Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 novembre 2022 5 25 /11 /novembre /2022 13:12
Une inflation qui aggrave les inégalités...

 

La guerre en Ukraine a fait remonter à la surface un mot inquiétant que l’on croyait disparu de notre vocabulaire : l’inflation est de retour. À en croire les économistes, cette flambée des prix pourrait s’installer durablement, nourrie par les trois grandes crises de notre temps (sanitaire, écologique et militaire). Ces maux de notre société ont mis en lumière des interdépendances qui désormais nous mettent en danger. 

"Se nourrir devient problématique pour de nombreuses familles : les prix poursuivent leur envolée...plus 13, 9% à la caisse...

C'est le troisième mois consécutif avec une hausse à deux chiffres.

 

Plus 0, 2 % en novembre 2021, près de 14 aujourd'hui. Une flambée des prix qui s'invite à table, même avec un repas simple.

Commençons par l'entrée : la salade, + 9,5% pour celles vendues en sachets. Pour l'assaisonnement, mieux vaut ne pas avoir la main lourde : plus de 41 % d'augmentation sur l'huile d'olive premier prix.

La cause : les tarifs du verre et de l'emballage qui grimpent.

 

Au moment du plat, pas mieux : le prix du steak haché surgelé flambe... plus 30,8%. Si vous l'accompagnez de pâtes, presque 27% de hausse sur les marques ou de haricots en conserve : plus 20,3%.

 

La pizza surgelée de marque coûte 11,6 % de plus qu'il y a un an.

Les effets énergétiques, les effets de coût de l'électricité sur le stockage de ces produits vont agir fortement et impacter le prix en magasin.

 

Une inflation qui se confirme au dessert : plus 14% pour les yaourts, et plus 15,7% pour le café.

Ce mois-ci encore, l'ensemble des produits alimentaires est en hausse.

 

Avec les négociations commerciales entre fabricants et distributeurs de ces prochains mois, la facture devrait poursuivre son envolée..."

Avec de tels prix, on imagine les difficultés des familles modestes. Comment faire face à toutes les dépenses ? Factures de chauffage, d'électricité, de gaz qui explosent...

"Certains Français renoncent à allumer le chauffage pour économiser et retardent au maximum la mise en marche des radiateurs. Cette résolution n’est pas facile à tenir alors que la température baisse.

Pour économiser, beaucoup de consommateurs renoncent à allumer le chauffage. Chez certaines personnes, il n’y a quasiment pas d’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur. "Entre 12 et 13 degrés, ça, c’est dans toutes les pièces qui sont au nord", décrit Anne-Marie Comas, propriétaire d’un appartement. 

Pour ne pas avoir froid, les habitants portent des vêtements chauds et des pulls supplémentaires. D’autres font fonctionner des poêles à bois certains moments de la journée."

Ainsi, la crise énergétique révèle et creuse les inégalités : les gens les plus modestes sont fortement impactés par cette inflation galopante. Se nourrir, se chauffer, ces besoins élémentaires ne sont plus assurés.

 

 

Sources :

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/inflation/inflation-les-prix-des-repas-continuent-de-s-envoler-dans-les-supermarches_5496669.html

 

 

https://www.francetvinfo.fr/economie/energie/crise-energetique-ces-francais-qui-renoncent-a-se-chauffer_5496600.html

 

Une inflation qui aggrave les inégalités...
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2022 3 23 /11 /novembre /2022 10:45
"Les Ukrainiens l'ont bien cherché !"

 

Une rhétorique qui dénie toute responsabilité de la Russie dans le conflit qui l'oppose à l'Ukraine !

Pour le Kremlin, Kiev est responsable des souffrances des civils ukrainiens...
Le porte-parole du Kremlin affirme que les souffrances endurées par la population ukrainienne sont la "conséquence" du refus de Kiev de négocier.

Quel cynisme !

"C’est comme le conjoint qui frappe sa compagne, voire la tue en arguant que c’est de sa faute, qu’elle l’a bien cherché, qu’elle l’a poussé à bout.", écrit un lecteur du journal Le Point.

 

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a commenté les souffrances de la population civile ukrainienne, confrontée à des coupures de courant en plein hiver après les frappes russes sur les infrastructures énergétiques. Il a rejeté la faute sur Kiev et son refus d'ouvrir des négociations avec le Kremlin. 

Négocier mais dans quelles conditions ? !

Une autre déclaration de Ségolène Royal a de quoi surprendre : "L'Ukraine annonce des centaines de frappes tous les jours. Qui a vérifié ces informations ? Après les fausses informations sur la Pologne qui ont failli déclencher une guerre mondiale, seule une information indépendante doit être relayée. Une mission de médiation, vite la paix." 

 Certains lui conseillent notamment de se rendre sur place pour constater par elle-même tous les dégâts que cette guerre provoque. Ségolène Royal mettrait-elle en doute les destructions et les ravages de la guerre en Ukraine ?

