Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 08:36
Marine Le Pen invite les médecins à prescrire de la chloroquine !

 

 

Marine Le Pen a tranché : elle demande aux médecins de ville de prescrire à leurs patients de la chloroquine lorsqu'ils sont atteints de symptômes peu graves...

 "Je pense qu'il faut tout de suite donner la possibilité à tous les médecins de ville, qui savent ce qu'ils font et connaissent les effets secondaires possibles de ce médicament, la capacité de le prescrire à ceux qui sont contaminés avec des symptômes peu graves", a déclaré la présidente du Rassemblement national sur France Info.

Alors que les études du professeur Raoult sont contestées par de nombreux médecins, alors que certains patients ayant pris de la chloroquine sont décédés, Marine Le Pen prend l'initiative de recommander ce médicament.

 

Se targuerait-elle d'avoir des compétences médicales ?

Hélas ! On peut craindre le pire quand des non spécialistes se mêlent de donner des conseils et des leçons dans le domaine médical. Dans ce domaine, la prudence s'impose : on connaît les effets secondaires très graves de certains médicaments.

Il n'est pas raisonnable de prescrire la chloroquine à tout va, même à des patients qui ont peu de symptômes...

 

Mais de quoi se mêle Marine Le Pen ? Elle n'est vraiment pas à même de juger de l'efficacité de la chloroquine. Je dirais même plus : le seul fait qu'elle en recommande l'usage rend la molécule suspecte...

On sent percer dans ses recommandations des intentions démagogiques déplorables.

 

De plus, recommander un médicament peut entraîner des automédications et des utilisations sauvages dangereuses.

Ce n'est pas le rôle d'un politique de donner son avis sur un médicament dont l'évaluation est plus qu'incertaine et hasardeuse.

 

Voilà le risque ! Un pharmacien d'un grand CHU français, correspondant du Centre de pharmacovigilance de sa région, a lancé une alerte vendredi 27 mars auprès de médecins infectiologues et pharmaciens de son établissement : "Des cas de patients Covid-19 positifs [c'est-à-dire dont l'infection a été validée par un test] présentent, sous hydroxychloroquine associée ou non à l'azithromycine [un antibiotique], des troubles du rythme ou de la conduction cardiaque, des arrêts cardiaques dans d'autres centres hospitaliers français." Certains de ces arrêts se révèlent  fatals.

 

Un médicament qui tue les patients ! "Voulez-vous rien de plus efficace ?" aurait dit Molière qui s'est souvent moqué des faux médecins de son temps et de leurs prétendus remèdes miracles...

 

 

 

 

 

https://www.lepoint.fr/sante/exclusif-coronavirus-plusieurs-cas-mortels-d-usage-de-la-chloroquine-en-france-30-03-2020-2369285_40.php

 

Une autre piste de recherche :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-vaccin-bcg-contre-le-coronavirus-cest-une-des-hypotheses-de-recherche_fr_5e81c03cc5b6256a7a2df21b?utm_hp_ref=fr-homepage

 

Marine Le Pen invite les médecins à prescrire de la chloroquine !
Partager cet article
Repost0

commentaires

Eri Langlois 03/04/2020 13:16

Scientifiquement parlant il faut reconnaître que le docteur Raoult est parmi les mieux placé au niveau international de se positionner sur le sujet.
Si veux améliorer mon tennis je préférais m'attacher les services de Nadal plutôt que de mon voisin qui en pratique niveau amateur même bon soit il ?
Niveau politique marine le Pen a tranché son avis suite à réflexion et bon sens. Elle se doit vu qu'elle représente une large proportion de la population de prendre position. L'inverse aurait été fâcheux.
Elle a la chance de ne pas pas subir les pressions de lobby, industriels ou autres qui font la pluie et le bezu temps dans notre gouvernement actuellement.
Ils doivent rendre des comptes à leurs "employeurs".
Pendant ce temps la des gens meurent...
Raoult peut être une personnalité controversée mais il est un des rares à proposer une solution d'urgence dans une crise ou l'urgence des décisions peuvent sauver de nombreuses vies.
Surtout que les premiers résultats français sont exceptionnels.
Je ne parle pas des études chinoises, suisses, américaines, coréennes...
Bref je ne comprends toujours pas pourquoi on débat encore...

rosemar 03/04/2020 21:51

On débat parce que les études du Pr Raoult sont très partielles, insuffisantes pour valider le médicament dans cette indication. Des gens sont décédés pour avoir pris de la chloroquine. Et si c'était des personnes de votre famille ?

"Le 21 janvier 2020, sur la chaîne YouTube de l'IHU, Didier Raoult relativise la portée la pandémie de maladie à coronavirus de 2020 en France en affirmant : « Il y a trois Chinois qui meurent et ça fait une alerte mondiale. L’OMS s’en mêle, on en parle à la télévision et à la radio. Tout cela est fou, il n’y a plus aucune lucidité »3,95. Début février dans le JDD, il persiste : « ce virus n'est pas si méchant."
Pour un spécialiste, quelle clairvoyance !

