du trafic d'êtres humains à la Harvard Kennedy School en dresse un bilan terrifiant dans son ouvrage intitulé L'esclavage moderne.

 

Une véritable industrie s'organise autour de l'esclavage sexuel.

 

L'Organisation mondiale du Travail considère aussi qu'aujourd'hui, au moins 21 millions de personnes sont réduites en esclavage. C'est plus que lorsque l'esclavage était légal, entre les 15e et 19e siècles. 

 
On se souvient de cette tragédie qui avait frappé un atelier de confection à Savar, près de Dacca, capitale du Bangladesh : un bâtiment, qui abritait des ateliers de confection pour des grandes marques de prêt-à-porter occidentales s'était effondré et avait enfoui sous les décombres 3 122 personnes, en majorité des femmes. 
 
L'immeuble avait été bâti sur un sol instable et sans les autorisations nécessaires.

Ces ouvrières du textile reçoivent un salaire dérisoire pour confectionner des vêtements à bas prix.

Ces ouvrières exploitées sont des esclaves des temps modernes.
 

 

Dans certains pays, les femmes sont aussi considérées comme des objets de la même façon que les esclaves dans l'antiquité : elles subissent la loi des hommes et doivent se soumettre à leurs "seigneurs et maîtres".

Femmes mariées contre leur gré, femmes violentées, humiliées, elles sont nombreuses encore à vivre sous le joug des hommes.

 

Et même en France, le pays des droits de l'homme, il n'est pas rare de voir dans les rues de la capitale des enfants exploités pour la mendicité.

Paris la ville lumière, Paris ville touristique offre ce triste spectacle d'enfants exhibés.

Ces enfants dorment sur les trottoirs, étonnamment calmes : on les a abrutis de sirops et de drogues... une façon de les rendre dociles.

Il paraît que l'esclavage a été aboli dans notre beau pays !

Et, pourtant, ces enfants sont bien drogués, exploités...

Qui se soucie de leur sort ? 

Au fond, il ne faut pas aller très loin pour trouver des esclaves.

Les travailleurs détachés sont, eux, sous payés : les abus liés au travail détaché au sein de l'Union européenne se multiplient : non-respect des normes d'hygiène et de sécurité. De plus en plus nombreux sur le territoire français, les travailleurs détachés sont souvent dissimulés aux autorités françaises par les entreprises qui les emploient.

 

Qui a dit que l'esclavage avait été aboli ? Hélas, il sévit dans de nombreux pays, et même tout près de chez nous.

 

 

 

 

 

 

Les nouveaux esclavages du monde moderne...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 06/08/2017 06:57

Ta listes d'esclaves, complétée par AJE, est effrayante... et ça existe au 21 ème siècle!

rosemar 06/08/2017 21:29

C'est effrayant et encore la liste n'est pas exhaustive...

Michel Jean 04/08/2017 18:50

Respire . Mickey 3D.

rosemar 04/08/2017 22:25

Merci pour ce petit film qui évoque bien l'exploitation à outrance de la terre...

Voici le lien :

https://youtu.be/IEexx5BR5eY

Michel Jean 04/08/2017 18:43

Bonjour Rosemar, tant que nous étions tous à poil femmes/hommes à courir après le mammouth avec des matraques et quelques javelots, ou alors, que nous allions simplement faire quelque cueillette de fruits et de champignons tout sembler aller parfaitement bien. C'était un plaisir que d'entretenir des relations durables basées simplement sur des petits riens - (richesse des relations qui devait favoriser une meilleure santé malgré tout) - et le mammouth fallait s'y prendre à plusieurs pour le finir. Puis c'est l'arrivée du Paris st Germain et fini la gratuité ou bonjour la société marchande avec tous ses égoïsmes et ses systèmes esclavagistes. En attendant la sauterelle continue son petit bonhomme de chemin, les vaches regardent passer les trains, les bateaux coulent, où sont passés les mammouths ? des réfugiés arrivent et le vent souffle toujours dans les arbres. Bonne soirée à tous.

rosemar 04/08/2017 22:22

Je ne suis pas sûre que l'état de nature ait été idyllique... Mais l'esclavagisme dont on dénonce les horreurs existe encore dans de nombreux pays et même chez nous. C'est l'argent qui pourrit le système, et les exploiteurs sont légion.

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 04/08/2017 14:35

Ton article montre bien que tout le monde doit balayer devant sa porte, et on ne peut que regretter qu' il n' existe aucune institution internationale telle que l' ONU ayant un pouvoir de contrôle sur les différentes pratiques de l' esclavage dans tous les Etats.J' avais fait un billet sur les enfants travaillant dans des conditions scandaleuses et inhumaines en Afrique dans les mines à ciel ouvert pour en retirer les métaux rares qu' on retrouve dans nos smartphones.
http://alea-jacta-est.ex-posteur.over-blog.com/2017/03/le-vrai-prix-de-nos-portables.html
A ton tableau cauchemardesque il faut ajouter les régions où l' esclavage a été rétabli.
Voici un extrait de wikipedia.
" Le statut d'esclave est soutenu par le Centre de recherches et de fatwas de Daech qui a établi que ces pratiques existaient déjà au Moyen Âge, avant que l'esclavage ne soit aboli. Selon un document daté du 16 octobre 2014, présenté par l'agence de presse Iraqi news94, l'État islamique aurait fixé le prix de vente des femmes yézidies ou chrétiennes, comme esclaves, entre 138 et 35 euros. « Une fillette âgée de un à neuf ans coûterait 200 000 dinars (soit 138 euros), une fille de dix à vingt ans 150 000 dinars (104 euros), une femme entre vingt et trente ans 100 000 dinars (69 euros), une femme entre trente et quarante ans 75 000 dinars (52 euros) et une femme âgée de quarante à cinquante ans 50 000 dinars (35 euros) ». Le document mentionne l'interdiction « d'acheter plus de trois femmes », sauf pour les « Turcs, les Syriens ou les Arabes du Golfe ».
Ce document délirant date de 2014....
Bonne journée l' amie

rosemar 04/08/2017 22:09

Merci pour le lien et l'extrait de wikipédia : Daech, c'est le retour au Moyen âge... mais nos sociétés se rendent elles-mêmes coupables de ces pratiques d'un autre temps, en admettant que des femmes, des enfants mendient dans les rues, que des travailleurs soient exploités chez nous ou dans d'autres pays.

Bonne soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/