Depuis le début du mois d’octobre, Moscou multiplie les salves de frappes de missiles sur les infrastructures énergétiques vitales de l’Ukraine. Une guerre dissymétrique puisque les Ukrainiens sont sous le feu des bombes russes qui attaquent leur territoire...

 

 "Près de la moitié de notre système énergétique a été mise hors d'état de fonctionner", a déclaré le ministre ukrainien Denys Chmygal lors d'une conférence de presse à Kiev avec le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis. Il a ainsi réclamé "un soutien supplémentaire" de l'UE pour faire face à cette situation.

 

Après plus d'un mois et demi de bombardements à l'aide de missiles ou autres drones kamikazes, les dégâts sur le réseau énergétique ukrainien sont importants. De nombreux Ukrainiens doivent affronter le début de l'hiver avec peu ou pas d'électricité et sans eau chaude, alors que la première neige de l'hiver est tombée sur le pays.

 

Comment survivre dans ces conditions ? L'hiver arrive et il fait froid, très froid en Ukraine.

 

Et forcément les haines s'exacerbent contre l'ennemi russe qui réduit à néant les infrastructures ukrainiennes.

 

Une guerre féroce est engagée : sur le terrain, si les Ukrainiens ont gagné des batailles, les bombardements russes mettent le pays et la population civile à rude épreuve.

Une tactique de guerre impitoyable de la part des Russes...

 

 

 

 

Source :

https://www.lepoint.fr/monde/pour-le-kremlin-kiev-est-responsable-des-souffrances-des-civils-ukrainiens-17-11-2022-2498189_24.php

 

 

 

 

"Les Ukrainiens l'ont bien cherché !"
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2022 1 21 /11 /novembre /2022 13:58
Quelle sera la nourriture du futur ?

 

"Il y aura bientôt huit milliards d’humains à nourrir. Une révolution en cours va devoir trouver de multiples réponses aux urgences alimentaires. Comment trouver le chemin de production ? Avec quelles ressources ?

A quoi ressembleront les repas dans 20 ou 30 ans ?

En 2050 pour nourrir la planète, la révolution pourrait se faire dans nos assiettes...

Et si demain, en guise de dîner, nous avions une unique gélule, une barre chocolatée, de la poudre, ou une simple boisson ? Le futur est peut-être déjà dans nos rayons avec des barres ou des boissons riches en vitamines, censées remplacer à elles seules une entrée, un plat et un dessert...

Voilà qui n'est pas très appétissant !

Un million de ces produits serait vendu en France tous les mois, des substituts alimentaires qui ne séduisent pas tous les consommateurs. "J’aime bien la bonne bouffe donc ce machin-là... En plus c’est à la vanille, c’est dégueulasse", commente une femme.

"C'est très bon mais c'est hyper sucré", réagit une autre. "De temps en temps quand on est pressé, c'est bien mais au quotidien, je n'achèterais pas, je ne pense pas..."

"S'il y a vraiment cette assurance ; ça remplace notre repas, oui pourquoi pas... " déclare un autre consommateur interrogé.

Mais que deviennent le plaisir, le bonheur de manger ? Les saveurs, les textures, les senteurs s'évanouissent...

 

Mais que valent vraiment ces produits ? Peuvent-ils remplacer toutes les valeurs nutritives dont nous avons besoin ?

Un nutritionniste en doute... "Si on ne se nourrit qu'avec ce type d'aliments, on risque d'avoir d'abord un surpoids, d'avoir un diabète, d'avoir à terme des problèmes cardio-vasculaires et des cancers. Dons ponctuellement, oui, régulièrement, non..."

Comment alimenter dix milliards d'êtres humains en 2050 ?

Une start-up finlandaise a peut-être trouvé la solution : une protéine sous forme de poudre jaune produite par des bactéries nourricières et d’eau.

Une protéine qui peut remplacer des oeufs pour fabriquer des pâtes...

 Seul Singapour a pour l'instant autorisé sa commercialisation. Alors, en attendant, dans son laboratoire, un chimiste français Hervé This prépare déjà la cuisine de demain. Un soufflé vert fluo prêt en quelques minutes sans farine ni lait mais uniquement à base de poudre et de liquide.

La cuisine de demain ? Des colorants, les odorants, les saveurs, les piquants et les frais, la consistance... L'une de ses dernières inventions, le steak du futur sans un gramme de viande. Sa fabrication ? De l'eau mélangée à de l'huile et de la poudre de blanc d'oeuf.

Vient ensuite la couleur, au choix. Pour le goût, le chimiste pioche dans sa gamme aromatique de synthèse : odeurs d'oignon, de noisette et de pain grillé.

Oubliée la viande saignante, le steak du futur ressemble à un pancake coloré.

