Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 13:50
Pour écouter la musique des mots...

 

 


Les mots assemblés dans les phrases produisent une sorte de musique, une véritable mélodie, grâce à leurs sonorités. La poésie fait intervenir des effets de sonorités et a été, elle-même, souvent mise en musique : Brassens, Léo Ferré ont repris des poèmes d'Aragon ou de Victor Hugo. La musique des mots nous permet de mieux apprécier un texte, d'en savourer, aussi, tout le sens.

Les sons produisent des effets très différents et divers : doux ou durs, ils sont souvent en adéquation avec les idées exprimées dans un texte...

La phonétique permet de distinguer les sonorités et a pour but de classer les phonèmes, en fonction de leur articulation et de leur prononciation.

Les consonnes, tout d’abord, donnent lieu à des effets variés :

On distingue les gutturales, prononcées avec le fond de la gorge : les sons "gue, que, re". La gutturale est considérée comme une consonne assez dure, pleine d’âpreté, sans doute, parce que son articulation part du fond de la gorge… La langue allemande comporte de nombreuses gutturales, elle est réputée pour être pleine de rudesse.

On peut, aussi, évoquer les dentales, prononcées la langue contre les dents : les sons "d et  t". Les dentales sont, dit-on, assez éclatantes.

Les labiales "b, p, m" sont articulées avec les deux lèvres rapprochées et représentent donc l’image même du baiser et de la sensualité, dans la poésie amoureuse.

Les sifflantes "s, z "sont des phonèmes pleins de douceur et d’harmonie… La fricative "f " donne, aussi, une impression de tendresse.

Les chuintantes "ch, ge" apparaissent, également, très légères et douces.

Quant aux voyelles, elles sont, parfois, associées à certaines idées : la voyelle "i", assez aiguë, peut faire songer à un cri.

Les voyelles nasalisées, les sons "on, in, an" ont pour effet de ralentir le rythme des phrases et donnent, parfois, une impression de rêverie, de doux balancement…

On voit que les sons peuvent faire naître des émotions, des sentiments bien distincts, les écrivains, notamment les poètes, les utilisent pour créer une certaine musicalité, une certaine harmonie.


On peut, ainsi, observer ce vers de Victor Hugo :

"Le soleil s'est couché, ce soir, dans les nuées..."

Cet alexandrin qui ouvre le poème intitulé Soleils couchants est particulièrement doux : on repère, à 4 reprises, l'emploi de la sifflante "s": c'est une allitération. La chuintante "ch", utilisée au milieu du vers renforce cette impression.

Victor Hugo, dès ce premier vers, décrit la beauté d'un coucher de soleil, grâce à une harmonie de sonorités : le lecteur perçoit d'autant mieux le calme de ce tableau, plein de charmes, de sérénité ....


La Fontaine dans la fable, Les animaux malades de la peste, évoque, au début du texte, cette terrible maladie :


"Un mal qui répand la terreur

Mal que le Ciel en sa fureur

Inventa pour punir les crimes de la terre,

La Peste (puisqu'il faut l'appeler par son nom)

Capable d'enrichir en un jour l'Achéron,

Faisait aux animaux la guerre.

Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés..."


On remarque, dans cet extrait, l'emploi récurrent de la consonne gutturale "r": La Fontaine traduit, ainsi, la violence de l'épidémie et la peur qu'elle suscite.

Nous sommes indéniablement sensibles à la musique des mots et nous percevons la dureté ou la douceur de certaines notes consonantiques ou vocaliques.

Ainsi, les mots constituent une sorte de mélodie et leur enchaînement peut nous emporter dans des univers teintés de nuances variées : rêve, émotion, peur, angoisse, harmonie...


 

 

 

 

 

Pour écouter la musique des mots...

Partager cet article

Repost0

commentaires

thomas 21/06/2020 21:03

La musique des mots et la musique tout court ont un point commun : les sons. Si on les compare dans leur discipline, ils ont des natures différentes. mais si on les compare en tant qu'auditeurs sensibles, ils ont des liens de parenté.
D'ailleurs, bien avant les exemples que vous citez, dans l'Antiquité les poèmes étaient chantés.
Donc je trouve assez fructueux d'associer musique et poésie. Faire précéder par exemple un morceau par un poème.

rosemar 21/06/2020 22:57

Bien sûr, les épopées homériques étaient chantées avec accompagnement d'instruments de musique...
Une des formes modernes de la poésie est la chanson...

http://rosemar.over-blog.com/2016/09/un-poete-d-autrefois-l-aede.html

Merci pour ce message...