Michel Jean 31/03/2020 19:45

Par contre pour le paludisme (ou malaria, mal-aria, mauvais air des marais), la chlorokine évite la mort à plus d’un contre ces moustiques tuent chaque année un million de personnes en Afrique. De nombreux personnes d’Europe travaillant toujours en Afrique en consomment quotidiennement pour se prémunir de cette maladie et courent toujours aussi vite que des lièvres alors que pour beaucoup d’autres qui non pas cette chance cette maladie se révèle mortelle malgré le traitement à la clorokine.

rosemar 31/03/2020 23:04

La chloroquine est très efficace contre le paludisme, le problème, c'est que la chloroquine doit être administrée à des doses concentrées pour avoir peut-être un effet sur le coronavirus... et c'est là que peuvent intervenir de graves troubles cardiaques.

ALEA JACTA EST 31/03/2020 14:58

Les effets secondaires et les contre-indications de la Chloriquine sont connus, et c'est donc aux médecins de prescrire et il faut à tout prix éviter l' automédication.
Ce n' est certainement pas à Marine Le Pen de donner des conseils thérapeutiques, mais par contre elle a complètement le droit d'intervenir dans le débat si elle juge qu'il y a une mauvaise gestion politique ( et ça...ça reste à démontrer en ce qui concerne l'usage de la chloriquine...).
Le cas de la chloriquine est complexe. Tu te focalises sur les échecs ( concrètement les décés) mais tu écris en omettant que ce traitement pourrait sauver des centaines, voire des milliers, voire à l' échelle planétaire des millions de vie...Certains ex-ministres et ex-médecins comme Philippe Douste-Blazy ont supplié le gouvernement français d'autoriser l' application du traitement le plus tôt possible ( Douste-Blazy ce n' est pas Marine...il a quelques compétences médicales même si ce n'est pas un expert). Je n'ai donc pas d' avis définitif sur cette question, et je constate QUE LES EXPERTS NON PLUS...à suivre....Ce sont les résultats ultérieurs qui vont trancher le débat....pas les opinions des uns et des autres...et, encore moins celle de Marine
Bonne journée l' amie

ALEA JACTA EST 01/04/2020 16:32

Complètement d' accord. D' ailleurs le Professeur Raoult avait averti en 2006 de notre incapacité à contenir une épidémie virale. Ses propos datent de 14 ans !!!!

https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/2006-didier-raoult-alertait-deja-sur-le-danger-d-une-epidemie-virale/

rosemar 01/04/2020 15:14

Si on est en "guerre", il fallait sans doute se donner les moyens d'affronter l'adversaire : pénurie de masques, de médicaments contre la douleur, de respirateurs, pénurie d'équipements de protection pour les soignants et les malades.
Cette médecine d'urgence n'est utilisée que parce qu'on a sacrifié le secteur public de l'hôpital.
Ceux qui sont morts pour avoir pris de la chloroquine ont donc été sacrifiés.

Merci pour le lien

ALEA JACTA EST 01/04/2020 05:21

J'avais déjà répondu précedemment aux objections émises dans l' article que tu as mis en lien. C' est bien simple : faire tous les tests probants prendrait des semaines , voire des mois...Là on pratique une médecine de guerre, dans l'urgence, avec des prises de risques.Par ailleurs la 2 ème étude est encourageante et ne vient pas contredire Raoult...Et je me répète : tu ne comptes que les morts (probablement évitables avec un bon suivi médical) et pas les vies sauvées grâce au traitement...dans un bilan il faut tout compter. Cette affaire n'est pas encore élucidée...mais elle le sera.
https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/31951-Chloroquine-apprend-etude-Didier-Raoult

rosemar 31/03/2020 22:12

L'étude du Pr Raoult n'est pas probante :

https://www.numerama.com/sciences/614708-chloroquine-les-graves-erreurs-scientifiques-de-la-methode-raoult.html

Marine Le Pen appartient à la classe politique : ce n'est pas une spécialiste, elle saisit ici l'opportunité d'intervenir dans le débat de manière démagogique... Ainsi Roselyne Bachelot 'ancienne ministre de la Santé, docteur en pharmacie, s’en prend aux responsables politiques qui défendent le traitement préconisé par Didier Raoult.
Voici ce qu'elle a déclaré à ce sujet :
“Le débat sur l’hydroxychloroquine aurait dû rester dans la sphère médicale mais il déborde dans la sphère politique parce que s’en sont emparées énormément de personnalités politiques, dont on se demande d’ailleurs quelles peuvent être leurs capacités scientifiques à nous dire de faire ceci ou cela”
Le problème, c'est que la chloroquine a déjà provoqué le décès de certains patients.

Belle soirée, AJE

ALEA JACTA EST 31/03/2020 15:03

rectification: ChlorOquine...-)))

Michel Jean 31/03/2020 12:06

Bonjour Rosemar, de nombreux spécialistes de la santé se trouvent dépassés par l’ampleur de cette pandémie (a laquelle j’n’crois toujours pas !) et l’avouent tout simplement. Je crois que le problème est très simple pour de nombreux médicaments chez certains patients ça fonctionne tandis que chez d’autres les effets sont néfastes voire négatifs. Aujourd’hui l’ANSM. émet un avis sur les dangers de ce médicament bien que ce ne soit pas une chose que l’on découvre et qui n’était pas inconcevable à cause de l’abondance des méfaits connus déjà très nombreux. Bonne journée à tous.

rosemar 31/03/2020 22:01

Il est vrai que certains patients tolèrent mieux certains médicaments, mais il faut que le médicament soit testé dans des conditions sérieuses, et ce n'est pas le cas pour la chloroquine utilisée contre le coronavirus.
Certains patients en sont morts.

Bonne soirée, Michel