"ça a beaucoup de saveur... on peut nourrir beaucoup de gens avec ce genre de système. Aujourd'hui, la grande question, c'est la lutte contre le gaspillage. Là, c'est zéro déchet, tout ce que j'utilise je le consomme... et ça, c'est la clef pour passer 2050."

 

Des aliments qui ressemblent à des médicaments ? Ce n'est vraiment pas engageant ni rassurant... Une cuisine avec des arômes de synthèse ? Mais d'où viennent ces arômes, ces couleurs ? On ne sait pas et c'est inquiétant...

Mais tout cela relève peut-être de la plus pure fantaisie, comme les voyages vers Mars et la future colonisation de cette planète, selon Elon Musk ?

 

Source : 

https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/alimentation-comment-serons-nous-nourris-en-2050_5475051.html

 

 

 

 

Quelle sera la nourriture du futur ?
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2022 7 20 /11 /novembre /2022 11:24
Soleil d'automne dans les arbres roux...

 

Le soleil irradie les arbres de lumières ! Des teintes éblouissantes sur l'azur !

 

 

Des roux qui s'exacerbent, des blonds qui rayonnent ! Un ravissement de teintes chaleureuses !

 

 

Le soleil s'invite entre les branches obscures des arbres... Des dentelles de verts, de bruns, de roux qui s'étagent sur les arbres...

 

 

Les ombres portées des feuilles sur les troncs dessinent des dentelles encore...

 

 

Sur le canal, le soleil s'invite et déverse des coulées d'or sur les arcades...

 

 

Le jet d'eau aussi s'illumine et s'abreuve des rayons du soleil...

 

 

 

Encore des rousseurs sur les eaux bleues du canal !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2022 5 18 /11 /novembre /2022 12:31
Marcel Proust à l'honneur : Le jet d'eau et Madame d'Arpajon...

 

 

Pour célébrer Marcel Proust dont on commémore aujourd'hui le centenaire de la disparition...

 

L’humour tient une place trop souvent méconnue dans l'oeuvre de Proust... L'écrivain a fréquenté les gens du "grand Monde" dont il s'attache parfois à montrer les travers et le ridicule...

Ainsi, dans un extrait de Sodome et Gomorrhe, il évoque une soirée chez la princesse de Guermantes : un personnage de la haute société, Madame d'Arpajon, en tenue de soirée, voit sa belle toilette inondée par un jet d'eau, et devient la risée d'un autre protagoniste.

Proust peint une véritable scène de comédie, et fait aussi une satire de la noblesse et du grand monde. Le comique est surtout souligné par la technique du romancier.

 

I Nous analyserons d'abord les ressorts du comique...

La situation est en elle-même amusante : une dame du grand Monde est trempée comme si on l'avait plongée dans un bain.

Le comique est fondé aussi sur des contrastes : entre le cadre, une soirée mondaine dans la haute société et la situation burlesque de Mme d'Arpajon, inondée jusque dans son intimité : "son décolletage."

On perçoit un vocabulaire quelque peu vulgaire qui surprend dans le contexte pour des gens du grand monde : "dégoulinait", le grognement du duc", le terme "décolleté" est transformé de manière ridicule en "décolletage".

Contraste aussi entre la dignité apparente des personnages, notamment celle de Wladimir, prince de la famille impériale et leurs manières ou leur langage : "grognement", puis "grondement", et le compliment douteux adressé à Mme d'Arpajon :"Bravo, la vieille !"

On sourit des exagérations comiques : Mme d'Arpajon complètement trempée... la situation n'est pas grave et nécessiterait pourtant "des condoléances" de la part du duc...

 

II C'est là pour l'auteur une manière de montrer aux lecteurs l'envers du grand Monde...

Les titres de noblesse n'empêchent pas la rustrerie des hommes... ou bien faut-il voir ici une satire des moeurs barbares de la cour de Russie ? On perçoit une satire de la noblesse militaire : Wladimir est un bon vieux militaire, sans gêne, un rustre. L'assistance devient pour lui une armée.

La noblesse est aussi ridiculisée avec le personnage de Mme d'Arpajon. Proust se moque de l'amour propre chatouilleux des femmes à propos de leur âge. Et celles-ci  savent reporter charitablement sur d'autres les observations qui les gênent.

 

III Mais le comique est surtout dû à l'art du romancier...

L'organisation des éléments du récit apparaît comme une parodie des pièces antiques, avec protagonistes et choeur : "quelques personnes charitables", qui commentent l'action.

On perçoit des indications qui font penser à des didascalies : le décor est planté, avec "les colonnades", au début du texte, on relève le champ lexical du théâtre : "en battant des mains comme au théâtre."Le duc Wladimir apparaît ici comme au spectacle, ce que suggère aussi le verbe "assister".

