Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 11:00
Sur la piste des créatures fabuleuses : le loup...

 

 

Depuis les contes de notre enfance, le loup hante nos imaginations... il suscite l'effroi, la peur : on le connaît si mal...

 

Baptiste Morizot nous entraîne sur la piste de ces créatures fabuleuses : les loups et d'autres mammifères...

 

Baptiste Morizot nous le dit : " Les créatures fabuleuses, ce ne sont pas des dragons, des licornes ou des monstres comme il y en a dans les livres d'images. Ce sont les êtres vivants qui habitent juste à côté de nous, dans les forêts, dans les montagnes, parfois, juste à l'autre bout du jardin."

"Ce sont les animaux réels qui sont fabuleux."

 

Et Baptiste Morizot nous entraîne dans une vallée des Alpes : la Clarée.

Là, vit une meute de loups.

L'auteur nous montre comment distinguer des empreintes de chiens et celles des loups.

 

Et il raconte un de ses pistages...

On le suit dans la neige, en train de chercher et d'examiner des empreintes de loups...

Merveilleux voyage dans des paysages somptueux !

Soudain, notre aventurier aperçoit des traces de loups "qui tournent en rond", ce qui est inhabituel pour des empreintes de loups.

Ce sont bien des empreintes de loups mais avec un comportement de chiens.

Quelle est cette énigme ?

Deux loups qui se comportent comme des louveteaux, c'est à dire comme des enfants...

Après enquête et déductions, Baptiste Morizot comprend qu'il s'agit de loups amoureux.

Comme les humains, les loups jouent, font l'enfant quand ils sont amoureux : "cela crée un cocon d'intimité, agréable et rassurant..."

Une bien jolie conclusion de ce pistage...

 

Baptiste Morizot nous entraîne dans bien d'autres aventures, encore sur la piste des loups, mais aussi à la découverte des abeilles, des araignées épeires, des arbres, des ours, des lynx, de la panthère des neiges...

Et il nous invite à observer tous ces êtres vivants qui nous entourent : les arbres, les oiseaux, les insectes...

"Qui rend la planète vivable ? Nous massacrons en masse les pollinisateurs avec des pratiques agricoles qui passent par l'usage massif de pesticides, par une mécanisation à outrance, alors que les pollinisateurs rendent notre vie vivable... nous ne pouvons pas continuer à habiter cette planète sans eux..." nous dit Baptiste Morizot.

Une mise en garde essentielle...

 

 

 

Sources : des ouvrages de Baptiste Morizot

Pister les créatures fabuleuses

 

Manières d'être vivant

 

https://www.liberation.fr/debats/2018/12/25/baptiste-morizot-sur-la-piste-du-loup-l-homme-depourvu-de-nez-doit-eveiller-l-oeil-qui-voit-l-invisi_1699669

 

 

 

Sur la piste des créatures fabuleuses : le loup...
Partager cet article
Repost0

commentaires

ALEA JACTA EST 22/06/2020 22:25

A la fin de l'interview de Morizot Aurélien Barrau va plus loin quand il dit que toute forme de vie doit être protégée, même si elle n' est pas une nécessité pour l'humanité. Toutes les manières d' être vivant sont sacrées.
Or voici encore un exemple qui montre que la crise du covid est bien loin d'avoir changé les mentalités.
https://parismatch.be/actualites/environnement/405221/la-deforestation-a-plus-que-double-alors-que-la-population-mondiale-etait-confinee
Tous les problèmes se présentent en même temps pour l'humanité, et ce n'est vraiment pas un hasard...
Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 23/06/2020 22:05

Morizot, lui, montre bien comment l'homme s'est séparé de la nature : il propose une nouvelle culture du vivant, et nous invite à cohabiter avec d'autres formes de vie... il rappelle que la philosophie est avant tout une manière d'être attentif au monde, une belle définition...

Merci pour le lien : le confinement n'a pas eu que des effets positifs sur la nature.

A écouter sur France Culture :

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/comment-vivre-parmi-les-autres

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 23/06/2020 12:08

Tu m' as entendu me plaindre que les philosophes étaient absents du grand débat qui nous préoccupe tous, qu'ils sont assez décevants, et que finalement ce sont les techniciens et ingénieurs comme Jancovici ou Bihouix qui occupent malgré eux la " place vide".Je suis ravi de voir qu'il y a enfin des jeunes comme Morizot qui abordent l' énorme défi qui nous est lancé d'un point de vue philosophique, et pas seulement éthique. L'homme a besoin de se resituer et de redonner du sens à son action. Il faut repenser notre bonheur. Si les conditions de notre bonheur s' exercent au prix de la destruction de l'environnement, il faut tout repenser...

LH 22/06/2020 14:55

Le sujet est passionnant, mais je n'aurai pas le courage de lire son livre... Je préfère cependant les loups aux hyènes, créatures fabuleuses et effrayantes par excellence...

rosemar 22/06/2020 22:07

Je te conseille "Pister les créatures fabuleuses", un ouvrage très facile à lire, dans la collection Les petites conférences...
L'autre livre intitulé "Manières d'être vivant" est aussi passionnant mais plus complexe...