Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 10:13
Pissarro : tout le charme d'un tableau champêtre...

 

 

Un tableau champêtre aux teintes claires et rayonnantes : sous un pommier, quatre personnages participent à une récolte de ces fruits que l'on entrevoit à peine dans l'arbre.

 

Voilà un véritable hymne à la nature : sous un soleil éclatant, un paysan gaule les pommes, alors que deux femmes accroupies ramassent les fruits à même le sol.

 

On les voit, le dos cassé, penchées vers le sol remplir des paniers en osier... Les gestes, la posture des personnages restituent la dureté de la tâche...

 

Une seule femme observe attentivement la scène, immobile, les yeux fixés sur le pommier.

 

Le soleil est là, il illumine le paysage et on voit l'ombre portée de l'arbre sur le sol...

 

Tout autour, plusieurs paniers débordent de fruits...

 

On voit, aussi, le geste précis du paysan qui tient une gaule dans ses mains...

 

Tout autour, à l'arrière plan, des champs aux teintes de xanthe éclatant, des tons chauds qui éclairent la toile...

 

Pissaro nous fait percevoir la texture des paniers en osier, la lumière qui irradie le paysage,  les vêtements  sont simples, des tabliers sur de longues jupes pour les personnages féminins, un gilet brun et un pantalon rustique pour le paysan.

 

Au loin, on peut apercevoir une charrette, des arbres qui s'arrondissent sur l'horizon...

 

On retrouve, dans ce tableau, un des thèmes de prédilection des impressionnistes : la nature, des gens humbles, des paysans qui s'activent.

 

La technique impressionniste est parfaitement maîtrisée : par petites touches, elle restitue les éclats de la lumière sur le paysage...

 

Les teintes de bruns, pour les paniers, les vêtements permettent de souligner les personnages et le travail qu'ils accomplissent.

 

Scène familière, simple, ce tableau magnifie le travail des paysans, leurs gestes attentifs, il montre la difficulté de leur labeur : le corps des femmes est disloqué, penché en avant.

Moins connu que Cézanne et Monet, Camille Pissarro a pourtant peint plus de 1500 tableaux, il est le premier des impressionnistes, il a expérimenté différentes techniques, dont le pointillisme qui consiste à juxtaposer de légères touches de couleurs...

 

 

 

Une exposition Pissarro a lieu au Musée du Luxembourg du 16 mars au 9 juillet.

 

http://museeduluxembourg.fr/expositions/pissarro-eragny

 

 

http://culturebox.francetvinfo.fr/arts/peinture/pissarro-aux-sources-de-l-impressionnisme-au-musee-marmottan-253077

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Michel 30/03/2017 09:29

R' Certes de nombreux acteurs ont disparu avec le temps du paysage par ici, mais il subsiste encore des endroits à Lachapelle aux pots ou l'on gaule les noix, mais aussi les pommes et en prime pour cette année peut-être que c'est le dernier bouilleur de crue de l'Oise qui est venue avec son antique machine (et quel spectacle et quelle ambiance) le long de l'ancienne voie ferrée pour faire là gnole, un droit qu'il tient de ses arrières arrières grands-parents pendant quelques années encore. Il faut être là le matin de très bonne heure et de très bonne humeur pour assister à des gestes qui n'ont changés depuis fort longtdmps. Ni Corneille ni Racine ne se seraient cachés pour venir y goûter à cette eau-de-vie de prune ou de pomme... Bye.

rosemar 30/03/2017 21:05

Merci pour ces évocations : ces gestes anciens existent encore, une chance de pouvoir assister à de telles scènes !

Bonne soirée, Michel

L. Hatem 30/03/2017 04:43

Epoustoufflant ! J'ai regardé ses tableaux sur Google Images... vivement ce Dimanche pour aller voir l'expo...
Merci pour la découverte et bises

rosemar 30/03/2017 21:01

Contente de t'avoir informé...

Bises, LH

fatizo 29/03/2017 20:09

Il y a dans tous ces tableaux une image de la province paisible et humble qui a perduré pendant de nombreux siècles sans pratiquement bougée.
On a fait plus de mal à cette France là en un siècle que pendant tous ceux qui l'ont précédés. Les magnifiques tableaux de ces artistes sont là pour en témoigner.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 29/03/2017 21:28

Un tableau qui magnifie des personnages humbles, des gestes simples, une nature rayonnante...
Pissaro peint admirablement la nature, par exemple des pruniers en fleurs :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Pissarro#/media/File:Camille_Pissarro_-_Orchard_with_Flowering_Trees,_Spring,_Pontoise.JPG

Bises du sud

ALEA JACTA EST 29/03/2017 16:09

Une scène de la vie quotidienne pleine de lumière et très évocatrice...Et puis, ce miracle avec ces petites taches de couleurs juxtaposées et contrastées qui prennent corps et forme sans qu' on n' en comprenne vraiment l' alchimie.
Pissaro n' est pas le plus connu des impressionnistes et a laissé une oeuvre immense.Bienheureux ceux qui pourront aller admirer cette expo.
Bonne journée l' amie

rosemar 29/03/2017 21:32


Pissaro peint des personnages en action, il les fait vivre, restitue les mouvements, les gestes... ses tableaux sont pleins de vie et de lumière... un autre exemple :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Pissarro#/media/File:Camille_Pissarro_-_The_Harvest.jpg


Belle soirée, AJE

Richard Schneider 29/03/2017 15:10

Injustement moins connu que les Cézanne ou Monet, Pissarro - qui était né de nationalité danoise - est le "père" des peintres impressionnistes français.
Vous avez eu, Rosemar, la "bonne" idée de faire un papier sur son œuvre dont le titre est bien choisi : "tout le charme d'un tableau champêtre". Car ce qui caractérise les tableaux de Pissarro, c'est bien le charme.
Bonne fin de journée.

rosemar 29/03/2017 21:18

Une oeuvre monumentale ; des natures mortes, des paysages, des scènes parisiennes, des portraits, des techniques variées, Pissaro est un des plus grands impressionnistes...*
Merci pour ces précisions et ce message.

Bonne soirée, Richard

Michel Jean 29/03/2017 13:28

Bonjour Rosemar, de beaux et vifs témoignages, de magnifiques reflets traduit avec beaucoup de précisions, de justesse, de réalité, la peinture de ce génie et cela, juste avant l'épopée d'une fureieuse rage de l'industrialisation à outrance de la France, époque où les gens vivaient chichement des métiers de la terre dans nos campagnes Picardes. Par endroit encore les mêmes lumières, la même nature, les mêmes paysages qui n'ont heureusement que peu ou pas changées ou si peu que c'est un plaisir de toujours être à rêvasser dans cet univers. Bonne journée à tous.

rosemar 29/03/2017 21:14

Par endroits, on retrouve ces paysages familiers, partout, en France, en effet... mais le gaulage de pommes ne doit plus beaucoup se pratiquer ? Et les personnages vêtus à l'ancienne évoquent une autre époque....

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/