La présentation est délibérément comique, avec un portrait-charge de Wladimir, réduit à une série de bruits cacophoniques, et de Mme d'Arpajon essayant d'éliminer les dégâts de l'eau :  "cette femme, en s’épongeant avec son écharpe, sans demander le secours de personne, se dégageait malgré l’eau qui souillait malicieusement la margelle de la vasque".

Le commentaire de l'auteur souligne aussi les pensées profondes des personnages :  "c’était le grand-duc Wladimir qui riait de tout son cœur en voyant l’immersion de Mme d’Arpajon, une des choses les plus gaies, aimait-il à dire ensuite, à laquelle il eût assisté de toute sa vie"..."Mme d'Arpajon ne fut pas sensible à ce qu'on vantât sa dextérité."

Le narrateur souligne aussi les titres ronflants de Wladimir : "le Grand Duc... Monseigneur, son Altesse impériale."

Enfin, la brièveté de la réponse de Mme d'Arpajon montre malicieusement son désir de préserver à tout prix sa dignité : "Non! c'était à Mme de Souvré", répondit-elle."

 

Si Proust est un personnage mondain, ce texte nous montre qu'il n'est pas dupe de la comédie du grand Monde. Oui, Proust est capable de nous faire rire, de nous amuser aux dépens des grands de ce monde...

 

 

Le texte :

Or, au moment où Mme d’Arpajon allait s’engager dans l’une des colonnades, un fort coup de chaude brise tordit le jet d’eau et inonda si complètement la belle dame que, l’eau dégoulinante de son décolletage dans l’intérieur de sa robe, elle fut aussi trempée que si on l’avait plongée dans un bain. Alors, non loin d’elle, un grognement scandé retentit assez fort pour pouvoir se faire entendre à toute une armée et pourtant prolongé par période comme s’il s’adressait non pas à l’ensemble, mais successivement à chaque partie des troupes ; c’était le grand-duc Wladimir qui riait de tout son cœur en voyant l’immersion de Mme d’Arpajon, une des choses les plus gaies, aimait-il à dire ensuite, à laquelle il eût assisté de toute sa vie. Comme quelques personnes charitables faisaient remarquer au Moscovite qu’un mot de condoléances de lui serait peut-être mérité et ferait plaisir à cette femme qui, malgré sa quarantaine bien sonnée, et tout en s’épongeant avec son écharpe, sans demander le secours de personne, se dégageait malgré l’eau qui souillait malicieusement la margelle de la vasque, le Grand–Duc, qui avait bon cœur, crut devoir s’exécuter et, les derniers roulements militaires du rire à peine apaisés, on entendit un nouveau grondement plus violent encore que l’autre. « Bravo, la vieille ! » s’écriait-il en battant des mains comme au théâtre. Mme d’Arpajon ne fut pas sensible à ce qu’on vantât sa dextérité aux dépens de sa jeunesse. Et, comme quelqu'un lui disait, assourdi par le bruit de l'eau, que dominait pourtant le tonnerre de Monseigneur : "Je crois que son altesse impériale vous a dit quelque chose." -"Non! c'était à Mme de Souvré", répondit-elle.

 

 

La grande librairie :

 

https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/la-grande-librairie-saison-15/4274188-speciale-marcel-proust.html

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2022 3 16 /11 /novembre /2022 09:31
Russie : une propagande effrénée...

 

"Un Russe véritable n'a jamais honte d'être russe... Honte à ceux qui ont honte !"  a déclaré le porte-parole du Kremlin Dimitri Peskov.

"Je n'ai pas honte", ce hashtag a été diffusé comme une libération des scrupules, comme un cri de ralliement sur les réseaux sociaux russes.

 

"La propagande se développe en Russie : en Occident, on sous estime beaucoup cette propagande, selon Françoise Thom, spécialiste de l'URSS et de la Russie... mais cette propagande est extrêmement efficace et elle dure depuis des années. Le peuple russe est conditionné depuis des années à cette haine des autres peuples : les Baltes, les Caucasiens, et c'est devenu une ukrainophobie virulente, la haine de l'Occident. Il y a une espèce de propédeutique de la haine à la télévision russe depuis des années.

 

Les Républiques séparatistes ont pu se former, justement parce que la population de ces régions regardait la télévision russe. Elle était littéralement intoxiquée : on prétendait, par exemple, que les Ukrainiens crucifiaient des enfants Russes. Il y a eu dès 2014 des appels au génocide du peuple ukrainien...

Alexandre Douguine, par exemple, se déchaînait et demandait l'extermination du "mal cosmique du Maïdan."

 

On apprend alors que des dizaines de laboratoires biologiques secrets ont été construits à la frontière avec la Russie.

A l'intérieur de ces lieux diaboliques, des savants américains et nazis manipulaient le code génétique du virus du Covid en y greffant de l'ADN slave afin que la maladie s'attaque en priorité à ce groupe ethnique, en épargnant les autres !!

