Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 14:00
Une nouvelle cible des terroristes : une église attaquée par des islamistes

 

 

 

Nouvelle cible visée par les terroristes de Daesh : une église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, les deux assaillants, se revendiquant de Daesh, ont égorgé un prêtre de 84 ans et blessé grièvement une autre personne.

Un nouveau symbole a été choisi : la religion, ses représentants.

Une nouvelle étape a été franchie : un lieu de culte a été attaqué, au cours d'un office religieux.

 

L'un des deux assaillants aurait été repéré : connu des services de police, il avait eu des vélleités de partir en Syrie, était sous contôle judiciaire, peut-être sous bracelet électronique.

 

Un ennemi interne est chez nous, dans notre pays, bien installé : un ennemi qui peut frapper soudainement, qui profite de l'effet de surprise, qui peut même parfois se dissimuler, feindre certaines attitudes.

Et même les individus surveillés échappent au contrôle de la police...

 

Les modes opératoires sont multiples : attentats kamikazes à l'explosif, au camion, attaques au couteau, on avec des armes de guerre.

Egorger un prêtre, de façon préméditée, entrer dans un lieu de culte, pour semer la mort et la haine : comment peut-on le concevoir ?

Lancer volontairement un camion contre des innocents, des enfants, des femmes, des hommes : comment de tels actes sont possibles ?

La barbarie atteint des sommets d'horreur.

Ces djihadistes agissent au nom de la religion : au nom de quelle religion ?

Celle de la haine, de la fureur, de l'horreur ?

Celle qui conduit aux pires exactions ? 

Une religion, qui, sous prétexte de pudeur et de pureté, commet les pires atrocités.

Qui sont ces terroristes ? Des êtres violents, qui se livrent, parfois, à une sexualité débridée, des barbares qui égorgent, décapitent, torturent, annihilent la vie et la méprisent.

Et ces barbares osent se réclamer de la religion ? Ils osent perpétrer leurs meurtres, en criant le nom de Dieu ?

Les attentats se multiplient, en France, en Allemagne.

 

Dorénavant, on ne peut en douter : c'est une guerre larvée qui nous est déclarée, une guerre qui peut frapper toutes sortes de cibles, dans toutes sortes de lieux.

 

Les propos de certains musulmans eux-mêmes sont alarmistes : selon Boualem Sansal, "l'ordre islamique tente progressivement de s'installer en France."

Face à ces attaques, le temps de l'angélisme est révolu : il faut prendre des mesures fortes pour éradiquer les foyers de l'islamisme présents sur notre sol.

 

 

 

 

 

Une nouvelle cible des terroristes : une église attaquée par des islamistes

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel JEAN 27/07/2016 12:38

Le revers à cette escalade de la violence: une nouvelle forme de terreur ou d'horreur pour les sociétés libres. Que de tels actes terroristes obéissent à ces lois -("n'est pas chose nouvelle")- ayant pour seule volonté finale de mettre en marche un conflit de civilisation ou de culture ou parfois plus encore. Mais ce n'est pas une armée de paumées et autres déracinées et autres toxiquo-marginaux derrière cette bannière ("de l'état islamique") que l'objectif pourrait ou serait être atteint. Bonne journée à tous.

rosemar 27/07/2016 18:09

Certes, ce sont des paumés, pour la plupart, mais ils sont téléguidés par des fanatiques dangereux : quel est leur but ? Semer la division, la discorde et déjà, on voit que ,c'est en partie, réussi.

Nos Pistes Cyclables 27/07/2016 05:33

Comme le dit AJE, il y a danger de créer un Guantanamo d'une part, et de voir d'autre part l'apparition de justiciers violents au crans rasés qui s'en prendraient aux musulmans !

rosemar 27/07/2016 18:06

Le danger est réel : l'extrême-droite, le parti de Marine Le Pen risque de tirer profit de tous ces attentats.

Bises, LH

fatizo 26/07/2016 18:26

Nos dirigeants nous disent en permanence que nous sommes en guerre mais n'agissent en rien comme si nous y étions.
Je pense que lorsqu'on est en guerre, on prend des mesures pour que l'on soit le moins possible victimes des terroristes. Hors ce n'est pas le cas actuellement.
Je ne pense pas que l'on a gagné la seconde guerre mondiale contre les nazis seulement dans "le cadre de l'Etat de droit", comme le dit notre Président.
Faisons des lois bien plus sévères contre ceux qui veulent s'engager en Syrie, contre ceux qui vont sur les sites internet islamistes régulièrement, etc....
Et arrêtons de dire que ces gens sont fous, Leurs actes bien choisis comme l'attaque d'une église prouve bien le contraire.
Tout est calculé et bien pensé chez eux .
Il est aussi temps que l'Europe ouvre les yeux ( La nullissime Merkel va peut-être enfin comprendre avec ce qui arrive en Allemagne).
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 26/07/2016 21:37

Je crois qu'on a fait preuve d'un certain angélisme, sans doute : on ne peut laisser en liberté des individus dangereux, dont on connaît les accointances djihadistes... en l'occurrence, le bracelet électronique a été totalement inefficace.

