Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 08:30
Une soirée télévisée surprenante sur ARTE...

 


 
Ce soir là, je m'apprête à regarder un programme alléchant sur ARTE : tout d'abord, un film de Spike Jonze intitulé Her, une histoire moderne qui aborde le thème de la solitude dans nos sociétés déshumanisées.


 
Le héros de ce film Théodore est un homme sensible, inconsolable à la suite d'une rupture amoureuse. Il acquiert alors un logiciel informatique, capable de s'adapter à la personnalité de chaque utilisateur. En lançant le système, il fait la connaissance de Samantha, une voix féminine pleine de charme, intelligente, et particulièrement drôle... c'est alors que commence un jeu de séduction et les deux personnages tombent amoureux l'un de l'autre.


 
On le voit : un thème passionnant qui évoque l'emprise des ordinateurs dans le monde moderne...
Mais, hélas, au bout d'un quart d'heure, l'image se fige, puis apparaît ce message : "no signal".


J'essaie alors de changer de chaîne, je passe sur la 5 : l'image est figée également. C'est ce que l'on appelle les aléas de la TNT...
Je retourne sur ARTE : l'image est toujours immuable...
Après une dizaine de minutes, le film redémarre...


 
Le temps de voir une scène torride entre Théodore et la voix de Samantha, un accouplement virtuel par le truchement de l'informatique.... soudain, c'est à nouveau une image figée qui apparaît. Nouvelle panne de la TNT qui décidément pose parfois bien des problèmes.
 
C'est ainsi que les progrès annoncés deviennent des régressions.


Plus tard, le film recommence avec un troisième personnage : apparemment, une femme chargée de jouer le rôle de Samantha afin de concrétiser la relation virtuelle entre les deux personnages...


Nouvelle scène torride : nouvelle interruption... J'essaie alors d'aller sur mon ordinateur pour visionner la suite, mais la machine me dit que ce programme n'est pas disponible sur internet...

 

Le film s'achève sans que j'aie pu connaître la fin de l'histoire...
 
Deuxième partie de la soirée : un spectacle chorégraphique intitulé La fiesta présenté au festival d'Avignon dans la Cour d'honneur du palais des Papes.
 
De quoi susciter et aiguiser ma curiosité... Et miraculeusement, dès le début de ce programme, la TNT fonctionne à nouveau...
Je vais pouvoir visionner ce spectacle donné, en plein air, dans un décor grandiose et somptueux...
Ce soir, c'est La fiesta sur ARTE, enfin si l'on peut dire...

 
Car, dès le début, je suis décontenancée par ce que j'ai sous les yeux.
Cette soirée consacrée au flamenco me laisse perplexe : il s'agirait de revenir aux origines de cet art, comme l'affirme Israël Galvan, le concepteur de ce spectacle...
 
"On a cherché à revenir à la sonorité primitive, brute, originelle du flamenco qui est sauvage... il y a des cris, des murmures..." explique le chorégraphe.


 
Sur la scène, quelques chaises vides, une estrade, une table... deux personnages, un homme, une femme s'avancent en silence et s'assoient. Ils se mettent à crier et lancer des onomatopées, tout en tapant des mains...
Puis, deux hommes en jogging apparaissent en tapant également des mains...


 
La femme caquette, glousse, l'homme hurle des "ah oh" prolongés.
Ces cris, ces glapissements d'animaux m'insupportent assez vite...

Soudain, on entend et on voit des tambourinements de pieds sur le sol, on découvre, alors, Israël Galvan qui descend les escaliers de la Cour du palais des Papes, en rampant, tel un animal...
 
Voilà de l'art contemporain à l'état brut : j'ai vraiment des difficultés à apprécier ce genre de spectacle où l'esthétique est absente.


 
Bientôt, j'éteins mon poste de télévision.


Voilà une soirée vraiment surprenante sur ARTE...


Entre les pannes de la TNT et l'art contemporain, je me dis que la modernité est parfois décevante.
Je me dis que notre art est décadent, que notre technique est bien fragile.