Jérémie 02/06/2020 18:05

Très inspirant comme article. Ça m'a fait penser à la synesthésie. Un beau mariage de la science avec l'art. Merci pour votre travail.

rosemar 02/06/2020 23:06

Merci pour ce message... Les synesthésies sont dans l'oeuvre de Baudelaire des correspondances entre les sensations.

"Les parfums, les couleurs et les sons se répondent..."

Bonne soirée

Mamie 01/06/2020 15:51

Merci de cette page...

Il y a ... ans, j'ai entendu de ces notions pour analyser les livres pour enfants.
Pour souligner, augmenter, voire suggérer sans la dire, une idée, non seulement les dessins étaient colorés ou agrémentés de détails différents, mais la rédaction était ainsi, visuellement et phonétiquement différente.

Exemple pour des enfants de 5 ans. Un village, une église, un curé et un mormot abandonné : un diablotin. La thèse étant de lutter contre l'intolérance raciste, donc, mode humoristique pour l'oeil des adultes qui jugent désopilante la situation, et la balaient d'un revers de coude.
Toutes les pages Pour étaient douces, jolies, fleuries, ensoleillées, et les mots de même.
Les autres pages, celles qui contaient les refus des grandes personnes qui "se croyaient" sages étaient de ciel d'orage, de rue goudronnées, et de mots durs, remplies d'exclamation cinglantes.

Merci de votre texte. Avez-vous continuer à travailler le sujet ?
Avec mes amicales salutations
Une Mamie

rosemar 01/06/2020 21:42

Merci pour ce message...

Si la poésie vous intéresse :


http://rosemar.over-blog.com/la-poesie-est-essentielle


http://rosemar.over-blog.com/2015/04/des-que-fille-du-matin-parut-l-aurore-aux-doigts-de-rose.html
http://rosemar.over-blog.com/article-le-bonheur-des-mots-110676969.html



Bonne soirée

fatizo 18/10/2015 21:09

Rien n'est fait au hasard dans la poésie.
Il y a aussi des langues qui sont bien plus agréables à l'oreille que d'autre.
Un mot doux en allemand est surement plus désagréable à entendre qu'une insulte en italien.
A condition de ne pas comprendre la langue bien sur.
Bises et belle soirée Rosemar

rosemar 18/10/2015 21:54

La poésie est, dès les origines, associée à la musique, les poèmes les plus anciens étaient chantés ou scandés avec accompagnement d'un instrument de musique, et les sonorités participent aussi à cette musique, la voix humaine étant un véritable instrument musical... La musique des mots est essentielle, et il est souvent difficile de traduire un texte parfaitement, car ce ne sont pas les mêmes sonorités...

Bises de l'automne

ALEA JACTA EST 18/10/2015 19:07

Bonjour Rosemar
Il est certains mots qui essaient d' imiter les sons produits comme glou-glou,cocorico, etc.Ce qui est assez amusant c' est de voir comment dans chaque langue des mots parfois assez différents essaient d' imiter un seul etb même même son...
Exemple:
Français: cocorico
anglais:cock-a-doodle-do
italien: chichirichi pronocer kikiriki
allemand: kikeriki

Voici une démo avec l' excellente chanson de Zucchero qui démarre sur les "chichirichi"...Je te laisse avec ce blues d' enfer ..les arrangements sont superbes.Les sons( et notamment ceux des guitares électriques, bien gras et saturés) sont très soignés.....plus blues tu meurs !

https://www.youtube.com/watch?v=ybrxzh-k44o

Bonne fin de soirée l' amie

rosemar 18/10/2015 21:05

Tu évoques là les onomatopées qui servent à imiter un son, un bruit, mais les sonorités des mots sont souvent suggestives, en poésie, et on n'en perçoit pas toujours la signification, les mots assemblés produisent une sorte de musique en relation avec le sens des textes...

Merci pour la vidéo sympa

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/