Des agents subversifs ukrainiens tartinaient même des faux billets de banque avec une mélasse à haute teneur en bacille de Koch, puis ils distribuaient ces billets aux enfants à la sortie des écoles, dans le but de lancer une épidémie de tuberculose."

Mais quel délire !

 

On le voit : la propagande poutinienne ne fait pas dans la dentelle... on dirait qu'elle fait exprès de ne pas être crédible. On pourrait penser à un sabotage ou à un gigantesque poisson d'avril concocté par des débiles...

 

C'est cette propagande à laquelle le peuple russe est soumis mais il y a des résistances à cette propagande.

Numériquement, on ne peut pas le savoir... Quel est le degré de popularité de la guerre aujourd'hui ? On n'en sait trop rien...

 

Ce qu'on peut dire, en tout cas, c'est que le million de Russes qui a quitté le pays, évidemment, ils ont voté avec leurs pieds, selon Wladimir Berelowitch, spécialiste de la Russie. Il y a eu des actes courageux, mais cela se passe à un niveau atomisé, absolument pas structuré tout simplement parce qu'aucune force susceptible de jouer un rôle d'opposition n' a pu se structurer en Russie, au contraire, ces forces ont été écrasées progressivement, ces lieux de résistance sont restés circonscrits à une partie des intellectuels.

Cette propagande, si on regarde les témoignages des réseaux sociaux, on s'aperçoit que ce n'est pas seulement le peuple qui la porte, et qui la croit. Bien entendu, c'est une propagande qui s'adresse au plus bas...

Mais cette propagande fonctionne toujours malgré les échecs et malgré la mobilisation partielle."

 

Source :

 

https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/repliques/ou-va-la-russie-1511162

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2022 1 14 /11 /novembre /2022 12:29
Cyril Hanouna : la culture du buzz et de l'insulte...

 

Qui regarde cette émission intitulée Touche pas à mon poste, en abrégé TPMP, présentée par un certain Cyril Hanouna ? Pas moi !

Une émission pour faire le buzz, un programme dédié aux clashs, aux invectives, aux insultes...

J'ai vu un extrait de cette émission qui a fait la Une des journaux : l'animateur Cyril Hanouna prend à partie en direct le député LFI Louis Boyard. 

Un chapelet d'insultes lancé par l'animateur : "Abruti", "tocard", "bouffon", "t'es une merde", "Ferme ta gueule",  "T’es un nase", "Allez, barre-toi".... un crescendo d'invectives...

La dispute d'une dizaine de minutes a eu lieu lors d'une séquence consacrée au bateau de migrants Ocean Viking.

 

Invité en plateau, Louis Boyard, député LFI depuis juin et lui-même ancien chroniqueur de l'émission, a accusé les "cinq personnes les plus riches" de France d'"appauvrir l'Afrique". Il a cité Vincent Bolloré, propriétaire du groupe Canal+.

"Bolloré t'a donné de l'argent puisque t'étais chroniqueur ici (et) ça te dérangeait pas", a répliqué Cyril Hanouna, en reprochant au député d'avoir voulu "faire un coup d'éclat".

 

Un niveau de débat au ras des pâquerettes !

Comment des hommes politiques peuvent-ils participer à de telles émissions ?

 

Ce qui est inquiétant, c'est que cette émission a un succès d'audience  avec 1,8 million de téléspectateurs en moyenne et des pics à plus de 2 millions.

 

Je souscris totalement à ce commentaire d'un lecteur du journal Le Point :

"Hanouna, c est quand même à des années lumières de Bernard Pivot, question élégance et vocabulaire...
Je ne sais pas si Bolloré appauvrit l'Afrique mais il est sûr qu'en engageant des animateurs comme Hanouna, il appauvrit très sérieusement le cerveau des téléspectateurs de sa chaine."

 

Vulgarité, appauvrissement de la réflexion, culture du clash permanent : il s'agit de faire le buzz pour attirer des clients...

C'est infâme ! Le débat n'en est plus un : c'est un assaut de grossièretés et d'injures...

La lie de la télévision... 

Un exemple déplorable : insulter un professeur, un député, une autorité devient monnaie courante et quand le petit écran donne l'exemple, c'est ravageur !

 

 

Sources :

 

https://www.lepoint.fr/politique/t-es-une-merde-a-un-depute-hanouna-et-tpmp-au-centre-d-une-nouvelle-polemique-11-11-2022-2497394_20.php

 

 

https://www.lepoint.fr/medias/bouffon-tocard-cyril-hanouna-insulte-le-depute-louis-boyard-sur-tpmp-11-11-2022-2497361_260.php

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 novembre 2022 7 13 /11 /novembre /2022 14:12
Lumières d'automne...

 

Des éclats de feux sur le jet d'eau : l'eau jaillit et retombe en pluie d'or et de lumières...

 

 

Un rideau d'étincelles éblouissantes !