Bises du sud

ALEA JACTA EST 26/07/2016 16:20

Nous assistons à une génération spontanée d' attentats par " imitation" plus ou mois improvisés sans que Daesh ne planifie quoi que ce soit.L' organisation terroriste revendique souvent ces actions après coup.Elle les fait siennes.D' ailleurs, on peut imaginer que même si daesh était militairement liquidé, ces attentats pourraient se poursuivre par inertie...Les ordres sont été lancés en 2014, et le mouvement se génère maintenant par lui-même sans qu' il ne soit besoin d' intervention extérieure....
Nous nous retrouvons donc avec quelques centaines ( ou millers) de candidats-kamikazes potentiels immergés au sein de la population.Il n' y a rien dans les mesures annoncées par Hollande après l' attentat de Nice qui soit de nature à nous prémunir. de leurs actions barbares.
Franchement on est dans le pire des scénarios.
Les candidats au suicide peuvent vivre de manière parfaitement cachée, feindre une vie normale et se préparer juste quelques jours , ou quelques heures avant une attaque, comme ça leur est conseillé sur les réseaux islamistes.
C' est un véritable défi pour l' Etat de droit.La France, terre des libertés n' a pas vocation à créer une espèce de Guantanamo pour parquer des ennemis potentiels, ni à créer des lois d' exception qui permettraient d' écarter des individus de la société sur la base de simples ou de légères suspicions.
Je ne peux que répéter ce que j' ai écrit sur ce sujet la semaine dernière.Seuls les services d' intelligence, et d' observations de certaines populations peuvent améliorer la sécurité mais sans la garantir.
La grande inconnue pour moi est la résilience de la société française.Face à l' impuissance de l' Etat, combien de temps la société va t' elle supporter les coups avant que n' apparaissent de dangereuses fissures ou contre-réactions violentes ?
Bonne fin d' après-midi l' amie

rosemar 26/07/2016 21:33

Le danger de division est réel... un véritable défi, comme tu le dis, mais il est difficile de lutter contre un ennemi installé sur notre sol. C'est très inquiétant : nos valeurs, notre culture sont attaquées. Quand je vois le nombre de voiles se multiplier dans notre pays, je constate une forme de régression dangereuse.

Belle soirée, AJE

Michel JEAN 26/07/2016 16:01

Rira Zaraï, dans le temps, que j'apprends, conseille le bain d'eau froide, voire fermement refroidie, du siège pour les nerveux et autres excités de tout poil. Un premier pas qui coûterait une modeste ou modique somme ou euro "rimerait" avec heureux. Bye.

rosemar 26/07/2016 20:08

Je ne pense pas qu'un tel moyen serait efficace pour de tels énergumènes : un fanatisme exacerbé les guide et les pousse à des crimes horribles, sont-ils encore capables de penser ?

Michel JEAN 26/07/2016 15:52

Des situations complexes et problématiques à l'extrême produisent assauts de desiquilibrés. La religion (toutes les religions) c'est toujours trouvée experte pour manipuler les esprits faibles complètement idiotisés et marginalisés par les problèmes. Dans cette vie de plus en plus dure la santé mentale - en cas d'énormes carences Culturelle - est vite mise en déséquilibre, nos villes et vies regorgent à présent de malades prêt à tout au moindre regard à la moindre altercation ou que sais-je. Il n'y a pas d'autres issues pour nos politiques que de se mettre au travail pour soigner ces maux que produisent des situations trop complexes pour certains humains déracinés et blessés dans nos sociétés. Les frontières et autres murs ne suffiront point à contenir les terrorismes et plus encore. Bonne après- midi à tous.

rosemar 26/07/2016 20:05

Certains esprits sont fragiles et se laissent endoctriner facilement, mais la violence de ces attaques qui visent des innocents, par surprise, est totalement indigne et ignoble : peut-on expliquer cette horreur ? C'est une barbarie d'un autre temps qu'il faut combattre, nos valeurs sont insultées par de tels actes.

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/