Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2017 3 16 /08 /août /2017 12:34
Google pire que Big Brother ?

 

 

 

Google ne cesse de nous proposer de nouveaux services et poursuit son projet de bibliothèque numérique universelle. Chaque jour, la firme Google accumule des milliards de données privées sur ses utilisateurs, des données qui peuvent être un jour monétisées.

 

Google propose, désormais, un nouvel assistant numérique personnel et familial : Google Home.

Avec Google Home, on peut être connecté en permanence : cet outil est capable d’exécuter des commandes vocales, de répondre à des questions, de modifier l’éclairage d'un appartement, d'écouter de la musique, une radio, etc.

Google Home est disponible en France depuis le jeudi 3 août – cette enceinte connectée est proposée à 149 euros dans la plupart des grandes enseignes.

Une nouvelle intrusion dans l'intimité des gens...

Pourra-t-on protéger nos données ?

La grande collecte de la vie a commencé et ne cesse de se propager : le système Google Home est constamment connecté et récolte des informations par interface vocale.

 

On doit prendre conscience de ce phénomène : les capteurs, les objets connectés, vêtements, montres, bracelets se développent de plus en plus.

Nos comportements sont aussi scrutés, analysés grâce à nos ordinateurs, nos smartphones.

Et, en fait, les gens choisissent volontairement de connecter leur vie à des géants du commerce mondial : le marché des smartphones, et des montres connectées est en pleine croissance.

Ce sont des actes délibérés de notre part, mais avons-nous vraiment conscience de cette emprise de l'intelligence artificielle sur nos vies ?

 

Toutes sortes d'informations sont récoltées par ces systèmes qui peuvent, alors, proposer toutes sortes de services, des produits adaptés à chacun.

Maisons connectées, plateformes éducatives, voitures sans pilote, médecine... Google se lance dans une conquête du monde sans limite.

Les géants du numérique, les GAFA aspirent à toujours plus de puissance : les enjeux économiques et politiques sont énormes.

 

On en vient à une marchandisation intégrale de la vie et du corps, à de nouvelles conditions d'organisation du travail : des capteurs sont même implantés dans les entreprises, ce qui permet d'analyser les performances des salariés.

 

Ainsi, les entreprises sont de plus en plus dirigées par des systèmes  avec de moins en moins d'interventions humaines...

 

Tout le monde admet maintenant que la numérisation de nos vies est inévitable. L'économie du numérique fait même l'objet d'un consensus de la part des hommes politiques.

Comment lutter contre cet envahissement ?

"Tous les acteurs de la société civile doivent se mobiliser pour combattre cette invasion...", affirme Eric Sadin, écrivain, philosophe, auteur de nombreux ouvrages sur le numérique.

Les développements technologiques sont appelés à s'imposer, à transformer la société.

Ainsi, l'intelligence artificielle va bientôt s'introduire dans les pratiques médicales : Watson, ce programme informatique conçu par IBM, est un instrument de collectes d'informations, un outil de diagnostic, il comporte même une fonctionnalité de prescriptions médicales.

On perçoit les dangers de confier des décisions médicales à des machines, à des systèmes informatiques : il faut refuser ces fonctionnalités.

Nous entrons dans l'ère de la marchandisation intégrale de la vie et tous les domaines sont concernés : comment ne pas s'en inquiéter ?

 

 

 

Source : Deux émissions diffusées sur France Culture :

 

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete-1ere-partie/peut-encore-proteger-nos-donnees-personnelles

 

 

https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete-2eme-partie/peut-encore-proteger-nos-donnees-personnelles

 

 Eric Sadin, écrivain, philosophe, a écrit notamment La silicolonisation du monde.

 

 

 

 

 

Google pire que Big Brother ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

L. Hatem 21/08/2017 09:14

Avant de lire tes deux posts ce matin, j'avais lu un article parlant de la possibilité de Hacker une voiture...
Ce serait le pire qui puisse arriver...
Bises rosemar

rosemar 21/08/2017 21:51

Hacker une voiture, en effet, ce serait terrible : qui a envie de voir arriver ces voitures robots sans pilote ??

Bises, LH

fatizo 17/08/2017 21:41

Rien à voir , mais pour comprendre aussi que nos libertés se réduisent.
J'entendais l'autre jour à la radio que d'ici quelques années il n'y aurait plus d'argent liquide.
Encore un moyen de plus d'être totalement sous contrôle.
Plus de black possible par exemple.
Bises et belle soirée Rosemar

Michel Jean 17/08/2017 11:44

Avec l'énorme disparité des habitudes de l'homme "À la française" expose de façon certaine Big Brothers à de multiples et incessants déluges d'infantilismes et aucune rébellion de la part des plus pauvres aux us et coutumes souvent très indigestes et c'est peu dire.

rosemar 17/08/2017 22:18

Nous nous soumettons volontairement à la dictature de Google : c'est bien ce que montre Eric Sadin... et c'est là tout le paradoxe.

Bonne soirée, Michel

ALEA JACTA EST 16/08/2017 20:22

Il y a une emprise du numérique qui devient monstrueuse.Dans le domaine de l' éducation le cheval de Troie numérique est déjà bien implanté.En 2017 je peux encore choisir de ne pas me soumettre à certains outils mis à ma disposition....mais le compte à rebours a déjà commencé.Ce qui est un choix aujourd' hui deviendra vite une obligation demain.
Eric Sadin en parle un peu à la fin de son intervention.
Bonne soirée l' amie

rosemar 16/08/2017 22:01

Une emprise inquiétante : pourra-t-on y échapper ? J'ai des doutes, d'ailleurs, comme le dit Eric Sadin, nous consentons nous mêmes déjà à une forme de servitude, car nous sommes connectés à différents appareils : ordinateurs, smartphones.

Belle soirée, AJE

Michel Jean 16/08/2017 16:46

Bonjour Rosemar, je caresse l'espoir avec un monde hippie et connecté celui d'un monde plus et mieux sécurisé , mais il s'agit peut-être d'une chimère. Bonne journée à tous.

rosemar 16/08/2017 21:57

Sécurisé ou surveillé à l'extrême ? C'est tout le problème... Eric Sadin évoque ainsi les nouveaux compteurs Linky qui deviennent des outils de surveillance... un moyen de connaître les habitudes des gens.

Bonne soirée, Michel

Présentation

  • : Le blog de rosemar
  • : Pour le plaisir des mots : poésie, chanson, littérature, actualités, politique, éducation...
  • Contact

Profil

  • rosemar
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire
  • Esprit libre et indépendant ,contestataire

Texte Libre

fleurs 4fleurs 3coqulicot

Recherche

Http://fatizo.over-Blog.com/