 

 

L'eau se teinte de roses, de nacre, de dorures...

 

 

L'eau devient flammes rougeoyantes sous le soleil de l'automne...

 

 

Des teintes de feux encore sur les ondes où se reflètent les frondaisons automnales des arbres...

 

 

Des tourbillons d' ocre envahissent le canal...

 

 

Les roux, les dorés resplendissent sur l'azur et sous le soleil apaisé de l'automne !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo et vidéo : rosemar

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2022 5 11 /11 /novembre /2022 13:20
Manon Lescaut : quelles visions du monde ?

 

Présentation : le roman raconte une histoire d'amour entre un noble et une jeune fille légère. Ce roman très célèbre a connu un succès de scandale : les journaux de l'époque qualifient le héros d'escroc, l'héroïne de catin ou de prostituée. Un fils de bonne famille est ensorcelé par une fille de joie !

 

Quelles sont les visions du monde présentes dans ce roman ?

 

I Ce roman est d'abord le reflet d'une époque : la Régence (début du 18ème siècle), une période libertine, débridée.

 

Louis XIV meurt en 1715 : c'est la fin d'un long règne qui s'achève dans l'austérité, la tristesse. Louis XIV représentait l'absolutisme, le conformisme, un catholicisme rigide et étroit.

A la mort du roi, Philippe d'Orléans devient régent : on assiste alors à une libération des moeurs. Le grand argentier Law, un écossais, invente le papier-monnaie, la banque, le crédit, c'est le début du capitalisme moderne.

 

1) Importance du plaisir, du luxe

Manon représente bien ce goût du luxe : elle a sans cesse besoin d'argent. C'est l'époque où le peintre Antoine Watteau met en scène dans ses tableaux des couples dans des habits somptueux en train de se distraire...

2) Le goût du jeu

On s'adonne au jeu avec frénésie : les pertes d'argent sont pour certains si grandes que certains jeux sont interdits par ordonnance. Les maisons de jeu clandestines se multiplient. Des joueurs ruinés se suicident.

 

3) Les déportations en Louisiane

La Louisiane, nouvelle colonie récemment conquise par Louis XIV doit être peuplée : des femmes, des prisonnières, des prostituées sont envoyées en déportation pour peupler cette colonie. Le transport de ces femmes a lieu dans des charrettes : l'embarquement se fait au Havre de Grâce ou à La Rochelle. Des gravures de l'époque représentent ces convois de déportées.

Au début du roman, le Marquis de Renoncour voit pour la première fois Manon dans l'un de ces convois.

4) Les personnages du roman symbolisent bien cette époque

Manon est coquette, avide d'argent, de plaisirs, elle ne supporte pas le manque, la pauvreté.

Des Grieux lui-même subit l'influence de Manon : il enfreint la loi à plusieurs reprises : vol, tricheries, meurtre.

L'argent est un thème essentiel dans le roman.

 

II La vision du romancier transforme les faits et les personnages.

 

1) Si les personnages s'insèrent dans un cadre réaliste et une époque précise, ils sont aussi idéalisés et deviennent des symboles.

Les deux héros ne sont jamais décrits longuement ( à la différence des héros de romans du 19ème siècle ).

Le lecteur ne voit pas Manon : elle est simplement charmante, il s'agit d'exalter l'imagination du lecteur qui a une connaissance lyrique du personnage.

Manon et Des Grieux symbolisent la passion amoureuse : un couple idéal, ravissant, émouvant, malgré tout.

2) Les faits et les lieux sont aussi idéalisés, embellis ou stylisés.

L'évocation du convoi des déportées reste très sobre. Manon elle-même en haillons rayonne, elle attire tous les regards.

Les maisons de jeux ou tripots sont évoqués dans un langage noble, élégant : on parle "d' Académie."

La prison, ( l'hôpital de la Salpêtrière ) n'est pas vraiment décrite : elle est d'ailleurs transformée grâce à la présence de Manon : elle devient un palais, "Versailles."

Prévost transfigure la réalité : il utilise souvent un langage noble, un style classique, plein de pudeur... l'amour embellit tout, transforme les êtres et les lieux.

 

III Quelle est la signification de l'oeuvre ?

 

1) C'est apparemment une oeuvre morale : au 18ème siècle, la religion exerçait encore toute son influence, la morale religieuse occupait une place importante.

La religion jouait un rôle essentiel : les précepteurs, les maîtres étaient souvent des religieux. L'abbé Prévost est lui-même un ecclésiastique.

Le récit a une valeur morale : la passion conduit Des Grieux vers la déchéance. A la fin du roman, Manon est punie, elle meurt en Amérique.

On perçoit encore l'influence de la littérature du 17ème siècle et de ses auteurs dont la devise était "Instruire et plaire". Prévost montre les dangers de la passion amoureuse de manière plaisante, à travers un roman d'aventures aux multiples péripéties.

