Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2020 1 13 /07 /juillet /2020 08:32
BAC 2020 : encore des chiffres record !

 

 

Qui dit mieux ? Le taux de réussite au baccalauréat atteint, cette année, le chiffre record de 95, 7 % ... soit 7,6 points de plus qu'en 2019 !

En raison de la crise du coronavirus, les épreuves finales ont été supprimées et seules ont compté les notes des premier et deuxième trimestres pour la délivrance de l'examen.

 

Un baccalauréat réduit à sa plus simple expression... un baccalauréat dont on perçoit de plus en plus les limites : un examen qui n'a plus de valeur et qui perd sa signification.

Un baccalauréat bradé, devenu une formalité à la fin des années d'études au lycée.

 

Chaque année, les consignes d'indulgence venant des inspecteurs jouent un rôle non négligeable : il faut veiller à atteindre une certaine moyenne et corriger éventuellement les notes si cette moyenne n'est pas atteinte.

 

Mais est-ce rendre service aux élèves ?

Arrivés à l'université, nombre d'entre eux sont incapables de mener à bien des études supérieures.

Des lacunes en grammaire, en langue française, des difficultés en orthographe, certains élèves arrivent en classe de seconde sans avoir le niveau requis.

Il faudrait remettre à l'honneur ces disciplines trop longtemps négligées dans le primaire et les classes de collège : apprentissage rigoureux de l'orthographe et de la grammaire.

 

Il est d'usage, au début de chaque année, de se réjouir, dans les établissements scolaires, des résultats mirobolants du baccalauréat : congratulations aux enseignants, autosatisfaction, publication et commentaires élogieux des résultats.

Quel cirque ! Quel battage !

 

Les lycées sont ainsi dirigés comme des entreprises : il s'agit pour chaque lycée d'obtenir les meilleurs résultats au baccalauréat, quitte à fausser les résultats, car de plus en plus on incite les professeurs à valoriser les copies, à être indulgents.

Les enseignants eux-mêmes sont en concurrence : ils doivent se battre pour obtenir les meilleures classes quitte à faire la cour aux chefs d'établissement.

Ils doivent lutter entre eux pour attirer un maximum d'élèves vers des enseignements optionnels, quitte à faire preuve de démagogie...

Ils se transforment même parfois en publicitaires chargés de faire l'éloge de leur discipline devant les parents d'élèves.

 

On oublie l'essentiel : la formation des élèves, la rigueur des apprentissages.

A quand le bac universel donné à tous les élèves ? Cette année, on n'en est pas loin...

 

 

 

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/bac-2020-le-ministere-annonce-un-taux-de-reussite-de-95-7-apres-rattrapage-20200711

 

 

 

BAC 2020 : encore des chiffres record !
Partager cet article
Repost0

commentaires

LH 14/07/2020 22:04

Triste constat... Le pouvoir d'une pandémie est énorme et la réussite scolaire n'est plus méritée...

rosemar 15/07/2020 23:21

Les conséquences sont terribles : il va falloir accueillir tous ces étudiants en fac et beaucoup risquent d'échouer...

ALEA JACTA EST 13/07/2020 13:57

En Espagne il n' y a plus de bac mais une épreuve d'entrée à l'université ( EBAU Evaluación del Bachillerato para el Acceso a la Universidad) et elle a été maintenue. Simplement mon lycée est devenu centre d'examen pour permettre de faire respecter les distances entre élèves et il a fallu faire appel à davantage de personnel de surveillance.
Par contre dans le secondaire on nous a interdit de baisser la note moyenne du premier et du deuxième trimestre, même quand il était flagrant que l'élève avait profité de la pandémie pour ne rien faire. Résultats des courses : un accroissement de plus 10% des élèves qui ont la moyenne par rapport à l'année dernière. C' est à dire qu'avec le confinement les bons résultats augmentent...bien évidemment, personne n' y croit...
J' ai passé beaucoup de temps à corriger des devoirs dont je savais pertinemment que ce n' était pas l' élève qui les avait fait : copiages éhontés entre petits copains, parents qui font les devoirs de leurs enfants, ou carrément des profs particuliers payés pour ça,etc....Les corrections étaient horribles, tout simplement horribles. Un vrai cauchemar...Et quand une de mes collègues de lettres a appelé des parents pour leur dire que la ficelle était un peu grosse et qu'il était évident que leur enfant (qui avait d'énormes carences) ne pouvait du jour au lendemain écrire comme un Nobel de littérature, certains d'entre eux se sont offusqués, exigeant presque des excuses...-)))
Bonne fin d'après-midi l'amie

rosemar 13/07/2020 23:25

Certains parents ont un culot monstrueux : j'en ai fait plusieurs fois l'amère expérience. De plus en plus de copiés collés avec internet, et c'est un problème... Comment noter les élèves ?

Je pense que l'examen d'entrée à l'université est une bonne solution.

Merci pour ce témoignage espagnol.

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/