Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 12:28
Humour et passion du cheval réunis dans un spectacle flamboyant...

 

 

Le spectacle s'ouvre sur l'air le plus célèbre de l'opéra de Bizet, Carmen... Et le toréador rentre en scène dans son habit de lumière, rouge et or.

Concentré, il se signe, avant d'entrer dans l'arène, puis il avance, triomphant, saluant la foule.

 

Il fait alors virevolter sa cape, et la chorégraphie commence, le toréador mime la corrida, il simule des passes... en hurlant... tandis que la foule crie : "Olé !".

 

Bien sûr, il s'agit, là, d'une parodie de corrida : le toréador, petit, ressemble à un enfant, ses gestes sont caricaturés, outranciers.

 

Puis, un magnifique cheval rentre en scène, robe luisante, crinière échevelée...

Et la parodie de corrida se poursuit et devient danse subtile... un ballet se met en place entre l'homme et l'animal, ponctué par la musique.

 

Que j'aime cette corrida pacifique et harmonieuse !

Muni de deux banderilles, le clown fait danser le cheval, le guide dans ses mouvements... il se hisse sur sa monture, et caracole sur la piste.

L'animal finit par se rouler de plaisir sur le sol... magnifique image d'un cheval qui s'abandonne au bonheur de la détente.

Un autre clown vient mimer la corrida, en jonglant, cette fois, avec un diabolo : sous les pitreries et les grimaces, on perçoit toute l'habileté et la virtuosité du jongleur.

Un poney, par sa position sur une planche, crée un effet de balancier.

Jeu de cubes, jeu de cerceau, saut d'obstacle, le spectacle se poursuit dans le rire et la bonne humeur.

Le poney s'effondre soudain devant l'obstacle : le maître de cérémonie essaie de le ranimer, par un bouche à bouche.

Puis, le jongleur revient avec des gobelets, des couteaux, des torches enflammées.

Soudain, place à l'harmonie d'un pas de deux  : Hervé Morel et Laetitia font danser leurs chevaux... Les montures, parfaitement synchronisées, se livrent à un ballet somptueux.

Des pitreries encore, avec un cheval qui pousse son dompteur, le bouscule...

L'apprentissage du saut d'obstacles donne lieu à des scènes amusantes : le cheval rétif refuse le saut, passe à côté ou s'effondre sur place...

Puis, il montre soudain sa vivacité et son aptitude à franchir des obstacles.

Hervé Morel revient, monté sur son étalon et fait danser son cheval autour de 4 Arlésiennes en costume soyeux.

Beauté, élégance de ce ballet magique !

Ultime pitrerie : le clown Jo essaie de monter sur son cheval, il s'interrompt sans cesse, en enlevant sa veste, une deuxième, une troisième, sa chemise... il fait une cabriole et finalement enfourche sa monture et se livre à un exercice de haute voltige : pirouettes, cavalcades avec le cheval, position renversée...

 

Merveilleux spectacle qui fait alterner rires et splendeur du geste, humour et beauté de l'animal !

 

 

 

Spectacle donné par Les Arenos...

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Ce qui me frappe c'est l'intelligence des animaux.. Cela fait deux jours que je regarde tes vidéos et n'ai pas réussis à les ouvrir toutes. Me suis abonné à ta chaine
Répondre
R
Un nouvel abonné à ma chaîne : super !
M
Il y a un livre extraordinaire que j’ai ramassé dans une poubelle ici entre deux baignades hipotermiques, mais quelles pages et lignes où j’ai grand plaisir à y picorer quelques graines himalayennes de rêves: Le silence des bêtes. E. de Fontenay.
Répondre
R
Merci pour cette référence intéressante et ce conseil de lecture :

https://www.fayard.fr/le-silence-des-betes-9782213600451
M
Bonjour Rosemar, cette conviction imposée à tous les esprits, en grande partie pour répondre à des nécessités économiques et commerciales inhérentes au surdéveloppements économiques, que les animaux , notamment le cheval devaient être bêtes de somme destinées aux durs travaux est magnifiquement battue en brèche par le spectacle offert par ces beaux chevaux qui prouvent aimer Le jeux et pourquoi pas la plaisanterie, mais aussi de surcroît, la compétition car étant des battants par nature. Magnifique témoignage et spectacle. Merci. Bonne journée à tous.
Répondre
R
On perçoit une complicité et une harmonie entre l'homme et l'animal... un beau spectacle coloré qui suscite sympathie, rires, admiration...

Bonne soirée, Michel
A
Je vais compléter ton titre: Humour, amour et passion du cheval...
C' est encore un beau spectacle qui vous a été offert. L' homme et l' animal complices dans de beaux ballets mêlant humour, poésie et magie...La musique de Bizet très haute en couleurs apporte du caractère aux scènes parodiques de corridas. La mort du cheval est tout un poème...
Bonne fin de journée l' amie et merci de nous faire partager les meilleurs moments de ce spectacle.
PS: je m' apprête à aller chanter ce soir à Denia....Au programme, entre autres, le cantique de Jean Racine dont je ne me lasse jamais,L' Halleluyah de Leonard Cohen, New-York New-York,Edeilweiss, et pour finir en apothéose, le VA PENSIERO de Verdi.
Répondre
R
Un joli spectacle où on passe du rire à l'émotion... les chevaux sont magnifiques...
J'espère que tu nous feras un compte rendu de ton récital.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/