2) Pourtant, le message est plus ambigu 

La passion amoureuse est aussi valorisée : les héros attirent la sympathie de nombreux personnages, Tiberge l'ami fidèle de Des Grieux, l'homme de qualité, ou encore l'administrateur de la prison, M. de T.

La plupart des personnages secondaires aident le couple en perdition.

Le sujet lui-même était audacieux à l'époque : un noble s'éprend d'une fille des rues qui l'entraîne dans la déchéance.

 

Conclusion :

 

On perçoit dans ce roman un monde en train d'évoluer sous la Régence : le plaisir, l'argent occupent une place importante. Le monde semble se libérer aussi du carcan de la religion.

Manon et Des Grieux sont, en ce sens, des héros modernes, ils revendiquent une certaine liberté de vie, de moeurs.

De plus, les romanciers dépassent souvent le contexte historique et social pour donner à leur oeuvre une valeur universelle : Prévost se livre à une réflexion universelle sur la passion amoureuse, il nous en présente à la fois les dangers et les attraits.

 

 

 

 

 

 

Manon Lescaut : quelles visions du monde ?
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2022 3 09 /11 /novembre /2022 09:34
Jusqu'où ira Elon Musk ?

 

"Jusqu’où ira Elon Musk ? Jusqu'où ira l'homme le plus riche du monde, et nouveau patron du réseau social Twitter, qu’il vient de racheter au nom de la liberté d’expression ? Faut-il s’en réjouir ou s’en inquiéter ? La liberté d’expression à la sauce Elon Musk est-elle synonyme de liberté de parole ou de tapis rouge pour les contenus complotistes ou d’extrême droite ? Faut-il avoir peur de la toute puissance d’Elon Musk et d’une poignée de multimilliardaires qui ont tendance à se substituer aux États ?

 

Elon Musk, première fortune mondiale, s'invite un peu partout, que ce soit en Ukraine avec ses satellites, ou son plan de paix qu'il fait voter par des internautes, il s'invite aussi à Taïwan, il parle de la lune, de Mars qu'il veut coloniser, bref un homme d'une puissance folle, qui cherche à influencer le cours de l'histoire...

Escroc ou génie ?

En rachetant Twitter pour 44 milliards de dollars, l’homme le plus riche du monde devient aussi le plus influent de la planète… et prépare une petite révolution sur le réseau social.

230 millions d'utilisateurs dans le monde...

 

Patron de Tesla, le leader mondial de la voiture électrique, dirigeant de l'agence de tourisme spatial Space X, avec laquelle il veut conquérir Mars, Elon Musk est un magnat de la tech ultra influent. Il côtoie les plus grands dirigeants du monde... Donald Trump est un de ses plus fervents admirateurs.

 

Musk n'hésite pas à s'improviser diplomate : en Ukraine, il a offert son réseau d'accès à internet par satellite pour aider l'armée de Kiev à communiquer, puis il a conseillé aux Ukrainiens de faire la paix avec la Russie autour d'un plan qu'il a lui-même écrit. Il y a quelques jours, il a provoqué un nouveau tollé en voulant résoudre le conflit entre la Chine et Taïwan... une liberté d'expression qu'il revendique et promeut à travers le monde entier.

 

En rachetant Twitter, il va être l'arbitre de la liberté d'expression.

Qui est cet homme ? Un fou ? Un génie ?

 

Selon l'économiste Daniel Cohen, il est fou, il a appelé son fils du nom d'une voiture XA 12, l'état de Californie ayant interdit de mettre des numéros dans les prénoms, il a transformé 12 en lettres romaines. Ce n'est pas quelqu'un de tout à fait raisonnable. Il expliquait en 2017 qu'il serait sur la lune en 2022, il explique même aux Ukrainiens ce qu'ils doivent faire pour signer un traité de paix avec la Russie.

Il vit dans un monde de science-fiction, il s'est fabriqué un monde à lui, il l'habite, ça lui permet de ne pas voir que certaines choses ne sont pas possibles.

Par exemple, pour la fabrication de la Tesla, il a rêvé d'une usine de montage où il n'y ait pas un seul humain, il a lancé sa chaîne de montage en 2016, en 2018, il n'y avait toujours pas une seule bagnole qui sortait de sa chaîne de montage... il a été obligé de se résoudre à mettre des humains. Et son commentaire à la fin a été : "On sous estime les humains..."

 

Elon Musk se sent investi d'une mission : il parle de maximiser la vie des humains, il se pose en sauveur de l'humanité.

Selon Nathan Devers, romancier, la clef de l'argent n'est pas la bonne, ces géants de la tech n'ont pas un mode de vie où ils donnent l'impression d'être à la recherche de plaisirs absolus. Le fond de l'affaire, c'est que ces gens-là sont fondamentalement des religieux. Il s'agit de refaçonner l'humanité. Musk est habité d'une mystique de la technologie et d'une forme de messianisme dont il est lui-même le Messie sécularisé.

