Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 11:37
La fesse mérite bien un hommage et une célébration !

 

 



La fesse ! Un mot banni du grand monde, un mot honni de tous !

Et, pourtant, la fesse a la cote, elle plaît aux regards, attise les attentions et les tentations, elle s'affiche sur des panneaux publicitaires, la fesse se veut séduisante, emplie de rondeurs et de souplesse.

Les fesses sont redondantes, à un double titre : elles vont par paires et révèlent des rondeurs...

Le mot en lui-même se veut séducteur, avec ses sonorités affriolantes de fricative "f", et de sifflante "s" redoublée, comme si le mot mimait la redondance des deux masses charnues qui les constituent...

Et même si ce mot ancien, venu d'un verbe latin "findere", "fendre", et du participe passé de ce verbe "fissa", désigne à l'origine "la fente", la fesse a des allures attrayantes.

La fesse peut être hautaine, altière, ou plus évasive, fuyante. 

On apprécie la fesse pulpeuse, ronde, gourmande. On aime la fesse charnue, moelleuse.


La fesse mérite bien un blason, tant elle suggère de rondeurs, tant elle est mise en valeur dans la silhouette, au centre du corps, tant elle est faite pour chalouper au rythme d'une démarche ondoyante et légère...

Ce mot, d'ordinaire employé au pluriel, prend encore plus de relief quand il est utilisé au singulier !


L'arrière-train, le derrière, le pétard, le postérieur n'ont pas le charme de la fesse...

Alors que ces mots pétaradent, la fesse, elle, se fait murmure léger, caresse subtile.

Elle appelle et suscite l'intérêt, elle fascine, elle déborde de sensualité et de douceur.


Dès qu'elle apparaît, le regard s'attarde, se fait insistant, comme captivé et happé par cette rondeur vue de dos...


Et le regard se fait d'autant plus insistant que l'on peut observer, sans être vu !


Les fesses traduisent aussi un équilibre, celui de tout corps humain où le nombre pair règne en maître : deux yeux, deux oreilles, deux mains, deux seins, deux jambes, deux fesses...

Le mot discret, avec ses voyelles feutrées, semble être prononcé comme dans un souffle, la fesse est d'ailleurs souvent aérienne, quand elle se balance avec élégance et distinction.

Elle se glisse et se love dans des pantalons moulants, pour mieux attirer l'attention, elle est objet de séduction...

La fesse s'enfle de rondeurs apaisantes, elle évoque des paysages, des lunes rondes, des pentes douces, des reliefs pleins de charmes.

Elle suggère des astres pleins, des mondes à découvrir...

Elle nous fait voir des fruits pulpeux, aux formes arrondies et sensuelles.


La Vénus Callipyge, l'Aphrodite grecque exercent une fascination, depuis la nuit des temps : statues de l'antiquité, aux lignes épurées, aux fesses bien rondes et modelées, les Vénus Callipyges hantent l'imagination, comme d'ailleurs, les statues de kouros antiques aux fesses musclées et fermes...

Les Vénus belles fesses peuplent les chansons paillardes, elles suscitent l'enthousiasme et attirent les esthètes, les amateurs d'art.


La fesse, ce terme jugé trivial et vulgaire, mérite bien un hommage et une célébration !

     
 

 

 

 

La fesse mérite bien un hommage et une célébration !
Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Oui, il y a la fesse ronde, charnue et gourmande, mais il y a aussi la petite , bien ferme et magnifiquement dessinée dans les pantalons moulants.<br /> Et puis le printemps arrive,avec enfin une journée de soleil aujourd'hui. On va les deviner au dessus de jolies jambes enfin dénudées, cachées sous de jolies robes et jupes.<br /> Et qu'il-y-a-t-il de plus jolie qu'un sourire ....fessier<br /> <br /> https://www.youtube.com/watch?v=d2R_vybHPLU<br /> <br /> Bises et belle soirée Rosemar
Répondre
R
Ah je vois que tu parles en amateur averti !<br /> Merci pour la vidéo, mais je préfère une fesse plus discrète, plus suggérée que vraiment affichée.<br /> <br /> Bises du sud
L
Donc pour aller palper les fesses de la callipyge, je dois aller à Naples... Tu vois, je me suis renseigné... Je me contenterai de regarder, sans être vu, celles des parisiennes.<br /> Ceci dit les fesses des statues grecques masculines sont belles aussi et très fermes !<br /> Je t'imagine donner un tel cours magistral devant tes élèves...
Répondre
R
Je pense qu'un tel sujet m'attirerait les faveurs d'un public juvénile, en effet : une façon de capter une attention qui se délite et se disperse de plus en plus !<br /> Les fesses des kouros grecs sont magnifiques, aussi.<br /> <br /> Bises, LH
A
Je ne sais pas si les fesses sont célébrées comme elles le méritent mais tout le monde, femmes et hommes confondues,y prête la plus grande attention .Au Brésil c' est un véritable culte qui leur est voué ( d' ailleurs le nombre de chirurgies plastiques destinées à mettre davantage en relief cette partie de l' anatomie est impressionant).<br /> Le terme a une connotation souvent triviale c' est vrai.Notre tradition gauloise sans doute mais chez nos voisins ça doit être pareil.Dans la culture occidentale, dès qu' on s' approche des parties érogènes, ça devient vite grivois.<br /> Par ailleurs, quand une personne se mêle de ce qui ne lui regarde pas, on lui conseille de s' occuper davantage de ses fesses.<br /> Quand on a vécu une situation tendue et très indélicate, on dit qu' on a eu chaud aux fesses.<br /> En espagnol les fesses se traduisent par NALGAS, qui est un très joli mot qui, curieusement ( et pour une fois!!!) n' a pas de connotation triviale.<br /> Bonne soirée l' amie<br /> PS: Petite anecdote.Quand j'' étais à Marseille , il y avait à la résidence une algérienne d' une quarantaine d' annés qui était couvert du foulard islamique mais qui, par ailleurs, portait des vêtements légers et transparents laissant plus que deviner ses très belles fesses.Ma belle-soeur m' avait fait remarquer que c' était quand même assez cocasse de cacher certaines parties, et d' en dévoiler d' autres très suggestives( en tout cas suggestives pour nous les occidentaux...)<br /> PS nº 2: Une de mes collègues de Lille avait appellé les parents d'un de nos élèves pour leur dire que leur fils roulait comme un sauvage en moto, et qu' un jour où l' autre il provoquerait un accident.<br /> Réponse des parents:<br /> " Vous feriez mieux de vous occuper de vos fesses..."...textuellement !!!!
Répondre
R
Merci pour tous ces exemples amusants : on trouve, en français, beaucoup d'expressions familières avec le mot "fesse"... Avoir le feu aux fesses, coûter la peau des fesses, une affaire de fesses"...<br /> Le mot espagnol est totalement différent, il pourrait provenir du latin "nates" qui désigne "le croupion, le dos" et plus anciennement du grec "notos", "le dos" ??<br /> L'anecdote de l'algérienne révèle toute l'ambiguïté du voile, c'est étonnant...<br /> <br /> Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://Fatizo.over-Blog.com/