Je me dis que les nouvelles formes d'art sont déconcertantes et que les progrès nous réservent bien des surprises...
 
 

 

 Vidéo : La Fiesta

 

 

 

https://youtu.be/iM0yyuMTQMo

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L. Hatem 23/07/2017 13:43

Et lorsqu'enfin tu as éteint ton poste, tu as pris un bouquin j'espère... il n'y a que ça de palpable !
Ma femme qui est accro à la télé... est fan d'une émission de télé réalité où un couple totalement nu essaye de survivre 21 jours en pleine nature...
Bises rosemar

rosemar 23/07/2017 21:55

Oui, un bouquin bien sûr : c'est indispensable avant de s'endormir... je ne connaissais pas cette émission de télé-réalité, une sorte de Koh Lanta revisité ??

Bises, LH

fatizo 21/07/2017 18:34

Peut-être que les coupures faisaient parties du spectacle contemporain. Va savoir, ils sont tant d'imagination pour créer des choses incompréhensibles.
Blague à part, ce genre de coupures m'arrive aussi. On en vient à regretter ce petit programme lorsqu'une panne se produisait du temps de l'ORTF
https://www.youtube.com/watch?v=t6643_c28ag
Bises et beau WE Rosemar

rosemar 21/07/2017 21:42

La TNT s'est remise à fonctionner pour le spectacle du festival d'Avignon ! Et je n'ai pas pu voir le film qui m'intéressait...
Comme toi, j'ai pensé au petit interlude qui nous était offert au temps de l'ORTF : désormais, on n'a même plus droit à des excuses quand le programme est interrompu...

Merci pour la vidéo.

Bises du sud

Michel Jean 21/07/2017 15:22

Bonjour Rosemar, qu'elle arrogance, qu'elle ignorance fonde les médias à de telles faillites sur les programes. C'est injurieux vis-à-vis des téléspectateurs un tel acharnement. Perso il était temps que j'arrête cet étrange aveuglement programmé ce qui impliquer et m'obliger à jeter ma poubelle à images dans une autre poubelle avec l'accord tacite de mes chats qui ergotaient en pleine dérive autoritaire à propos de cette naïve. Bonne journée à tous.

rosemar 21/07/2017 21:37

On paie une redevance pour la télé, et les programmes laissent souvent à désirer et parfois la technique est défaillante.
Le festival d'Avignon, la cour d'honneur : on pouvait s'attendre à mieux dans un tel cadre...

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 21/07/2017 13:37

Après Fatizo qui n' a pu terminer le vice-roi des indes à cause des précipitations sur Paris, te voici dans la même situation à cause des aléas de la TNT.
Moi j' ai eu les mêmes pb il y 2 ans avec la télé par internet et j' ai laissé tomber mon opérateur.
Depuis la semaine dernière la fibre optique est installée dans mon village et on va peut-être y revenir maintenant avec d' autres garanties de continuité d' images.
Tu dis
" j'ai vraiment des difficultés à apprécier ce genre de spectacle où l'esthétique est absente."
On voit bien que les idées qui peuvent inspirer un projet peuvent être brillantes et enthousiasmantes, mais de là à transformer de belles intentions en Art, même brut, même primitif, il y a un pas...
Bonne journée l' amie

rosemar 21/07/2017 21:33

Il arrive que la TNT déraille... même si ce n'est pas fréquent, c'est un problème, impossible de voir ce film dont le thème avait l'air intéressant...
Quant au spectacle de flamenco, quelle déception ! Il a été hué lors de la première :

http://www.lefigaro.fr/theatre/2017/07/17/03003-20170717ARTFIG00168-avignon-la-fiesta-d-israel-galvan-huee-dans-la-cour-d-honneur.php

Impossible de tenir plus d'un quart d'heure, devant ces bruitages étranges, crispants, désagréables...

Belle soirée, AJE

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/