 

Mais, en fait, selon Julia Cagé, économiste, il n'a pas pour projet de transporter 6 milliards d'êtres humains sur Mars, il veut sauver ses semblables, c'est à dire une toute petite partie de l'humanité, des milliardaires comme lui. Il dit qu'il veut décarboner l'économie et il envoie des touristes dans l'espace !

Le monde de Musk, c'est une toute petite élite qui sera sur Mars qui regardera de très haut la planète avec des gens qui sont en train de mourir de faim et qui serviront à fabriquer les fusées qui enverront quelques milliardaires supplémentaires sur Mars. C'est, en fait, un libertarien, il est contre l'état parce qu'il pense que les milliardaires peuvent se substituer à l'état. Il pense que l'état est nul, inefficace, corrompu et que, lui, milliardaire n'a pas besoin de payer d'impôts, puisqu'il va prendre les bonnes décisions pour l'ensemble de la planète.

Musk,  Trump et Kanye West se positionnent comme des gourous avec une influence très forte sur une partie des opinions publiques, selon Asma Mhalla, spécialiste des enjeux du numérique.

 

Musk est en train de faire toute une campagne pour rassurer les annonceurs... Toutes ces plateformes du numérique tiennent grâce à nos désirs, nos failles égotiques, au fait que nous tous nous voulions y être.

 

Musk est une espèce de troll en chef, il pointe aussi les failles de notre système, maître en technologie, il est un capteur de données, données personnelles, industrielles, militaires, enfin, c'est un maître en techno politique.

 

Selon Daniel Cohen, Musk est antisystème, il est profondément anti syndicat, il interdit la syndicalisation dans ses entreprises, il est profondément libéral. Il croit jusqu'à la bêtise à la puissance de la technologie, il est dans un monde qu'il se fabrique lui-même.

Musk a racheté Twitter, c'est donc un de ces milliardaires qui mettent la main sur de grands médias.

 

Qu'un seul milliardaire possède un média aussi influent, c'est un problème pour le fonctionnement de la démocratie. Ainsi, Musk est dans une situation de dépendance par rapport au pouvoir Chinois, car la plupart de ses bagnoles sont fabriquées en Chine, la plupart de ses voitures sont vendues en Chine. Ce n'est pas du tout un être indépendant, éthéré. Selon lui, Taïwan doit accepter un statut à la Hong Kong.

 

La promesse des réseaux sociaux, c'est une promesse de démocratie et d'émancipation. Le résultat est complètement opposé à cette promesse d'émancipation.

On attendait une agora planétaire et on a le contraire : des fake news, des post vérités. On est dans une jungle sans médiateurs. Pour se faire entendre, il faut parler plus fort que les autres, appeler à haïr, c'est ça la grammaire des réseaux sociaux.

 

Pour Nathan Devers, la liberté séparée de la responsabilité, c'est un problème majeur. Des gens qui insultent sur Twitter ne diraient jamais ces insultes dans la rue, ils n'iraient jamais insulter un inconnu : ils auraient peur de se faire frapper ou de se faire insulter en retour.

 

Musk, lui, veut une liberté d'expression totale. Qu'est-ce que cela veut dire la liberté pour Elon Musk ?

Quelques jours après l'annonce du rachat de Twitter, il a relayé une fake news à propos de l'agression du mari de Nancy Pelosi, un article de blog assez obscur selon lequel Paul Pelosi avait fait appel aux services d'un prostitué et ce serait lui qui l'aurait agressé. C'est totalement faux.

 

Quelques heures plus tard, il finit par supprimer le tweet qui avait été liké des millions de fois entre temps. Si le chef en personne relaie des fausses nouvelles, c'est tout de même un gros problème.

 

De plus, dans les heures qui ont suivi le rachat de Twitter, on a noté une énorme augmentation des contenus de haine."

 

Après le rachat de Twitter, Elon Musk a licencié environ 50% du personnel : c'est raide ! On imagine le désarroi de tous ces employés qui ont été congédiés...

 

"Le processus de licenciement en cours est une farce et une honte. Des sbires de Tesla prennent des décisions sur des gens dont ils ne savent rien à part le nombre de lignes de codes produites. C'est complètement absurde", a tweeté dimanche Taylor Leese, le directeur d'une équipe d'ingénieurs qui dit avoir été mis à la porte.

 

 

Sources :

https://www.france.tv/france-5/c-ce-soir/c-ce-soir-saison-3/4232974-emission-du-mercredi-2-novembre-2022.html

 

 

https://www.lepoint.fr/high-tech-internet/elon-musk-chez-twitter-les-surprises-ne-font-que-commencer-05-11-2022-2496537_47.php

 

 

 

Partager cet article
Repost0